Philippe DESPORTES, auteur cité dans le Littré

DESPORTES (1546-1606)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DESPORTES a été choisie.

poète

396 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Élégies 1583 42 citations
Les amours de Diane et les amours d'Hippolyte 1573 102 citations
Œuvres chrestiennes 1603 82 citations

Quelques citations de Philippe DESPORTES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 396 citations dans le Littré.

  1. Dieu des hommes perdus [Amour], sera-ce jamais fait ? Seray-je tousjours butte aux douleurs incurables ?
    Diane, II, 53 (perdre)
  2. Quand, miroir de moi mesme, en moy je me regarde, Je voy comme le tans m'est sans fruict escoulé.
    Œuvres chrestiennes, Sonnets, 17 (miroir)
  3. Jadis entre les Grecs, quand l'honneur y vivoit, Le vainqueur des vaincus maint trophée elevoit.
    Cléonice, X (trophée)
  4. Que de plaisir de voir sous la nuit brune, Quand le soleil a fait place à la lune, Au fond des bois les nymphes s'assembler, Monstrer au vent leur gorge descouverte, Danser, sauter, se donner cotte verte, Et sous leur pas tout l'herbage trembler.
    Œuvres, p. 587, dans LACURNE (cotte [1])
  5. Combien l'heur des mortels s'enfuit legerement !
    Élégies, II, 5, Advanture premiere (légèrement)
  6. La femme est variable, et telle en sa pensée S'accorde à vostre amour, qui s'en monstre offensée.
    Roland furieux. (variable)
  7. Un cyprès mortuaire.
    Rodomont. (mortuaire)
  8. Le desespoir tiroit ces plaintes de ma bouche ; En mes larmes desjà à nage estoit ma couche.
    Tombeau de Desportes. (nage)
  9. Il faut un bon limier penible et poursuivant, Nerveux, le rable gros et la narine ouverte.
    Cartels et mascarades, Chasseurs, 4 (râble [2])
  10. Tant cette ame [de Rodomont] enragée, inhumaine et terrible Faisoit de tintamarre et se monstroit horrible.
    Mort de Rodomont. (tintamarre)
  11. Donne de l'eau vivante à ma bouche altérée.
    Œuv. chrest. XVIII, Plainte. (vivant, ante)
  12. Ô paix instable et fausse…
    Amours d'Hippolyte, XLII (instable)
  13. Son cœur enflé de rage au dedans se mutine.
    Angélique, 1 (mutiner)
  14. Quand du doux fruit d'amour je me rens poursuivant.
    Diverses amours, Sonnet v. (poursuivant, ante)
  15. Je voudrois estre roy pour faire une ordonnance, Que chacun deust la nuict au logis se tenir ; Sans plus les amoureux auroient toute licence.
    Diverses amours, XIV, Contre une nuict trop claire. (ordonnance)
  16. Il n'y a rocher si sauvage, Bois si dur, ne si sourd rivage, Qui n'ait pitié de ma langueur.
    Amours d'Hippolyte, XLIX, chanson. (sourd, sourde)
  17. Je chante une beauté des beautez la premiere, Le paradis des yeux…
    Angélique, 1 (paradis)
  18. Vous qui, pipez d'amour, d'erreur et de jeunesse, Adorez vainement une folle maistresse.
    Élég. I, 19 (maîtresse)
  19. Jamais plus beauté si legere Sur moi tant de pouvoir n'aura ; Nous verrons, volage bergere, Qui premier s'en repentira.
    Bergeries, VI, Villanelle. (léger, ère)
  20. Car ils prennent pour grand' louange Quand on les estime inconstants, Et disent que le tans se change, Et que le sage suit le tans.
    Diverses amours, XLI, Chanson. (temps)