Bonaventure DESPÉRIERS, auteur cité dans le Littré

DESPÉRIERS (1510-1544)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DESPÉRIERS a été choisie.

539 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Cymbalum mundi 1537 45 citations
Nouvelles récréations 1537 458 citations

Quelques citations de Bonaventure DESPÉRIERS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 539 citations dans le Littré.

  1. Il prend son arc et sa flesche, et vous descoche rasibus l'image du saint.
    Contes, CXXIV (rasibus)
  2. L'homme mesme, qui s'attribue la constance pour une chose naturelle et proprietaire.
    Contes, XCII (propriétaire)
  3. Il haïssoit les femmes et les salades comme poison ; les flannets, les tartelettes.
    Contes, LXXIX (tartelette)
  4. En sa maison il n'y avoit rien plus froid que l'atre, et tous les prisonniers s'en estoient fuis de sa bourse.
    Contes, CXVIII (âtre)
  5. Lequel quidam diablotin mit en l'entendement de ce roi de…
    Contes, X (diablotin)
  6. Le singe prenoit son tranchet et decoupoit le cuir de Blondeau comme il l'avoit vu faire.
    Contes, XX (tranchet)
  7. Il [Jupiter] me [moi Mercure] haste si fort, et me donne tant de choses à faire à ung coup, que j'oublie l'une pour l'autre.
    Cymbal. 74 (hâter)
  8. Voici qu'il y avoit une vieille accroupie au coin d'une muraille, qui vint lui donner sa copie [imitation moqueuse], en lui disant en son vieillois…
    Contes, XXVIII (copie)
  9. Un de ces venerables coupeurs de cuir [bourse].
    Contes, LXXXIII (cuir [1])
  10. Ils s'entre-estoient vus aux universités.
    Contes, XVIII (entrevoir)
  11. Il ne se print garde qu'en tirant le vin le fausset lui echappa dedans le pot.
    Contes, XLVII (fausset [2])
  12. Il craignoit fort une recheute pire que la maladie.
    Contes, CVI (rechute)
  13. Et puis il n'estoit pas encore bien eveillé, comme sont gens replets, et qui ont repu au soir.
    Contes XXIX. (replet, ète)
  14. Quand il fut à mi-chemin, il fut pressé de vider son clystere.
    Contes, XCIV (vider)
  15. Nous ne faisons que partir de boire, toutefoys…
    ib. 79 (faire [1])
  16. On lui attitroit des salueurs qui lui faisoient de grandes reverences et barrettades.
    Contes, XXIX. (barrettade)
  17. Il la prioit, il la conjuroit, il lui presentoit [faisait des présents], mais il ne pouvoit rien avoir.
    Contes, LXVI (présenter)
  18. Eh bien ! dit le coutelier, l'appelant monsieu, car il le voyoit bien en ordre [bien mis].
    Contes, 83 (ordre)
  19. Après disner, ayant toujours continué ses premiers propos, ils furent incontinent cousins.
    Contes, LXI (cousin, ine [1])
  20. Et lui faschoit d'avoir perdu sa femme si tost, la quelle estoit encore de bonne emploite.
    Contes, X (emplette)