Guillaume COQUILLART, auteur cité dans le Littré

COQUILLART (1452-1510)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme COQUILLART a été choisie.

214 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
S'ensuyvent les droitz nouveaulx, avec le débat des dames et des armes, l'enqueste entre la simple et la rusée avec son playdoyé et le monologue Coquillart : avec plusieurs autres choses fort joyeuses 97 citations

Quelques citations de Guillaume COQUILLART

Voici un tirage aléatoire parmi ses 214 citations dans le Littré.

  1. Quelque une qui a front ridé Porte devant une custode [voile], Et puis on dit qu'elle a cuidé Trouver une nouvelle mode.
    Droits nouv. (custode [1])
  2. Nous ont dit tout le tu autem.
    p. 119 (tu autem)
  3. Et fault produire quelque don, Quelque affiquet ; s'il semble beau, On mettra sans dilation Les pieces dessus le bureau.
    Droits nouv. (bureau [2])
  4. Qui s'endort au son du rebec.
    le Blason des armes et des dames. (rebec)
  5. J'ai veu qu'on ne souloit querir Que robes à quinze tuyaux, Larges manches et haulx chappeaux.
    Droits nouv. (tuyau)
  6. Par commun proverbe on dit Qu'on congnoit femme à sa cornette.
    Droits nouv. (cornette [1])
  7. Et premiers, il est verité Que la nature feminine La plupart du temps est encline à appeler le masculin.
    Plaidoyer de la simple et de la rusée. (masculin, ine)
  8. Et lesdictes lettres sans faille Bien et deuement interinées Par monseigneur Vaille que vaille, Juge de grasses matinées.
    Enquête entre la simple et la rusée. (valoir)
  9. Leur librairie [est] chansons notées, Leurs cloches, bedons menestriers, Leurs frocz, robes bien parées.
    Droits nouv. (bedon)
  10. Mais ung tas de merdereaulx lourds, Ung oultre-cuidé, ung folastre Aura un pourpoint de velours, Contrefaisant du gentillastre.
    Monologue des perruques. (gentillâtre)
  11. Mignons, laissez chevaulx et bardes, Vos grands bastons, vos becs d'oustarde.
    Les droits nouveaux. (outarde)
  12. J'ay sceu, veu, leu, aprins, congneu, Noté, entendu, souvenu, Epilogué mille traficques, Mais peu, quoy ? qu'est tout devenu ?
    Blason des armes et des dames. (épiloguer)
  13. C'est trop encherir la bassiere Du tonneau qui est deffoncé.
    Droits nouveaux. (baissière)
  14. Ouvrez vos yeulx, fendés vos testes, Oyez nos sciences honnestes, Puisque l'heure y est disposée.
    les Droits nouveaux. (fendre)
  15. Beau sire, se la creature Prent tous les jours de son mary Le picotin à grand mesure.
    Droits nouveaux. (picotin)
  16. Caut, deceptif et captieux.
    La seconde partie des droits nouveaux. (captieux, euse)
  17. Examiné cahy, caha à qui appartient ce mignon, Dist qu'elle ne scet rien de cela.
    Enquête de la simple et de la rusée. (cahin-caha)
  18. Beau lict paré, la chambre belle, Les draps bacinez à souhait.
    Monol. des perr. (bassiner)
  19. Sans regle ni sans norme.
    p. 119, dans LACURNE (norme)
  20. Je m'en vins à l'huys, tac : quella [qui est là] ? Je regarday par la serrure ; La chambriere je veiz là, Qui me vint faire l'ouverture.
    Monol. de la botte de foin (serrure)