Jacques DELILLE, auteur cité dans le Littré

DELILLE (1738-1813)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DELILLE a été choisie.

poète (Voyez JANSÉNISTE)

1117 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Énéide 216 citations
La conversation 1812 103 citations
Les Géorgiques, traduction de Virgile 1769 92 citations
Les jardins ou L'art d'embellir les paysages 1782 69 citations
Les trois règles de la Nature 1809 184 citations
L'homme des champs, ou Les Géorgiques françaises 1802 73 citations
L'imagination 1806 153 citations
Paradis perdu 132 citations
Pitié 50 citations

Quelques citations de Jacques DELILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1117 citations dans le Littré.

  1. Là, sans suite, sans faste et sans vain appareil, Pour temple les arceaux de cette voûte obscure, Ces prismes pour flambeaux, pour témoin la nature, Pour offrande leur cœur, un rocher pour autel, Le dieu d'hymen reçut leur serment mutuel.
    Trois règ. V (pour [1])
  2. L'ange aspire à monter, et résiste à descendre.
    Parad. perdu, II (résister)
  3. Roulant pompeusement ses flots majestueux.
    Convers. I (pompeusement)
  4. Du haut de sa victoire il [Apollon] regarde sa proie [Python], Et rayonne d'orgueil, de jeunesse et de joie.
    Imag. V (rayonner)
  5. Les torrents bondissants précipitent leur onde, Et des mers en courroux le noir abîme gronde.
    Géorg. I (précipiter)
  6. …Et toi, triste cyprès, Fidèle ami des morts, protecteur de leur cendre, Ta tige, chère au cœur mélancolique et tendre, Laisse la joie au myrte et la gloire au laurier.
    Jardins, IV (cyprès)
  7. Les mets demi-rongés, et son odeur impure [de la harpie].
    Én. III (rongé, ée)
  8. Une immense vapeur tombe réduite en goutte.
    Trois règ. II (réduit, ite [1])
  9. Non, je ne puis, dit-il, égorger Marius.
    Imag. III (non)
  10. Du lait qui rafraîchit votre sang enflammé La vache nourricière est-elle donc avare ?
  11. Son nom était Zoé ; de sa taille élégante Le jonc n'égale pas la souplesse ondoyante.
  12. Qui ne s'estime pas perd ses droits à l'estime.
    Parad. perdu, VIII (estimer)
  13. Son époux s'enfonça dans un désert sauvage.
    Géorg. IV (enfoncer)
  14. D'autres sur des trépieds placent l'airain bouillant, Que la flamme rapide entoure en pétillant.
    Én. I (pétiller)
  15. Quand pourrai-je… Boire l'heureux oubli des soins tumultueux.
    L'hom. des ch. IV (boire [1])
  16. Des aveux, des remords quel confident plus sûr ? Il [le prêtre] écoute le vice et reste toujours pur.
    Imag. VIII (pur, ure)
  17. Et du prisme magique, armant sa main savante, Développe d'Iris l'écharpe éblouissante.
    Trois règ. I (prisme)
  18. Lui [le peuple], dans son orageuse et vague inquiétude, Instrument et jouet de vingt partis rivaux, Passait de trouble en trouble à des tourments nouveaux.
    Trois règnes, V (inquiétude)
  19. Zéphir vient se jouer dans ses flottants habits, Et la pudeur craintive en arrange les plis.
    Hom. des ch. I (pli)
  20. Voyez ce papillon échappé du tombeau ; Sa mort fut un sommeil, et sa tombe un berceau.
    Trois règnes, VII (papillon)