Jean, PRINCE DE JOINVILLE, auteur cité dans le Littré

JOINVILLE (1224-1317)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme JOINVILLE a été choisie.

1291 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le livre des saintes paroles et des bonnes actions de saint Louis 1309 1267 citations

Quelques citations de Jean, PRINCE DE JOINVILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1291 citations dans le Littré.

  1. Maintenant que nostre gent les virent, il s'aresterent, et cil et les ennemis firent trois batailles aussi.
  2. Je li dis : sire, vous devez moult soufrir à Poince l'escuier ; car il a servi vostre aieul et vostre pere et vous.
  3. Et les chevaliers que le roy avoit mis en ses courciers [sorte de navire] pour nos malades deffendre, s'enfouirent.
  4. Le roy ama tant Dieu et sa douce mere, que touz ceulz que il pooit atteindre qui disoient de Dieu ne de sa mere chose deshoneste ne vilein serement, que il les fesoit punir griefment.
  5. À l'aller que nous feismes outre mer.
  6. Et il me distrent : Sire, le jeu nous est mal parti [inégal].
  7. En cette berrie [plaine] estoit le peuple des Tartarins, et estoient subjet à prestre Jehan et à l'empereour de Perse.
  8. En ce point me fist un mien chevalier une grande debonnaireté, qui fut tele…
  9. Et trouva que le Vieil de la Montagne ne creoit pas en Mahommet, ainçois creoit en la loy de Haali, qui fu oncles de Mahommet.
    260 (croire)
  10. Toute nostre gent s'enfuirent si laidement, que il en y ot pluseurs qui de desesperance se noierent en la mer.
  11. Le Seigneur fiert [frappe] ou de mort ou de autres greingneurs mescheances qui pis valent que la mort.
    197 (valoir)
  12. Il avoit bien CCC nageurs en sa galie, et à chascun de ses nageurs avoit une targe [écu] de ses armes.
  13. Le Vieil de la montaigne savoit bien que, si il en feist un tuer [grand-maître des Templiers], l'en y remeist tantost un autre aussi bon ; et pour ce ne vouloit il pas perdre les assacis en lieu là où il ne peut riens gaainger.
    p. 137, édition de MICHEL, 1858 (assassin [1])
  14. À justices tenir et à droitures soies loiaus et roide, sans tourner à destre ne à senestre.
  15. Et il me vit, et estandi ses bras, et me dit : A ! seneschal, j'ai perdue ma mere.
    281 (perdre)
  16. Et quant j'oi une piesce [quelque temps] demouré à loinville, et je oy fetes mes besoignes, je me muz vers le roy, leque ! je trouvai à Soissons, et me fist si grant joie, que touz ceulz qui là estoient s'en merveillerent.
    289 (joie)
  17. Ceulx envoient sus les Sarrazins quant il veulent guerroier à eulz ; et les Sarrazins envoient sus les crestiens, quant il ont à faire à eulz.
  18. Le clerc s'en ala en pure sa chemise en son hostel, et prist s'arbalestre.
  19. Et lors il se leva, et s'apuia sur sa croce.
    198 (crosse)
  20. Nous avions bien perdu trente cinq chevaliers touz baniere portans, de la cour de Champaingne.