Esprit FLÉCHIER, auteur cité dans le Littré

FLÉCHIER (1632-1710)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme FLÉCHIER a été choisie.

évêque de Nîmes

2025 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire de Théodose le Grand 174 citations
Oraisons funèbres 1345 citations
Panégyriques des saints et quelques sermons de morale 1695 181 citations
Sermons de morale 151 citations

Quelques citations de Esprit FLÉCHIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2025 citations dans le Littré.

  1. Il crut qu'un évêque plus qu'un empereur devait mourir debout et dans l'exercice de sa charge.
    Panég. I, p. 312 (debout)
  2. Comme il avait affaire à des ennemis qui se dispersaient et se ralliaient à tous moments pour le surprendre, il résolut de les surprendre eux-mêmes.
    Hist. de Théodose, I, 9 (surprendre)
  3. J'envisage non pas sa fortune, mais sa vertu ; les services qu'il a rendus, non pas les places qu'il a remplies ; les dons qu'il a reçus, non pas les honneurs qu'on lui a rendus sur la terre.
    le Tellier. (non)
  4. Les honneurs n'appartiennent de droit qu'à des âmes modérées.
    Mont. (droit [3])
  5. Ne dissimule pas mes défauts et ne m'attribue pas mes vertus ; loue seulement la miséricorde de Dieu qui a voulu m'humilier par les uns, et me sanctifier par les autres.
    Duc de Mont. (miséricorde)
  6. Dans ces refuges où la pudicité est à couvert des tentations du désespoir et de l'indigence.
    Panég. II, p. 321 (pudicité)
  7. Le fleuve offre partout un canal tranquille Semblable à ces fleuves qui se creusent un nouveau canal…
    Lam. (canal)
  8. Dans un âge où l'on ne sait pas encore sa religion, il défendait déjà la sienne.
    Duc de Mont. (savoir [1])
  9. Cet homme… content des témoignages de sa conscience et riche de sa modération, trouve dans le plaisir qu'il a de bien faire la récompense d'avoir bien fait.
    Turenne. (riche)
  10. Ô si l'esprit divin, esprit de force et de vérité, avait enrichi mon discours de ces images vives et naturelles qui représentent la vertu et qui la persuadent tout ensemble.
    Tur. (force)
  11. Ne voua-t-il pas racheté ? n'a-t-il pas satisfait pour vos péchés ? j'atteste ici votre conscience.
    I, 7 (attester)
  12. Qu'on vous couronne de fleurs, qu'on vous compose des guirlandes, ces fleurs ne seront bonnes qu'à sécher sur votre tombeau.
    Duch. de Montaus. (sécher)
  13. Dans ces jours de confusion et de trouble où les grâces tombaient sur ceux qui savaient à propos se faire soupçonner ou se faire craindre, on le négligea [M. de Montausier] comme un serviteur qu'on ne pouvait perdre.
    Duc de Mont. (soupçonner)
  14. Qu'est-ce qu'une armée ? c'est un corps animé d'une infinité de passions différentes… c'est un assemblage confus de libertins qu'il faut assujettir à l'obéissance, de lâches qu'il faut mener au combat, de téméraires qu'il faut retenir…
    Turenne. (lâche)
  15. Les plaisirs ne troublèrent point la discipline de ses mœurs.
    le Tellier. (discipline)
  16. [Un homme] qui se mesure avec ses forces, qui entreprend les choses difficiles, et ne tente pas les impossibles.
    Turenne. (tenter [1])
  17. Il répondit à ceux qui lui représentaient ces dangers [une maladie contagieuse en Normandie, dont il était gouverneur], qu'il devait l'ordre et la protection à ce peuple.
    Duc de Mont. (représenter)
  18. [Dans la guerre] il se régla sur une prudente équité, non sur un barbare droit des armes.
    Duc de Mont. (régler)
  19. Dans tout le cours de sa vie et de ses actions, elle a exprimé ce parfait original [de la femme forte] par sa générosité naturelle, par le bon usage des biens et de la faveur…
    Mme de Mont. (original, ale [1])
  20. Il craignait l'événement d'un combat, et voulait à tout hasard gagner du temps.
    Hist. de Théodose, I, 66 (gagner)