Esprit FLÉCHIER, auteur cité dans le Littré

FLÉCHIER (1632-1710)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme FLÉCHIER a été choisie.

évêque de Nîmes

2025 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire de Théodose le Grand 174 citations
Oraisons funèbres 1345 citations
Panégyriques des saints et quelques sermons de morale 1695 181 citations
Sermons de morale 151 citations

Quelques citations de Esprit FLÉCHIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 2025 citations dans le Littré.

  1. Ce coup du ciel qui vient de dissiper ce gros nuage.
    Mar.-Thér. (nuage)
  2. Ce sont [les rois dans leur enfance] des soleils dans leur orient, qui réjouissent les yeux, et qui ne les éblouissent pas encore.
    Duch. de Mont. (réjouir)
  3. Il était né dans le sein même de la magistrature.
    le Tellier. (magistrature)
  4. Vous dirai-je qu'il [M. de Lamoignon] se fit une religion d'écouter les raisons des parties et de lire tous leurs mémoires… sans se fier à ces extraits mal digérés et souvent tracés à la hâte ?
    Lamoign. (tracé, ée)
  5. Comme s'ils n'étaient juges que pour être de temps en temps assis sur les fleurs de lis, où ils vont peut-être rêver à leurs divertissements passés.
    Lamoignon. (rêver)
  6. Toute la différence ne va qu'à quelques titres de plus ou de moins.
    Mont. (aller [1])
  7. [Un homme] qui se mesure avec ses forces, qui entreprend les choses difficiles, et ne tente pas les impossibles.
    Turenne. (tenter [1])
  8. Malheur à toi, torrent de la mauvaise coutume des hommes, disait autrefois saint Augustin ; qui te pourra résister ?
    Sermons, 2<sup>e</sup> dim. de l'avent. (torrent)
  9. Il est vrai que tout le poids de l'autorité et toute la grandeur de l'État est en la personne des rois ; mais on peut dire que la discipline des mœurs et le succès de la piété dans la cour est en la personne des reines.
    Mar.-Thér. (reine)
  10. Il relève le courage des alliés, il ménage la foi suspecte et chancelante des voisins.
    Turenne. (ménager [1])
  11. Fait-on autre chose aujourd'hui, où l'on peut dire que le démon n'est occupé qu'à…
    Serm. II, 59 (aujourd'hui)
  12. Il [M. le Tellier] s'appliqua à séparer les formalités nécessaires d'avec ces procédures obliques et ces malignes subtilités que l'avarice a introduites dans les affaires.
    le Tellier. (subtilité)
  13. Sulpice commence par le mépris solennel qu'il en fait [des charges].
    ib. I, p. 345 (solennel, elle)
  14. Portant sur son visage la majesté de tant de rois dont elle tirait sa naissance.
    Mar.-Thér. (visage)
  15. On se couronne de ses propres mains, on se dresse un triomphe secret à soi-même.
    Turenne. (triomphe [1])
  16. Voilà les opérations et les administrations du Saint-Esprit.
    III, 105 (administration)
  17. Les maux nécessaires que la guerre traîne après soi.
    Turenne. (nécessaire)
  18. Vous dirai-je qu'il se fit une religion d'écouter les raisons des parties et de lire tous leurs mémoires, quelque longs et ennuyeux qu'ils pussent être ?
    Lamoignon. (religion)
  19. Il est vrai que le ciel a rempli ses désirs et qu'il a eu, pour ainsi dire, la destinée des patriarches, cette plénitude de jours qui consomme la prudence de l'homme juste.
    le Tellier. (plénitude)
  20. Le philosophe Thémistius et Symmaque même, ce grand défenseur du paganisme, avouent que les vertus de ce prince [Théodose] sont au-dessus de toutes les louanges qu'on lui a données.
    Hist. de Théod. IV, 80 (défenseur)