Esprit FLÉCHIER, auteur cité dans le Littré

FLÉCHIER (1632-1710)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme FLÉCHIER a été choisie.

évêque de Nîmes

2025 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire de Théodose le Grand 174 citations
Oraisons funèbres 1345 citations
Panégyriques des saints et quelques sermons de morale 1695 181 citations
Sermons de morale 151 citations

Quelques citations de Esprit FLÉCHIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2025 citations dans le Littré.

  1. Ceux qui recherchaient ma vie passée.
    Sermons, jour des rois. (rechercher)
  2. Il [l'homme] devient à lui-même son principe et sa fin.
    Serm. I, 99 (fin [1])
  3. Les premiers rayons de la foi forment des catéchumènes.
  4. L'une [la sagesse] les autorise devant les hommes, l'autre [la docilité] les humilie devant Dieu.
    I, p. 294 (autoriser)
  5. À peine a-t-il embrassé la saine doctrine, qu'il en devient le défenseur.
    Tur. (doctrine)
  6. Il consacra ce qu'il retirait tous les ans du travail actuel du palais, à la subsistance des pauvres.
    Lamoignon. (retirer)
  7. Souvenez-vous de ces années stériles où, selon le langage du prophète, le ciel fut d'airain et la terre de feu : les mères mouraient sans secours sous les yeux de leurs enfants, les enfants entre les bras de leurs mères, faute de pain.
    Aiguillon. (mère [1])
  8. S'il [l'homme qui se convertit] surmonte leur résistance [des pécheurs] par sa fermeté et par son courage.
    Sermons, 2<sup>e</sup> dim. de l'Avent. (résistance)
  9. Qu'il y a une pureté de mœurs plus estimable que celle du sang, et une noblesse spirituelle qui consiste à être conforme à l'image de Jésus-Christ.
    Aiguillon. (noblesse)
  10. Comme le vice est contagieux, il se répand de là [la cour] dans les régions inférieures des royaumes.
    Mar.-Thér. (région)
  11. Rappelez un moment en votre mémoire la triste idée des guerres soit civiles soit étrangères, où le soldat recueille ce que le laboureur avait semé…
    Aiguillon. (laboureur)
  12. On le vit bégayer avec les enfants, raisonner avec les doctes.
    Panég. I, p. 309 (bégayer)
  13. Il avait lu cent treize fois le Nouveau Testament de Jésus-Christ avec application et avec respect.
    Duc de Mont. (lire)
  14. Combien de siècles faut-il percer pour découvrir l'origine de la maison de Bavière !
    Dauphine. (origine)
  15. Combien de fois, déplorant l'aveuglement de tant de peuples qui vivent dans les ténèbres, à l'ombre de la mort…
    Aiguill. (ombre [1])
  16. Je réveille ici, sans y penser, maison désolée de cette princesse [la Dauphine], votre tendresse et votre douleur, par le souvenir des bienfaits ou de l'espérance qui vous restait de la protection d'une si bonne et si puissante maîtresse.
    Dauph. (maison)
  17. Fait-on autre chose aujourd'hui, où l'on peut dire que le démon n'est occupé qu'à…
    Serm. II, 59 (aujourd'hui)
  18. Par des droits secrets que le ciel avait décidés, la princesse du monde la plus parfaite [la jeune Marie-Thérèse] appartenait déjà au plus grand des rois [le jeune Louis XIV] ; ils travaillaient, sans y penser, à se plaire et à se mériter l'un l'autre.
    Mar.-Thér. (mériter)
  19. Il consomme en nous ses miséricordes ou ses justices.
    Dauph. (consommer)
  20. Mais à quoi auraient abouti tant de qualités héroïques, si Dieu ne l'avait éclairé ?
    Turenne (quoi)