Bonaventure DESPÉRIERS, auteur cité dans le Littré

DESPÉRIERS (1510-1544)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DESPÉRIERS a été choisie.

540 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Cymbalum mundi 1537 46 citations
Nouvelles récréations 1537 458 citations

Quelques citations de Bonaventure DESPÉRIERS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 540 citations dans le Littré.

  1. Il y eut jadis un chantre qui servoit de basse-contre. - Et de belles paroles ils entretenoient ce basse-contre.
    Contes, I (basse-contre)
  2. Il estoit si petit qu'on l'eust bien mis dans une bourse d'un double.
    Contes, XLIII (double)
  3. Je t'assure que c'est Mercure sans aultre [et non un autre].
    Cymbal. 78 (autre)
  4. Il se fit maquignon de chevaux.
    Contes, XXVII (maquignon)
  5. Après disner, ayant toujours continué ses premiers propos, ils furent incontinent cousins.
    Contes, LXI (cousin, ine [1])
  6. Piece de bœuf poudrée aux naveaux.
    Contes, III (poudrer)
  7. C'estoit un mangeur excessif.
    Contes, LXXV (mangeur, euse)
  8. J'ai fait une gorge chaude d'une couple de perdrix.
    ib. LXXIV (gorge)
  9. Sentir la hart, vaut autant à dire que chatouilleux de la gorge.
    Contes, XCVII (chatouilleux, euse)
  10. Fruits nouveaux… que le pauvre chantre achetoit au marché vieux ou à la regraterie.
    Contes, III (regratterie)
  11. Ils entrent en une gondole… il se fait mettre à bord par le barquerole [batelier] au quel il avoit donné le mot du guet.
    Contes, 104 (barcarolle)
  12. Toutefois le mari ne delaissa à jouer de sa flute, comme il souloit.
    Contes, CXV (délaisser)
  13. Cet asne estoit un petit ombrageux.
    Contes, XXIX. (ombrageux, euse)
  14. Et ce disant, avec un gros baston et à tour de bras commença à ruer sur sa draperie [son dos].
    Contes, VIII (draperie)
  15. Elle fit apparoir à Alessio s'amie couchée auprès de lui.
    Contes, CXXVIII (ami, ie)
  16. Tu m'en bailles bien ; je suis tout bersé [rebattu] de telles matieres.
    Cymbal. 169 (bercer)
  17. Ils s'entre-estoient vus aux universités.
    Contes, XVIII (entrevoir)
  18. Ah ! mes fillettes, ne vous y fiez pas, ils vous tromperont, il vous feront lire un quid pro quod.
    Contes, I (quiproquo)
  19. Du temps que les arrests se delivroient en latin.
    Contes, XLIX. (délivrer)
  20. Nous ne faisons que partir de boire, toutefoys…
    ib. 79 (faire [1])