François de Salignac de La Mothe, dit FÉNELON, auteur cité dans le Littré

FÉNELON (1651-1715)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme FÉNELON a été choisie.

3711 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Dialogues des morts 254 citations
Les Aventures de Télémaque 1699 2122 citations
Œuvres de Fénelon, 22 vol. in-8. Versailles, 1820 485 citations
Traité de l'éducation des filles 1687 75 citations
Traité de l'existence de Dieu 1713 147 citations

Quelques citations de François de Salignac de La Mothe, dit FÉNELON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3711 citations dans le Littré.

  1. Rendezmoi [à moi Phalante] les derniers devoirs que vous avez rendus à mon frère [Hippias].
  2. Il n'y a rien de plus beau que de dire franchement : j'ai tort.
    Éduc. filles, 5 (tort)
  3. L'eau si fluide, si insinuante, si propre à échapper.
    Exist. 13 (échapper)
  4. Vous avez fait de grandes choses ; mais, avouez la vérité, ce n'est guère vous par qui elles ont été faites.
    ib. XXII (ce [2])
  5. Les paroles de Mentor étaient semblables à ces paroles enchantées qui calment la mer irritée, font taire les vents et les flots, et suspendent le cours des fleuves.
    Tél. X (cours)
  6. Les dieux inférieurs, pour parler comme les païens, ou plutôt les hommes divins, peuvent avoir de la société avec les hommes mortels, en leur donnant des secours invisibles.
    t. XXII, p. 237 (société)
  7. Ses beaux cheveux [d'Ulysse], tombant par gros anneaux, ombrageaient ses épaules.
    t. XXI, 354 (anneau)
  8. Par leur frugalité et leur travail, ils se sont mis dans l'abondance des choses nécessaires à une vie simple.
    Tél. VI (abondance)
  9. On avait parfaitement imité son écriture.
    Tél. XII (écriture)
  10. Si Pygmalion ne change de conduite, notre gloire et notre puissance seront bientôt transportées à quelque autre peuple mieux gouverné que nous.
    Tél. III (transporter)
  11. Son exemple doit animer toute l'armée.
    Tél. XI (animer)
  12. Les hommes insolents pendant la prospérité sont toujours faibles et tremblants dans la disgrâce ; la tête leur tourne aussitôt que l'autorité absolue leur échappe.
    Tél. XII (tourner)
  13. Narbal prit cette occasion de me mettre en liberté.
    Tél. III (occasion)
  14. Il avait trop de candeur pour être enclin à la défiance.
    Tél. XX (enclin, ine)
  15. La mort donne les plus grandes leçons pour désabuser de tout ce que le monde croit merveilleux.
    Dial. des morts anc. Scipion, Annibal. (désabuser)
  16. Le nez a un os cribleux pour faire passer les odeurs jusqu'au cerveau.
    Exist. 38 (cribleux, euse)
  17. Pour les traités contre lesquels on est tenté de revenir par des raisons de jurisprudence particulière, il faut observer trois choses.
    t. XXII, p. 293 (revenir)
  18. Polyclète, se penchant trop sur ses chevaux, ne put se tenir ferme dans une secousse, il tomba.
    Tél. v. (ferme [1])
  19. Dans l'un [Télémaque] la sagesse ne fait encore que fleurir ; dans l'autre [Mentor] elle porte avec abondance les fruits les plus mûrs.
    Tél. X (fleurir)
  20. À peine la déesse eut achevé ce discours, qu'elle s'éleva dans les airs et s'enveloppa d'un nuage d'or et d'azur, où elle disparut.
    Tél. XXIV (envelopper)