Casimir DELAVIGNE, auteur cité dans le Littré

DELAVIGNE (1793-1843)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DELAVIGNE a été choisie.

546 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le paria 199 citations
Les vêpres siciliennes 1819 149 citations

Quelques citations de Casimir DELAVIGNE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 546 citations dans le Littré.

  1. J'ai vu les citoyens… S'entr'égorger l'un l'autre au nom de la patrie.
    Vêpres sicil. V, 2 (entr'égorger (s'))
  2. Un pauvre auteur qui tombe est-il une merveille ?
    ib. v, 6 (tomber)
  3. Mais je veux qu'on vous laisse une part dans la gloire : Que produit pour l'État cette noble victoire ?
    Vêpr. sicil. I, 2 (vouloir [1])
  4. Il n'importe, obéis, je prends sur moi le reste.
    Vêpres sicil. III, 7 (prendre)
  5. Et tout ce peuple ingrat pour qui je périrai, S'enivrant du plaisir de compter mes blessures.
    Vêpr. sicil. II, 6 (compter)
  6. Mes yeux sont fatigués : lisez-moi ce rapport.
    Princ. Aurél. II, 1 (rapport)
  7. Contre l'effort des vents ces myrtes sans appuis Accusent notre indifférence.
    Paria, II, 5 (accuser)
  8. Contre ces forcenés les lois sont sans vigueur.
    Vêpres sicil. II, 6 (forcené, ée)
  9. Quoi ! j'ai percé l'horreur de cette nuit profonde.
    Paria, I, 2 (horreur)
  10. Et peut-être demain je meurs chargé de honte, Traîné sur l'échafaud, lentement déchiré.
    Vêpres sicil. II, 6 (déchiré, ée)
  11. Il est de ces instants où l'audace est prudence.
    Vêp. sicil. IV, 2 (audace)
  12. Prends pour sûr que je leur tiendrai tête.
    Fille du Cid, I, 1 (prendre)
  13. Cette ineffable paix que donne la vertu.
    Paria, I, 7 (ineffable)
  14. Comme un poids importun, déposez votre haine.
    Paria, V, 2 (déposer)
  15. Don Pèdre aurait fixé le destin des combats.
    Vêpres sicil. IV, 4 (fixer)
  16. Je tentai du désert les routes incertaines.
    le Paria, III, 4 (tenter [1])
  17. Puis passant près des lieux où du haut des murailles Son bras armé pour nous semait les funérailles.
    Paria, V, 6 (semer)
  18. Quand on est candidat, on court plus qu'on ne pense.
    Éc. des vieillards, I, 5 (courir)
  19. Va donc pour le chaos, et qu'il en sorte un monde !
    la Popularité, IV, 6 (monde [1])
  20. Les gens de milady ! que milady permette…
    les Comédiens, V, 9 (milady)