Philippe DESPORTES, auteur cité dans le Littré

DESPORTES (1546-1606)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DESPORTES a été choisie.

poète

396 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Élégies 1583 42 citations
Les amours de Diane et les amours d'Hippolyte 1573 102 citations
Œuvres chrestiennes 1603 82 citations

Quelques citations de Philippe DESPORTES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 396 citations dans le Littré.

  1. Une beauté cruelle est un monstre en nature.
    Cartels et masquarade, pour le roy Henri III (monstre [1])
  2. Que je trouve en mon âme et de crasse et d'ordure ! Que mes sens corrompus sont devenus infects !
    Œuvres chrest. XVIII, prière. (infect, ecte)
  3. Il [Roland] en hume le sang [des sangliers] dont sa face est tachée ; Sa moustache en degoute…
    Roland furieux. (moustache)
  4. Effroyables deserts, et vous, bois solitaires, Pour la derniere fois soyez les secretaires De mon dueil vehement.
    Épitaphes, complainte pour Henri III (véhément, ente)
  5. Pour jeter, sacrilege, au vent ma cendre esteinte.
    Cléonice, XXXVII (sacrilége [2])
  6. Pour decharger ma nef, j'ay franchement jetté Tout ce qui m'estoit cher, l'ame et la liberté, Et n'ay point de regret d'avoir fait cette perte.
    Cléonice, XXIII (liberté)
  7. Terroir infertile.
    Cléonice, 63 (infertile)
  8. Le jour chasse le jour, comme un flot l'autre chasse.
    Œuvres chrestiennes, Sonnets, 4 (jour)
  9. Donne de l'eau vivante à ma bouche altérée.
    Œuv. chrest. XVIII, Plainte. (vivant, ante)
  10. Que d'estranges chaos en moy se remesloient !
    Cléonice, XI (remêler)
  11. Et que tout le passé soit tenu pour perdu ; Noyons-en la memoire et l'amour tout ensemble.
    Élégies, II, 2 (noyer [2])
  12. Les douces passions, les delectables peines, Et les cheres langueurs dont les amours sont pleines.
    Élégies, I, 7 (langueur)
  13. Chascun d'eux [des grands] de soy tant presume Qu'il pense estre aimé par devoir.
    Amours d'Hippolyte, LXXXVIII, Chanson. (présumer)
  14. Ou comme le pasteur, qui, de loin parmy l'air, Entend du premier bruit le foudre grommeler, Suivy d'un peu d'esclair, presage un grand tonnerre.
    Tombeau de Desportes. (présager)
  15. …Par son sçavoir il devançoit son age, De sa grandeur future infaillible presage.
    Tombeau de Desportes. (présage)
  16. J'estoy premier entré dans ce val miserable ; Il me semble, o Seigneur, qu'il estoit raisonnable Que, le premier de tous, j'en deslogeasse aussi.
    Œuvres chrestiennes, Plainte. (val)
  17. Tant ce coup impreveu trouble son jugement.
    Roland furieux. (imprévu, ue)
  18. Faire enceinte es devant, rembuscheret lancer, Requester, redresser, mettre bien sa brisée.
    Cartels et masquar. chasseurs, 2 (requêter)
  19. La constance et la foy, de moy tant reverée.
    Épitaphes, Diane, 7 (révérer)
  20. Qui l'eust jamais pensé qu'une femme de ville, Avec sa modestie et ses douces façons…
    Diverses amours, X (modestie)