Jean, PRINCE DE JOINVILLE, auteur cité dans le Littré

JOINVILLE (1224-1317)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme JOINVILLE a été choisie.

1291 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le livre des saintes paroles et des bonnes actions de saint Louis 1309 1267 citations

Quelques citations de Jean, PRINCE DE JOINVILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1291 citations dans le Littré.

  1. Il sembla que toute la chambre feust embaumée, si souef [suave] fleroit.
    260 (si [2])
  2. Le roy sailli en la mer, dont il fu en yaue jusques aus esseles.
  3. Il fist mettre un orfevre en l'eschiele à Cezaire, en braie et en chemise, les boiaus et la fressure d'un porc entour le cou, et à si grant foison que elles li avenoient jusques au nez.
  4. Les chevaus estoient lassez et le jour estoit eschaufé.
  5. Et il dit que si feroit il volentiers, mais que le patriarche l'absousist jusques à leurs revenir.
  6. En dementres [tandis] que je venoie, je trouvé trois homes mors sur une charrette.
  7. Especialement vilains seremens et heresie fai abatre à ton pooir.
  8. Ci après orrez de pluseurs persecucions et tribulacions que j'oy en Acre, desquiex Dieu, à qui je m'atendoie et à qui je m'atten, me delivra.
  9. Et lors il me porterent à terre et me saillirent sur le cors pour moy coper la gorge.
    240 (couper)
  10. À la paroy du cloistre où le roy mangoit, mangeoient à une table vint que evesques que arcevesques.
    205 (paroi)
  11. Biau chier filz, je te donne toutes les beneïssons que bon pere peut donner à fil.
  12. Nous voulons et establissons que touz nos prevos et nos baillifs se tiegnent de jurer parole qui tiengne au despit de Dieu.
    295 (jurer)
  13. Je le vi [Louis IX] aucune foiz en esté, que, pour delivrer sa gent, il venoit ou jardin de Paris, une cote de chamelot [camelot] vestue, un seurcot de tyreteinne sanz manches.
  14. Leur gloutonie nous fist tel domage que nous en fumes delaié [retardé] huit bones journées, pour ce que le roi fist tourner les nefs ce devant derriere.
  15. Du conte d'Anjou qui estoit en sa nef, se pleingnoit aussi à moy, qui nulle compaingnie ne li tenoit.
    253 (tenir)
  16. À l'onneur du vrai cors saint.
    192 (corps)
  17. Et Dieu, à cui il s'atendoit, nous saulva en peril de mer bien cinq semaines, et venimes à bon port.
  18. Les chars crues ils mettent entre leur selles et leur paniaus, quant le sanc en est bien hors, si la manjuent toute crue.
  19. Je veil [veux] bien que ma gent voient que je ne les soustendrai en nulles de leur mauvestiés.
  20. Par les grans injures et par les grans rapines qui estoient faites en la prevosté, le menu peuple n'osoit demeurer en la terre le roy.
    296 (injure)