Guillaume COQUILLART, auteur cité dans le Littré

COQUILLART (1452-1510)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme COQUILLART a été choisie.

214 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
S'ensuyvent les droitz nouveaulx, avec le débat des dames et des armes, l'enqueste entre la simple et la rusée avec son playdoyé et le monologue Coquillart : avec plusieurs autres choses fort joyeuses 97 citations

Quelques citations de Guillaume COQUILLART

Voici un tirage aléatoire parmi ses 214 citations dans le Littré.

  1. Et lesdictes lettres sans faille Bien et deuement interinées Par monseigneur Vaille que vaille, Juge de grasses matinées.
    Enquête entre la simple et la rusée. (valoir)
  2. Apprennez nos modes fringantes Et nos paroles elegantes.
    les Droits nouveaux. (fringant, ante)
  3. À tel pot tel cuiller.
    Plaid. de la simple et de la rusée. (pot)
  4. Car fort verjus, aspres moutardes…
    le Blason. (verjus)
  5. Chaînes d'or courront mesouen Pour ceindre millours et gros-bis.
    Droits nouveaux. (gros-bis)
  6. Mignons, laissez chevaulx et bardes, Vos grands bastons, vos becs d'oustarde.
    Les droits nouveaux. (outarde)
  7. Et si n'ont pas d'argent grans sommes, Mais sont aussi poures que Job.
    Droits nouveaux. (pauvre)
  8. Par ce l'en peult appercevoir Souvent en mainte plaidoyerie Ung homme, affin de recepvoir, Estre ensemble juge et partie.
    Plaidoyer de la simple et de la rusée. (juge)
  9. Trompettes, clerons et bannieres, Souffres, salepestres, poussieres, Bastons bescus comme bistardes, Guet et garnison sur frontieres.
    Le blason des armes et des dames. (bitarde ou bistarde)
  10. Ça, mes mignonnes danceresses, mes très plaisantes bavarraisses, Delaissez vos amoureux traitz.
    Les droits nouveaux. (bavard, de)
  11. Qui ont ouy le fait compter Et l'yront partout esvanter.
    Droits nouveaux. (éventer)
  12. Comme ung cheval doulx à l'estrille, à qui on met la gromette.
    Plaidoy. de la simple et de la rusée. (gourmette)
  13. Fort et puissant comme ung Herode Pour esgossiller grosses oyes.
    Enquête de la simple et de la rusée. (égosiller (s'))
  14. Et n'y a celui qui ne tende à suivir la mondanité.
    Plaidoyer de la simple et de la rusée. (mondanité)
  15. Sans regle ni sans norme.
    p. 119, dans LACURNE (norme)
  16. Tout marché d'amour, quoyqu'il monte, Se parfait sans deniers à Dieu.
    p. 37 (parfaire)
  17. Ma damoyselle par maniere Se façonne comme une gaule, Et porte ung long touret derriere Pour musser une faulce espaule.
    Droits nouv. (gaule)
  18. On le presume mort au monde ; On le tient pour desnaturé.
    Droits nouveaux. (monde [1])
  19. On dit que plus vous ne daignez Porter tissus, ne gris, ne vers, Mais seulement vous vous ceignez De baudiers de velours couvers.
    Droits nouv. (baudrier)
  20. J'ay bien ouy tout son tripot Et ses baves ; elle prouvera Tous ses faictz ; parlons par escot.
    Plaidoy. de la simple et de la rusée. (bave)