Jean, PRINCE DE JOINVILLE, auteur cité dans le Littré

JOINVILLE (1224-1317)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme JOINVILLE a été choisie.

1291 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le livre des saintes paroles et des bonnes actions de saint Louis 1309 1267 citations

Quelques citations de Jean, PRINCE DE JOINVILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1291 citations dans le Littré.

  1. Monseigneur Imbert de Beaujeu estoit au dehors de l'ost, entre li et [tant lui que] le mestre des arbalestrier.
    217 (entre)
  2. Et à l'aide de Dieu le livre est assouvi [achevé] en deux parties.
  3. Et la maniere de l'empoisonnement fut tele.
  4. Et en alames à tout nostre hernoiz que nous avions fait mettre dès Ausone jusques à Lyon.
    ib. (dès)
  5. Et le soudanc a paour qu'il ne le tuent ou que il ne le desheritent [dépossèdent], si les fait prendre et mourir en sa prison.
  6. Je vous weil demander comment vous feustes si hardi que vous qui estes un joenes hons, m'osastes loer [conseiller] ma demourée [de rester en Palestine].
    256 (homme)
  7. Et m'avint ainsi que, quant je arivai en Cypre, il ne me fu demouré de remenant que XII vins [240] livres de tournois.
    211 (vingt)
  8. Et le conte de Champaingne vendi au roy parmi [pour] quarante mil livres les fiez ci après nommés.
    204 (fief)
  9. Une grant route [troupe] de Turs vint hurter à nous, et me porterent à terre, et alerent par desus moy, et volerent [firent voler] mon escu de mon col.
  10. Le roy commanda à monseigneur Jehan de Biaumont, que il feist bailler une galie [galère] à monseigneur Erart de Brienne et à moy.
  11. Pour garder ceulz qui ouvroient à la chaucie, fist faire le roi deus beffrois que l'en appelle chas chastiaus.
  12. Nous Looys, par la grace de Dieu, roy de France, establissons que touz nos baillifs… facent serement que… il feront droit à chascun sans excepcion de persones.
  13. Pluseurs des marcheans de Babiloinne [le Caire] crioient après le soudanc, que il leur feist droit du conte Gautier.
    271 (crier)
  14. Le roy d'Ermenie amena si grant foison de gens d'armes que il ot pooir de combattre au soudanc du Coyne [d'Iconium].
  15. Et disoient que il avoient trouvé merveilles de diverses bestes sauvages et de diverses façons.
  16. Pour requerre sa gent plus sauvement [avec plus de sûreté], fist faire le roy une barbaquane devant le pont qui estoit entre nos deux os [armées].
  17. Et il me distrent : Sire, le jeu nous est mal parti [inégal].
  18. Je le vi [Louis IX] aucune foiz en esté, que, pour delivrer sa gent, il venoit ou jardin de Paris, une cote de chamelot [camelot] vestue, un seurcot de tyreteinne sanz manches.
  19. Le jeu parti fut tel, ou que la ribaude le menroit [le chevalier] par l'ost en chemise, une corde liée aus genetoires, ou il perdroit son cheval et s'armeure, et le chasseroit l'en de l'ost.
  20. Et maintenant il nous desancrerent et nous remenerent bien une grant lieue ariere vers Babiloine [le Caire].