Jacques DELILLE, auteur cité dans le Littré

DELILLE (1738-1813)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DELILLE a été choisie.

poète (Voyez JANSÉNISTE)

1118 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Énéide 216 citations
La conversation 1812 103 citations
Les Géorgiques, traduction de Virgile 1769 92 citations
Les jardins ou L'art d'embellir les paysages 1782 69 citations
Les trois règles de la Nature 1809 185 citations
L'homme des champs, ou Les Géorgiques françaises 1802 73 citations
L'imagination 1806 153 citations
Paradis perdu 132 citations
Pitié 50 citations

Quelques citations de Jacques DELILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1118 citations dans le Littré.

  1. Qui prévient le besoin, prévient souvent le crime.
    Hom. des ch. I (prévenir)
  2. Mais, du sol maternel une fois séparée, Sa feuille se flétrit et meurt décolorée.
  3. Laissez-le s'estimer pour qu'il soit estimable.
    Hom. des champs, I (estimable)
  4. Flore a souri, ma voix va chanter les jardins.
    Jard. I (sourire [1])
  5. Habile à soulever le crédule vulgaire.
    Énéide, X (crédule)
  6. Colore les métaux, et forme le cristal, Frère du diamant et son brillant rival.
    Passage du St-Gothard. (cristal)
  7. Le dogme consolant de l'immortalité.
    Convers. Prologue. (immortalité)
  8. Elle dit, et soudain de son aile brillante Trace en arc radieux sa route étincelante.
    Énéide, IX (radieux, euse)
  9. De tout son corps dégoutte une sueur sanglante.
    Énéide, II (sanglant, ante)
  10. Que de variété, que de pompe et d'éclat ! Le pourpre, l'orangé, l'opale, l'incarnat, De leurs riches couleurs étalent l'abondance ; Hélas ! tout cet éclat marque leur décadence [des jardins].
    Jard. II (opale)
  11. Son épine [du cheval] se double et frémit sur son dos.
    Géorg. III (épine [1])
  12. A leur naissance incertains d'un berceau, D'une goutte de lait, d'un abri, d'un lambeau Qui de leurs membres nus écarte la froidure.
    la Pitié, II (incertain, aine)
  13. Madrépores, coraux, coquilles et poissons, L'un sur l'autre entassés, composèrent ces monts Dont sur le monde entier se prolonge la chaîne.
    Trois règn. ch. IV (madrépore)
  14. Combien, soigneuse encor de leur postérité, Par des moyens divers la nature puissante Conserve chaque espèce à jamais renaissante.
    Trois règ. VII (espèce)
  15. Ces superbes rideaux, ces coussins fastueux, Des amours opulents trône voluptueux.
    Trois règnes, V (opulent, ente)
  16. Un lieu sauvage plaît par sa mâle âpreté.
    Imag. IV (sauvage)
  17. Vu que par l'homme en place un mot dit de côté D'un faux air de crédit flatte leur vanité.
    Homme des ch. I (côté)
  18. L'avenir du présent se venge quelquefois.
    Pit. IV (quelquefois)
  19. Et leurs bras vigoureux lèvent de lourds marteaux Qui tombent en cadence et domptent les métaux.
    Géorg. IV (marteau)
  20. [Le décorateur] De surprise en surprise et l'amuse et l'entraîne, D'une scène qui fuit fait naître une autre scène.
    Jard. IV (surprise)