Randle COTGRAVE, auteur cité dans le Littré

COTGRAVE (1565?-1634)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme COTGRAVE a été choisie.

1981 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
A Dictionarie of the french and english tongues 1611 1978 citations

Quelques citations de Randle COTGRAVE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1981 citations dans le Littré.

  1. Espaular.
  2. Muet comme un francolin pris.
  3. Jamais dormeur ne fit bon guet, ny paresseux ne fit beau faict.
  4. Fourbisseure.
  5. Le cirement.
  6. À un chacun son fardeau poise.
  7. Rassotement.
  8. Femme se plaind, femme se deult, femme est malade quand elle veut.
  9. La mere du timide ne sçait que c'est de pleurer.
  10. Qui vient est beau, qui apporte encore plus beau.
  11. Il est plus malheureux que le bois dont on fait le gibbet.
  12. Qui veut parler doit bien pourpenser.
  13. Sassement.
  14. Sourcier.
  15. Le gobelet du gland.
  16. Jeter un gardon pour avoir un brochet [faire un petit présent pour en avoir un grand].
  17. Rentonner.
  18. Mieux vaut mestier qu'esparvier.
  19. Qui est loing du plat est près de son dommage.
  20. Il ne sçait rien qui ne veut bien faire.