Thomas CORNEILLE, auteur cité dans le Littré

Th. CORNEILLE (1625-1709)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme Th. CORNEILLE a été choisie.

frère du Grand Corneille

463 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Ariane 1672 87 citations
Dom Bertran de Cigarral 1650 44 citations
Le comte d'Essex 1678 22 citations
Le galant doublé 1669 25 citations

Quelques citations de Thomas CORNEILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 463 citations dans le Littré.

  1. Malaisé, si jamais il fut des malaisés : Il a mangé son fait.
    D. César d'Avalos, II, 1 (malaisé, ée)
  2. Ah ! que de la vertu les charmes sont puissants !
    Essex, III, 4 (ah !)
  3. Il rendait quelque soin à Mégiste, à Cyane.
    Ariane, I, 1 (soin)
  4. Ils repassent leurs vers ; S'ils n'ont un peu de temps, tout ira de travers.
    l'Inconnu, V, 3 (repasser)
  5. Pour vouloir fuir le mal, quelquefois on l'empire.
    Comt. d'orgueil, I, 2 (empirer)
  6. Te voyant ces habits, on te rouera de coups.
    Geôlier de soi-même, I, 5 (rouer)
  7. Depuis neuf ou dix mois que dure le veuvage, La vieille requinquée a l'amoureuse rage.
    Baron d'Albikrac, I, 3 (requinqué, ée)
  8. Il est vrai, je cherchais le son de sa parole, Et sur monsieur Grosset je me remets la voix.
    l'Inconnu, v, 7 (parole)
  9. Ma sœur a du mérite, elle est aimable et belle.
    Ariane, II, 4 (mérite)
  10. Je ne pouvais penser qu'ayant reçu sa foi Quelques vœux égarés pussent rien contre moi.
    Ariane, V, 5 (égaré, ée)
  11. Après l'indigne éclat d'un procédé si noir.
    Ariane, V, 6 (procédé [2])
  12. Peut-être punit-on en matière pareille Et celui qui consent et celui qui conseille.
    Gal. doublé, III, 1 (pareil, eille)
  13. Et peut-être jamais de si pressants ennuis N'avaient autorisé le désordre où je suis.
    Maxim. III, 6 (pressant, ante)
  14. Vous m'aurez mise en droit de disposer de moi.
    Ariane, IV, 4 (droit [3])
  15. De quels serments faussés suis-je vers vous coupable ?
    l'Inconnu, III, 4 (faussé, ée)
  16. Tout beau, berger, cela vous plaît à dire.
    Berger extrav. II, 5 (plaire)
  17. Mais à quel sentiment ma passion m'engage !
    Ariane, I, 4 (engager)
  18. Madame, vous savez que j'agis sans façon.
    Baron d'Albikrac, III, 6 (façon)
  19. J'ai vécu glorieux et je mourrai de même.
    Comte d'Essex, IV, 3 (même)
  20. Car me devant respect, et l'ayant mal gardé, Le moindre châtiment c'est d'être nasardé.
    le Geôlier de soi-même, V, 7 (nasardé, ée)