François GÉNIN, auteur cité dans le Littré

GÉNIN (1803-1856)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme GÉNIN a été choisie.

155 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Récréations philologiques ou recueil de notes pour servir à l'histoire des mots de la langue française 1856 124 citations

Quelques citations de François GÉNIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 155 citations dans le Littré.

  1. Porter lanterne à midy.
    Récréat. t. II, p. 247 (midi)
  2. Bonne memoire est escripture ; elle retient bien sa figure.
    Récréat. t. II, p. 236 (mémoire [1])
  3. Chascun chapelain loue ses reliques.
    Récréat. t. II, p. 236 (relique)
  4. Plus je me haste, plus je me gaste.
    Récréat. t. II, p. 248 (hâter)
  5. Par eslargir et par presser on voit l'esponge boire et plouvoir.
    Récréat. t. II, p. 246 (éponge [1])
  6. Le chien se frotte à la charongne.
    Récréat. t. II, p. 243 (chien, chienne)
  7. Souvent par gens mariez prestres et gens d'armes ne sont aymez.
    Récréat. t. II, p. 249 (marier)
  8. Au sortir de là, on prenait quelques légers rafraîchissements, et l'on s'allait coucher : de là le sens de petit repas donné à collation.
    Récréat. t. I, p. 429 (collation [2])
  9. Mordre sa langue est mal penser.
    ib. (langue)
  10. L'eauve une foys eschauffée emprend plu tost gelée.
    Récréations, t. II, p. 243 (eau)
  11. L'ung cousteau aguise l'autre.
    ib. p. 244 (couteau)
  12. Après dommaige chascun est saige.
    Récréat. t. II, p. 234 (dommage)
  13. L'an passé est toujours le meilleur.
    Récréat. t. II, p. 242 (an)
  14. En trop se fier a danger.
    Récréat. t. II, p. 238 (fier [1])
  15. Blanche gelée est de pluye messagere.
    Récréat. t. II, p. 235 (gelée)
  16. Celuy se monstre estre bien veau, qui par la poincte rend le cousteau.
    Récréat. t. II, p. 236 (couteau)
  17. Mieulx vault à cloche se lever qu'à trompette.
    Récréat. t. II, p. 245 (trompette [1])
  18. Plus facile est d'œuvre juger qu'il n'est à l'œuvre besongner.
    ib. p. 247 (œuvre)
  19. Du temps qu'on se mouchait sur la manche, du temps que le monde était fort simple, était comme un enfant.
    Récréat. t. I, p. 89 (moucher [1])
  20. On ouvre mieulx l'esprit qu'on ne le clost.
    Récréat. t. II, p. 246 (esprit)