Antoinette DESHOULIÈRES, auteur cité dans le Littré

DESHOULIÈRES (1634-1694)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DESHOULIÈRES a été choisie.

113 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de Antoinette DESHOULIÈRES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 113 citations dans le Littré.

  1. Cette fière raison dont on fait tant de bruit, Contre les passions n'est pas un sûr remède ; Un peu de vin la trouble, un enfant la séduit.
    Poés. t. I, p. 34 (raison)
  2. Et d'ailleurs il n'est pas si facile qu'on pense D'être fort honnête homme et de jouer gros jeu.
    t. I, p. 106 (gros, osse)
  3. La jeune Iris…Jusqu'à midi volontiers se mitonne.
    Rondeau. (mitonner)
  4. Quand le sort t'a laissé compter cinquante hivers.
    t. I, p. 105 (hiver)
  5. Avecque quatorze ans écrits sur le visage, Il vous ferait beau voir prendre un air sérieux ; Ne renversez point l'ordre établi par l'usage ; Hé que peut-on faire de mieux Que de folâtrer à votre âge ?
    Lett. à Mme Dusse, t. II, p. 76 (quatorze)
  6. Avec des mots choisis aussi doux que le miel, Sur les gens d'un mérite à craindre, On répand à grands flots le fiel.
    Épître chagrine. (miel)
  7. Ces Grecs et ces Romains si vantés dans l'histoire.
    Poés. t. II, p. 66 (vanté, ée)
  8. Certain air de dévotion, Lorsque l'on n'est plus jeune, a toujours bonne grâce.
    au P. de la Chaise. (dévotion)
  9. …Ces fiers paladins Qui parcouraient toute la terre.
    Lett. (paladin)
  10. Si je pouvais trouver d'assez noires couleurs, Que j'aimerais à faire une fidèle image Du fond de leurs perfides cœurs !
    Épître chagrine au T. R. P. de la Chaise. (noir, oire)
  11. Les atomes conjoints avecque la lumière Par leur extrême fluidité,
    Exorde de Lucrèce (fluidité)
  12. Vous dont la piété solide, Loin d'étaler aux yeux de fastueux dehors Et d'avoir d'indiscrets transports, Est pour juger autrui toujours lente et timide.
    Ép. chagrine au P. de la Chaise. (fastueux, euse)
  13. Le désir de gagner qui nuit et jour occupe Est un dangereux aiguillon ; Souvent, quoique l'esprit, quoique le cœur soit bon, On commence par être dupe, On finit par être fripon.
    Réflexions diverses. (dupe)
  14. Or est passé ce temps où d'un bon mot, Stance ou dixain, on payait son écot.
    Rondeau, t. I, p. 19 (écot [1])
  15. Chattes aux airs penchés sont les plus amoureuses.
    Poés. t. II, p. 147 (penché, ée)
  16. J'ai su faire des vers avant que de connaître Les chagrins attachés à ce maudit talent.
    Poés. t. I, p. 42 (maudit, ite)
  17. …Il ne faut pas toujours Juger de ce qu'on sent par ce qu'on fait paraître.
    Poésies, t. II, p. 137 (paraître)
  18. On s'est imaginé que ma mélancolie Vient moins d'une santé dès longtemps affaiblie, Que du reproche amer qu'en secret je me fais De n'être plus assez jolie Pour faire naître encor quelque tendre folie.
    Ép. chagrine au P. la Chaise. (folie [1])
  19. Puisse l'enfant sans merci Vous forcer à rendre hommage À quelque Iris de village, Dont le cœur fourbe et volage Vous aime couci-couci.
    dans RICHELET (couci-couci)
  20. En face on vous dira que les vôtres [ouvrages] sont beaux, Et l'on poussera l'imprudence Jusques à vous presser d'en dire des morceaux.
    Épître chagrine à Mlle **. (morceau)