Charles Pinot, sieur DUCLOS, auteur cité dans le Littré

DUCLOS (1704-1772)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DUCLOS a été choisie.

692 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Considérations sur les mœurs de ce siècle 1751 144 citations
Œuvres complètes, Paris, 1806, 10 vol. in-8 514 citations

Quelques citations de Charles Pinot, sieur DUCLOS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 692 citations dans le Littré.

  1. [Mlle Choin] vivant avec un petit nombre de vrais amis qui lui restèrent, et délivrée d'une foule de plats courtisans qui s'éloignèrent d'elle sans préparatifs ni pudeur.
    Œuv. t. v, p. 48 (préparatif)
  2. Quand on anime les choses, et qu'on les regarde comme des personnes par une figure qu'on appelle prosopopée, on y peut employer les termes qui conviennent aux personnes.
    Œuvr. t. IX, p. 101 (prosopopée)
  3. Mme de la Vallière fut la première maîtresse déclarée, et il [Louis XIV] la fit duchesse de Vaujour.
    Règne de Louis XIV, Œuv. t. V, p. 178 (maîtresse)
  4. Le régent ne fit que rire de l'incartade allemande de sa mère, et s'inquiéta peu du chagrin de sa femme.
    Mém. Rég. Œuv. t. V, p. 411, dans POUGENS (incartade)
  5. On dit que Louis XI, faisant un jour réciter une oraison à saint Eutrope, pour demander la santé de l'âme et du corps, dit au prêtre qui la récitait, de supprimer ce qui regardait l'âme, et que c'était assez que le saint lui fît avoir la santé du corps, sans l'importuner de tant de choses.
    Hist. Louis XI, Œuv. t. III, p. 361, dans POUGENS (importuner)
  6. Alberoni mettait dans ses démarches une hauteur qui n'était pas d'une âme commune, et qui persuadait à chacune des puissances que ce ministre pouvait s'être assuré des autres.
    Mém. Rég. Œuv. t. V, p. 335 (hauteur)
  7. On reproche à Louis XI d'avoir vexé ses sujets.
    Œuv. t, III, p. 352 (vexer)
  8. Tant l'âme qui a rampé a de peine à se relever !
    ib. t. V, p. 291 (relever)
  9. Je découvrais la multitude qui inondait la place, et j'étais à portée d'entendre la lecture de la bulle In coena Domini.
    Voy. Ital. Œuv. t. VII, p. 157, dans POUGENS (inonder)
  10. Lorsque Salvien déclame contre les spectacles, les peintures qu'il fait des imitations honteuses, des discours et des postures obscènes, montrent assez quel était le goût des spectateurs.
    Œuv. t. I, p. 350 (posture)
  11. Le maréchal d'Estrées s'embrouillait si fort en rapportant, qu'il rendait souvent l'affaire inintelligible.
    Œuv. t. V, p. 216 (rapporter)
  12. Les gens du monde, faute d'étude et de talent exercé, sont rarement capables de former un tout tel que le théâtre l'exige.
    Œuv. t. VIII, p. 99 (tout, toute)
  13. Un jour qu'en plein conseil et en présence du régent, il [Rouillé] s'exprimait avec sa liberté ordinaire, le duc de Noailles lui dit : - Monsieur Rouillé, il y a ici de la bouteille [il était buveur]. - Cela se peut, monsieur le duc, répliqua Rouillé, mais jamais de pot-de-vin.
    Œuv. t. V, p. 218 (pot)
  14. Quoique depuis longtemps elle [la 1re femme de Philippe V] fût perdue d'écrouelles.
    Œuvr. t. VI, p. 109 (perdu, ue)
  15. La destination de l'article est… de substantifier les adjectifs, comme le vrai, le juste, le beau, etc.
    Œuv. t. IX, p. 88 (substantifier)
  16. Un seul mot renferme souvent une collection d'idées : tels sont les termes d'esprit et de cœur.
    Consid. mœurs, ch. 11 (mot)
  17. Les plaintes du roi [Louis XI] contre le duc de Bourgogne étaient d'autant mieux fondées, qu'on avait surpris la lettre qu'il écrivait aux Anglais.
    Œuvr. t. II, p. 421 (surprendre)
  18. L'Anglais, naturellement libre ou séditieux.
    Œuvr. t. II, p. 347 (séditieux, euse)
  19. Les hommes véritablement illustres sont ceux dont l'histoire se trouve liée à celle de leur nation.
    Hist. Louis XI, Œuv. t. II, p. 125, dans POUGENS (illustre)
  20. Il n'y a point d'hommes plus reconnaissants que ceux qui ne se laissent pas obliger par tout le monde.
    Consid. mœurs, 16 (reconnaissant, ante)