Charles Pinot, sieur DUCLOS, auteur cité dans le Littré

DUCLOS (1704-1772)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DUCLOS a été choisie.

692 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Considérations sur les mœurs de ce siècle 1751 144 citations
Œuvres complètes, Paris, 1806, 10 vol. in-8 514 citations

Quelques citations de Charles Pinot, sieur DUCLOS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 692 citations dans le Littré.

  1. Louis XI, cédant à la nécessité, accorda tout pour sortir du péril où il s'était engagé par son imprudence, et sacrifia les Liégeois.
    Œuv. t. II, p. 353 (sacrifier)
  2. Le roi Louis XI, pour entretenir cette disposition dans les esprits, parut vouloir présenter la bataille, et prit l'oriflamme avec des cérémonies toujours imposantes pour le peuple.
    Œuv. t. II, p. 255 (oriflamme)
  3. Il n'est que trop vrai que les traités de paix ne sont que des trêves ; à peine a-t-on quitté les armes, que la guerre de cabinet commence.
    Œuv. t. v, p. 241 (traité [1])
  4. L'usage des paroisses de Paris est de porter, pendant la semaine sainte, la communion à tous les malades, sans qu'ils soient dans le cas de la recevoir en viatique.
    Œuv. t. v, p. 394 (viatique)
  5. Tous les gens de la cour, obérés de dettes, s'en étaient libérés avec du papier [sous Law], qui ne leur avait coûté que des bassesses.
    Œuv. t. VI, p. 33 (obéré, ée)
  6. Les principes puisés dans la nature sont toujours subsistants.
    Œuvr. t. I, p. 63 (subsistant, ante)
  7. On sait que Molière, excédé des mauvaises plaisanteries de Boileau et de Racine sur la Fontaine, dit un jour : Nos beaux esprits ont beau se trémousser, ils n'effaceront pas le bonhomme.
    Œuv. t. X, p. 83 (trémousser)
  8. Un roy est comme un jardinier qui a un bel et grand jardin plein de beaux arbres portans bons fruits ; s'ils sont bien labourés, ils apportent grands profits, et ne les doit pas laisser en friche, savart ou desert.
    Preuves de Louis XI, p. 290, dans LACURNE (savart)
  9. Je me suis borné au retranchement des lètres [lettres] doubles qui ne se prononcent point.
    Gramm. P. R. Rem. Œuv. t. IX, p. 44, dans POUGENS (lettre)
  10. Louis XI mourut le samedi 30 d'août, sur les sept heures du soir, et, huit jours après, il fut inhumé à Cléry.
    Hist. Louis XI, Œuv. t. III, p. 338, dans POUGENS (inhumer)
  11. Ce que nous avons dit des deux usages du relatif, l'un d'être pronom, et l'autre de marquer l'union d'une proposition avec une autre…
    Œuv. t. IX, p. 111 (relatif, ive)
  12. Il y a une grande différence entre la connaissance de l'homme et la connaissance des hommes ; pour connaître l'homme il suffit de s'étudier soi-même.
    Considér. mœurs, Introd. Œuvres, t. I, p. 64, dans POUGENS. (homme)
  13. J'avais toujours ouï dire qu'il est difficile de mourir ; je touche à ce dernier moment, et je ne trouve pas cette résolution si pénible.
    Règne de Louis XIV, Œuv. t. V, p. 148 (ouïr)
  14. Lagrange fut arrêté et envoyé aux îles Sainte-Marguerite, d'où il sortit pendant la régence même, et se montra librement dans Paris.
    Mém. rég. Œuv. t. V, p. 385, dans POUGENS (librement)
  15. D'Argenson demanda le tabouret pour sa femme et l'obtint ; c'est la première qui l'ait eu à titre de femme d'un garde des sceaux.
    Œuvr. t. v, p. 330 (tabouret)
  16. Mathias Corvin avait passé de la prison sur le trône ; instruit par l'adversité, il n'en fut que plus digne de la couronne.
    Œuv. t. VII, p. 52 (passer)
  17. Son impiété [du régent] était une sorte de superstition.
    Mém. rég. Œuv. t. V, p. 202 (impiété)
  18. Pour passer les nuits d'été dans le jardin du Luxembourg, avec une liberté qui avait plus besoin de complices que de témoins, elle [une fille du régent] en fit murer toutes les portes, à l'exception de la principale, dont l'entrée se fermait ou s'ouvrait suivant les occasions.
    Œuv. t. V, p. 240 (murer [1])
  19. Les nasales n'ayant point de caractères simples qui en soient les signes, on a eu recours à la combinaison d'une voyelle avec m ou n.
    Œuv. t. IX, p. 45 (nasal, ale)
  20. Il lui restait de ses anciens charmes un air un peu plus que hardi, qui réveillait merveilleusement la fadeur d'une blonde un peu hasardée.
    Confess. comte de ***, Œuv. t. VIII, p. 109, dans POUGENS. (hasardé, ée)