Friedrich Melchior GRIMM, auteur cité dans le Littré

GRIMM (1723-1807)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme GRIMM a été choisie.

Le baron von Grimm était un ami de Diderot. Né bavarois, il écrivait en français.

74 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Correspondance littéraire, philosophique et critique, adressée à un souverain d'Allemagne, depuis 1770 jusqu'en 1782 1812 73 citations

Quelques citations de Friedrich Melchior GRIMM

Voici un tirage aléatoire parmi ses 74 citations dans le Littré.

  1. Je n'aurai qu'à raconter nûment et simplement les faits, comme ils se sont passés.
    Corresp. t. I, p. 374, dans POUGENS (nûment ou nuement)
  2. Le rhapsodiste [auteur du Secrétaire du Parnasse] a dédié son détestable Secrétaire à M. Arouet de Voltaire.
    Corresp. 2<sup>e</sup> part. t. I, p. 15 (rhapsodiste)
  3. La violence et l'injustice ne sont pas d'un bon user journalier.
    Corresp. t. I, p. 261 (user)
  4. Sa présentation [de l'empereur] sous le simple nom de gentilhomme et l'incognito obvient à une foule de discussions interminables.
    Correspond. t. I, p. 159, dans POUGENS (obvier)
  5. L'abbé léger, l'auguste prélat, l'officier sautillant.
    Corresp. t. II, p. 162 (sautillant, ante)
  6. " Le style du président de Montesquieu ! " disait, il y a quelque temps, avec dédain M. de Buffon ; mais Montesquieu a-t-il un style ? " N'aurait-il pas mérité qu'on eût osé lui répondre : Il est vrai, Montesquieu n'a eu que le style du génie, et vous, monsieur, vous avez le génie du style.
    Corresp. février 1788 (style)
  7. Le sujet [Lettre de l'abbé Pinzo à Clément XIV] était fait exprès pour lui [Voltaire], et prêtait à mille rabâcheries, dont on ne se lasse pas de sa part.
    Corresp. t. II, p. 307 (rabâcherie)
  8. C'est un homme d'esprit, mais grand parleur, et même fatigant par le tic qu'il a d'ajouter à chaque phrase qu'il prononce, un hem.
    Corresp. t. I, p. 107 (tic)
  9. Aucun de nos myopes économiques ne se serait jamais douté…
    Correspond. t. I, p. 7, dans POUGENS (myope)
  10. Mlle Arnould disait qu'ils étaient si troublés par l'arrivée de M. le duc de la Vauguyon, que la tête leur en pétait.
    Corresp. t. II, p. 202 (péter)
  11. C'est un vrai miracle que Rouelle [le chimiste], faisant ses essais presque toujours seul, parce qu'il voulait dérober ses arcanes… ne se soit pas fait sauter en l'air par ses inadvertances continuelles.
    Corresp. t. I, p. 249 (sauter)
  12. Il faisait consister sa gloire à savoir et à raconter avec précision comment Fontenelle toussait et crachait.
    Corresp. t. I, p. 74 (tousser)
  13. On se moque d'un nain qui se piète pour se grandir.
    Corresp. t. III, p. 361 (piéter)
  14. On ne peut soupçonner personne en France d'avoir lu cette histoire narcotique.
    Corresp. t. I, p. 125, dans POUGENS (narcotique)
  15. Tige droite et non pas tortuée.
    Corresp. t. II, p. 473 (tortué, ée)
  16. Quoi qu'en puissent dire les vieux pleureurs de Lulli et de Quinault.
    Corresp. t. v, p. 92 (pleureur, euse)
  17. Il n'y a pas une scène qui vous ravigote au milieu de la sécheresse.
    Correspond. t. II, p. 113 (ravigoter)
  18. Il nous faut aujourd'hui des penseurs, des têtes mûres, pour captiver notre suffrage, et non des retourneurs d'idées et de paroles.
    Corresp. t. I, p. 169 (retourneur)
  19. Le philosophe est très familier avec le baron ; car il le tutoie.
    Corresp. t. I, p. 52 (tutoyer)
  20. Les libraires… regardèrent l'Encyclopédie publiée comme un os plein de moelle.
    Corresp. t. I, p. 376, dans POUGENS (moelle)