Jean-François DUCIS, auteur cité dans le Littré

DUCIS (1733-1816)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DUCIS a été choisie.

367 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Abufar ou La Famille arabe 1795 90 citations
Hamlet 1769 32 citations
Le roi Lear 1783 32 citations
Macbeth 17 44 citations
Oscar 45 citations
Othello ou le more de Venise 1792 84 citations
Roméo et Juliette 1772 23 citations

Quelques citations de Jean-François DUCIS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 367 citations dans le Littré.

  1. Quel bonheur sur la terre eût égalé le nôtre ? Douces conformités d'âges et de désirs, Le ciel autour de nous rassemblait les plaisirs.
    Hamlet, IV, 2 (conformité)
  2. Dans tous les lieux, sans cesse, ouvrant l'œil et l'oreille, En paraissant dormir le gouvernement veille.
    Othello, II, 7 (dormir)
  3. Au bruit du feu magique, aux accents du tonnerre.
    Macbeth, I, 1 (magique)
  4. S'il faut s'envelopper des ombres du mystère, C'est lorsqu'on craint surtout d'offenser la misère.
    Abufar, I, 6 (envelopper)
  5. Oui, dans ces noirs cachots, dans ces muets abîmes, Où Venise engloutit le coupable et ses crimes…
    Othello, v, 4 (engloutir)
  6. Ma faute maintenant se découvre à mes yeux.
    Othello, II, 1 (faute)
  7. Il nous vient d'avouer ses noires impostures.
    Oth. V, 6 (noir, oire)
  8. Que le temps qui s'enfuit marche à pas lents pour nous !
    Macbeth, III, 2 (marcher [1])
  9. Par de chastes baisers, dans son pieux transport, Il ranimait mon cœur engourdi par la mort.
    Oscar, v, 1 (engourdi, ie)
  10. Dans ces champs fécondés Par les trésors du Nil dont ils sont inondés.
    Abufar, II, 7 (fécondé, ée)
  11. Nos mains se sécheraient en touchant la couronne, Si nous savions, mon fils, à quel titre il [Dieu] la donne.
    Hamlet, II, 5 (main)
  12. J'admire avec terreur De ce désert muet la ténébreuse horreur.
    Macb. I, 1 (admirer)
  13. Mourons ; que craindre encor quand on a cessé d'être ? La mort, c'est le sommeil… c'est un réveil peut-être !
    Hamlet, IV, 1 (réveil)
  14. Les dogues gémissants, en hurlements funèbres, Appellent-ils leur maître errant dans les ténèbres ?
    Oscar, I, 2 (hurlement)
  15. [à Venise, sous l'inquisition d'État] La mort frappe sans bruit, le sang coule en silence.
    Othello, II, 7 (silence)
  16. Des enfants scélérats qui trompent notre amour.
    Lear, II, 7 (scélérat, ate)
  17. Pour vous de mes travaux compagnons héroïques…
    Macbeth, II, 4 (héroïque)
  18. Je ne croyais pas qu'il put être au monde un poëte plus en sûreté que moi contre les prix décennaux… faire appartenir mon Hamlet aux prix décennaux, ce serait vouloir que le passé devînt le présent, pour me ramener malgré moi sous les récompenses d'aujourd'hui.
    Corresp. 27 nov. 1810 (prix)
  19. L'amour innocemment est entré dans mon cœur.
    Abufar, III, 6 (innocemment)
  20. Ton front bientôt flétri penchera vers la terre.
    Abuf. IV, 7 (pencher)