Denis DIDEROT, auteur cité dans le Littré

DIDEROT (1713-1784)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DIDEROT a été choisie.

2146 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Essai sur les règnes de Claude et de Néron et sur les mœurs et les écrits de Sénèque 1782 438 citations
Le neveu de Rameau 1762 25 citations
Le père de famille 1758 59 citations
Lettres à Sophie Voland 95 citations
Lettre sur les aveugles à l'usage de ceux qui voient 1749 35 citations
Lettre sur les sourds et muets à l'usage de ceux qui entendent et qui parlent 1751 45 citations
Opinions des anciens philosophes 371 citations
Pensées philosophiques 1746 42 citations
Pensées sur la peinture 1795 94 citations
Salons de peinture 1759-1781 430 citations

Quelques citations de Denis DIDEROT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2146 citations dans le Littré.

  1. Il est bien singulier et bien fâcheux que les Grecs, qui avaient la gravure en pierre fine, n'aient pas songé à la gravure en cuivre.
    Salon de 1765, Œuv. t. XIII, p. 354, dans POUGENS (gravure)
  2. Il n'y a pas une ode dont le but soit plus évident et où le poëte s'y achemine plus droit.
    Lettr. à Gal. (acheminer)
  3. L'éruption d'un fleuve souterrain a fait dresser des autels ; les fontaines d'eaux thermales ont un culte ; l'opacité de certains bois les a rendus sacrés.
    Claude et Ner. II, 8 (opacité)
  4. L'homme de nature n'a rien fait que vivre et propager.
    Lett. à Mlle Voland, 2 sept. 1762 (propager)
  5. On dit aussi : sa manière est grande ; c'est la manière du Poussin, de Lesueur, du Guide, de Raphaël.
    Salon de 1767 Œuv. t. XV, p. 144, dans POUGENS (manière)
  6. Il faut distinguer trois époques dans la durée de l'institution de Sénèque, ainsi que dans l'âme de son élève.
    Claude et Nér. I, 40 (institution)
  7. Rien n'est si commun et si difficile à reconnaître que le plagiat en peinture.
    Salon de 1765, Œuv. t. XIII, p. 169, dans POUGENS (plagiat)
  8. Lorsque j'étudiais le latin sous la férule des écoles publiques, un piége que je tendais à mon régent, c'était d'employer ces phrases insolites.
    Lett. à Galiani (férule)
  9. Couvrez le reste de la toile, et cette figure ne vous montrera plus qu'un pharisien qui propose quelque difficulté à Jésus-Christ.
    Salon de 1765, Œuvres, t. XIII, p. 22, dans POUGENS. (difficulté)
  10. Vous ne sentez pas cela ? - Non, j'ai le cœur velu.
    S. les caract. (velu, ue)
  11. Il y a des fonctions infâmes, malheureusement nécessaires au bon ordre de la société.
    Claude et Nér. I, 51 (infâme)
  12. Pourquoi me montrer toute votre turpitude ?
    Neveu de Rameau. (turpitude)
  13. Il [Orphée] fut foudroyé par Jupiter, comme la plupart des héros des temps fabuleux.
    Opin. des anc. phil. (Grecs). (foudroyer)
  14. Il n'était guère possible de s'illustrer et de vivre tranquille chez un peuple inconstant.
    Opin. des anc. phil. (péripatéticiens). (illustrer)
  15. La société ressemble à une voûte ; si la clef ou le premier voussoir pèse trop, l'édifice n'est tôt ou tard qu'un amas de ruines.
    Cl. et Nér. II, 37 (voûte)
  16. Des tables de jeu, des fiches, des jetons, les tableaux d'un cavagnole, et tous les apprêts nécessaires pour se ruiner en s'amusant.
    Promen. sceptique. (tableau)
  17. Tranformation en citrouille, traduction de l'Apocoloquintose, titre d'un pamphlet de Sénèque,
    Cl. et Nér. II, 90 (incucurbitation)
  18. M. Rousseau est éloquent et pathétique, Hobbes sec, austère et vigoureux.
    Opin. des anc. philos. (Hobbisme). (sec, sèche)
  19. Solon mitigea le système politique de Dracon.
    Opin. des anc. philos. (grecs) (mitiger)
  20. J'éprouvais ses plaisirs, ses peines, ses goûts, ses aversions.
    Règne de Claude et Néron, liv. II, § 1 (éprouver)