Philippe Néricault DESTOUCHES, auteur cité dans le Littré

DESTOUCHES (1680-1754)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DESTOUCHES a été choisie.

dramaturge

220 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le glorieux 1732 44 citations
Le philosophe marié 1727 55 citations

Quelques citations de Philippe Néricault DESTOUCHES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 220 citations dans le Littré.

  1. Ah ! vous allez lâcher quelque fadeur.
    Phil. mar. II, 2 (fadeur)
  2. Apprenez que mon maître est, en fait de tendresse, Plein de raffinement et de délicatesse.
    Irrésolu, III, 54 (raffinement)
  3. Ils ont le goût trop simple pour raffiner de la sorte.
    Fausse Agnès, I, 2 (raffiner)
  4. Je ne m'accommoderai jamais à cet original-là… ce qu'il vient de faire mériterait cent nasardes.
    Tambour nocturne, II, 10 (nasarde)
  5. Et conseillez-lui fort de s'armer de courage, Afin de recevoir galamment aujourd'hui Certains petits brocards qui vont fondre sur lui.
    Philosophe marié, IV, 9 (brocard [1])
  6. Je viens donc vous jurer que vous avez en moi Un protestant tout prêt à vous donner sa foi.
    Irrésolu, III, 4 (protestant [2])
  7. Ne dit-on pas qu'Hercule a filé pour Omphale ?
    Hom. sing. IV, 2 (filer)
  8. C'est un vieux idiot, un homme qui végète, Qui ne sait ce que c'est que de rien refuser, Et dont, comme il lui plaît, elle peut disposer.
    Diss. V, 9 (idiot, ote)
  9. Autant que je puis m'y connaître, Vous êtes factotum de monsieur notre maître.
    Glor. I, 3 (factotum)
  10. Coupez, taillez, rognez en pleine liberté.
    Diss. IV, 4 (tailler)
  11. Item le susdit maître, en ce susdit moment, Dit au susdit Frontin que…
    Irrésolu, I, 7 (susdit, ite)
  12. Chacun est prosterné Devant les plus heureux ; sont-ils dans la misère, On les plaint tout au plus…
    Dissip. V, 15 (chacun, chacune)
  13. Qui pourrait résister à sa voix de sirène ?
    Phil. mar. V, 9 (sirène)
  14. Julie : Il trouve le panier ridicule, incommode, Et pour cet ornement il marque tant d'horreur…, - Lisette : Convenez que le vôtre est d'une riche ampleur : Je ne m'étonne pas qu'il lui choque la vue.
    Homme singul. II, 1 (panier)
  15. …De m'accorder le plaisir et l'honneur De me couper la gorge avec vous…
    Glor. III, 7 (gorge)
  16. Il ne vient de fort loin que pour vous pressurer.
    Phil. marié, III, 13 (pressurer)
  17. Je sais ce que c'est que ces états-là ; j'y ai passé.
    Fausse Agnès, I, 2 (passer)
  18. C'est sa tante ; pourquoi ne la verrait-il pas ? Il en doit recueillir un fort gros héritage.
    le Médis. II, 7 (en [2])
  19. Je ne la connais pas ; mais j'aime son minois, Et mon air lui revient, à ce que j'aperçois.
    Homme sing. II, 2 (revenir)
  20. S'il dit vrai, je suis folle et coquette fieffée.
    Phil. mar. II, 3 (fieffé, ée)