Jean-François DUCIS, auteur cité dans le Littré

DUCIS (1733-1816)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DUCIS a été choisie.

367 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Abufar ou La Famille arabe 1795 90 citations
Hamlet 1769 32 citations
Le roi Lear 1783 32 citations
Macbeth 17 44 citations
Oscar 45 citations
Othello ou le more de Venise 1792 84 citations
Roméo et Juliette 1772 23 citations

Quelques citations de Jean-François DUCIS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 367 citations dans le Littré.

  1. Sous ce ciel embrasé j'ai suivi votre frère.
    Abuf. I, 5 (embrasé, ée)
  2. Caché sous des lambeaux, un reste de richesse Semble encor de son rang accuser la noblesse.
    Lear, II, 2 (accuser)
  3. J'ai souvent sur ma tête Entendu les fureurs, les cris de la tempête.
    Othello, I, 8 (cri)
  4. De ses yeux affaiblis et creusés par les pleurs.
    Lear, II, 2 (creusé, ée [1])
  5. Je la voyais bientôt, abrégeant son absence, revenir empressée.
    Oth. I, 5 (abréger)
  6. [J'ai] Quelquefois, sur l'Atlas, médité, près des dieux, L'éternité du temps, l'immensité des cieux.
    Abufar, II, 7 (éternité)
  7. Mais comment expliquer ces lugubres accès ?
    Haml. II, 5 (lugubre)
  8. L'éclair croise l'éclair, l'air mugit, le ciel gronde, La tempête en hurlant creuse et soulève l'onde.
    Oscar, III, 1 (hurler)
  9. Ce sentiment confus de tendresse et d'effroi Qui la rapproche ensemble et l'éloigne de moi.
    Oscar, I, 5 (ensemble)
  10. C'est moi qui la première éveillai son courage.
    Macbeth, II, 2 (éveiller)
  11. Né sous un ciel sauvage et nourri loin des cours, On ne m'a point appris à parer mes discours.
    Othello, I, 7 (parer)
  12. Nous attendions d'avance L'aliment qu'on accorde à la simple existence.
    Roméo, IV, 5 (existence)
  13. Voilà ce qui m'irrite et grossit mon injure.
    Othello, III, 5 (grossir)
  14. Je sens leur dent cruelle élargir ma blessure.
    Lear, III, 8 (élargir)
  15. C'est un chant douloureux dont mon cœur a besoin.
    Othello, V, 2 (douloureux, euse)
  16. L'amour innocemment est entré dans son âme.
    Abuf. III, 6 (entrer)
  17. Aussi tous mes sujets, les larmes dans les yeux, Porteront à l'envi vos vertus jusqu'aux cieux.
    Roméo, IV, 2 (larme)
  18. Je voudrais embrasser un si doux avenir.
    Oscar, I, 2 (embrasser)
  19. Avec son femelle Aristarque, Qui rien ne passe et tout remarque, Avec madame Vaugelas, Notre pauvre Chrysale, hélas ! Put-il jamais dans son Plutarque Mettre en paix du moins ses rabats ?
    le Ménage des deux Corneille. (remarquer)
  20. Vous n'en faites que trop la dure expérience.
    Lear, III, 6 (dur, dure)