Pierre CORNEILLE, auteur cité dans le Littré

CORNEILLE (1606-1684)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CORNEILLE a été choisie.

11516 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Agésilas 1666 120 citations
Andromède 47 citations
Attila 1667 139 citations
Cinna, ou La clémence d'Auguste 1640 937 citations
Clitandre 1632 48 citations
Don Sanche 142 citations
Héraclius, empereur d'Orient 1646 547 citations
Horace 1640 851 citations
La mort de Pompée 1643 688 citations
La toison d'or 201 citations
La veuve 95 citations
Le Cid 1636 981 citations
Le menteur 1644 476 citations
L'imitation de Jésus-Christ 1653 426 citations
Médée 1635 330 citations
Mélite 1629 100 citations
Nicomède 1651 956 citations
Oedipe 1659 179 citations
Othon 1664 246 citations
Pertharite, roi des Lombards 1652 188 citations
Polyeucte 1643 771 citations
Pulchérie 135 citations
Rodogune, princesse des Parthes 1644 595 citations
Sertorius 1662 710 citations
Sophonisbe 1663 93 citations
Suréna 1674 118 citations
Théodore et Héraclius 1646 200 citations
Tite et Bérénice 1670 93 citations

Quelques citations de Pierre CORNEILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 11516 citations dans le Littré.

  1. Qu'après son châtiment ma faute continue.
    Hor. IV, 7 (continuer)
  2. De Vinius par là gagnant la bienveillance, Il a su le jeter dans une autre espérance.
    Othon, III, 1 (jeter)
  3. Ou si quelque lumière en leur âme se glisse.
    Pomp. IV, 1 (glisser)
  4. Cette affreuse sueur qui court sur son visage.
    Rod. V, 4 (courir)
  5. Un soupir, une larme à regret épandue.
    Poly. II, 2 (larme)
  6. Et les occasions tentent les plus remis.
    Poly. III, 5 (tenter [1])
  7. N'ai-je point à rougir de cette déférence Qui d'un combat illustre achète la licence ?
    D. Sanche, II, 3 (licence)
  8. Jamais rien d'approchant ne se fit en ces lieux.
    Médée, II, 5 (approchant, ante)
  9. Et je viens vous chercher pour vous prendre en ma garde, Pour ne hasarder pas en vous la majesté Au manque de respect d'un grand peuple irrité.
    Nicom. V, 7 (hasarder)
  10. Je vais comme au supplice à cet illustre emploi.
    Héracl. II, 5 (emploi)
  11. Un aveu plus précis…
    Agésil. I, 2 (précis, ise [1])
  12. C'était donc à dessein qu'elle cachait ses yeux Comme rouges de honte en sortant de ces lieux.
    Théodore, IV, 6 (dessein)
  13. Il tient en ma faveur leur naissance couverte.
  14. Sus, sus, brisons la porte, enfonçons la maison ; Que des bourreaux soudain m'en fassent la raison.
    Médée, V, 7 (raison)
  15. L'indignation qu'on prend avec étude, Augmente avec le temps et porte un coup plus rude.
    M. de Pomp. IV, 1 (indignation)
  16. Ne vous départez point d'une si noble audace.
    Nicom. I, 3 (départir)
  17. Qu'il n'attire sur nous d'impitoyables haines.
    Sert. IV, 3 (impitoyable)
  18. La voix de la raison jamais ne se consulte.
    Cinna, II, 1 (consulter)
  19. Et [je] cherchai les moyens de tirer en longueur Cet hymen qui vous gêne et m'arrachait le cœur.
    Tite et Bérén. II, 2 (longueur)
  20. Ce beau nom d'héritière 'a de telles douceurs, Qu'il devient souverain à consoler des sœurs [qui ont perdu un frère].
    Mél. IV, 10 (souverain, aine,)