François de Salignac de La Mothe, dit FÉNELON, auteur cité dans le Littré

FÉNELON (1651-1715)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme FÉNELON a été choisie.

3711 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Dialogues des morts 254 citations
Les Aventures de Télémaque 1699 2122 citations
Œuvres de Fénelon, 22 vol. in-8. Versailles, 1820 485 citations
Traité de l'éducation des filles 1687 75 citations
Traité de l'existence de Dieu 1713 147 citations

Quelques citations de François de Salignac de La Mothe, dit FÉNELON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3711 citations dans le Littré.

  1. Il [Télémaque] parle ainsi, et tous ces princes se mordent les lèvres et ne peuvent assez s'étonner de la vigueur avec laquelle il vient de parler.
    t. XXI, p. 315 (mordre)
  2. Sa vertu l'avait rendu incommode à Idoménée.
    Tél. VI (incommode)
  3. L'humilité naît de l'onction de la grâce.
    t. XVIII, p. 248 (onction)
  4. Ses ennemis [de Bion] avaient fait des contes au roi Antigonus, au sujet de sa naissance ignominieuse.
    Bion. (conte)
  5. Les prétendus disciples de saint Augustin veulent que Dieu ne tire de la masse de perdition condamnée pour le péché originel, que les seuls prédestinés.
    t. III, p. 359 (masse)
  6. Te voilà seul avec toi-même qui étais ton idole.
    Tél. XVIII (idole)
  7. Il [le peintre] ne travaillerait plus de génie.
    Tél. XXII (génie)
  8. Les hommes peuvent conserver leur santé et leurs forces sans vin ; avec le vin ils courent risque de ruiner leur santé et de perdre les bonnes mœurs.
    Tél. VIII (vin)
  9. Les amants de ma mère Pénélope furent surpris de mon départ ; j'avais pris soin de le leur cacher, connaissant leur perfidie.
    Télém. I (soin)
  10. Qu'est-il donc arrivé de funeste à Mélanthe ? rien au dehors, tout au dedans ; ses affaires vont à souhait, tout le monde cherche à lui plaire ; quoi donc ? c'est que sa rate fume.
    t. XIX, p. 449 (rate [1])
  11. Ses membres épuisés s'engourdissent et le cours du fleuve l'entraîne.
    Tél. IV (engourdir)
  12. Ils paraissaient pleins d'admiration pour Protésilas.
    Tél. XI (admiration)
  13. La mer grondait sourdement.
    Tél. VI (gronder)
  14. Les cygnes ont l'art de tourner ce plumage du côté du vent, et d'aller comme les vaisseaux, à la bouline, quand le vent ne leur est pas favorable.
    Exist. 19 (bouline)
  15. Le cerveau des enfants est comme une bougie allumée dans un lieu exposé au vent ; la lumière vacille toujours.
    Éduc. filles, 5 (vaciller)
  16. Dieu donne le vouloir et le faire selon son bon plaisir.
    Exist. I, 65 (faire [2])
  17. La véritable reine reprenait un bon teint frais et vermeil, mais elle était crasseuse, court-vêtue.
  18. On a beau étudier les hommes.
  19. Ô dieux ! il fallait, ou ne le montrer point aux hommes, ou ne le leur ôter jamais !
    Tél. II (ôter)
  20. Il va au-devant des ennemis.
    Tél. X (devant)