Jean FROISSART, auteur cité dans le Littré

FROISSART (1333-1404?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme FROISSART a été choisie.

4078 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Chroniques 1369-1384 3891 citations
Espinette amoureuse 50 citations
Le dit dou florin 13 citations
Le joli buisson de jonece 18 citations

Quelques citations de Jean FROISSART

Voici un tirage aléatoire parmi ses 4078 citations dans le Littré.

  1. Quand Nicolas Cliffort se vit argué et pointé si avant, si fut tout honteux.
    II, II 84 (pointer [1])
  2. Afin que honorables emprises et nobles aventures et faits d'armes lesquelles sont avenues par les guerres de France et d'Angleterre, soient notablement registrées.
  3. Messire Jean d'Aubrecicourt regarda les armes quelles le chevalier les portoit… et me dit depuis que le champ estoit d'argent à une endenture de gueules à deux chaudieres de sable.
    II, III, 39 (chaudière)
  4. Les archers d'Angleterre estoient accostés aux deux lez du chemin.
    I, I, 218 (accoster)
  5. Entrementes entrerent ces gens en ce pays des quatre mestiers… et n'y laisserent oncques entiere maison ni hamel.
    II, II, 232 (hameau)
  6. Furent lues les lettres de l'empereur, par lesquelles il constituoit le roi Edouard d'Angleterre son vicaire et son lieutenant pour lui.
    I, I, 76 (lieutenant)
  7. Les arbalestriers gennevois sont si justes de leur trait, que point ils ne faillent là où ils visent.
    II, III, 23 (juste [1])
  8. Quand le noble roi Charles de France eut ouï sa sœur ainsi lamenter, et qui de cœur et en plorant lui montroit sa besogne.
    I, I, 8 (cœur)
  9. Et fut huissier d'armes du roi de France et en grand honneur de-lez le roi.
    I, I, 324 (huissier [1])
  10. Si s'avisa que par dons il attrairoit si le roi de France, qu'il n'auroit aucune volonté de lui porter contraire.
    I, I, 10 (contraire)
  11. Et monta à cheval et s'en vint sur les rues ; et destourna ce jour à faire cruauté et plusieurs horribles faits qui eussent esté faits, si il ne fust allé au devant.
    I, I, 272 (détourner)
  12. On fit un ban de par Philippe d'Artevelle… que nul ne se logeast au logement d'autrui.
    II, II, 158 (logement)
  13. Et le comte de Foix leur fit dire [aux chevaliers partant pour la guerre de Portugal], que ils vinssent tous ensemble au chastel à Ortais ; car il vouloit d'un disner payer leur bien aller.
    II, III, 18 (payer)
  14. Je vous prie que vous me menez parmi vostre pays et parmi chemins non hantés, en Angleterre.
    II, II, 236 (hanter)
  15. Quel temps qu'il soit, onques je ne repos Ne nuit ne jour ne heure ne minime.
    Poésies mss. p. 65, dans LACURNE (minime)
  16. Si chevaucherent bien un grand temps à la couverte tousdis en costiant l'ost aux Anglois.
    I, I, 91 (couverte)
  17. Les douze pers et barons de France s'assemblerent à Paris et donnerent le royaume d'un commun accord à messire Philippe de Valois.
    I, I, 49 (accord)
  18. Lors le baisa et lui estraingnit la main, en signe de très grand amour.
    I, I, 17 (étreindre)
  19. Lancastre et le comte de Cantebruge desiroient trop grandement à aller dedans l'an en Portingal.
    II, II, 219 (dedans)
  20. Si se doit-on grandement esmerveiller comment si belles gens d'armes se purent partir sans bataille.
    I, I, 93 (gens [1])