Antoinette DESHOULIÈRES, auteur cité dans le Littré

DESHOULIÈRES (1634-1694)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DESHOULIÈRES a été choisie.

113 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de Antoinette DESHOULIÈRES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 113 citations dans le Littré.

  1. Hélas ! petits moutons que vous êtes heureux ! Vous paissez dans nos champs, sans souci, sans alarmes.
    les Moutons (mouton)
  2. Fameux auteur, de tous auteurs le coq, Toi dont l'esprit agréable et fertile Des latineurs a soutenu le choc Par un écrit dont sublime est le style.
    t. I, p. 81 (latineur)
  3. L'ambitieux, courbé sous le fardeau des ans, De la fortune encore écoute les promesses.
    Poésies, t. I, p. 171, dans POUGENS (courbé, ée)
  4. …Il ne faut pas toujours Juger de ce qu'on sent par ce qu'on fait paraître.
    Poésies, t. II, p. 137 (paraître)
  5. Moi dévote ! qui, moi ? m'écriai-je à mon tour, L'esprit blessé d'un terme employé d'ordinaire Lorsque d'un hypocrite on parle sans détour.
    au P. de la Chaise. (dévot, dévote)
  6. Nul n'est content de sa fortune, Ni mécontent de son esprit.
    Réflex. 8 (nul, nulle)
  7. La seule fuite, Iris, nous garantit ; C'est le parti le plus utile à prendre Contre l'amour.
    dans RICHELET (fuite)
  8. Vers les dangereuses langueurs Vous avez une douce pente ; Vous soupirerez des malheurs Dont vous paraissez ignorante.
    Poés. t. II, p. 23 (soupirer)
  9. Si vous voulez en tout faire florès, Qu'avec beauté grosse dot soit donnée ; L'amour languit sans Bacchus et Cérès.
    dans RICHELET (florès)
  10. De tous les petits soins il devient incapable : Un amant sûr d'être aimé Cesse toujours d'être aimable.
    Poés. t. I, p. 68 (soin)
  11. Et d'ailleurs il n'est pas si facile qu'on pense D'être fort honnête homme et de jouer gros jeu.
    t. I, p. 106 (gros, osse)
  12. Quand je suis avec mes amis, Je ne suis plus malade ; C'est là que je me suis permis Le vin et la grillade ; N'en déplaise à monsieur Thévard [son médecin], Je n'en irai qu'un peu plus tard Voir Jean de Vert.
    Chanson sur l'air de Jean de Vert (grillade)
  13. Mais qu'au combat où rien ne sert armure, Où rien ne sert qu'on ait féé la peau…
    Rondeau redoublé au duc de St-Aignan (féer)
  14. Les grands crimes immortalisent Autant que les grandes actions.
    t. II, p. 102 (immortaliser)
  15. Mais ceux que la nature a formés comme nous D'un limon moins grossier que le limon vulgaire.
    Épît. à l'abbé de Lavau. (limon [1])
  16. Ores est temps de vous donner conseil.
    Ball. à une de mes filles (or [1])
  17. Tu sais l'art d'employer noblement ton quibus.
    Bout rimé, à M. de Saint Aignan. (quibus)
  18. Hélas ! petits moutons, que vous êtes heureux ! Vous paissez dans nos champs, sans soucis, sans alarmes.
    Idylle, les Moutons. (paître)
  19. Charmante et paisible retraite, Que de votre douceur je connais bien le prix !
    Idylle, la Solitude. (paisible)
  20. Elle dit que l'éclat vermeil, Dont on voit l'orient se peindre à ton réveil, Vient des roses que ta main sème Dans la carrière du soleil.
    Poés. t. II, p. 32 (vermeil, eille [1])