Christine de PISAN, auteur cité dans le Littré

CHRISTINE DE PISAN (1364-1430)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHRISTINE DE PISAN a été choisie.

266 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le dit de Poissy 28 citations
Le livre des faits et bonnes mœurs du sage roi Charles V 1404 224 citations

Quelques citations de Christine de PISAN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 266 citations dans le Littré.

  1. Je tien que ma parolle sera veritable trouvée, combien que le sage roi Charles avoit fait le preparatif de ceste grande felicité.
    Charles V, II, 15 (préparatif)
  2. Le sens de ceste pacience fait moult à noter aux vindicatifs, qui, sans viser aux inconveniens qui en peuent venir, de tous mesfais se vuelent vengier.
    Charles V, I, 24 (vindicatif, ive)
  3. Au dessoubz de ses ans perfaiz, après les jours d'enfence que la ceve monte contre-mont la jueune plante.
    Charles V, I, 9 (séve)
  4. [Mot de Charles V : ] Je ne say en signorie felicité, excepté en une seule chose. - Plaise vous nous dire en quoi ? - Certes en puissance de faire bien à autruy.
    Charles V, III, 30 (puissance)
  5. La moisture des palus esveus [aqueux] et terre ramoitie d'icelluy pays qui siet vers les marches de Flandre.
    Charles V, II, 1 (ramoitir)
  6. Moult sages homs estoit [Louis d'Anjou], haut et pontifical en son maintien.
    Charles V, II, 2 (pontifical, ale [1])
  7. Les verrieres y sont [au réfectoire] de belle face, Et de menuz quarreaux par la terrace [le sol] Est tout pavé.
    Dit de Poissy. (terrasse [1])
  8. Les fortreces où tel resistence trouveroient que trop convensist perdre de bonnes gens…
    Charles V, II, 9 (résistance)
  9. Se cest homme n'avoit ferme vertu et plus grant que nature ne l'influe communement ès hommes.
    Charles V, III, 21 (influer)
  10. Et ainsi transist la gloire du monde.
    Ch. V, II, 11 (transir)
  11. Doivent les corrigeurs et maistres ou parens des jueunes faire comme le bon medecin.
    Hist. de Charles V, part. I, ch. 11 (correcteur)
  12. Celluy, par especial, sur tous autres, souverainement bien lisoit et bien ponctoit, et entendens homs estoit.
    Charles V, III, 21 (ponctuer)
  13. Et la tierce est quant ceuls de dens et ceuls de hors, se combatent aux murs.
    Charles V, II, chap. 34 (dans)
  14. …Eulx et tout le royaume de France, lors par estrange constelacion enclins à rebellion, furent, par celle desconfiture, rendus si confus, que tous se tindrent cois et appaisiez.
    Charles V, II, ch. 13 (constellation)
  15. Ô corone precieuse, dyademe de nostre salut, tant est douls et enmiellé le rassadyement [rassasiement] que tu donnes.
    Hist. de Ch. V, III, 71 (emmieller)
  16. De geometrie, qui est l'art et science des mesures et des ecquerres, [Charles V] s'entendoit souffisamment et bien le monstroit.
    Charles V, III, 11 (équerre)
  17. Chose apocriphe et sans grant foy.
    Charles V, I, ch. 6 (apocryphe)
  18. On doict mectre es portes des chasteaulx et villes, portes colices [herses] et anneaulx de fer.
    Charles V, II, ch. 36 (coulis [2])
  19. Une nouvelle invective en laquelle j'espere traictier desvertuz et proprietez de noblece.
    Charles V, 1, Prologue. (invective)
  20. À tel charge avoir, y convient employer si chier chatel, comme la vie, le sang, les membres et l'avoir.
    Charles V, II, ch. 4 (cheptel)