François de Salignac de La Mothe, dit FÉNELON, auteur cité dans le Littré

FÉNELON (1651-1715)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme FÉNELON a été choisie.

3711 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Dialogues des morts 254 citations
Les Aventures de Télémaque 1699 2122 citations
Œuvres de Fénelon, 22 vol. in-8. Versailles, 1820 485 citations
Traité de l'éducation des filles 1687 75 citations
Traité de l'existence de Dieu 1713 147 citations

Quelques citations de François de Salignac de La Mothe, dit FÉNELON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3711 citations dans le Littré.

  1. Un officier qui venait de la part d'Astarbé.
    Tél. III (part [2])
  2. Comme un frondeur fait tourner avec sa fronde la pierre qu'il veut jeter loin de lui.
    Tél. X (jeter)
  3. La lune se montre quand le soleil est obligé d'aller ramener le jour dans l'autre hémisphère.
    Exist. 18 (hémisphère)
  4. Nous [vers à soie] nous transformons en fève, mais en fève qui sent, qui se meut.
    t. XIX, p. 73 (fève)
  5. Comme on est [par la simplicité] intérieurement dépris de soi-même par le retranchement de tous les retours volontaires, on agit plus naturellement.
    t. XVIII, p. 457 (dépris, ise [1])
  6. L'éducation qu'il faisait donner aux enfants.
    Tél. v. (éducation)
  7. Sa faux qu'elle aiguisait sans cesse.
    ib. XVIII (aiguiser)
  8. Son corps s'endurcissait chaque jour.
    Tél. XVII (endurcir)
  9. Ses longs malheurs même lui donnaient je ne sais quel éclat qui relevait toutes ses bonnes qualités.
    Tél. VIII (relever)
  10. Cette conduite va bien plus à… que celle de suivre…
    Lett. spirit. CXXXVI (conduite)
  11. On y voit des vieillards de cent et six vingts ans, qui ont encore de la gaieté et de la vigueur.
    Tél. VIII (vingt)
  12. Nourrissez votre cœur de l'espérance ; laissez-le enflammer de la charité.
    t. XVIII, p. 186 (laisser)
  13. Quoi, disait-il, tant de devoirs, tant de périls [pour les rois] … enfin tant de tourments horribles dans les enfers, après avoir été si agité, si envié, si traversé dans une vie courte !
    Tél. XIX. (agité, ée)
  14. Ils [les Apuliens] sont presque de la taille des géants.
    Tél. X (taille)
  15. Les chevaux du soleil sortant de l'onde amère.
    Tél. IV (amer, ère)
  16. Il m'appelle par mon nom, et m'encourage pour le suivre.
    Tél. VI (par [1])
  17. La philanthropie est une vertu douce, patiente et désintéressée, qui supporte le mal sans l'approuver.
    18<sup>e</sup> dial. des morts. (philanthropie)
  18. Il est bien plus glorieux de se relever ainsi, que de n'être jamais tombé.
    Tél. XI (relever)
  19. Un écriteau marquait que la maison était à vendre.
    Diogène. (écriteau)
  20. Le prédicateur a enchâssé dans son avant-propos, le plus agréablement du monde, l'histoire d'Artémise sur les cendres de son époux.
    t. XXI, p. 5 (enchâsser)