René DESCARTES, auteur cité dans le Littré

DESCARTES (1596-1650)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DESCARTES a été choisie.

702 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Discours de la méthode 1637 245 citations
Les météores 1637 49 citations
Méditations 1641 88 citations

Quelques citations de René DESCARTES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 702 citations dans le Littré.

  1. Je vois de quel biais on se doit prendre à faire…
    Méth. (biais)
  2. Chacune fait réfléchir une partie des rayons qui donnent de contre.
    Météor. 5 (contre)
  3. Ceux qui ne travaillent pas tant à bien concevoir une chose qu'à l'impugner et contredire.
    Rép. aux cinquièmes object. 18 (impugner)
  4. Le suc des raisins noirs se convertit en vin clairet.
    L'homme. (clairet)
  5. Ceux qui ne le feront pas [qui ne se souviendront pas de ce qu'ils auront lu au commencement] tomberont en des difficultés auxquelles ils verront puis après que j'aurai satisfait.
    Rép. aux 2es object. 47 (puis)
  6. L'idée au respect de laquelle être objectivement ne signifie autre chose que…
    Rép. aux premières object. 3 (respect)
  7. Les plus fermes bâtiments tombent enfin en décadence.
    Monde, 3 (décadence)
  8. Les sciences ne sont point si approchantes de la vérité que les simples raisonnements.
  9. Il [l'arc-en-ciel] ne procède que de la façon que les rayons de la lumière agissent contre ces gouttes [d'eau], et de là tendent vers nos yeux.
    Météor. 8 (tendre [2])
  10. De quand est cette lettre ? Effets qui diffèrent quand la lune est pleine de quand elle est nouvelle.
    Monde, 12 (de)
  11. La méditation que je fis hier m'a rempli l'esprit de tant de doutes qu'il n'est plus désormais en ma puissance de les oublier.
    Médit. II, 1 (méditation)
  12. Les grandes prospérités éblouissent et enivrent souvent de telle sorte qu'elles possèdent plutôt ceux qui les ont, qu'elles ne sont possédées par eux.
    Lett. à Élisabeth, t. IX, p. 206, éd. COUSIN. (posséder)
  13. Ayant succinctement accordé les choses qu'il a jugées être suffisamment démontrées, il est venu au nœud de la difficulté, qui est de savoir ce qu'il faut ici entendre par le nom d'idée.
    Rép. aux 1res obj. 2 (nœud)
  14. Ce conduit qu'on nomme le sifflet, par où entre l'air de la respiration.
    Méth. V, 5 (sifflet)
  15. Tout de même que les peintres, ne pouvant également bien représenter dans un tableau plat toutes les diverses faces d'un corps solide, en choisissent une des principales.
    Méth. v, 2 (face)
  16. Peut-être qu'il y a en moi quelque faculté ou puissance propre à produire ces idées [des corps] sans l'aide d'aucunes choses extérieures, comme en effet il m'a toujours semblé jusques ici que, lorsque je dors, elles se forment ainsi en moi sans l'aide des objets qu'elles représentent.
    Médit. III, 9 (former)
  17. Ni l'honneur, ni le gain n'étaient suffisants à me convier à les apprendre.
    Méth. (convier)
  18. Les peuples qui, ayant été autrefois demi-sauvages et ne s'étant civilisés que peu à peu, n'ont fait leurs lois qu'à mesure que l'incommodité des crimes et des querelles les y a contraints.
    Méth. II, 1 (incommodité)
  19. Si parmi ces exhalaisons il y en a qui sont grasses et ensoufrées…
    Météor. 7 (ensoufré, ée)
  20. Sinon que je n'ai pas envie de m'arrêter, j'ajouterais…
    Météor. 3 (sinon)