Olivier DE SERRES, auteur cité dans le Littré

DE SERRES (1539 -1619)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DE SERRES a été choisie.

1873 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Théâtre d'agriculture et mesnage des champs 1605 1860 citations

Quelques citations de Olivier DE SERRES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1873 citations dans le Littré.

  1. En dedans, vers le logis, est fait un armoire fermant avec son huis, pour vendanger et nettoyer les rusches ; aucuns ajoustent à l'armoire une vitre.
  2. L'on couvrira les pepins de deux doigts de terre, qu'on y criblera par dessus.
  3. La poitrine [du cheval] devant large, haute, et avancée en dehors, laquelle cause grand entrepas et destourne l'entre-tailleure.
  4. Par lesquels discours apperra clairement de la richesse de ceste nouriture.
  5. L'on y entretient nombre infini de bouvine.
  6. L'on cueillira les noisilles ou avelaines devant qu'elles aient grené.
  7. Il lui recite les grandes delices dont il jouissoit aux champs.
    1001 (délice)
  8. Enfilées comme patinostres en une cordelete.
  9. Le crespi ou blanchiment se deschet dans peu de temps par les pluies.
  10. Poudre de piretre, pour faire esternuer.
  11. Le nom de chesne a esté particulierement donné au quercus, estant le robur appellé roure, et l'ilex l'yeuse. L'yeuse est aussi appellé en France chesnevert.
    794 et 795 (chêne)
  12. On chastre aussi les taureaux en leur estordant les genitoires avec des tenailles… les plaies venantes de l'entorce…
  13. Une espece de froment, dict l'escourgeon.
  14. L'on recognoit facilement cela au glousser. - Toutes poules, quoique gloussantes et desireuses de couver, ne sont propres à ce mestier.
  15. Une racine de grande esclaire, cuite et contuse [pilée].
  16. Faudra bastir une muraille du costé de septentrion servant d'espauliere aux arbres, afin de les tenir en abri.
  17. On attend à y mettre la crocete ou la chevelue, après en avoir universellement desrompu le fonds.
  18. Qu'on eslise plustost la terre graveleuse, que la pierreuse.
  19. Sur lui-mesme, non ailleurs, veut estre inseré le chastaignier : non plus reçoit-il aucun autre arbre, tout meslange lui des-agreant.
  20. Une espece de pastenade est la betterave.