Jean, PRINCE DE JOINVILLE, auteur cité dans le Littré

JOINVILLE (1224-1317)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme JOINVILLE a été choisie.

1291 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le livre des saintes paroles et des bonnes actions de saint Louis 1309 1267 citations

Quelques citations de Jean, PRINCE DE JOINVILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1291 citations dans le Littré.

  1. Et je li diz : Sire, il seroit à bon droit que il vous en avenist aussi comme il fist à Madame de Bourbon.
  2. Grant peché firent cil qui lui loerent [conseillèrent] l'alée, à la grande flebesce là où son corps estoit.
  3. Se le roy ou les legaz vouloient envoier troiz cens chevaliers en Constantinoble.
    212 (en [1])
  4. Le ru de la fonteinne couroit parmi le courtil.
    285 (ru [1])
  5. Toutes les foiz que la royne s'escrioit, il disoit : dame, n'aiés garde [crainte], car je suis ci.
  6. Donc devez vous croire fermement touz les articles de la foy, lesquiex les apostres tesmoingnent aussi comme vous oez chanter au dymanche en la credo.
  7. Maintenant que nostre gent les virent, il s'aresterent, et cil et les ennemis firent trois batailles aussi.
  8. Et en toutes les autres eles [ailes] et en prael du milieu mangoient de chevaliers si grant foison, que je ne scé le nombre.
    206 (préau)
  9. Vraiment, fist-il, c'est bien repondu ; que [car] ceste reponse que vous avez faite, est escripte en cest livre que je tieng en ma main.
  10. Je leur fiz tailler cotes et hargaus [surcots] de vert, et les menai devant le roy.
  11. Quant les bouchiers et les autres homes de l'ost et les femmes qui vendoient les danrées oïrent ce, il leverent le cri en l'ost.
  12. Ce que le chasuble estoit de sarge de Reins, senefie que la croiserie sera de petit esploit, aussi comme vous verrés se Dieu vous donne vie.
  13. Ci après orrez les justices et les jugemens que je vis faire à Cezaire, tandis que le roy y sejournoit.
  14. En vaine gloire de ce monde.
  15. Et quant les preescheurs et les cordeliers qui là estoient li ramentevoient aucun livre qu'il oyst volentiers, il leur disoit : Vous ne me lirez point ; car il n'est si bon livre, après manger, comme quolibez ; c'est à dire que chascun die ce que il veut.
  16. Durant les quatre samedis fu si grant baquenal en la mer devant Damiette, que il y ot bien douze vins vessiaus, que grans que petiz, briziez et perdus.
  17. Il se dressoit sus ses estriers et estendoit les bras à tout [avec] l'espée.
  18. Par le gré du roy il esquartela ses armes, qui sont vermeilles, aus autres de France, pourceque li roys l'avoit fait chevalier.
  19. Avoit fait tendre ung pavillon sur l'orée du fleuve.
    p. 69, dans LACURNE (orée)
  20. Cist message [ces messagers] aus amirans d'Egypte prierent le roy que il leur donnast une journée, par quoy il peussent venir vers le roy, et il y envoieroient sans faute.
    269 (faute)