Christine de PISAN, auteur cité dans le Littré

CHRISTINE DE PISAN (1364-1430)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHRISTINE DE PISAN a été choisie.

266 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le dit de Poissy 28 citations
Le livre des faits et bonnes mœurs du sage roi Charles V 1404 224 citations

Quelques citations de Christine de PISAN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 266 citations dans le Littré.

  1. Perfecte bonté effluant [produisant] tous biens.
    Charles V, III, 67 (effluent, ente)
  2. Un autre homme volt essayer par redarguer et ledengier asprement ycellui, se il auroit pacience de philosophe.
    Charles V, p. 3, ch. 27 (âprement)
  3. L'eure de son descouchier à matin estoit rigléement comme de six à sept heures.
    Ch. V, I, 16 (réglément)
  4. Adont le baisa, et l'empereur du tout se deffula, et le mercia.
    Hist. de Charles V, III, 38 (défubler)
  5. Merveille est de sa memoire et belle loquelle [de Charles V] ; car n'y aura si estrange proposition que, au respondre, il ne repete de point en point.
    Charles V, II, 16 (loquèle)
  6. Vins et viandes plus sains que delicatifs.
    Charles V, I, 30 (délicat, ate)
  7. Ilz prisdrent à speculer sus plus occultes choses si comme des passions [phases] de la lune.
    Charles V, III, 67 (passion)
  8. Chose apocriphe et sans grant foy.
    Charles V, I, ch. 6 (apocryphe)
  9. Et par tel chastel de fust, on peut assaillir en deux manieres : c'est par pierres lancier et aussi par pons leveys.
    Charles V, II, 35 (pont-levis)
  10. Si vouldroyent ilz tous, par propre enclinement, aucune chose savoir.
    Hist. de Ch. V, II, 64 (inclinement)
  11. C'est [Dieu] vertu sur toutes vertus, transcendent sur toutes.
    Charles V, III, 4 (transcendant, ante)
  12. Et volt [voulut] le roi que la simplece du juif fust vainqueresse de la malice du chrestien.
    Charles V, I, 23 (vainqueur)
  13. Si comme la Bible, en trois manieres, c'est assavoir le texte, et puis le texte et les gloses ensemble, et puis d'une autre maniere allegorisée.
    Charles V, III, ch. 12 (allégoriser)
  14. À sens humain non comprenable.
    Charles V, I, prolog. (comprenable)
  15. Au salut des universes terres.
    Charles V, I, 5 (univers)
  16. Si dura ladicte eleccion trop stimulée par stimulation desordonnée.
    Charles V, III, 51 (stimulation)
  17. Le cuer d'ire ou ventre me serre, De ce que ces faulz crestiens, Ces faulx bougres, ces ruffiens Si vont nostre loy destruisant, Martyre de saint Étienne. Il faisoit publiquement trancher les testes, pendre les larrons et meurtriers, brusler les bougres.
    Charles V, part. II, ch. 5 (bougre)
  18. Iceulx ayant perçoyeurs bien agus et trenchans, par quoy ils percent les nefs en plusieurs lieux.
    Charles V, II, 38 (perçoir)
  19. Si ne vestent chemises, et sans langes Gisent de nuit, n'ont pas coutes à franges, Mais materas Qui sont couverts de beaulz tapis d'Arras.
    Dit de Poissy. (matelas)
  20. Les superflues voluptés qui empeschent la liberté des sens.
    I, 13 (volupté)