Denis DIDEROT, auteur cité dans le Littré

DIDEROT (1713-1784)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DIDEROT a été choisie.

2146 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Essai sur les règnes de Claude et de Néron et sur les mœurs et les écrits de Sénèque 1782 438 citations
Le neveu de Rameau 1762 25 citations
Le père de famille 1758 59 citations
Lettres à Sophie Voland 95 citations
Lettre sur les aveugles à l'usage de ceux qui voient 1749 35 citations
Lettre sur les sourds et muets à l'usage de ceux qui entendent et qui parlent 1751 45 citations
Opinions des anciens philosophes 371 citations
Pensées philosophiques 1746 42 citations
Pensées sur la peinture 1795 94 citations
Salons de peinture 1759-1781 430 citations

Quelques citations de Denis DIDEROT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2146 citations dans le Littré.

  1. Elle est sans finesse… mais tant mieux… oui, mais j'entends sans finesse de pinceau.
    Salon de 1765, Œuv. t. III, p. 343, dans POUGENS (finesse)
  2. Nous avons fait un piquet à tourner où, par parenthèse, j'ai essuyé un coup unique : quatorze d'as, quatorze de rois, sixième majeure, repic et capot en dernier.
    Mém. t. I, p. 170, dans POUGENS (piquet [2])
  3. Nos bibliothèques immenses, le commun réceptacle et des productions du génie et des immondices des lettres.
    Claude et Nér. II, 37 (réceptacle)
  4. D'après ce discours artificieux, l'accusation d'adultère est reprise.
    Claude et Nér. I, 85 (reprendre)
  5. Ô que le génie et la folie se touchent de bien près !
    Opin. des anc. philos. (Théosophes) (toucher [1])
  6. Il y a peu d'hommes, même parmi les gens de lettres, qui sachent ordonner un tableau.
    Salon de 1767, Œuvr. t. XIV, p. 126, dans POUGENS (ordonner)
  7. Dieu prit toutes les précautions nécessaires pour la rendre bonne [la femme], mais ce fut inutilement.
    Opin. des anc. philos. (Juifs). (inutilement)
  8. J'aime mieux rembourser une brusquerie qui me profite, que de garder une erreur qui me nuirait.
    Lett. à Falconet, sept. 1766 (rembourser)
  9. Toutes ces pièces ont été imprimées, leur fortune est faite.
    les Saisons. (fortune)
  10. Je sortirai d'une maison où tout va au rebours du sens commun.
    Père de famille, III, 4 (rebours [1])
  11. Il y a un art inspiré par le bon goût dans la manière de distribuer les images.
    Salon de 1767, t. XIV, dans POUGENS (distribuer)
  12. Dans le cas où ils murmureraient du sacrifice de leurs richesses au rétablissement dispendieux des temples caducs.
    Lett. à Galiani. (dispendieux, euse)
  13. Il paraît que le mot volupté mal entendu rendit Epicure odieux.
    Cl. et Nér II, 69 (volupté)
  14. Où avait-il puisé les idées du grand, du simple, du noble, du lourd, du léger, du svelte, du grave, de l'élégant, du gracieux ?
    dans le Dîct. de BESCHERELLE. (léger, ère)
  15. Je ne puis souffrir en aucune circonstance qu'on mette l'homme à quatre pattes.
    Mémoires, t. III, p. 442, dans POUGENS (patte)
  16. La demeure de l'oisif est un sépulcre.
    Claude et Nér. II, 29 (sépulcre)
  17. Carles [Vanloo] modelait sa machine, et il en étudiait les lumières, les raccourcis, les effets, dans le vague même de l'air.
    Salon de 1765, Œuvr. t. XIII, p. 36, dans POUGENS (raccourci, ie)
  18. De là, la vérité de la maxime suivante : frapper juste.
    Princ. de polit. 29 (juste [1])
  19. Personne ne connut comme Tibère la valeur des expressions, clair lorsqu'il n'était pas obscur à dessein.
    Cl. et Nér. I, 37 (valeur)
  20. Le léché et le heurté sont deux opposés qui se repoussent.
    ib. t. XV, p. 55, dans POUGENS (léché, ée)