René DESCARTES, auteur cité dans le Littré

DESCARTES (1596-1650)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DESCARTES a été choisie.

702 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Discours de la méthode 1637 245 citations
Les météores 1637 49 citations
Méditations 1641 88 citations

Quelques citations de René DESCARTES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 702 citations dans le Littré.

  1. S'il arrive que ce muscle s'accourcit.
    Pass. 7 (accourcir)
  2. L'ordre que j'ai tenu en ceci a été tel : premièrement j'ai tâché de trouver…
    Méth. VI, 2 (tel, elle)
  3. Un certain mauvais génie, non moins rusé et trompeur que puissant.
    Médit. I, 10 (moins)
  4. N'ayant, par bonheur, aucuns soins ni passions qui me troublassent, je demeurais tout le jour enfermé seul dans un poêle, où j'avais tout le loisir de m'entretenir de mes pensées.
    Méth. II, 1 (poêle ou poile [2])
  5. En ouvrant les écluses du cœur, elle fait que le sang circule plus vite.
    Pass. 115 (écluse)
  6. On peut voir à l'œil qu'il y a dans le foie quantité de veines.
    Pass. 108 (œil)
  7. Les grandes prospérités éblouissent et enivrent souvent de telle sorte qu'elles possèdent plutôt ceux qui les ont, qu'elles ne sont possédées par eux.
    Lett. à Élisabeth, t. IX, p. 206, éd. COUSIN. (posséder)
  8. Au reste, j'en suis maintenant là que je vois, ce me semble, assez bien de quel biais on se doit prendre à…
    Méth. VI, 3 (là)
  9. L'on ne doit pas dire… qu'il n'est point nécessaire de penser que toutes les figures de quatre côtés se peuvent inscrire dans le cercle, mais que, supposé que j'aie cette pensée, je suis contraint d'avouer que le rhombe y peut être inscrit, puisque c'est une figure de quatre côtés ; et ainsi je serai contraint d'avouer une chose fausse.
    Médit. V, 5 (inscrire)
  10. Non que je désapprouvasse les lois, qui, pour remédier à l'inconstance des esprits faibles, permettent, lorsqu'on a quelque bon dessein, qu'on fasse des vœux ou des contrats qui obligent à y persévérer.
    Méth. III, 2 (dessein)
  11. Lorsqu'on laisse cuver les vins nouveaux sous la râpe…
    Méth. 5 (cuver)
  12. Les âmes vulgaires se laissent aller à leurs passions, et ne sont heureuses ou malheureuses que selon que les choses qui leur surviennent sont agréables ou déplaisantes.
    Lett. à la Princ. Palatine, 28 du t. Ier de l'éd. de 1724 (laisser)
  13. Les grands chemins qui tournoient entre des montagnes.
    Méth. II, 2 (tournoyer)
  14. Si je pensais à un myriogone ou à quelque autre figure de beaucoup de côtés.
    Médit. VI, 2 (myriogone)
  15. Officiers qui ont eu charge de prendre garde aux bâtiments.
    Méth. ? (charge)
  16. Pour servir à ceux qui ont la vue courte.
    Diopt. 2 (court, courte)
  17. Messieurs les régents sont si animés contre moi à cause des innocents Principes de physique qu'ils ont vus, et si en colère de ce qu'ils n'y trouvent aucun prétexte pour me calomnier.
    Lett. à Chanut, 34, du t. 1er de l'éd. de 1724 (innocent, ente)
  18. Il insulte superbement au vaincu, et, comme un grave pédagogue, me prenant pour un de ses petits écoliers, il me tance aigrement.
    Remarques sur les 7es object. 55 (pédagogue)
  19. Très utiles pour la théorie de la catoptrique.
    Géom. 2 (catoptrique)
  20. Il est à propos que je tâche ici tout d'un train de l'expliquer.
    Dioptr. 2 (train)