Philippe Néricault DESTOUCHES, auteur cité dans le Littré

DESTOUCHES (1680-1754)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DESTOUCHES a été choisie.

dramaturge

220 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le glorieux 1732 44 citations
Le philosophe marié 1727 55 citations

Quelques citations de Philippe Néricault DESTOUCHES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 220 citations dans le Littré.

  1. Vous seriez cause qu'on me fouetterait jusqu'au sang.
    Fausse Agn. III, 4 (fouetter)
  2. Un père d'ordinaire à son fils, tout au moins, fournit le nécessaire ; Ici, tout au rebours, le fils depuis dix ans…
    Phil. mar. III, 13 (rebours [1])
  3. Et les aînés tout seuls peupleront-ils le monde ?
    Irrésolu, II, 10 (peupler)
  4. Nous parlerons à fond quand j'aurai bu deux coups.
    Phil. mar. II, 6 (fond)
  5. Pesez, examinez ; j'ai résolu d'attendre, Et j'approuverai tout.
    Irrésolu, II, 10 (peser)
  6. Moi, je suis assez neuf sur ces démarches-là.
    Glorieux, IV, 9 (neuf, euve [2])
  7. En combien de façons son esprit se replie !
    Diss. II, 5 (replier)
  8. Pour des amants la méthode est nouvelle.
    Cur. impert. III, 4 (pour [1])
  9. Viens, et, sans te gourmer avec moi de la sorte, Laisse en entrant chez nous ta grandeur à la porte.
    Glor. II, 15 (gourmer)
  10. Sais-tu que la plaisanterie Convient ici fort mal ? trêve de raillerie.
    Irrésolu, IV, 6 (trêve)
  11. Il ne faut rien outrer, quand on veut être sage.
    Phil. marié, I, 4 (outrer)
  12. Dis-moi un peu, vieux Merlin, ton impudence n'a-t-elle jamais excité quelqu'un à te traîner par la barbe ?
    Tambour nocturne, III, 6 (merlin [1])
  13. Un blondin favori Qui prend en tapinois la place du mari.
    Irrésolu, v, 10 (tapinois, oise)
  14. Apprends de moi, vieux Nostradamus, que la science ne se mesure pas à la barbe.
    Tambour nocturne, III, 6 (nostradamus)
  15. M. le comte Desguerets s'est enivré dès le potage.
    Fausse Agnès, III, 2 (potage)
  16. Je refuserais pour mon gendre le plus riche parti de France, qui ne pourrait pas prouver que ses ancêtres ont marché aux premières croisades.
    Fausse Agn. I, 1 (marcher [1])
  17. Ah ! le beau médecin de neige avec ses remèdes.
    Tambour noct. I, 6 (neige)
  18. Ah ! vous voilà bien gras avec votre chimère.
    Phil. marié, III, 13 (gras, asse)
  19. Ces amis font de vous la perle des neveux.
    Dissipat. IV, 4 (perle)
  20. À la tentation succombez donc de grâce.
    Glor. II, 2 (succomber)