Philippe Néricault DESTOUCHES, auteur cité dans le Littré

DESTOUCHES (1680-1754)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DESTOUCHES a été choisie.

dramaturge

220 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le glorieux 1732 44 citations
Le philosophe marié 1727 55 citations

Quelques citations de Philippe Néricault DESTOUCHES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 220 citations dans le Littré.

  1. Voilà mon glorieux bien tombé ! sa hauteur Avait, ma foi, besoin d'un pareil précepteur.
    Glor. II, 15 (tombé, ée)
  2. Je m'en vais du soufflet me payer par mes mains.
    Glor. II, 11 (main)
  3. Il y a quatre cents ans que, dans ma famille, nous sommes gueux de père en fils, pour n'avoir pas voulu nous mésallier.
    Fausse Agnès, I, 1 (mésallier)
  4. La vieillesse est toujours sujette à radoter ; Cependant les vieillards veulent nous régenter.
    Irrésolu, II, 10 (régenter)
  5. J'ai trouvé le moyen d'apprivoiser le diable ; j'en ai fait un mouton.
    Homm. sing. II, 2 (mouton)
  6. Croiriez-vous qu'à son âge elle est physicienne, Et, pour dire encor plus, grande newtonienne ? Newton, à son avis, est un divin esprit, Et Descartes chez elle a perdu tout crédit.
    Homme sing. I, 4 (newtonien, ienne)
  7. Chacun fronde sur sa dépense.
    Diss. III, 6 (fronder)
  8. Il faut que je sois bien possédé du démon, Pour souffrir les hauteurs d'un pareil rodomont.
    Glor. III, 10 (rodomont)
  9. Apprenez que mon maître est, en fait de tendresse, Plein de raffinement et de délicatesse.
    Irrésolu, III, 54 (raffinement)
  10. Je connais une jeune pouponne Qui voudrait vous pouvoir offrir une couronne.
    Irrés. II, 8 (pouponne)
  11. Un mari de votre âge est piètre marchandise.
    Irrésolu, V, 3 (piètre)
  12. Cela suffit ; je vais vous sauver sa visite.
    Philos. marié, I, 4 (sauver)
  13. Grand'soif, bon appétit.
    Glor. II, 14 (grand, ande)
  14. Allons faire un tour de cuisine ; Quand j'aurai déjeûné, j'irai voir la cousine.
    Homme sing. I, 8 (tour [2])
  15. Donc ce que je conclus, la belle sérieuse, C'est que depuis trois jours vous êtes amoureuse.
    Irrésolu, II, 2 (sérieux, euse)
  16. J'ai de revenu clair trois cents bons mille francs, Et n'en dépense pas trois mille tous les ans ; Aussi mon tas s'accroît, il se renfle !
    Dissip. III, 5 (renfler)
  17. Voulez-vous que je vous reconduise ? Il n'est point, à mon sens, de plus haute sottise Que cet usage-là.
    Homme sing. I, 4 (reconduire)
  18. …à quoi vont les revenus du comte ? - Je ne saurais vous dire à quoi cela se monte.
    Glorieux, IV, 8 (monter)
  19. Bonjour, maman trop adorable, On a beau vous chercher, vous êtes introuvable.
    Irrésolu, III, 4 (introuvable)
  20. Mais, bien loin de sauver son amant du pillage, C'est elle qui s'y porte avec plus de courage.
    Diss. II, 1 (porter [1])