Jean FROISSART, auteur cité dans le Littré

FROISSART (1333-1404?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme FROISSART a été choisie.

4078 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Chroniques 1369-1384 3891 citations
Espinette amoureuse 50 citations
Le dit dou florin 13 citations
Le joli buisson de jonece 18 citations

Quelques citations de Jean FROISSART

Voici un tirage aléatoire parmi ses 4078 citations dans le Littré.

  1. Et disoit bien que ce n'estoit pas forteresse tenable contre un ost.
    I, I, 137 (tenable)
  2. Donc demanda Jean Lyon : Et d'où vient ce feu en l'hostel de monseigneur ? On lui repondit : Il vient d'aventure.
    II, II, 55 (aventure)
  3. Et n'espargnoient ni or ni argent, non plus que s'il leur plut des nues.
    I, I, 76 (épargner)
  4. Cils dedans l'artillerie que ils avoient, alouerent [employèrent] si nettement que ils n'avoient mais rien que traire.
    II, III, 8 (allouer)
  5. Plusieurs horribles faits qui eussent esté faits, se il ne fust allé au devant, dont il fist aumosne et gentillesse.
    I, I, 272 (devant)
  6. Si escripsit devers messire Jean d'Armignac que à ce besoin il ne lui voulsist faillir.
    II, II, 1 (vouloir [1])
  7. Si y avoit souvent des rencontres, des escarmouches et des rués par terre des uns et des autres…
    I, I, 114 (ruer)
  8. [La veille de la bataille de Crécy, Philippe de Valois invite les hauts seigneurs à souper] et fut ce soir en grand recreation et en grand parlement d'armes.
    I, I, 283 (parlement)
  9. Messire Barnabo, que jadis le duc de Millan avoit fait mourir merveilleusement.
    liv. IV, p. 103, dans LACURNE (merveilleusement)
  10. Vous avez bien ci-dessus oui recorder comment le duc de Guerles avoit defié le roi de France par defiances impetueuses.
    II, III, 103 (défiance)
  11. Chacun cuidoit rapporter autant d'argent que les autres en avoient rapporté, qui avoient esté en l'autre chevauchée [expédition] en Angleterre avec lui.
    I, I, 29 (chevauchée)
  12. Ce n'estoit pas honorable ni acceptable de prendre en treve et en repit ville, chastel ni forteresse.
    II, II, 221 (acceptable)
  13. Si chevaucherent bien un grand temps à la couverte tousdis en costiant l'ost aux Anglois.
    I, I, 91 (couverte)
  14. Là eut aucuns chevaliers et escuyers d'Angleterre qui volontiers se fussent avancés de courir jusques à ceux que ils veoient chevaucher, qui ne leur eust rompu leur propos.
    II, II, 15 (propos)
  15. Les Auglois se vantoient et affermoient que [les Bretons] les avoient mandés, et se tenoient leurs soudoyers.
    II, II, 68 (affirmer)
  16. Les vins que les chrestiens avoient et qui de Pouille et de Calabre leur venoient, estoient secs et chauds, et hors de la contemperation françoise ; dont plusieurs les comparerent [le payèrent] ; car en fievre et en chaleur en cheurent.
    liv. IV, p. 84, dans LACURNE (contempération)
  17. Monseigneur, respondit Yvain [au duc d'Anjou], à [selon] mon loyal pouvoir je obeirai à votre commandement.
    II, II, 12 (pouvoir [2])
  18. Argent fait avoir benefices ; Et fait des drois venir les tors, Et des tors les drois au retors.
    Le dit dou florin. (droit, droite [1])
  19. Il leur manda par un prelat, sous l'ombre du pape, que…
    I, I, 106 (ombre [1])
  20. La comté d'Evreux estoit revenue aux enfans du roi de Navarre qui estoient dessous age et au gouvernement du roi Charles de France, leur oncle.
    II, II, 19 (dessous)