François de Salignac de La Mothe, dit FÉNELON, auteur cité dans le Littré

FÉNELON (1651-1715)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme FÉNELON a été choisie.

3711 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Dialogues des morts 254 citations
Les Aventures de Télémaque 1699 2122 citations
Œuvres de Fénelon, 22 vol. in-8. Versailles, 1820 485 citations
Traité de l'éducation des filles 1687 75 citations
Traité de l'existence de Dieu 1713 147 citations

Quelques citations de François de Salignac de La Mothe, dit FÉNELON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3711 citations dans le Littré.

  1. Les Gétuliens et les Bactriens, par politesse, permettaient à leurs femmes d'avoir commerce avec les étrangers.
    t. XXII, p. 334 (commerce)
  2. On avait commencé à la traîner dans la boue.
    Tél. VIII (boue)
  3. Il n'y a qu'à dépenser ; les richesses nous viennent comme un torrent.
    Dial. des morts anc. 42, Pompée, César. (dépenser)
  4. Je ne voyais plus d'hommes sur la terre dont la vertu pût me rassurer.
    Tél. XII (rassurer)
  5. Comme la pluie abat et fait languir le soir une fleur qui était le matin, pendant la naissance de l'aurore, la gloire et l'ornement des vertes campagnes.
    Tél. XX (abattre)
  6. Semblable à un vase précieux, mais fêlé, d'où s'écoulent toutes les liqueurs les plus délicieuses, le cœur de ce grand capitaine ne pouvait rien garder.
    Tél. XVI (fêlé, ée)
  7. Si votre roi revient dans ses États comme et dans le temps que je vous ai dit…
    XXI, 447 (comme)
  8. Ce qu'il commençait à sentir le mit dans une juste défiance de lui-même.
    Tél. XXIII (défiance)
  9. Virgile a fait son héros, modéré, pieux, et par conséquent égal à lui-même.
    t. XXIV, p. 26 (égal, ale)
  10. J'ai sacrifié aux Grâces [dit le hibou], Vénus a mis sur moi sa ceinture dès ma naissance.
    t. XIX, p. 44 (grâce)
  11. Le défaut d'argent en Italie décréditerait entièrement vos affaires et pourrait faire débander une armée éloignée.
    t. XXII, p. 491 (débander [2])
  12. L'habitude et la faiblesse de l'esprit fini qui veut embrasser l'infini à sa mode étroite et raccourcie.
    Existence, II, 2, Éternité. (raccourci, ie)
  13. Il n'avait rien perdu de sa fierté ; elle se relevait toujours, comme la palme souple se relève d'elle-même, quelque effort qu'on fasse pour l'abaisser.
    Tél. XVI (palme [1])
  14. Un jeune prince, au retour des zéphyrs, se promenait dans un jardin délicieux.
    t. XIX, p. 78 (zéphire ou zéphyr)
  15. Les quatrièmes [personnes seront vêtues] d'un jaune d'aurore.
    Tél. XI (jaune)
  16. Je veux tout manger pendant que j'y suis ; car pour ce qui est de revenir ici, chansons.
    IX, 48 (chanson)
  17. Des collines et des montagnes… dont la figure bizarre formait un horizon à souhait pour le plaisir des yeux.
    Tél. I (œil)
  18. Anaxagoras abandonna tout ce qu'il avait, de crainte que le soin de ses propres intérêts le détournât de l'étude.
    Anaxagoras. (crainte)
  19. Comment est-ce que Jésus-Christ se détermine à prier pour les uns plutôt que pour les autres, c'est sur quoi je ne veux pas dire quel est le sentiment de l'auteur [Malebranche], de peur qu'il ne se plaigne que j'ai formé des fantômes pour les combattre.
    t. III, p. 7 (fantôme)
  20. Ithaque ne se relèvera jamais de sa ruine !
    ib. XVIII (ruine)