Étienne Tabourot, seigneur DES ACCORDS, auteur cité dans le Littré

DES ACCORDS (1549-1590)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DES ACCORDS a été choisie.

70 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les bigarrures du seigneur Des Accordz 1583 51 citations
Les Escraignes dijonnoises recueillies par le sieur Des Accords 1588 8 citations
Les touches du seigneur Des Accords 1585-1588 2 citations

Quelques citations de Étienne Tabourot, seigneur DES ACCORDS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 70 citations dans le Littré.

  1. Deux beaux jeunes poulains du haras de l'abbaye.
    Bigarr. des entends-trois. (haras [1])
  2. Esprit tout divin et prophete.
    les Touches, p. 2, dans LACURNE (prophète)
  3. Pour se bien desguiser, il avoit mis une grande juppe de veloux appelée vulgairement une sotane.
    Bigarr. Équivoques francois. (soutane)
  4. Ce bon homme fut aperceu par un grand desgouté narquois, qui le congnoissoit à sa physionomie propre à estre denyaisè.
    Escraignes dijonnoises, p. 27, dans LACURNE (narquois, oise)
  5. Je ne m'espancheray pas d'avantage à poursuivre ces allusions et etymologies.
    Bigarr. f° 92, dans LACURNE (épancher)
  6. Equivoques par amphibologie, vulgairement appellées des entends-trois.
    Bigarrures, ch. 6 (entendre)
  7. Ce qui ne tomba pas en paille, mais fut bien relevé.
    Bigarrures, p. 32, dans LACURNE (tomber)
  8. Luy les saluoit assez officieusement.
    Escraignes dijonnoises, p. 33 dans LACURNE (officieusement)
  9. Nos courtisans, deux jours après qu'ils sont defavorisés.
    Bigarr. Contrepeteries. (défavoriser)
  10. Sur toutes les folastres inventions du temps passé, j'entends depuis environ trois ou quatre ans en ça, on avoit trouvé une façon de devise par seules peinctures qu'on souloit appeler des rebus.
    Bigarr. Rebus de Picardie. (rébus)
  11. Vous en direz votre rastelée.
    Bigarr. p. 39, dans LACURNE (râtelée [2])
  12. Faisoit paroistre à chacun Que des biens luy estoit tout un [que les biens lui étaient indifférents].
    Bigarrures, p. 178, dans LACURNE (un, une)
  13. Ciceron dit que ce ne sera jamais fait, qui voudra chiquoter tous les mots, ce qu'il appelle verba aucupari.
    Bigarr. Les entends-trois. (chicoter)
  14. Avant le general cataclisme advenu du temps de Noé.
    Bigarr. Invention des lettres. (cataclysme)
  15. L'autheur du jeu vient proposer que le donzel ou la donzelle que l'on a choisy…
    Bigarr. Acrostiches. (donzelle)
  16. Ledit Toussaint Patris avoit une chambriere qui ne servoit que d'aller querir du vin, fringuer les verres et verser à boire.
    Escraignes, I, 19 (fringuer [2])
  17. J'eusse voluntiers retrenché mes fescennines libertez de cet aage-là.
    Bigarr. Avant-propos. (fescennin, ine)
  18. Echo n'est qu'une repercussion d'air qui se fait à cause de quelque rocher.
    Big. Écho. (répercussion)
  19. Du plus grand chicaneur qu'on pourra jamais voir, En ce tombeau glacé gist la despouille morte ; Pluton, hoste commun, ne le veut recevoir, De peur qu'en son pays la chicane il ne porte.
    Bigarr. (chicane)
  20. Il fist remonstrer l'attrocité de l'injure.
    Bigarr. Equiv. françois. (atrocité)