Jean, PRINCE DE JOINVILLE, auteur cité dans le Littré

JOINVILLE (1224-1317)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme JOINVILLE a été choisie.

1291 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le livre des saintes paroles et des bonnes actions de saint Louis 1309 1267 citations

Quelques citations de Jean, PRINCE DE JOINVILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1291 citations dans le Littré.

  1. Sire, vous estes perdu se ne metés conseil en vous.
  2. Tandis que nous mangions, ils vindrent ferant des esperons jusques à nostre ost, et occistrent pluseurs poures gens qui estoient alez aus chans à pié.
    221 (pauvre)
  3. Et sachiez que, se il se feussent pris garde de nous, il nous eussent tous mors [tués].
  4. Iceulx Blancs [Manteaux, ordre religieux] furent abatus au concile de Lyon, que Gregoire le Xe tint.
  5. Jehan le Ernim, qui estoit artillier le roy, ala lors à Damas pour acheter cornes et glus pour faire arbalestres.
    258 (glu)
  6. Et meismement que en la mer devant Damiete n'a point de port.
  7. Le roy tint cele feste es hales de Saumur.
    205 (halle)
  8. Par le gré du roy il esquartela ses armes, qui sont vermeilles, aus autres de France, pourceque li roys l'avoit fait chevalier.
  9. Et sachiez que, se il se feussent pris garde de nous, il nous eussent touz mors [tués], mes il entendoient [faisaient attention] au roy et aux autres grosses batailles.
  10. De la bouche fu il [saint Louis] si sobre, que onques jour de ma vie je ne li oy deviser [demander] nulles viandes.
    193 (sobre)
  11. Monseigneur Geffroi de Sergines le [le roi] deffendoit des Sarrazins, aussi comme le bon vallet deffent le hanap son seigneur des mouches.
    239 (hanap)
  12. Et lors je me parti de Joinville sans rentrer au chastel jusques à ma revenue, à pié deschaus et en langes.
  13. Lou conseil li loa, si comme l'en [l'on] me donna à entendre, que il s'en venist à Damiete en galies.
  14. Et furent ses os gardés en un escrin et enfouis à Saint Denis en France.
    303 (écrin)
  15. Nulle viande ne nous peut venir de la mer que les Sarrazins ne nous tollissent, qui estoient plus forts que nous n'estions.
    274 (viande)
  16. Quant ce fu fait, il le mistrent en la fosse avec son seigneur et avec le cheval tout vif, et puis lancerent sus la fosse planches bien chevillées, et tout l'ost courut a pierres et à terre.
    266 (courir)
  17. Ceste honeur et ceste offre que vous me faites ne prenré je pas, se Dieu plet ; car je desferoie les bones coustumes de la sainte terre.
  18. Je le vi aucune foiz en esté, que, pour delivrer [expédier] sa gent, il venoit ou jardin de Paris.
  19. Une beste sauvage que l'en appelle gazel, qui est aussi comme un chevrel.
  20. Un amiral bien vestu et bien atourné.