Jean, PRINCE DE JOINVILLE, auteur cité dans le Littré

JOINVILLE (1224-1317)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme JOINVILLE a été choisie.

1291 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le livre des saintes paroles et des bonnes actions de saint Louis 1309 1267 citations

Quelques citations de Jean, PRINCE DE JOINVILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1291 citations dans le Littré.

  1. Celi samedi leva une bruine et descendi de la terre sur la mer, et pour ce cuiderent nos mariniers que nous feussions plus loing de l'ille de Cypre que nous n'estions.
    283 (bruine)
  2. Et se croisa mon seigneur Gauchier, qui moult bien se maintint outre mer, et moult eust valu se il eust vescu.
    208 (valoir)
  3. Un beduyn estoit venu, qui li avoit dit que il enseigneroit un bon gué, mes que [pourvu que] l'en li donnast cinq cens besans.
  4. La comtesse Marie qui fut sœur au roi de France,
    édit. de la Bibl. nat. p. 17 (à)
  5. Pour garder ceulz qui ouvroient à la chaucie, fist faire le roi deus beffrois que l'en appelle chas chastiaus.
  6. À Pasques, en l'an de grace qui le milliaire couroit par mil deux cenz quarante et huit, mandé-je mes hommes.
  7. L'aide que Dieu li fist fu tele.
    202 (aide)
  8. Derriere ces trois barons avoit bien trente de leurs chevaliers en cottes de drap de soie pour eulz garder.
  9. La moy place [la place de moi] il prist delez la place le conte d'Eu, pource que il savoit que le conte d'Eu amoit ma compaignie.
    278 (moi)
  10. Sire, diz-je, les piez de ces vilains ne laverai-je jà.
    194 (jà)
  11. Si leur aporterent lettres de leur grant roy au roy de France, qui disoient ainsi : bone chose est de pez [paix].
    265 (de)
  12. Le soudanc venoit touz jours jouer aus eschez après relevée sur les nates qui estoient au piez de son lit.
  13. Je promis à ma dame la royne vostre mere, que je feroye cest livre ; et, pour moy aquitier de ma promesse, l'ai je fait.
  14. Il leur requist que il li aidassent à conseiller comment l'en departiroit ce que l'en avoit gaaingné en la ville.
  15. Et sachiez que, se il se feussent pris garde de nous, il nous eussent tous mors [tués].
  16. Toute cele semaine fumes en festes et en caroles [danses].
    208 (fête)
  17. De la dite pez furent moult contraire ceulz de son conseil.
  18. Lesquiex enseignemens le roy escript [écrivit] de sa sainte main.
  19. Tant getoit [le feu grégeois] grant clarté, que l'on veoit parmi l'ost comme se il feust jour.
    222 (voir)
  20. Et les chevaliers que le roy avoit mis en ses courciers [sorte de navire] pour nos malades deffendre, s'enfouirent.