Charles Pinot, sieur DUCLOS, auteur cité dans le Littré

DUCLOS (1704-1772)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DUCLOS a été choisie.

692 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Considérations sur les mœurs de ce siècle 1751 144 citations
Œuvres complètes, Paris, 1806, 10 vol. in-8 514 citations

Quelques citations de Charles Pinot, sieur DUCLOS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 692 citations dans le Littré.

  1. Des faits et des observations suivies conduisent nécessairement à la découverte des principes.
    Œuvr. t. I, p. 64 (suivi, ie)
  2. La probité est la vertu des pauvres ; la vertu doit être la probité des riches.
  3. Plus l'esprit est faible, plus il imagine de chimères.
    Hist. Louis XI, Œuvres, t. II, p. 459, dans POUGENS. (faible)
  4. Une noire mélancolie, causée par le dépit et les remords, entretenue par la présence de Tencin, resté ministre de France à Rome, conduisit à la fin Innocent XIII au tombeau.
    Mém. rég. Œuv. t. VI, p. 74, dans POUGENS (mélancolie)
  5. L'ambition, l'intérêt, le bon air si puissant en France, le vent de la cour auraient décidé les indifférents et ramené les autres.
    Œuv. t. v, p. 278 (vent)
  6. [Goffredy] né sans fortune et sans appui, mais avec un génie souple et adroit.
    ib. t. II, p. 128 (souple)
  7. Il [Louis XI] allait quelquefois de maison en maison dîner et souper chez les bourgeois ; il s'informait de leurs affaires, se mêlait de leurs mariages, et voulait être parrain de leurs enfants.
    Hist. de Louis XI, Œuv. t. III, p. 341, dans POUGENS. (maison)
  8. On refuse durement le nécessaire, on accorde aisément le superflu.
  9. On se réhabilite d'un crime impuni.
    Consid. mœurs, 4 (réhabiliter)
  10. Alberoni lui écrivit humainement que les soldats sont faits pour mourir quand cela convient.
    Mém. rég. Œuv. t. V, p. 336, dans POUGENS (humainement)
  11. Sixte V, ayant, suivant la maxime de Tibère, divisé pour régner, imagina, pour mettre toute la noblesse et les familles opulentes dans sa dépendance, de se rendre maître de l'or et de l'argent des citoyens par l'appât qu'il leur présenta ; pour cet effet, il créa les lieux de mont, qui répondent à nos rentes sur la ville ; ils étaient d'abord à cinq pour cent… mais le coup décisif de Sixte V, pour garder l'argent, fut qu'au lieu de payer les intérêts en espèces, on ne les paya qu'en papier qui avait et continua d'avoir cours comme monnaie, que l'État reçoit et donne en payement.
    Voy. en Italie. (mont)
  12. La destination de l'article est… de substantifier les adjectifs, comme le vrai, le juste, le beau, etc.
    Œuv. t. IX, p. 88 (substantifier)
  13. Les Suisses connaissaient si peu la valeur d'un si riche butin [sur le duc de Bourgogne, après la bataille de Granson], qu'ils prirent la vaisselle d'argent pour de l'étain, et la vendirent au plus vil prix.
    Œuv. t. III, p. 100 (vaisselle)
  14. Je lui ai ouï dire [au comte de Belle-Isle], que, pendant trente-quatre ans, il n'avait dormi que quatre heures par nuit.
    Œuv. t. VI, p. 152 (par [1])
  15. L'honneur est déjà flétri lorsqu'il a besoin d'être réparé.
    Hist. de Louis XI, Œuvres, t. III, p. 285, dans POUGENS. (flétri, ie [1])
  16. Il ne suffit pas de nuire, il faut surtout amuser ; sans quoi, le discours le plus méchant retombe plus sur son auteur que sur celui qui en est le sujet.
    Consid. mœurs, ch. 8 (nuire)
  17. On déclame vaguement contre des préjugés, et malheureusement on n'abjure que ceux qui sont honnêtes et gênants.
    Œuv. t. IX, p. 310 (vaguement)
  18. D'Argenson demanda le tabouret pour sa femme et l'obtint ; c'est la première qui l'ait eu à titre de femme d'un garde des sceaux.
    Œuvr. t. v, p. 330 (tabouret)
  19. Les princes trouvent toujours des âmes assez viles pour excuser leurs fureurs.
    Hist. de Louis XI, Œuvres, t. II, p. 475, dans POUGENS. (fureur)
  20. [Ils auront en enfer] pour les douces odeurs et plaisances mondaines, penurie et ordures.
    Preuv. de Louis XI, p. 298, dans LACURNE (pénurie)