François de Salignac de La Mothe, dit FÉNELON, auteur cité dans le Littré

FÉNELON (1651-1715)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme FÉNELON a été choisie.

3711 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Dialogues des morts 254 citations
Les Aventures de Télémaque 1699 2122 citations
Œuvres de Fénelon, 22 vol. in-8. Versailles, 1820 485 citations
Traité de l'éducation des filles 1687 75 citations
Traité de l'existence de Dieu 1713 147 citations

Quelques citations de François de Salignac de La Mothe, dit FÉNELON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3711 citations dans le Littré.

  1. Les noirs soucis qui rongeaient son cœur.
    Tél. VII (ronger)
  2. Tout de même celui qui taille des colonnes ou qui élève un côté de bâtiment n'est qu'un maçon : mais celui qui a pensé à tout l'édifice, et qui en a toutes les proportions dans la tête, est le seul architecte.
    Tél. XXII (même)
  3. Si la guerre vient malgré tous les soins qu'un roi prend pour conserver la paix, il a du moins alors pour lui le témoignage de sa conscience.
    Tél. XXIII (témoignage)
  4. Plaisant homme pour dompter la mer !
    Dial. des morts anc. (Xerxès, Léonidas). (plaisant, ante)
  5. [Richelieu] J'étais trop jaloux de la bonne gloire, pour vouloir être la copie d'un autre.
    XIX, 408 (copie)
  6. Tout lui est égal, pourvu qu'il accable ses ennemis.
    Tél. X (égal, ale)
  7. Souvent une pâleur mortelle se répandait sur son visage.
    Tél. VII (répandre)
  8. J'accepte ces présages que je crois heureux.
    ib. XVIII (présage)
  9. Toute la Grèce qui a les yeux sur nous.
    Tél. XX (œil)
  10. Était-ce par faiblesse que ce peuple demandait la paix ? Vous voyez bien que non, puisqu'il est si aguerri et soutenu par des voisins redoutables.
    Tél. X (aguerri, ie)
  11. Aurait-on pu durer huit jours chez vous avec un cœur droit et sincère ?
    Dial. des morts mod. 15 (durer)
  12. Idoménée s'applique trop au détail.
    Tél. XXII (détail)
  13. La renommée la fait voler [cette nouvelle] de bouche en bouche dans toute la grande ville de Tyr.
    Tél. VIII (voler [1])
  14. Le moi, à qui je rapportais tout autrefois, doit être anéanti pour jamais.
    t. XVIII, p. 224 (moi)
  15. On apercevait de loin des collines et des montagnes… dont la figure bizarre formait un horizon à souhait pour le plaisir des yeux.
    Tél. I (souhait)
  16. Hors des heures de louange, toute chair est ici en silence devant le Seigneur.
    XVII, 264 (chair [1])
  17. Lassé de vivre toujours en suspens et dans l'incertitude, je me résolus…
    Tél. I (suspens)
  18. Il juge les différends de son voisinage.
    Tél. VI (différend)
  19. Rien n'est semblable à la majesté des lois romaines.
  20. Ainsi les hommes passent comme les fleurs qui s'épanouissent le matin, et qui, le soir, sont flétries et foulées aux pieds.
    Tél. XIX. (flétri, ie [1])