Jean FROISSART, auteur cité dans le Littré

FROISSART (1333-1404?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme FROISSART a été choisie.

4078 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Chroniques 1369-1384 3891 citations
Espinette amoureuse 50 citations
Le dit dou florin 13 citations
Le joli buisson de jonece 18 citations

Quelques citations de Jean FROISSART

Voici un tirage aléatoire parmi ses 4078 citations dans le Littré.

  1. Si gasterent tout le pays, et ardirent jusques à la cité de Dureunne, et assez outre.
    I, I, 30 (assez)
  2. Ceux de Mortaigne n'avoient ni chausses, ni souliers au pied.
    II, II, 30 (chausses)
  3. En dormant dans son lit une vision lui vint.
    II, II, 164 (vision)
  4. Et que chacun suist [suivît] la banniere messire Douglas, quel part qu'il voulsist aller.
    I, I, 144 (quel que)
  5. Sera tout ce païs reacquis.
    liv. II, p. 216, dans LACURNE (réacquérir)
  6. Le pape Gregoire onzieme de ce nom tenoit le saint siege de Rome en la cité d'Avignon.
    II, II, 20 (siége)
  7. Ceux de dedans se defendirent moult longuement et en atterrerent et blesserent plusieurs.
    I, I, 248 (atterrer)
  8. L'endemain, au point du jour, chacun fut armé, et trairent leurs bannieres aux champs, chacun à sa bataille et dessous sa banniere, si comme ordonné estoit.
    I, I, 35 (bataille)
  9. Et n'espargnoient ni or ni argent, non plus que s'il leur plut des nues.
    I, I, 76 (épargner)
  10. J'avoie [étant enfant], dessous un escame [escabeau], D'escafottes [sens indéterminé] un grand grenier.
    Poésies mss. dans LACURNE (écaflote)
  11. La roine et son ains-né fils.
    I, I, 9 (aîné, ée)
  12. Et poussoient de leurs glaives si roidement là où ils se atteignoient que ils se mettoient jusques à la grosse alaine [combat des Anglais et des Français à la Rochelle].
    II, II, 43 (haleine)
  13. Et je feray volontiers et de bon cœur ce que vous me commandez…
    I, I, 47 (cœur)
  14. Si ne vous chaille, si les Anglois tiennent maintenant les champs et s'ils empruntent un petit de pays à nous ; sachez que c'est à grand dur [dommage] pour eux.
    II, III, 44 (dur, dure)
  15. Philippe d'Artevelle ordonna que chacun se confessast et adressast à son loyal pouvoir ; et se missent en estat deu, ainsi que gens qui attendent la grace et la misericorde de Dieu.
    II, II, 154 (miséricorde)
  16. Depuis on legy tous ses forfaits pour lesquels il recevoit mort.
    III, IV, 14 (lire)
  17. Et disoit aux chevaliers qui estoient delez lui : que ce Lombard la fait longue [combien il emploie de temps] ! il nous fait ci mourir de froid.
    I, I, 327 (long, ongue)
  18. Le roi de France et le roi d'Angleterre, par bataille, puissance contre puissance, se devoient combattre ensemble.
    II, II, 211 (contre)
  19. En vertu d'une procuration apparent suffisamment, qui là fut apportée de par le roi d'Angleterre.
    I, I, 46 (apparent, ente)
  20. La dame de Corasse, une haute baronnesse en ce pays.
    II, III, 14 (baronne)