Casimir DELAVIGNE, auteur cité dans le Littré

DELAVIGNE (1793-1843)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DELAVIGNE a été choisie.

546 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le paria 199 citations
Les vêpres siciliennes 1819 149 citations

Quelques citations de Casimir DELAVIGNE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 546 citations dans le Littré.

  1. Nelbroun pour le ministre a voté quelquefois.
    Popularité, I, 2 (voter)
  2. Obscur ou fastueux, qu'importe notre asile ? Ah ! le premier des biens est un amour tranquille.
    Paria, III, 6 (fastueux, euse)
  3. Qui sait, grand Dieu ! quel sort m'attend ce soir ? Sous l'effort des sifflets si ma pièce succombe, C'en est fait, je vous perds ; je suis mort si je tombe.
    Comédiens, II, 2 (tomber)
  4. Notre tendre amitié remplit le cours des heures.
    Paria, III, 1 (remplir)
  5. Honneur au fils de la victoire ! à la beauté rendons honneur !
    Paria, III, 7 (fils)
  6. Divinités de ce bois formidable, J'épargne à votre oreille un entretien coupable.
    Paria, I, 2 (épargner)
  7. Pour créer l'univers et le réduire en poudre, Que te fallait-il ? deux instants.
    Paria, IV, 7 (créer)
  8. Granville : Ton appui Peut m'impatroniser dans la troupe aujourd'hui. - Belrose : Tu te feras chasser avec ignominie ; La troupe ! eh ! d'où viens-tu ? dis donc la compagnie.
    Coméd. I, 5 (troupe)
  9. Ce torrent qui grossit me ferme le chemin.
    Vêpr. sicil. V, 2 (grossir)
  10. Non, tu n'es pas un aigle, ont crié les serpents… Et déjà sur le dos de ces monstres rampants Du bec vengeur de l'aigle il imprimait la trace.
    Messéniennes, II, 7, Lord Byron. (rampant, ante)
  11. Ô bonheur de se voir adoré, Qu'avec emportement mon cœur t'a désiré !
    Paria, II, 2 (emportement)
  12. Belrose : Tous les emplois sont nuls, hors celui des valets. - Granville : Que tu tiens ? - Belrose : J'ose dire avec quelque succès.
    les Coméd. I, 5 (valet [1])
  13. Je vais à soixante ans recommencer ma vie !
    Éc. des vieill. III, 8 (recommencer)
  14. [Qui] D'un songe équivoque envoyé par les dieux Lira d'un œil plus sûr l'avis mystérieux.
    Paria, II, 2 (équivoque)
  15. Sa barbe et ses cheveux sont blanchis par les ans.
    Paria, III, 1 (barbe [1])
  16. Heureux progrès des ans ! Que son port est plus fier, ses traits plus imposants !
    Paria, III, 4 (imposant, ante)
  17. Je veux me dégager du poids de mes soupçons.
    Vêpres sicil. III, 5 (dégager)
  18. Je vous préviens d'avance que, depuis le père noble jusqu'au souffleur, tout sera de fantaisie.
    les Comédiens, Prologue. (père)
  19. Allons, je suis tes pas.
    Paria, III, 6 (pas [1])
  20. Ah ! que l'incertitude est un affreux tourment !
    Vêp. Sic. IV, 3 (incertitude)