Charles Pinot, sieur DUCLOS, auteur cité dans le Littré

DUCLOS (1704-1772)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DUCLOS a été choisie.

692 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Considérations sur les mœurs de ce siècle 1751 144 citations
Œuvres complètes, Paris, 1806, 10 vol. in-8 514 citations

Quelques citations de Charles Pinot, sieur DUCLOS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 692 citations dans le Littré.

  1. Les princes trouvent toujours des âmes assez viles pour excuser leurs fureurs.
    Hist. de Louis XI, Œuvres, t. II, p. 475, dans POUGENS. (fureur)
  2. Si le roi [Louis XIV] venait à soupçonner quelque intérêt de leur part, il prenait le parti opposé ; et, s'ils osaient insister, il leur faisait une sortie terrible.
    Œuv. t. V, p. 183 (sortie)
  3. Le duc d'Orléans avait eu successivement quatre gouverneurs, qui moururent à si peu de distance l'un de l'autre que Benserade disait qu'on ne pouvait pas élever de gouverneur à ce prince.
    Mém. Œuv. t. v, p. 196, dans POUGENS (gouverneur)
  4. Voiler la raison, quand on est obligé de la produire, avec autant de soin que la pudeur en exigeait autrefois, quand il s'agissait d'exprimer quelque idée libre.
    Consid. mœurs, 8 (produire)
  5. Côme de Médicis, le plus riche particulier de l'Europe, lui prêta [à Sforce] cinquante mille écus, avec lesquels il gagna les troupes milanaises.
    Œuv. t. II, p. 301 (prêter)
  6. On en rendit compte au roi [des fauteuils que se faisaient apporter les grands seigneurs, membres de l'Académie française], qui, prévoyant les conséquences d'une pareille distinction, ordonna à l'intendant du garde-meuble de faire porter quarante fauteuils à l'Académie, et confirma par là et pour toujours l'égalité académique.
    Hist. Acad. franç. Œuvres, t. IX, p. 280, dans POUGENS. (fauteuil)
  7. Pour obtenir du peuple, il vaut mieux exagérer ses prétentions que de les borner.
    Œuv. t. II, p. 167 (obtenir)
  8. Quelque supériorité qu'on ait à beaucoup d'égards sur un rival, dès qu'on en conçoit de la jalousie, il faut qu'on lui soit inférieur par quelque endroit.
    Considér. mœurs, ch. 11 (inférieur, eure)
  9. Pourquoi des malhonnêtes gens rougiraient-ils de l'être, quand on ne rougit pas de leur faire accueil ?
    Consid. mœurs, 4 (rougir)
  10. Les hommes véritablement illustres sont ceux dont l'histoire se trouve liée à celle de leur nation.
    Hist. Louis XI, Œuv. t. II, p. 125, dans POUGENS (illustre)
  11. Le roi [Louis XI]… fit arrêter le duc de Nemours à Carlat ; la duchesse, qui était en couche, en fut si saisie qu'elle en mou rut.
    Œuvr. t. III, p. 170 (saisi, ie)
  12. Un vieux prêtre me trouvait déjà tant d'esprit… qu'il prétendait que je serais un jour docteur de Sorbonne ; il aurait depuis bien rabattu de ses espérances.
    Œuv. t. X, p. 18 (rabattre)
  13. Balue avait plus de finesse dans l'esprit que d'élévation ; souple, adroit, plus faux que politique, plus propre à l'intrigue qu'à la négociation, il s'attachait moins à persuader qu'à séduire.
    Hist. Louis XI, Œuv. t. II, p. 362, dans POUGENS (intrigue)
  14. Le meilleur des gouvernements n'est pas celui qui fait les hommes les plus heureux, mais celui qui fait le plus grand nombre d'heureux.
    Consid. mœurs, 15 (gouvernement)
  15. Son fou, nommé le glorieux, qui lui avait souvent entendu parler de la valeur d'Annibal, lui criait en fuyant avec lui : Monseigneur, nous voilà bien annibalés.
    Hist. Louis XI, Œuv. t. III, p. 99, dans POUGENS (fou ou fol, folle [1])
  16. Il lui restait de ses anciens charmes un air un peu plus que hardi, qui réveillait merveilleusement la fadeur d'une blonde un peu hasardée.
    Confess. comte de ***, Œuv. t. VIII, p. 109, dans POUGENS. (hasardé, ée)
  17. Comme la mode est parmi nous la raison excellente, nous jugeons des actions, des idées et des sentiments sur leur rapport avec la mode ; tout ce qui n'y est pas conforme est trouvé ridicule.
    Consid. mœurs, IX (ridicule [1])
  18. J'en pourrais rapporter des traits assez plaisants, s'ils n'étaient pas trop libres.
    Mém. rég. Œuv. t. VI, p. 161, dans POUGENS (libre)
  19. Le roi [Louis XI] nomma, le même jour, Claustre, conseiller au parlement, et Mariette, lieutenant criminel, et Potin, examinateur au Châtelet, pour informer de tous les effets du cardinal Balue, et les délivrer par inventaire à Lhuillier, notaire et secrétaire du roi.
    Œuv. t. II, p. 378 (lieutenant)
  20. On s'avise quelquefois de comparer l'insolent avec l'insolence, et, l'un ne paraissant pas fait pour l'autre, on le fait rentrer dans l'ordre.
    Consid. mœurs, ch. 10 (insolent, ente)