Pierre DU RYER, auteur cité dans le Littré

DU RYER (1605-1658)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DU RYER a été choisie.

76 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Scévole, tragédie historique 1644 67 citations

Quelques citations de Pierre DU RYER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 76 citations dans le Littré.

  1. Forçons, forçons enfin ces superbes murailles.
    Scévole, I, 1 (forcer)
  2. Dois-je joindre ma main à la main qui te tue ?
    Scévole, III, 3 (joindre)
  3. Des ennemis la défaite et la fuite Semblaient nous donner Rome à l'extrême réduite.
    Scévole, I, 3 (extrême)
  4. Alexandre disait que la bonne chère n'était point de saison, quand on avait de grandes affaires.
    Supplément de Quinte-Curce, liv. II, ch. 8 (chère)
  5. Ce pont s'est entr'ouvert, a fait un grand fracas, Et dans les eaux du Tibre est tombé sous ses pas.
    Scévole, I, 3 (fracas)
  6. Donc vous vous figurez qu'une bête assommée Tienne votre fortune en son ventre enfermée ?
    Scévole, II, 4 (ventre)
  7. Si sa main n'est armée, au moins son front menace.
    Scév. IV, 6 (menacer)
  8. Et dont l'âme de sang, injuste et déloyale, Souille avec tant d'horreur la majesté royale.
    Scévole, III, 3 (sang)
  9. Alexandre, étant à Éphèse, pour se délasser l'esprit, allait souvent à la boutique d'Apelle, qui était un fameux peintre de son temps.
    Supplém. de Q. Curce, liv. II, ch. 6, dans RICHELET. (délasser)
  10. Toutefois il tient ferme et nous montre visage.
    Scévole, I, 3 (ferme [1])
  11. Hé ! sire, abandonnez ce prince injurieux Qui nous traite en vassaux et vous brave à vos yeux.
    Scévole, III, 2 (injurieux, euse)
  12. D'autres cœurs que le mien forment la même envie, D'autres bras que le mien s'arment contre ta vie.
    Scévole, IV, 6 (former)
  13. Je sais bien que mon sort n'eut jamais de clairté Qui ne fût un rayon de Votre Majesté.
    Alcyonée, II, 3 (clarté)
  14. Mais le bien du public est une faible loi Que l'on respecte peu quand chacun craint pour soi.
    Scévole, I, 3 (public, ique)
  15. Chargé de tous les traits de la fortune adverse.
    Thémist. I, 1 (adverse)
  16. Redoute un ennemi qui te fait des largesses.
    Scévole, II, 3 (largesse)
  17. Seigneur, ne faites rien qui tourne à votre blâme.
    Scévole, I, 7 (tourner)
  18. Je veux donner la vie et la paix aux Romains.
    Scévole, V, 6 (donner)
  19. Mais que chaque Romain t'inspire de la peur, Puisque chaque Romain ne bute qu'à ton cœur.
    Scévole, IV, 6 (buter [1])
  20. La fortune est domptable, et l'amour ne l'est pas.
    Thémist. II, 1 (domptable)