René DESCARTES, auteur cité dans le Littré

DESCARTES (1596-1650)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DESCARTES a été choisie.

703 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Discours de la méthode 1637 245 citations
Les météores 1637 49 citations
Méditations 1641 88 citations

Quelques citations de René DESCARTES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 703 citations dans le Littré.

  1. La vertu ne sympathise pas tant avec la passion que fait le vice.
    Pass. 160 (sympathiser)
  2. De cela seul que j'aperçois que je ne puis jamais, en nombrant, arriver au plus grand de tous les nombres, et que de là je connais qu'il y a quelque chose, en matière de nombrer, qui surpasse mes forces.
    Rép. aux 2es obj. 19 (nombrer)
  3. Un médecin d'Angleterre [Hervey] auquel il faut donner la louange d'avoir le premier enseigné qu'il y a plusieurs petits passages aux extrémités des artères, par où le sang qu'elles reçoivent du cœur entre dans les petites branches des veines.
    Méth. V, 7 (louange)
  4. La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les honnêtes gens des siècles passés, qui en ont été les auteurs.
    Méth. I, 7 (honnête)
  5. L'esprit dépend si fort du tempérament et de la disposition des organes des corps, que, s'il est possible de trouver quelque moyen qui rende communément les hommes plus sages et plus habiles qu'ils n'ont été jusqu'ici, je crois que c'est dans la médecine qu'il faut le chercher.
    Méth. VI, 2 (esprit)
  6. Il est évident qu'il n'y a pas moins de répugnance que la fausseté ou l'imperfection procède de Dieu en tant que telle, qu'il y en a que la vérité ou la perfection procède du néant.
    Méth. IV, 7 (imperfection)
  7. Quoique je ne fisse pas profession de mépriser la gloire en cynique, je faisais néanmoins fort peu d'état de celle que je n'espérais point pouvoir acquérir qu'à faux titres.
    Méth. I, 13 (état)
  8. Non que je désapprouvasse les lois, qui, pour remédier à l'inconstance des esprits faibles, permettent, lorsqu'on a quelque bon dessein, qu'on fasse des vœux ou des contrats qui obligent à y persévérer.
    Méth. III, 2 (dessein)
  9. Le bruit se doit mieux entendre à cause de la résonnance de l'air.
    Météor. 7 (résonnance)
  10. Comme si tout à coup j'étais tombé dans une eau très profonde, je suis tellement surpris que je ne puis ni assurer mes pieds dans le fond, ni nager pour me soutenir au-dessus.
    Méd. II, 1 (soutenir)
  11. Mon entendement, qui est fini, ne peut comprendre l'infini.
    Rép. aux 1res obj. 5 (infini, ie)
  12. Réformer le corps des sciences ou l'ordre établi dans les écoles pour les enseigner.
    Méth. II, 2 (école)
  13. Votre pensée qui ne peut conjoindre les idées qui se contrarient.
    Rép. 2 (conjoindre)
  14. Ceux qui savent combien de divers automates ou machines mouvantes l'industrie des hommes peut faire, sans y employer que fort peu de pièces…
    Méth. V, 9 (mouvant, ante)
  15. Les anciens ont fort bien remarqué qu'entre les problèmes de géométrie, les uns sont plans, les autres solides et les autres linéaires, c'est-à-dire que les uns peuvent être construits en ne traçant que des lignes droites et des cercles, au lieu que…
    Géom. 2 (linéaire)
  16. Le dernier [précepte était] de faire partout des dénombrements si entiers et des revues si générales que je fusse assuré de ne rien omettre.
    ib. II, 10 (revue)
  17. Les corps qui envoient des rayons contre les yeux des regardants.
    Monde, 15 (contre)
  18. Et d'autant plus longuement et soigneusement j'examine ces choses, d'autant plus clairement et distinctement je connais qu'elles sont vraies.
    Médit. III, 12 (plus)
  19. J'ai été nourri aux lettres dès mon enfance.
    Méth. I, 6 (nourrir)
  20. La loi qui nous oblige à procurer autant qu'il est en nous le bien général de tous les hommes.
    Méth. VI, 2 (procurer)