Philippe Néricault DESTOUCHES, auteur cité dans le Littré

DESTOUCHES (1680-1754)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DESTOUCHES a été choisie.

dramaturge

220 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le glorieux 1732 44 citations
Le philosophe marié 1727 55 citations

Quelques citations de Philippe Néricault DESTOUCHES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 220 citations dans le Littré.

  1. J'ai trouvé le moyen d'apprivoiser le diable ; j'en ai fait un mouton.
    Homm. sing. II, 2 (mouton)
  2. Donc ce que je conclus, la belle sérieuse, C'est que depuis trois jours vous êtes amoureuse.
    Irrésolu, II, 2 (sérieux, euse)
  3. C'est un vieux idiot, un homme qui végète, Qui ne sait ce que c'est que de rien refuser, Et dont, comme il lui plaît, elle peut disposer.
    Diss. V, 9 (idiot, ote)
  4. Humble dans le bonheur grand dans l'adversité, Dans la seule vertu trouvant la volupté.
    Phil. marié, III, 3 (humble)
  5. C'est sa tante ; pourquoi ne la verrait-il pas ? Il en doit recueillir un fort gros héritage.
    le Médis. II, 7 (en [2])
  6. Si le parti convient, à quoi bon lanterner ?
    Phil. mar. IV, 3 (lanterner)
  7. … mais voyez l'impudence ! Qui, moi, j'épouserais un homme sans naissance !
    Phil. mar. V, 6 (impudence)
  8. Vous prendriez une procureuse au Châtelet pour une présidente. - La présidente : Pour une présidente ? mais en vérité cela est monstrueux.
    Fausse Agnès, I, 7 (monstrueux, euse)
  9. Voilà mon glorieux bien tombé ! sa hauteur Avait, ma foi, besoin d'un pareil précepteur.
    Glor. II, 15 (tombé, ée)
  10. Et dites-moi, monsieur, la remarierez-vous ?
    Homme sing. I, 4 (remarier)
  11. Oh bien ! querellez donc, si cela peut vous plaire.
    Phil. marié, II, 5 (quereller)
  12. Je connais une jeune pouponne Qui voudrait vous pouvoir offrir une couronne.
    Irrés. II, 8 (pouponne)
  13. Ils ont le goût trop simple pour raffiner de la sorte.
    Fausse Agnès, I, 2 (raffiner)
  14. Petite raisonneuse, Qui veut parler sur tout et ne dit jamais rien.
    Glor. II, 13 (raisonneur, euse)
  15. Il faut que je sois bien possédé du démon, Pour souffrir les hauteurs d'un pareil rodomont.
    Glor. III, 10 (rodomont)
  16. Mais je n'y trouve, moi, qu'une difficulté, Le mariage est nul, de toute nullité.
    Phil. marié, V, 7 (nullité)
  17. Un déluge d'écrits, tant en prose qu'en vers, Qui vont à mes dépens réjouir l'univers.
    Phil. marié, v, 1 (univers)
  18. Je ne la connais pas ; mais j'aime son minois, Et mon air lui revient, à ce que j'aperçois.
    Homme sing. II, 2 (revenir)
  19. Outre cet argent-là, mes meubles et mes nippes, J'ai de revenu clair trois cents bons mille francs.
    dans LAFAYE, ib. (nippe)
  20. Il faut t'armer de fer, avoir un cœur de roc.
    Dissip. V, 11 (roc [1])