Jean-François DUCIS, auteur cité dans le Littré

DUCIS (1733-1816)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DUCIS a été choisie.

367 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Abufar ou La Famille arabe 1795 90 citations
Hamlet 1769 32 citations
Le roi Lear 1783 32 citations
Macbeth 17 44 citations
Oscar 45 citations
Othello ou le more de Venise 1792 84 citations
Roméo et Juliette 1772 23 citations

Quelques citations de Jean-François DUCIS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 367 citations dans le Littré.

  1. Le peuple élève au ciel ta valeur, ta vertu ; Mais tu n'es pour ces grands qu'un soldat parvenu.
    Othello, II, 7 (parvenu, ue)
  2. Mais le jour baisse et l'air s'est épaissi.
    Othello, v, 2 (épaissir)
  3. C'est ce corps endurci, ce port audacieux, Ce bras toujours armé, cet éclair de ses yeux.
    Macb. II, 2 (éclair)
  4. Ma fierté naturelle est assez satisfaite de quelques non bien fermes que j'ai prononcés dans ma vie.
    Correspondance, 7 novembre 1806 (non)
  5. [J'ai] Quelquefois, sur l'Atlas, médité, près des dieux, L'éternité du temps, l'immensité des cieux.
    Abufar, II, 7 (éternité)
  6. Oui bientôt Odéide, en défendant son frère, Saura le disculper dans l'esprit de son père.
    Abufar, IV, 1 (disculper)
  7. Les extrêmes, ma sœur, sont bien près l'un de l'autre.
    Abufar, III, 2 (extrême)
  8. Compteriez-vous pour rien ces entretiens si doux, Ce concert de deux cœurs nés pour souffrir ensemble ?
    Roméo, I, 2 (concert)
  9. Les volontés des morts sont des lois souveraines.
    Osc. III, 1 (mort, morte [2])
  10. Les dieux ont fait manquer ton entreprise horrible.
    Macbeth, V, 10 (manquer)
  11. Il est des jours d'ennui, d'abattement extrême, Où l'homme le plus ferme est à charge à lui-même.
    Macb. III, 3 (abattement)
  12. L'amour innocemment est entré dans son âme.
    Abuf. III, 6 (entrer)
  13. Dans un vaste désert je me crois transportée, Sur une terre aride, inculte, inhabitée.
    Abuf. II, 2 (inculte)
  14. Pourquoi ? dans quel dessein ? parlez : à quel usage ?
    Othello, v, 4 (usage)
  15. Ce bras nerveux encore est propre à l'entr'ouvrir.
    Lear, II, 4 (nerveux, euse)
  16. Tous ces nobles sans gloire ou connus par leurs vices.
    Othello, II, 1 (noble)
  17. Tu péris, et si jeune ! ah ! nos sables peut-être, Ou les gouffres des mers t'auront vu disparaître.
    Abufar, I, 6 (gouffre)
  18. Dans sa maturité sévère, Dans sa femme que chercha-t-il [Racine] ? Une très simple ménagère…
    le Ménage des deux Corneille. (ménager, ère [2])
  19. Croyez-moi, ces dépits que l'orgueil vous déguise, Sont partout dangereux et surtout à Venise.
    Othello, I, 6 (dépit [1])
  20. Quelques sucs bienfaisants dont la puissance active Rappelle en notre esprit sa clarté fugitive [de la raison].
    Lear, IV, 5 (puissance)