Pierre CORNEILLE, auteur cité dans le Littré

CORNEILLE (1606-1684)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CORNEILLE a été choisie.

11515 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Agésilas 1666 120 citations
Andromède 47 citations
Attila 1667 139 citations
Cinna, ou La clémence d'Auguste 1640 937 citations
Clitandre 1632 48 citations
Don Sanche 142 citations
Héraclius, empereur d'Orient 1646 547 citations
Horace 1640 851 citations
La mort de Pompée 1643 688 citations
La toison d'or 201 citations
La veuve 95 citations
Le Cid 1636 981 citations
Le menteur 1644 476 citations
L'imitation de Jésus-Christ 1653 426 citations
Médée 1635 330 citations
Mélite 1629 99 citations
Nicomède 1651 956 citations
Oedipe 1659 179 citations
Othon 1664 246 citations
Pertharite, roi des Lombards 1652 188 citations
Polyeucte 1643 771 citations
Pulchérie 135 citations
Rodogune, princesse des Parthes 1644 595 citations
Sertorius 1662 710 citations
Sophonisbe 1663 93 citations
Suréna 1674 118 citations
Théodore et Héraclius 1646 200 citations
Tite et Bérénice 1670 93 citations

Quelques citations de Pierre CORNEILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 11515 citations dans le Littré.

  1. Quel dieu ? - Tout beau, Pauline, il entend vos paroles.
    ib. IV, 3 (dieu)
  2. Cesse de soupirer, Rome, pour ta franchise.
    Cinna, IV, 4 (franchise)
  3. Un si grand exemple à souffrir me convie Tout ce qu'a le malheur de plus persécutant.
    Imit. III, 18 (persécutant, ante)
  4. Il n'était point couvert de ces tristes lambeaux Qu'une ombre désolée emporte des tombeaux.
    Poly. I, 3 (lambeau)
  5. On est toujours trop prêt quand on a du courage.
    Cid. IV, 5 (on)
  6. À vous dire le vrai, vous en savez beaucoup.
    Suite du Ment. II, 3 (savoir [1])
  7. Sans prendre aucun souci de votre dignité.
    Sertor. IV, 2 (souci [2])
  8. Et ne nous brouillons point avec nos bons destins.
    Sertor. IV, 2 (brouiller)
  9. Il faut rompre ce coup qui me serait fatal.
    Poly. V, 1 (rompre)
  10. Ce que demande Horace au poëte qu'il instruit, quand il veut qu'il possède tellement ses sujets qu'il en demeure le maître et les asservisse à soi-même, sans se laisser emporter par eux.
    Clit. Préface (emporter)
  11. Sont-ils morts tous entiers avec leurs grands desseins ?
    Cinna, I, 3 (tout, toute)
  12. Plût aux dieux Que sa bonté touchât la beauté qui me charme !
    Cinna, III, 2 (charmer)
  13. L'obscurité vaut mieux que tant de renommée.
    Hor. II, 3 (obscurité)
  14. Et les plus longs pèlerinages N'ont jamais fait beaucoup de saints.
    Imit. I, 23 (pèlerinage)
  15. Mais quoique je l'aimasse et qu'il brûlât pour moi.
    Cinna, V, 2 (brûler)
  16. Rappelez la vertu par leurs conseils bannie.
    Pomp. I, 3 (banni, ie)
  17. Un trompeur en moi trouve un trompeur et demi.
    la Veuve, IV, 7 (trompeur, euse)
  18. Que dans ces transports extatiques Où seul tu me feras la loi, Tout hors de moi, mais tout en toi, Je te chante mille cantiques.
    Imit. III, 5 (extatique)
  19. Ôte-moi d'un doute.
    Cid, II, 2 (ôter)
  20. Deux mots de ta bouche arrêtent sa colère.
    Cid, II, 3 (arrêter)