Marie-Jean Antoine Caritat, marquis de CONDORCET, auteur cité dans le Littré

CONDORCET (1743-1794)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CONDORCET a été choisie.

400 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Eloge de M. le Comte De Maurepas, Ministre d'Etat 1782 53 citations
Éloge funèbre de Duhamel du Monceau 1783 56 citations

Quelques citations de Marie-Jean Antoine Caritat, marquis de CONDORCET

Voici un tirage aléatoire parmi ses 400 citations dans le Littré.

  1. Il avait un esprit trop juste pour ne pas voir l'inutilité, le ridicule ou même le danger des demi-connaissances.
    Maurepas. (connaissance)
  2. Il employa l'esprit-de-vin pour dissoudre le corps sucré [des substances végétales], et le séparer des parties gommeuses et extractives.
    Margraaf. (extractif, ive)
  3. L'art des pêches, art important, la première école des marins, et qui fournit chez un grand nombre de nations la subsistance d'une partie du peuple.
    Duhamel. (pêche [2])
  4. Cette petite portion de l'humanité qui fait sa principale occupation du bonheur général de ses semblables, et dont il avait mérité d'être en quelque sorte l'orateur et le chef.
    Montigni. (orateur)
  5. Cette sagesse qui le rendait inaccessible à l'esprit de système.
    Haller. (inaccessible)
  6. Il s'agissait des droits sur l'esprit-de-vin, et de la manière d'avoir égard, dans les droits d'entrée, aux différents degrés de force de cette liqueur.
    Monsigni. (esprit)
  7. On a de M. Duhamel un traité sur la conservation de la santé des navigateurs.
    Duhamel. (navigateur)
  8. Il résulte des expériences de M. d'Arci que plus la poudre s'enflamme vite, plus elle a de force.
    d'Arci. (poudre)
  9. Il pensait que, pour éviter ou confondre ces reproches, il fallait remplir le devoir que…
    Bucquet. (confondre)
  10. On le consultait dans ces maladies rares et extraordinaires pour lesquelles les charlatans n'ont pu faire accroire que la connaissance de l'anatomie fût inutile.
    Bertin (charlatan)
  11. Il avait reçu de la nature ce coup d'œil prompt et juste qui saisit tout ce qui mérite d'être observé et qui ne voit les objets que tels qu'ils sont.
    Linné. (coup)
  12. Une pratique très étendue ne permit point à M. Tronchin de publier des ouvrages sur les sciences dont l'Académie s'occupe et sur lesquelles l'art de la médecine est fondé.
    Tronchin. (pratique [1])
  13. Nous avons cru devoir rendre ce témoignage aux vertus d'un sage dont l'envie n'a point respecté les cendres.
    Malouin. (cendre)
  14. Les villes considérables avaient alors dans la monarchie une importance qu'elles ont perdue.
    Maurepas. (considérable)
  15. La cristallisation d'un sel toujours assujetti à prendre une même forme n'est-elle pas un phénomène aussi admirable que la génération constante des animaux ?
  16. Les jeunes botanistes accoururent en foule chercher des instructions auprès de M. de Linné ; il les pénétra de son zèle, et bientôt la terre entière fut couverte de ses disciples.
    Linné. (pénétrer)
  17. L'Académie avait proposé, en 1767, pour sujet d'un prix la construction d'une montre marine.
    Courtanvaux. (montre)
  18. Un mécanicien est celui qui tantôt applique aux machines un moteur nouveau, tantôt leur fait exécuter des opérations qu'on était obligé, avant lui, de confier à l'intelligence des hommes, ou sait obtenir d'une machine des produits plus abondants et plus parfaits.
    Vaucanson. (mécanicien)
  19. C'est ainsi que M. d'Alembert s'était montré, à trente-deux ans, le digne successeur de Newton, en résolvant le problème de la précession des équinoxes.
    d'Alembert. (successeur)
  20. M. d'Arci imagina de suspendre un petit canon à un pendule, et de juger de la force de la poudre par l'arc que le recul ferait décrire à ce canon… pour juger de la supériorité d'une poudre sur une autre, on trouverait difficilement un instrument plus sensible ou plus sûr.
    d'Arci. (sensible)