Denis DIDEROT, auteur cité dans le Littré

DIDEROT (1713-1784)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DIDEROT a été choisie.

2146 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Essai sur les règnes de Claude et de Néron et sur les mœurs et les écrits de Sénèque 1782 438 citations
Le neveu de Rameau 1762 25 citations
Le père de famille 1758 59 citations
Lettres à Sophie Voland 95 citations
Lettre sur les aveugles à l'usage de ceux qui voient 1749 35 citations
Lettre sur les sourds et muets à l'usage de ceux qui entendent et qui parlent 1751 45 citations
Opinions des anciens philosophes 371 citations
Pensées philosophiques 1746 42 citations
Pensées sur la peinture 1795 94 citations
Salons de peinture 1759-1781 430 citations

Quelques citations de Denis DIDEROT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2146 citations dans le Littré.

  1. Quel mal y aurait-il à prévenir un forfait par de l'indulgence pour une faiblesse ?
    Claude et Nér. I, 48 (mal, ale)
  2. Conservant ses usages gothiques et vandales, et proscrivant le sens commun.
    Sur l'hist. du parlem. (vandale)
  3. Leur journaliste de Trévoux… auteur médiocre et pauvre politique, leur a fait avec son livret bleu mille ennemis redoutables, et ne leur a pas fait un ami.
    Opin. des anc. philos. (jésuites). (livret)
  4. L'homme perce dans le philosophe Sénèque ; la philosophie n'anéantit pas l'homme.
    Claude et Nér. I, 120 (homme)
  5. Une seule qualité physique peut conduire l'esprit qui s'en occupe a une infinité de choses diverses ; prenons une couleur, le jaune par exemple : l'or est jaune, la soie est jaune, le souci est jaune ; la bile est jaune, la lumière est jaune, la paille est jaune ; à combien d'autres fils ce fil ne répond-il pas ?… le fou ne s'aperçoit pas qu'il en change ; il tient un brin de paille jaune et luisante à la main, et il crie qu'il a saisi un rayon de soleil.
    Lett. à Mlle Voland, cité dans STE-BEUVE, Poésies, les Rayons jaunes. (jaune)
  6. La lumière vraie et directe de l'expression, et la lumière réfléchie de la métaphore.
    Lett. sur les aveug. (réfléchi, ie)
  7. On lui lance [à Claude] au visage des noyaux d'olives et de dattes en présence de ses parents, qui n'en sont point offensés.
    Claude et Nér. I, 16 (lancer)
  8. La Providence n'avait permis cette retraite de Moïse chez les Arabes que pour y porter la connaissance du vrai Dieu et de sa religion.
    Opin. des anc. philos. Arabes. (retraite [1])
  9. Il me blâme, il me dissuade, il m'arrête, et c'est pour me trahir !
    Père de famille, III, 5 (dissuader)
  10. J'ai à présent sous mes yeux un paysage que Vernet fit à Rome pour un habit, veste et culotte, et qui vient d'être acheté mille écus.
    Salon de 1767, au début. (paysage)
  11. La nutation de tête d'un cheval qui chemine attristé, n'est-elle pas imitée dans une certaine nutation syllabique du vers ?
    Lett. sur les sourds et muets. (nutation)
  12. On en a conclu que c'était à la philosophie expérimentale à rectifier les calculs de la géométrie.
    Interpr. de la nat. n° 2 (expérimental, ale)
  13. Des principes de la secte il n'embrassa que ceux qui détachent de la vie, de la fortune, de la gloire, de tous ces biens au milieu desquels on peut être malheureux.
    Règne de Claude et Néron, I, § 13 (détacher [2])
  14. L'histoire ne nous a rien raconté de nos mystiques, que nous ne retrouvions dans Jamblique.
    Opin. des anc. philos. (éclectisme). (mystique)
  15. Le bonheur de mon espèce m'est si cher, que je suis toujours tenté de croire aux romans qu'on m'en fait.
    Claude et Nér. II, 33 (roman [2])
  16. C'est Rameau, élève du célèbre qui nous a délivré du plain-chant [du récitatif de Lulli].
    le Neveu de Rameau. (célèbre)
  17. Particule émanée de la divinité.
    Opinion des anciens philosophes (stoïcisme) (particule)
  18. La gravure serrée peint mieux, donne de la douceur, la gravure lâche alourdit, ôte la souplesse et fatigue l'œil.
    ib. p. 358 (gravure)
  19. Un philosophe payen n'a pu voir la conduite de Sérénus de l'œil d'un prêtre chrétien.
    ib. I, 50 (œil)
  20. Tes folies n'ont-elles pas mis tes jours et tes nuits au pillage, sans que tu t'en sois aperçu ?
    Claude et Nér. II (pillage)