François de Salignac de La Mothe, dit FÉNELON, auteur cité dans le Littré

FÉNELON (1651-1715)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme FÉNELON a été choisie.

3711 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Dialogues des morts 254 citations
Les Aventures de Télémaque 1699 2122 citations
Œuvres de Fénelon, 22 vol. in-8. Versailles, 1820 485 citations
Traité de l'éducation des filles 1687 75 citations
Traité de l'existence de Dieu 1713 147 citations

Quelques citations de François de Salignac de La Mothe, dit FÉNELON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3711 citations dans le Littré.

  1. Plus la nourriture est forte, plus on est en état de garder la règle du jeûne en ne faisant chaque jour qu'un seul repas avec une petite collation.
    XVIII, 479 (collation [2])
  2. Tantôt il donnait des remèdes qui faisaient suer.
  3. Je lance une pique plus loin qu'un autre ne darde une flèche.
    t. XXI, p. 378 (darder)
  4. Alcibiade : La sottise du peuple met en fureur quand il est question de toutes vos divinités. - Mercure : Voilà un langage de libertin.
    t. XIX, p. 214 (libertin, ine)
  5. Elle prit du contre-poison qu'une vieille femme lui avait fourni.
    Tél. VIII (contre-poison)
  6. Neptune frappait la terre et on en voyait sortir un cheval fougueux ; il ne marchait point, il sautait à force de reins.
    Tél. XVII (force)
  7. N'est-ce pas le comble de l'orgueil et de la témérité à un particulier de craindre que l'Église ne se soit trompée dans sa décision, et de ne craindre pas de se tromper soi-même en décidant contre elle ?
    Éduc. des filles, ch. 7 (décision)
  8. Il n'était point attaché aux richesses.
    Tél. XVI (attaché, ée)
  9. Presque tous les hommes ont l'inclination de se marier.
    Tél. XI (inclination)
  10. La profession de laboureur ne sera plus méprisée.
    Tél. XI (laboureur)
  11. Dans chaque partie de ces atomes vivants, des veines, du sang ; dans ce sang, des esprits, des parties rameuses et des humeurs.
    Exist. 21 (rameux, euse)
  12. C'est un vieillard assez vigoureux ; j'ai demandé quel homme c'était.
  13. La terre ne demande ici qu'à anrichir les habitants.
    Tél. XI (demander)
  14. Je n'écoutai que ma passion.
    Tél. I (écouter)
  15. Quelle gloire ajoutée à la liberté et à l'opulence des Phéniciens !
    Tél. III (opulence)
  16. La vérité qu'ils ont craint de voir fait leur supplice… elle est comme la foudre : sans rien détruire au dehors, elle pénètre jusqu'au fond des entrailles.
    Tél. XVIII (foudre [1])
  17. L'âme de Jésus-Christ a cette capacité assez étendue pour penser actuellement à tous les hommes.
    III, 241 (capacité)
  18. Il chante les merveilles des dieux.
    ib. XIX. (merveille)
  19. Vénus remontant vers l'Olympe, je vis longtemps son char avec ses deux colombes dans une nuée d'or et d'azur ; puis elle disparut.
    Tél. IV (remonter)
  20. Les nymphes avaient eu soin d'allumer un grand feu de bois de cèdre.
    Tél. I (feu [1])