Achille DELBOULLE, auteur cité dans le Littré

DELBOULLE (1834-1905)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DELBOULLE a été choisie.

110 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Glossaire de la vallée d'Yères pour servir à l'intelligence du dialecte haut-normand et à l'histoire de la vieille langue française 1876-1877 110 citations

Quelques citations de Achille DELBOULLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 110 citations dans le Littré.

  1. Nom, en Normandie, d'une traverse de bois où le boucher suspend par les pattes les bêtes qu'il a tuées, et le chasseur son gibier,
    Gloss. de la vallée d'Yères, p. 154 (gambier [2])
  2. Action de piler les pommes, pour faire le cidre,
    Gloss. de la vallée d'Yères, p. 259 (pilage)
  3. Arboriste, dans le parler normand, signifie encore aujourd'hui pépiniériste.
    Gloss. de la vallée d'Yères, le Havre, 1876, p. 20 (arboriste)
  4. En Normandie, nom de la musaraigne,
    Gloss. de la vallée d'Yères, p. 236 (musette [2])
  5. Nom, en Normandie, de la larve du hanneton ou ver blanc,
    Gloss. de la vallée d'Yères, p. 337 (verbled)
  6. Ne comptez pas sur cet homme, il n'est pas fiable,
    Gloss. de la vallée d'Yères, p. 153. (fiable)
  7. Le norm. dit haguettes, petites branches.
    Gloss. de la vallée d'Yères, le Havre, 1876, p. 179 (hague)
  8. Nom, en Normandie, d'une pièce de bois mobile ou tourniquet, placée à l'extrémité postérieure d'un chariot ou d'une charrette, sur laquelle s'enroule une grosse corde qui maintient la charge.
    Gloss. de la vallée d'Yères, le Havre, 1876, p. 85 (pouliot [2])
  9. En Normandie, crème excellente qu'on recueille lorsque le lait a séjourné douze heures dans la jatte,
    Gloss. de la vallée d'Yères, p. 156 (fleurette)
  10. Laisse-le s'en aller, tu ne vois pas qu'il perd les pieds ? Elle désire tant se marier qu'elle en perd les pieds.
    Gloss. de la vallée d'Yères, p. 258 (pied)
  11. Nom, en Normandie, d'une charrette à deux roues qui sert à porter du sable, des pierres et surtout du fumier,
    Gloss. de la vallée d'Yères, le Havre, 1876, p. 189 (hottiau)
  12. En Normandie, enfant de chœur,
    Gloss. de la vallée d'Yères, p. 80 (clergeon)
  13. Cierge dormant, gros cierge qu'on porte aux enterrements, et que l'on place à l'église auprès du banc du défunt.
    Gloss. de la vallée d'Yères, 1876, p. 78 (cierge)
  14. Le normand a décronquer, jeter en bas, encronquer, monter dessus.
    Gloss. de la vallée d'Yères, p. 94 (cronquelet)
  15. En Normandie, touffe de buisson, hallier,
    Gloss. de la vallée d'Yères, le Havre, 1876, p. 161 (halot)
  16. Mettre du blé, du seigle en demoiselle.
    Gloss. de la vallée d'Yères, p. 107 (demoiselle)
  17. Nom d'une espèce de pommier en Normandie, espèce tardive.
    Gloss. de la vallée d'Yères, p. 299 (roquet [4])
  18. En Normandie, le quart de litre,
    Gloss. de la vallée d'Yères, p. 108 (demiard)
  19. Noms normands du roitelet,
    Gloss. de la vallée d'Yères, le Havre, 1876, p. 298 (reblet)
  20. Amas de terre qui s'éboule,
    Gloss. de la vallée d'Yères, p. 124 (éboulée)