Bonaventure DESPÉRIERS, auteur cité dans le Littré

DESPÉRIERS (1510-1544)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DESPÉRIERS a été choisie.

539 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Cymbalum mundi 1537 45 citations
Nouvelles récréations 1537 458 citations

Quelques citations de Bonaventure DESPÉRIERS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 539 citations dans le Littré.

  1. Quand il eut bien fait du mauvais, il fut contraint de s'apaiser pour une couverte de Catalogne que lui donna le sire André.
    Contes, X (couverte)
  2. Si je m'en fusse apperçu d'heure [à temps], j'y eusse pourveu plus tost.
    Contes, VI (heure)
  3. Le mari, sachant que c'estcit de vivre, ne se montroit point avoir du froid aux pieds [être jaloux].
    Contes, XVIII (froid [2])
  4. Et ce disant, avec un gros baston et à tour de bras commença à ruer sur sa draperie [son dos].
    Contes, VIII (draperie)
  5. Il mit sa bosse contre celle d'un cardinal, en lui montrant que deux montagnes s'entre-rencontroient bien, contre le commun dire.
    Contes, XXXII (entre-rencontrer (s'))
  6. C'estoit un mangeur excessif.
    Contes, LXXV (mangeur, euse)
  7. Il se mit en l'eau jusqu'aux genoux, avec une selle, tenant un battoir à la main, et lava ses drapeaux bel et bien.
    Contes, XXXVI (battoir)
  8. La monnoie n'est pas de mise ; je n'en saurois avoir ni pain ni vin.
    Contes, XX (mise)
  9. Il s'ingenia tant qu'il en avisa une qui luy sembloit assez bonne.
    Contes, t. I, p. 127, dans LACURNE (ingénier (s'))
  10. Il ne fut pas en la puissance de ces bescheurs de la pouvoir ouvrir si tost.
    Contes, X (bêcheur)
  11. La cour du Parlement delegue deux conseilleurs d'icelle, lesquels avoient charge de faire telles remontrances que de raison… Les delegués lui firent entendre leur charge.
    Contes, CXXVI (déléguer)
  12. Quand il eust eu un calepin, un vocabulaire, un dictionnaire, un promptuaire, un tresor d'injures, il n'eust pas eu la derniere de cette diablesse.
    Contes, LXV (promptuaire)
  13. Et sortez de ceans hardyment [vite], car…
    Cymbat. 84 (hardiment)
  14. Janin avoit pris une femme qui jouoit des mannequins, laquelle ne s'en cachoit point pour lui.
    Contes, LXXVII (mannequin [1])
  15. Quand ce fust à l'offerte, le dit curé se tourne devers le peuple avec sa platine pour recevoir les offrandes.
    t. I. p. 234, dans LACURNE (platine [1])
  16. Une heureuse rencontre, qui puisse assouvir nos longs desirs.
    Contes, CXXVIII (assouvir)
  17. Un de ces venerables coupeurs de cuir [bourses].
    ib. LXXXIII (coupeur, euse)
  18. Lequel quidam diablotin mit en l'entendement de ce roi de…
    Contes, X (diablotin)
  19. Ils s'y attendoient comme à leurs œufs de Pasques.
    Contes, XXVIII (pâque)
  20. Portant avec nous un trebuchet, et nous pesissions nos escus.
    Contes, CIV (trébuchet)