François GÉNIN, auteur cité dans le Littré

GÉNIN (1803-1856)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme GÉNIN a été choisie.

155 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Récréations philologiques ou recueil de notes pour servir à l'histoire des mots de la langue française 1856 124 citations

Quelques citations de François GÉNIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 155 citations dans le Littré.

  1. Qui à la table dort doibt payer l'escot.
    Récréat. t. II, p. 248 (écot [1])
  2. Dea, j'ay esté au pont aus asnes, Je sçay comme il les faut conduire, Farce du pont aux asnes.
    Récréat. t. II, p. 57 (pont [1])
  3. Brides à veaulx.
    Récréat. t. II, p. 236 (bride)
  4. On ne trouve erreur de medecin ; erreur de painctre se voyt sans fin.
    Récréat. t. II, p. 243 (médecin)
  5. En longue voye paille poise.
    Récréat. t. II, p. 239 (voie)
  6. Pour amitié garder, faut paroys entreposer.
    Récréat. II, p. 247 (amitié)
  7. Ennuy en an le jour prolonge.
    Récréat. t. II, p. 238 (ennui)
  8. Le pouvre ressemble au noyer [il est en proie à chacun].
    Récréat. t. II, p. 244 (noyer [1])
  9. En vain l'anguille a sur l'aigle envie.
    Récréat. t. II, p. 238 (anguille)
  10. Du temps qu'on se mouchait sur la manche, du temps que le monde était fort simple, était comme un enfant.
    Récréat. t. I, p. 89 (moucher [1])
  11. Souder argent vif [chose impossible].
    Récréat. t. II, p. 249 (souder)
  12. Se donner les gants de quelque chose : l'espagnol n'a pas cette expression ; le français a saisi d'abord le ridicule de la hâblerie, et l'a caractérisé par l'image d'un homme qui s'offre à lui-même un pourboire.
    Récréat. t. I, p. 415 (gant)
  13. Mieux vault soufler que brusler.
    Récr. t. II, p. 244 (souffler)
  14. Joyeuse vie pere et mere oublie.
    Récréat. t. II, p. 241 (vie [1])
  15. De l'eauve [eau] beniste le plus petit est assez.
    Récréat. t. II, p. 237 (bénir)
  16. Pinceau de painctre ou langue de chien est un flatteur pour avoir bien.
    Récréat. t. II, p. 247 (flatteur, euse)
  17. Blanche gelée est de pluye messagere.
    Récréat. t. II, p. 235 (gelée)
  18. Mieulx vaut des mains estre battu que de la langue estre feru.
    Récréat. t. II, p. 245 (langue)
  19. Assez sçait qui vivre sçait.
    Récréat. t. II, p. 234 (vivre [1])
  20. Prendre conseil à l'oreiller.
    Récréat. t. II, p. 248 (oreiller)