Pierre CORNEILLE, auteur cité dans le Littré

CORNEILLE (1606-1684)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CORNEILLE a été choisie.

11512 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Agésilas 1666 120 citations
Andromède 47 citations
Attila 1667 139 citations
Cinna, ou La clémence d'Auguste 1640 937 citations
Clitandre 1632 48 citations
Don Sanche 142 citations
Héraclius, empereur d'Orient 1646 547 citations
Horace 1640 851 citations
La mort de Pompée 1643 688 citations
La toison d'or 201 citations
La veuve 95 citations
Le Cid 1636 981 citations
Le menteur 1644 476 citations
L'imitation de Jésus-Christ 1653 425 citations
Médée 1635 330 citations
Mélite 1629 99 citations
Nicomède 1651 955 citations
Oedipe 1659 179 citations
Othon 1664 246 citations
Pertharite, roi des Lombards 1652 188 citations
Polyeucte 1643 771 citations
Pulchérie 135 citations
Rodogune, princesse des Parthes 1644 595 citations
Sertorius 1662 710 citations
Sophonisbe 1663 93 citations
Suréna 1674 118 citations
Théodore et Héraclius 1646 200 citations
Tite et Bérénice 1670 93 citations

Quelques citations de Pierre CORNEILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 11512 citations dans le Littré.

  1. Un bouillant mouvement.
    Cinna, I, 1 (bouillant, ante)
  2. Des frères ne sont rien à l'égal d'un époux.
    Hor. III, 4 (égal, ale)
  3. Si jusques à ce point son sort [de Rome] est déplorable Que tu sois après moi le plus considérable…
    Cinna, V, 1 (considérable)
  4. Un chétif centenier des troupes de Mysie Qu'un gros de mutinés élut par fantaisie.
    Héracl. I, 2 (fantaisie)
  5. J'ai remarqué l'horreur que ce peuple a montrée Lorsque avec tant de faste il a vu ses faisceaux [de César] Marcher arrogamment et braver nos drapeaux.
    Pomp. IV, 1 (faste [1])
  6. Ah ! quelle cruauté, qui tout en un jour tue Le père par le fer, la fille par la vue !
    Cid, III, 4 (vue)
  7. Parler de l'hyménée à ce cœur de rocher…
    Mél. I, 1 (rocher [1])
  8. Vous seule d'un coup d'œil emportâtes la gloire D'en faire évanouir…
    Othon, II, 2 (emporter)
  9. [Honneurs, plaisirs] Ainsi n'espérez pas qu'après vous je soupire ; Vous étalez en vain vos charmes impuissants.
    Poly. IV, 2 (soupirer)
  10. Je leur fais des tableaux de ces tristes batailles Où Rome par ses mains déchirait ses entrailles.
    Cinna, I, 3 (tableau)
  11. Et ces hautes vertus que de vous il hérite Vous donnent votre part aux encens qu'il mérite.
    Vict. du roi. (encens)
  12. Mille agitations que mes troubles produisent.
    Poly. III, 1 (agitation)
  13. Mais cette même grâce en moi diminuée Et par mille péchés sans cesse exténuée.
    Poly. II, 6 (exténué, ée)
  14. Et voir leur fier amas de puissance et de gloire, Brisé contre l'écueil d'une seule victoire.
    Sertor. II, 1 (écueil)
  15. Mais que deviendras-tu si l'entreprise est sue ?
    Cinna, I, 4 (su, ue [1])
  16. Et sans ressentiment tu souffres cette offense, Ton courage est muet, et ton bras endormi !
    la Place roy. III, 3 (endormi, ie)
  17. Le ciel n'est pas toujours aux méchants si propice ; Après tant d'indulgence il a de la justice.
    Attila, IV, 6 (indulgence)
  18. Elle fait bien sonner ce grand amour de mère.
    Rodog. II, 4 (sonner)
  19. Ma jalouse en fureur n'est pas femme à souffrir…
    Médée, II, 5 (jaloux, ouse)
  20. Septime se présente, et, lui tendant la main, Le salue empereur en langage romain.
    Mort. de Pompée, II, 2 (langage)