Jacques DELILLE, auteur cité dans le Littré

DELILLE (1738-1813)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DELILLE a été choisie.

poète (Voyez JANSÉNISTE)

1118 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Énéide 216 citations
La conversation 1812 103 citations
Les Géorgiques, traduction de Virgile 1769 92 citations
Les jardins ou L'art d'embellir les paysages 1782 69 citations
Les trois règles de la Nature 1809 185 citations
L'homme des champs, ou Les Géorgiques françaises 1802 73 citations
L'imagination 1806 153 citations
Paradis perdu 132 citations
Pitié 50 citations

Quelques citations de Jacques DELILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1118 citations dans le Littré.

  1. Quelque chose manquait à ce cœur solitaire.
    Parad. perdu, VIII (solitaire)
  2. Le second des Césars, le premier des humains, C'est Auguste…
    Én. VI (second, onde)
  3. Et le jeune univers commençant ses beaux jours, Et le premier hymen et les premiers amours.
    Imag. v. (univers)
  4. Des travers étrangers [il] fait nos amusements, Singe les lords anglais, les barons allemands.
    Convers. I (singer)
  5. Le moins populaire de tous les langages [la poésie] a seul le droit de populariser ce qu'il y a dans le monde de plus brillant et de plus utile.
    Trois règnes, Disc. prél. (populariser)
  6. Comparez… Le corbeau qui croasse au brillant rossignol.
    Trois règnes, VII (croasser)
  7. Satan, sans répliquer, s'envole à ses conquêtes.
    Paradis perdu, X (envoler (s'))
  8. Cultivés, protégés par vos secours propices, Ces jeunes sauvageons croîtront sous vos auspices.
    Hom. des ch. Var. et add. ch. I (sauvageon)
  9. Madrépores, coraux, coquilles et poissons, L'un sur l'autre entassés, composèrent ces monts Dont sur le monde entier se prolonge la chaîne.
    Trois règn. ch. IV (madrépore)
  10. Les mets demi-rongés, et son odeur impure [de la harpie].
    Én. III (rongé, ée)
  11. Un roc, séjour chéri des oiseaux de carnage.
    Én. VIII (roc [1])
  12. À chaque pas qu'il fait, un souvenir flatteur Rafraîchit sa pensée et rajeunit son cœur.
    Imag. VI (rafraîchir)
  13. Et les eaux refoulées Se soulevant en masse et brisant leurs remparts.
    Hom. des ch. III (refoulé, ée)
  14. Des aveux, des remords quel confident plus sûr ? Il [le prêtre] écoute le vice et reste toujours pur.
    Imag. VIII (pur, ure)
  15. L'histoire de ses maux voudrait un long discours.
    Én. I (vouloir [1])
  16. Le lierre étend ses bras ; la vigne qui serpente Montre ses fruits de pourpre et sa vrille grimpante.
    Parad. perdu, VII (vrille)
  17. Soudain, de monts en monts s'élançant vers les cieux, Le pompeux Saint-Gothard apparaît à mes yeux.
    Passage du Saint-Gothard. (pompeux, euse)
  18. J'aimais à voir les bois battus par les tempêtes Abaisser tour à tour et redresser leurs têtes.
    Hom. des ch. I (redresser)
  19. Que ses derniers neveux s'arment contre les miens ! Que mes derniers neveux s'acharnent sur les siens !
    Én. IV (neveu)
  20. Que de variété, que de pompe et d'éclat ! Le pourpre, l'orangé, l'opale, l'incarnat, De leurs riches couleurs étalent l'abondance ; Hélas ! tout cet éclat marque leur décadence [des jardins].
    Jard. II (opale)