Thomas CORNEILLE, auteur cité dans le Littré

Th. CORNEILLE (1625-1709)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme Th. CORNEILLE a été choisie.

frère du Grand Corneille

463 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Ariane 1672 87 citations
Dom Bertran de Cigarral 1650 44 citations
Le comte d'Essex 1678 22 citations
Le galant doublé 1669 25 citations

Quelques citations de Thomas CORNEILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 463 citations dans le Littré.

  1. J'ai vécu glorieux et je mourrai de même.
    Comte d'Essex, IV, 3 (même)
  2. Un certain don Félix, qui d'abord franc et net M'est venu régaler d'un plantureux soufflet.
    Engag. du hasard, II, 5 (plantureux, euse)
  3. Le marquis est adroit ; comme il l'a relancé !
    Comt. d'Orgueil, II, 10 (relancer)
  4. Tous les traits en seraient plus vivement tracés.
    Ariane, II, 7 (vivement)
  5. Vous avez cru Thésée un héros tout parfait ?
    Ariane, II, 7 (parfait, aite [2])
  6. Et quel charme assez fort, apaisant leur courroux, A détourné l'orage et rabattu les coups ?
    Galant doub. III, I (rabattre)
  7. Ce que je prétends faire ? Ne le pas secourir du moindre verre d'eau.
    Comt. d'Org. II, 3 (verre)
  8. Un tendre souvenir frappait soudain mon âme.
    Ariane, I, 4 (frapper)
  9. Laisse faire le temps et ne jure de rien.
    l'Amour à la mode, I, 5 (jurer)
  10. Il vous souvient de plus que le roi votre père… - Jodelet : Ma foi, s'il m'en souvient, il ne m'en souvient guère.
    Geôlier de soi-même, II, 6 (souvenir [1])
  11. Mais à quel sentiment ma passion m'engage !
    Ariane, I, 4 (engager)
  12. Qu'aurais-tu fait, parjure, Si, quand tu vins du monstre éprouver l'aventure, Je me fusse arrêtée à plaindre ton malheur ?
    Ariane, III, 4 (aventure)
  13. Cependant, quoique aimable et peut-être plus belle, Je la vois, je lui parle, et ne sens rien pour elle.
    Ariane, I, 1 (sentir)
  14. Je ne vois pas contre eux de quoi se gendarmer.
    l'Inconnu, I, 5 (gendarmer (se))
  15. Je frémis de le perdre, et tremble à m'y résoudre.
    Essex, III, 2 (trembler)
  16. Par ce que je vous dis, ne croyez pas, madame, Que je veuille applaudir à sa nouvelle flamme.
    Ariane, III, 3 (par [1])
  17. Voir de plain-pied d'abord et beau-père et maîtresse.
    D. Cés. d'Avalos, I, 4 (plain, aine [1])
  18. Que le lâche pressé du vif remords que donne…
    Essex, III, 2 (vif, vive)
  19. L'amour n'a bien souvent qu'une douceur trompeuse ; Mais vivre indifférent est-ce une vie heureuse ?
    Ariane, II, 1 (indifférent, ente)
  20. La décoration en est bien entendue.
    l'Inconnu, v, 4 (entendu, ue)