Jacques DELILLE, auteur cité dans le Littré

DELILLE (1738-1813)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DELILLE a été choisie.

poète (Voyez JANSÉNISTE)

1118 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Énéide 216 citations
La conversation 1812 103 citations
Les Géorgiques, traduction de Virgile 1769 92 citations
Les jardins ou L'art d'embellir les paysages 1782 69 citations
Les trois règles de la Nature 1809 185 citations
L'homme des champs, ou Les Géorgiques françaises 1802 73 citations
L'imagination 1806 153 citations
Paradis perdu 132 citations
Pitié 50 citations

Quelques citations de Jacques DELILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1118 citations dans le Littré.

  1. Le néant seul, hélas ! ignore la souffrance.
    Parad. perdu, X (souffrance)
  2. … Un flacon délectable Verse avec son nectar les aimables propos, Et, comme son bouchon, fait partir les bons mots.
    Homme des champs, I (mot)
  3. Quel plaisir, entouré d'un double paravent, D'écouter la tempête et d'insulter au vent !
    Trois règnes, I (paravent)
  4. Il tient l'urne terrible en ses fatales mains, Et juge sans retour tous les pâles humains.
    Én. IV (pâle)
  5. Ces sages Qui dans un noble exil sur des lointains rivages…
    Jardins, IV (de)
  6. Du haut de sa victoire il [Apollon] regarde sa proie [Python], Et rayonne d'orgueil, de jeunesse et de joie.
    Imag. V (rayonner)
  7. Ô toi l'inspiratrice et l'objet de mes chants.
    la Pitié, I (inspirateur, trice)
  8. L'écrivain à la mode, entre un double flambeau, Et son verre, et son sucre, et sa carafe d'eau.
    Convers. I (sucre)
  9. Le jour venait de naître, et semait en riant Les calices des fleurs des perles d'Orient.
    Parad. perdu, X (semer)
  10. L'objet le plus futile, S'il est rare, est bientôt dispensé d'être utile.
    Imag. III (rare)
  11. Et mes pensers, nourris dans l'ombre solennelle, Deviennent grands, profonds, majestueux comme elle.
    Imag. III (penser [2])
  12. Gros-Jean fait le procès au Dieu de ses ancêtres.
    Pit. I (procès)
  13. … Tant du coûter de peine Ce long enfantement de la grandeur romaine !
    Énéide, I (enfantement)
  14. Quelques-uns à travers leurs noirâtres portiques Du ciel dans le lointain laissant percer l'azur.
    Jard. III (noirâtre)
  15. Du monde des humains inexplicable histoire ! Partout c'est le besoin d'adorer et de croire.
    Imagin. VIII (croire)
  16. Voilà mon sort ; mais vous, par le flambeau du monde, Par sa douce clarté que je ne verrai plus, Par votre cher Ascagne et ses jeunes vertus, Par les mânes d'Anchise, abrégez ma misère !
    Én. VI (par [1])
  17. Et du gras olivier L'onctueuse liqueur arrose le brasier.
  18. Ce potentat jadis si grand, si vénérable, N'est plus qu'un tronc sanglant, qu'un débris déplorable.
    Énéide, II (débris)
  19. Mille doux souvenirs parcourent ce rivage.
    Én. III (parcourir)
  20. Tel que ce frais bouton, Timide avant-coureur de la belle saison.
    Jardins, I (avant-coureur)