Casimir DELAVIGNE, auteur cité dans le Littré

DELAVIGNE (1793-1843)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DELAVIGNE a été choisie.

546 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le paria 199 citations
Les vêpres siciliennes 1819 149 citations

Quelques citations de Casimir DELAVIGNE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 546 citations dans le Littré.

  1. Sous l'abri d'un grand nom sûr de l'impunité, à d'horribles excès leur orgueil s'est porté.
    V, Sicil. II, 2 (abri)
  2. Sur les trépieds ardents l'huile à grands flots ruisselle.
    Paria, III, 6 (huile)
  3. Sur un sable mobile ou des flots écumants.
    Paria, IV, 7 (mobile)
  4. Il n'admet pas d'excuse, Le bon seigneur Tristan, quand il veut qu'on s'amuse : Aussi vous concevez qu'on est venu gaiement, Et nous nous amusons de premier mouvement.
    Louis XI, III, 2 (mouvement)
  5. Mes spectacles à moi sont un ciel sans nuages, L'immensité des mers, les astres, les orages.
    Paria, III, 4 (immensité)
  6. Que le midi de sa noble carrière Brille, comme le tien, de feux éblouissants.
    Paria, I, 5 (midi)
  7. Pourquoi donc m'inviter avec ce personnage ?
    la Popular. I, 6 (personnage)
  8. Quel remède essayer contre un mal qu'on ignore ?
    Paria, II, 6 (remède)
  9. Ce chrétien sans fureur, qui succombe et qui prie, Sur le signe impuissant de son idolâtrie Attache un œil d'amour, l'invoque, et radieux Tombe aux pieds d'Idamore en lui montrant les cieux.
    Paria, V, 6 (œil)
  10. Quittez le cristal humide De nos ruisseaux toujours clairs.
    Paria, II, 6 (cristal)
  11. Ces hommages publics, ces emblèmes, ces armes… Importunaient vos yeux où j'ai surpris des pleurs.
    Paria, IV, 2 (emblème)
  12. Prends pour sûr que je leur tiendrai tête.
    Fille du Cid, I, 1 (prendre)
  13. L'interprète du ciel au fond des consciences Agite sourdement le levain des vengeances.
    Vêp. sicil. I, 1 (levain)
  14. D'un moment de repos ma faiblesse a besoin.
    Paria, III, 2 (faiblesse)
  15. Je vais à soixante ans recommencer ma vie !
    Éc. des vieill. III, 8 (recommencer)
  16. Qu'ils inondent nos bords, qu'ils changent cette terre En une arène ouverte où renaisse la guerre.
    Paria, V, 2 (arène)
  17. Vous savez quel empire il a pris sur mon âme.
    Vêpres sicil. I, 4 (prendre)
  18. Dans les forêts que leur souffle balance Les brises du matin célèbrent son retour.
    Paria, I, 5 (brise [1])
  19. Entendre un peuple entier vous nommer ses sauveurs.
    Vêpres sicil. IV, 4 (sauveur)
  20. Partout dans tous les cœurs j'ai fait passer ma rage.
    Vêpres sicil. I, 1 (passer)