Philippe Néricault DESTOUCHES, auteur cité dans le Littré

DESTOUCHES (1680-1754)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DESTOUCHES a été choisie.

dramaturge

220 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le glorieux 1732 44 citations
Le philosophe marié 1727 55 citations

Quelques citations de Philippe Néricault DESTOUCHES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 220 citations dans le Littré.

  1. Et souvent les plus fous ont l'air le plus posé.
    Homme sing. V, sc. dern. (posé, ée)
  2. On cherche à quereller ? je n'aime pas le bruit ; Je m'en retourne à table, et qui m'aime me suit.
    Diss. III, 9 (suivre)
  3. Voilà précisément mon histoire en trois mots.
    le Philosophe marié, I, 4 (mot)
  4. Humble dans le bonheur grand dans l'adversité, Dans la seule vertu trouvant la volupté.
    Phil. marié, III, 3 (humble)
  5. Sa sœur, votre future, et qui, par parenthèse, Vous donnera tout lieu d'enrager à votre aise.
    Phil. mar. I, 2 (futur, ure)
  6. Toujours taupe à l'égard de sa propre personne, Méprisant tout le monde, et n'admirant que lui.
    Homme sing. I, 4 (taupe)
  7. Ah ! monsieur, sur mon compte on tient bien des propos.
    Hom. sing. I, 4 (tenir)
  8. Cléon fait chaque jour de nouvelles maîtresses.
    Dissip. I, 2 (faire [1])
  9. Oh ! je suis furieusement pour l'attraction ; j'aime tout ce qui attire.
    Fausse Agn. III, 12 (furieusement)
  10. Je viens donc vous jurer que vous avez en moi Un protestant tout prêt à vous donner sa foi.
    Irrésolu, III, 4 (protestant [2])
  11. Oui, oui, fourber un fourbe est une œuvre louable.
    Diss. I, 3 (fourber)
  12. Mais, bien loin de sauver son amant du pillage, C'est elle qui s'y porte avec plus de courage.
    Diss. II, 1 (porter [1])
  13. Laisse en entrant chez nous ta grandeur à la porte.
    Glor. II, 14 (laisser)
  14. Philinte : Madame, je crains bien de vous importuner. - Lisette : Cet homme a sûrement le don de deviner.
    Glor. II, 5 (sûrement)
  15. Je sais ce que c'est que ces états-là ; j'y ai passé.
    Fausse Agnès, I, 2 (passer)
  16. Épargnez-vous, marquis, ces froides railleries.
    Phil. mar. V, sc. dern. (raillerie)
  17. Mais je n'y trouve, moi, qu'une difficulté, Le mariage est nul, de toute nullité.
    Phil. marié, V, 7 (nullité)
  18. Allons donc, tout coup vaille, épousons sans amour.
    Irrésolu, IV, 1 (valoir)
  19. Vous prendriez une procureuse au Châtelet pour une présidente. - La présidente : Pour une présidente ? mais en vérité cela est monstrueux.
    Fausse Agnès, I, 7 (monstrueux, euse)
  20. Je connais une jeune pouponne Qui voudrait vous pouvoir offrir une couronne.
    Irrés. II, 8 (pouponne)