Jacques DELILLE, auteur cité dans le Littré

DELILLE (1738-1813)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DELILLE a été choisie.

poète (Voyez JANSÉNISTE)

1118 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Énéide 216 citations
La conversation 1812 103 citations
Les Géorgiques, traduction de Virgile 1769 92 citations
Les jardins ou L'art d'embellir les paysages 1782 69 citations
Les trois règles de la Nature 1809 185 citations
L'homme des champs, ou Les Géorgiques françaises 1802 73 citations
L'imagination 1806 153 citations
Paradis perdu 132 citations
Pitié 50 citations

Quelques citations de Jacques DELILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1118 citations dans le Littré.

  1. De sa vanité chatouilleuse La prompte irritabilité D'une exigence pointilleuse Fatigue la société.
    Convers. II (irritabilité)
  2. Et [le Rédempteur] réconciliera, par son sang précieux, L'homme avec l'Éternel, la terre avec les cieux.
    Parad. perdu, XI (réconcilier)
  3. Enfin l'adroit scalpel, le verre officieux Trahirent ces secrets ; le hardi botaniste Devint des végétaux l'habile anatomiste.
    Trois règnes, VI (hardi, ie [1])
  4. L'homme passionné… Donne aux fleurs la gaîté donne aux mers leur courroux, La mémoire aux rochers, aux myrtes la tendresse.
    Imag. IV (tendresse)
  5. Ici, du haut des monts une colonne d'eau Se précipite en masse, ou se tend en rideau.
    Trois règ. III (tendre [2])
  6. Là cesse l'entretien ; ils repartent tous deux, Adam pour son berceau, Raphaël pour les cieux.
    Parad. perdu, VIII (repartir [2])
  7. Tant dut coûter de peine Ce long enfantement de la grandeur romaine !
    Én. I (tant)
  8. Mais ces pleurs bienfaisants, ces pleurs délicieux Que donne aux cœurs touchés l'indulgence des cieux.
    Imag. VIII (touché, ée)
  9. Et du prisme magique, armant sa main savante, Développe d'Iris l'écharpe éblouissante.
    Trois règ. I (prisme)
  10. La mémoire ! à ce nom se troublent tous nos sages : Quelle main a creusé ces secrets réservoirs ? Quel dieu range avec art tous ces nombreux tiroirs, Les vide ou les emplit, les referme ou les ouvre ?
    Imag. I (tiroir)
  11. Oh ! que le temps sait bien, dans sa marche féconde, Sous mille aspects nouveaux reproduire le monde ! Qui l'eût cru qu'un amas de légers sédiments Brillerait en cristaux, luirait en diamants ?
    Trois règnes, V (sédiment)
  12. Seul, il passe du front leurs fronts audacieux.
    Parad. perd. II (passer)
  13. Des bataillons armés dans les airs se heurtaient.
    Géorg. I (heurter)
  14. Gros-Jean fait le procès au Dieu de ses ancêtres.
    Pit. I (procès)
  15. Dans la nuit ténébreuse Dont un bois vaste entoure une vallée ombreuse, D'un rameau précieux se cache le trésor.
    Énéide, VI (ombreux, euse)
  16. …Chaque sens par un heureux concours Prête aux sens alliés un mutuel secours.
    Imag. I (sens [1])
  17. Mutilait sans pitié les tiges inégales Dont la tête orgueilleuse ombrageait leurs rivales.
    Conversat. ch. III (mutiler)
  18. Vous dirai-je l'oubli de soins plus importants, Les devoirs immolés à de vains passe-temps ?… L'homme fait place au mime, et le sage au bouffon.
    Homme des champs, I (mime)
  19. Mais quel cœur ne pardonne aux consolants abus, Qui des vivants aux morts apportent les tributs, Le miel, le vin, l'encens, l'obole du voyage ?
    Imag. VII (obole)
  20. Dans ce moment encor le fils de Jupiter A fait sur moi des dieux tonner l'ordre suprême.
    Én. IV (tonner)