Jean, PRINCE DE JOINVILLE, auteur cité dans le Littré

JOINVILLE (1224-1317)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme JOINVILLE a été choisie.

1291 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le livre des saintes paroles et des bonnes actions de saint Louis 1309 1267 citations

Quelques citations de Jean, PRINCE DE JOINVILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1291 citations dans le Littré.

  1. Son aage n'estoit pas de plus que XVI ans ; mès onques si sage enfant ne vi.
    269 (plus)
  2. Je leur diz le vendredi : Seigneurs, je m'en voiz [vais] outremer, et je ne scé se je revendré.
  3. À la paroy du cloistre où le roy mangoit, qui estoit environné de chevaliers et de serjans qui tenoient grant espace…
    205 (tenir)
  4. Et sembloit que foudre cheist [tombât] des ciex au bruit que les nacaires, les tabours et les cors sarrazinois menoient.
  5. Je ving au conte de Soissons, cui [duquel] cousine germaine j'avoie espousée.
  6. Lors escria le roy : alume, alume, et si fist l'en.
  7. Les Sarrazins se ferirent en la ville, là où il ne trouverent nulle deffense ; car elle n'estoit pas toute close.
  8. Je leur fis dire à [par] mon sarrazin, que il me sembloit que ce n'estoit pas bien fait.
  9. Tel preudomme comme il estoit, devoit bien estre attendu à un tel besoing.
    215 (besoin)
  10. Vous estes filz de vilain et de vilainne, et avez lessié l'abit vostre pere et vostre mere.
  11. Tandis que il les emmenoit, une vielz citerne sur quoi il passa, li fondi desous ; li trois cheval et il alerent au fons.
  12. Je avoie fait une meson, là où je mangoie moy et mes chevaliers à la clarté de l'uis.
  13. Il fist prendre le calife et le fist mettre en une cage de fer, et le fist jeunner tant comme l'on peust faire homme sanz mourir.
    278 (cage)
  14. À celle journée que nous entrames en nos nez [navires], fist l'en [on] ouvrir la porte de la nef.
  15. Or vous demande-je, fistil [saint Louis à Joinville], lequel vous ameriés miex, ou que vous feussiés mesiaus, ou que vous eussiés fait un pechié mortel. - Et je qui oncques ne li menti, li respondi que je ameroie miex en avoir fait trente que estre mesiaus… nulle si laide mezelerie n'est comme d'estre en pechié mortel.
    Hist. de saint Louis, ch. 16, éd. Michaud et Ponjoulat (mesel, elle)
  16. Moy et mes chevaliers nous meismes ensemble et acordames, quant il seroit anuité, que nous enporterions les pierres dont il se hourdoient.
  17. Il tournerent ce devant darieres, et s'enfouirent.
  18. Entre les autres joiaus qu'il envoia au roi, li envoia un oliphant de cristal moult bien fait.
  19. Et disoit que il [un cordelier] ne trouvoit ne es creans ne es mescreans, que onques reaume se perdist, mez que par defaute de droit.
  20. Grant pitié estoit d'oïr brere les gens parmi l'ost, auxquiex l'en copoit la char morte.
    237 (braire)