Jean-François DUCIS, auteur cité dans le Littré

DUCIS (1733-1816)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DUCIS a été choisie.

367 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Abufar ou La Famille arabe 1795 90 citations
Hamlet 1769 32 citations
Le roi Lear 1783 32 citations
Macbeth 17 44 citations
Oscar 45 citations
Othello ou le more de Venise 1792 84 citations
Roméo et Juliette 1772 23 citations

Quelques citations de Jean-François DUCIS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 367 citations dans le Littré.

  1. Oui, dans ces noirs cachots, dans ces muets abîmes, Où Venise engloutit le coupable et ses crimes.
    Othello, V, 4 (muet, ette)
  2. Plus il brûle pour vous, Plus il est accessible à des soupçons jaloux.
    Oth. III, 1 (accessible)
  3. [J'ai] Quelquefois, sur l'Atlas, médité, près des dieux, L'éternité du temps, l'immensité des cieux.
    Abufar, II, 7 (éternité)
  4. Les volontés des morts sont des lois souveraines.
    Osc. III, 1 (mort, morte [2])
  5. Dans tous les lieux, sans cesse, ouvrant l'œil et l'oreille, En paraissant dormir le gouvernement veille.
    Othello, II, 7 (dormir)
  6. De douleur en douleur je traverse la vie.
    Abufar, III, 2 (douleur)
  7. Ces verts rameaux penchent leur chevelure.
    Othello, v, 2 (vert, erte)
  8. De l'œil du montagnard l'audace et la fierté.
    Macbeth, I, 1 (montagnard, arde)
  9. Que le temps qui s'enfuit marche à pas lents pour nous !
    Macbeth, III, 2 (marcher [1])
  10. Vous ne reverrez plus la tribu de mon père, Les fils de Samuel, la tente hospitalière.
    Abufar, I, 5 (hospitalier, ière)
  11. Le peuple élève au ciel ta valeur, ta vertu ; Mais tu n'es pour ces grands qu'un soldat parvenu.
    Othello, II, 7 (parvenu, ue)
  12. Nos songes sont souvent des délateurs secrets, De nos vœux les plus sourds confidents indiscrets.
    Macbeth, III, 1 (songe [1])
  13. J'errais parmi les fleurs, les moissons, les ruisseaux.
    Abufar, II, 2 (moisson)
  14. Laisse à ta Juliette apaiser tes douleurs.
    Roméo, III, 2 (laisser)
  15. Ce Montaigu, ce père infortuné, Qu'un sort inexplicable eût ici ramené.
    Roméo, I, 1 (inexplicable)
  16. Voilà ce qui m'irrite et grossit mon injure.
    Othello, III, 5 (grossir)
  17. Mais le jour baisse et l'air s'est épaissi.
    Othello, V, 2 (baisser)
  18. Votre devoir est grand, osez l'envisager.
    Macb. v, 2 (envisager)
  19. Son âme a dû s'aigrir au sein de la misère ; J'aurai dénaturé cet heureux caractère.
    Lear, II, 4 (dénaturer)
  20. Demande aux tigres en furie S'ils sauraient inventer ces monstrueux tourments De faire aux yeux d'un père expirer ses enfants.
    Roméo, IV, 5 (monstrueux, euse)