Philippe DESPORTES, auteur cité dans le Littré

DESPORTES (1546-1606)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DESPORTES a été choisie.

poète

396 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Élégies 1583 42 citations
Les amours de Diane et les amours d'Hippolyte 1573 102 citations
Œuvres chrestiennes 1603 82 citations

Quelques citations de Philippe DESPORTES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 396 citations dans le Littré.

  1. Ô Dieu, toujours vivant, j'ay ferme confiance, Qu'en l'extreme des jours, par ta toute-puissance, Ce corps… prendra nouvelle vie…
    Œuv. chrest. XVIII, Plainte (extrême)
  2. Je n'aime point ce vent qui, folastre, se joue Parmy ses beaux cheveux et luy baise sa joue ; Si grande privauté ne me peut contenter.
    Diane, II, 23 (privauté)
  3. Tant ce coup impreveu trouble son jugement.
    Roland furieux. (imprévu, ue)
  4. Vous qui, pipez d'amour, d'erreur et de jeunesse, Adorez vainement une folle maistresse.
    Élég. I, 19 (maîtresse)
  5. Cesse, amour, tes rigueurs, mets fin à ta poursuite ; Voy que devant ton vol je retarde ma fuite, Et retourne au chemin que j'avoy delaissé.
    Diverses amours, XL, Stances pour Charles IX (retarder)
  6. …Ceux qui ont Leur sçavoir renfermé dans leur pedante estude.
    Tombeau de Desportes. (pédant)
  7. Ô nuict, jalouse nuict, contre moy conjurée, Qui renflammes le ciel de nouvelle clarté.
    Div. amours, XIV, contre une nuict trop claire. (renflammer)
  8. Barbare peuple, arrogant et volage, Vanteur, causeur, n'ayant rien que langage, Qui, jour et nuict dans un poisle enfermé, Pour tout plaisir se joue avec un verre, Ronfle à la table ou s'endort sur la terre.
    Diverses amours, XLIII, Adieu à la Poloigne. (ronfler)
  9. Le jour chasse le jour, comme un flot l'autre chasse.
    Œuvres chrestiennes, Sonnets, 4 (jour)
  10. Soit que la nuict, toute chose appaisant, Couvre la terre et guide le silence…
    Œuv. chrét. Prière (silence)
  11. Jamais legere girouette Au vent sitost ne se vira.
    Bergeries, Villanelle. (virer)
  12. Ô Seigneur, à qui je m'adresse, Ne souffre, helas ! que ma jeunesse Retombe plus en ceste erreur.
    Œuvres chrest. XVIII, Ode. (retomber)
  13. Comme on voit un caillou refrappé maintes fois Par force avec du fer servir d'amorce au bois.
    les Amours d'Hippolyte, LIV (refrapper)
  14. Las ! ce qui m'a tant pleu n'estoit rien qu'un faux songe, Et mon mal au contraire est un ferme reveil.
    Imit. de l'Arioste. (réveil)
  15. Où Lyce tousjours s'est fait voir Mauvaise, inconstante et lascive.
    Bergeries, VI, imitation d'Horace. (lascif, ive)
  16. Sur la plus belle idée au ciel vous fustes faite, Voulant nature un jour monstrer tout son pouvoir ; Depuis vous lui servez de forme et de miroir.
    Diane, II, 67 (idée)
  17. Fuyez aussi toute accointance De ces muguets pleins d'apparance, Qui se paissent de vanité, Et qui fondent leur recompanse Plus au bruit qu'en la verité.
    Amours d'Hippolyte, LXXXVIII, Chanson. (muguet)
  18. Chaste sœur d'Apollon… Que la force d'amour a connue indontable.
    Diane, II, 71 (indomptable)
  19. Effroyables deserts, et vous, bois solitaires, Pour la derniere fois soyez les secretaires De mon dueil vehement.
    Épitaphes, complainte pour Henri III (véhément, ente)
  20. Le matin et le soir, en faisant mes regrets, J'apprendray vostre gloire aux murmurans rivages.
    Élégies, I, 6 (murmurant, ante)