Thomas CORNEILLE, auteur cité dans le Littré

Th. CORNEILLE (1625-1709)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme Th. CORNEILLE a été choisie.

frère du Grand Corneille

464 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Ariane 1672 87 citations
Dom Bertran de Cigarral 1650 44 citations
Le comte d'Essex 1678 22 citations
Le galant doublé 1669 25 citations

Quelques citations de Thomas CORNEILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 464 citations dans le Littré.

  1. Vous y savez, monsieur, d'admirables rubriques.
    Amour à la mode, I, 3 (rubrique)
  2. … Surtout suivez ma tablature, Gardez toujours la bourse, et donnez à mesure.
    Baron d'Albikrac, I, 5 (tablature)
  3. …ah ! ma sœur la mutine, Vous traitez donc ainsi l'amour à la sourdine, Tête à tête de nuit, et vous faites complot De mettre voile au vent tous deux sans dire mot ?
    D. Bertr. de Cigaral, v, 6 (voile [2])
  4. Malaisé, si jamais il fut des malaisés : Il a mangé son fait.
    D. César d'Avalos, II, 1 (malaisé, ée)
  5. Le plus grand de mes maux est de ne t'aimer plus.
    Ariane, V, 6 (mal, ale)
  6. Jaseur, Est-ce à toi de parler avec les gens d'honneur ?
    Galant doublé, I, 4 (jaseur, euse)
  7. Et moi, je saurai bien, si vous vous emportez, Arrêter les fureurs de vos témérités.
    Mort d'Annibal, I, 3 (témérité)
  8. Ce beau-père futur craint bien qu'on ne l'engendre.
    le Charme de la voix, III, 5 (engendrer [2])
  9. Est-il dans son bon sens, ou suis-je fou moi-même ?
    Feint astrol. V, 2 (sens [1])
  10. C'est bien là pour lui faire épanouir la rate.
    D. Bertr. de Cigarral, IV, 5 (épanouir)
  11. Gagnons au pied, si vous m'en voulez croire.
    L'am. à la m. III, 8 (gagner)
  12. Pactisons seulement, tout le reste ira bien.
    le Charme de la voix, IV, 6 (pactiser)
  13. Leur gentilhommerie étant toute en paroles.
    Baron d'Albikrac, II, 9 (gentilhommerie)
  14. N'importe, efforçons-nous et payons d'impudence.
    Feint astrol. II, 3 (payer)
  15. Au pied de l'échafaud je le trouve arrêté.
    Comte d'Ess. v, 8 (pied)
  16. Différer d'être heureux après son inconstance, C'est montrer…
    Ariane, IV, 2 (différer [1])
  17. Il est plus difficile à ferrer qu'une mule.
    D. Bertr. de Cigarral, I, 2 (mule [2])
  18. Il en est [des diables] de lourdauds, de hargneux et de mornes ; Il en est d'enjoués, il en est de grondants, De danseurs sur la corde et d'arracheurs de dents ; Il en est de village, il en est de grand monde ; Il en est à la mode, il en est à la Fronde.
    Feint astrologue, V, 6 (fronde [1])
  19. Chacun peut sur un lit Se tenir toujours prêt sans quitter son habit ; Qui ne le sera point restera pour les gages.
    D. Bertr. de Cigarr. II, 4 (gage)
  20. Pour vouloir fuir le mal, quelquefois on l'empire.
    Comt. d'orgueil, I, 2 (empirer)