Charles Pinot, sieur DUCLOS, auteur cité dans le Littré

DUCLOS (1704-1772)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DUCLOS a été choisie.

692 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Considérations sur les mœurs de ce siècle 1751 144 citations
Œuvres complètes, Paris, 1806, 10 vol. in-8 514 citations

Quelques citations de Charles Pinot, sieur DUCLOS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 692 citations dans le Littré.

  1. Saint-Simon, ivre jusqu'à la manie de son titre de duc et pair, prétendait que l'assemblée des princes du sang, des pairs, des ducs héréditaires et des officiers de la couronne, représenterait parfaitement les parlements de la première, de la seconde et du commencement de la troisième race.
    Règne de Louis XIV, Œuv. t. V, p. 64, dans POUGENS (ivre)
  2. On trouva son corps [de Charles le Téméraire] couvert de boue et pris dans la glace.
    Œuv. t. III, p. 128 (pris, ise)
  3. Au sacre de Louis XV, on n'ouvrit les portes au peuple qu'après l'intronisation.
    Mém. Rég. Œuvr. t. VI, p. 156, dans POUGENS (intronisation)
  4. Le grand homme est celui qui, pour des objets grands et utiles, proportionne les moyens aux entreprises, les couronne par le succès, et peut s'applaudir des événements puisqu'il a su les prévoir, les préparer et les amener.
    Mém. Rég. Œuvres, t. V, p. 312, dans POUGENS (homme)
  5. Les hommes ne sont inconséquents dans leurs actions que parce qu'ils sont inconstants ou vacillants dans leurs principes.
    Consid. mœurs, Intr. Œuv. t. I, p. 64, dans POUGENS. (inconséquent, ente)
  6. Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles.
    Consid. mœurs, ch. 2 (impossible)
  7. Il répondit avec modestie et respect, sans s'expliquer sur les motifs, et fut inébranlable.
    Mém. rég. Œuv. t. VI, p. 169, dans POUGENS (inébranlable)
  8. Je les priai de me conduire dans leur bibliothèque, qui est assez nombreuse et dans un très beau vaisseau.
    Œuv. t. VII, p. 179 (vaisseau)
  9. Sous la régence on fut dispensé de l'hypocrisie.
    Œuv. t. VIII, p. 45 (sous)
  10. Le Dauphiné fut uni à la France en 1349.
    Œuv. t. v, p. 65 (unir)
  11. Le régent devait savoir qu'on n'est jamais sûr de ceux qui se vendent, et que le premier président était de tout temps livré au duc du Maine par goût et par intérêt.
    Mém. rég. Œuv. t. V, p. 339, dans POUGENS (livré, ée)
  12. Mme des Ursins avait marché toute la nuit ; un profond silence régnait dans le carrosse ; elle ne pouvait se persuader ce qui lui arrivait.
    Louis XIV, Œuvres, t. V, p. 87 (marcher [1])
  13. Cette régate est une course de gondoles sur le grand canal [à Venise], avec des prix pour les vainqueurs.
    Œuv. t. VII, p. 185 (régate)
  14. Ils aiment mieux être malheureux qu'ignorés ; celui dont les malheurs attirent l'attention est à demi consolé.
    Consid. mœurs, ch. 5 (ignoré, ée)
  15. Les savants, qu'on appelle aussi érudits, ont joui autrefois d'une grande considération ; on leur doit la renaissance des lettres ; mais, comme aujourd'hui on ne les estime pas autant qu'ils le méritent, le nombre en diminue trop, et c'est un malheur pour les lettres.
    Consid. mœurs, 11 (savant, ante)
  16. L'hiver de 1709 avait détruit le germe des moissons ; la misère fut extrême dans les campagnes, dans les villes et jusque dans Paris.
    Règne de Louis XIV, Œuv. t. V, p. 27, dans POUGENS. (hiver)
  17. La franchise que Law conserva au port de Marseille, y attira des vaisseaux de toutes parts.
    Mém. Rég. Œuv. t. VI, p. 62, dans POUGENS (franchise)
  18. Un esprit supérieur dédaigne les petits ressorts, il n'emploie que les grands, c'est-à-dire les simples.
    Consid. mœurs, 13 (ressort [1])
  19. Boileau restera un de nos bons auteurs classiques pour les vers ; on lui a peut-être trop accordé de son vivant ; peut-être lui refuse-t-on trop aujourd'hui.
    Œuv. t. x, p. 85 (trop)
  20. Les vertus monastiques cèdent à l'esprit monacal.
    Consid. mœurs, ch. 14 (monacal, ale)