Olivier DE SERRES, auteur cité dans le Littré

DE SERRES (1539 -1619)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DE SERRES a été choisie.

1871 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Théâtre d'agriculture et mesnage des champs 1605 1858 citations

Quelques citations de Olivier DE SERRES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1871 citations dans le Littré.

  1. Quant au poil de chevre, peu ou point d'estat n'en est fait de pardeçà, estant le propre du Levant et de la Barbarie, que d'en faire des camelots.
  2. À bras de puissans hommes [vous] ferés decruster le dessus de vostre pré, du quel ils enleveront des gazons autant grands et larges qu'il sera possible.
  3. De peur que l'herbe ne reprit nouvelle force, en se reattachant au fonds.
  4. Nous embellirons donc nostre jardin bouquetier.
  5. Ces plantes souffrent le transplantement.
  6. [chez le cheval] Les salieres de dessus les sourcils sortans en dehors ; grande gueule et bien fendue pour le facile bridement.
  7. La diligence est la mandragore, que le sot vulgaire estime estre entre les mains de ceux qui font bien leurs affaires.
  8. Autre viande que prunes, ne sont les dattes et mirabolans, et toutesfois pour merveille l'on nous les apporte des païs orientaux et meridionaux.
    683 (datte)
  9. Bien aviser de vous garder d'estre enferré, en contractant inconsiderément avec un mauvais vendeur.
  10. La racine du petit sureau, en latin ebulus [hièble].
    952 (sureau)
  11. …Tant la rebroiant et la resechant, que la poudre soit impalpable.
  12. Une femme mesnagere entrant en une pauvre maison l'enrichit ; une despensiere ou faineante destruit la riche.
  13. Qu'aux lieux plus bas, soient les estangs, saussaies, peuplaies, tremblaies, aunaies…
  14. Enterrés des grands vazes de terre ou de bois, jusques à la gueule fleurans le plan de la terre.
  15. Après avoir saigné et pellé le pourceau, ils lui couppent la teste et les quatre jambes, pour en faire des jambons : est fendu de long en long par le dos, puis est eventré. les intestins sont emploiés avec le sang… Le lard est divisé en trois parties : le ventre et les deux espis.
  16. Les pins s'avancent très bien, sous quel aer que ce soit, comme les pinettes de la Provence et du Languedoc le preuvent.
    787 (pin)
  17. Ensuite seront les bleds remesurés, pour là dessus le pere de famille faire son compte.
  18. Pour à quoi remedier, conviendra anneler les pourceaux, c'est à dire leur mettre de petits anneaux en fer au groin… car pour la douleur qu'ils sentent ainsi annelés, desistent de fouiller.
  19. Les bourdons ou frelons sont au reste grands despensiers, devorans le miel.
  20. La figue et le raisin, par jugement universel, sont estimés la coronne de tous autres.