Marie-Jean Antoine Caritat, marquis de CONDORCET, auteur cité dans le Littré

CONDORCET (1743-1794)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CONDORCET a été choisie.

400 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Eloge de M. le Comte De Maurepas, Ministre d'Etat 1782 53 citations
Éloge funèbre de Duhamel du Monceau 1783 56 citations

Quelques citations de Marie-Jean Antoine Caritat, marquis de CONDORCET

Voici un tirage aléatoire parmi ses 400 citations dans le Littré.

  1. M. Olivier, constructeur de vaisseaux, vit que son art avait besoin du secours des sciences mathématiques, et il quitta tout pour les étudier.
    Maurepas. (constructeur)
  2. Donner aux enfants une éducation plus saine, en la rendant moins efféminée et moins contrainte.
  3. M. de Linné, préparé depuis longtemps à la mort par l'affaiblissement de ses organes.
  4. M. Malouin trouvait, parmi les savants et les gens de lettres, des malades souvent peu disposés à croire à la certitude de la médecine ; et peu de médecins en ont été aussi persuadés que lui.
    Malouin. (certitude)
  5. Si la météorologie touche à une révolution, si elle devient ce qu'elle doit être, une des branches à la fois les plus utiles et les plus curieuses des sciences physiques, on n'oubliera pas sans doute que M. Duhamel s'en occupa constamment.
    Duhamel. (météorologie)
  6. Il était trop distrait par le courant des affaires, trop souvent entraîné par les événements pour…
    Maurepas. (courant, ante)
  7. Il étudia la langue anglaise, presque inconnue en France à l'époque où il aurait pu l'apprendre, mais devenue pendant son ministère la langue étrangère la plus cultivée.
    Maurepas. (cultivé, ée)
  8. L'on comptera toujours au nombre des œuvres qui ont illustré notre siècle l'entreprise de mesurer en même temps deux degrés du méridien, l'un sous l'équateur, l'autre près du pôle boréal de notre continent.
    Maurepas. (degré)
  9. La géographie est bien éloignée de ce degré de perfection : la position d'une grande partie des villes, le cours des fleuves, la forme des côtes, tous ces objets ne sont connus souvent que par des observations grossières, des estimes de voyageurs, des détails d'itinéraires, des comptes inexacts.
    d'Anville. (estime)
  10. On trouve, dans les mémoires de 1757, les détails de l'embrasement spontané de grosses toiles imbibées d'huile et fortement serrées.
  11. Les propriétaires de Franche-Comté, forcés de vendre leurs bois à bas prix pour l'exploitation des salines.
    Montigni. (exploitation)
  12. M. de Linné obtint, quelques années après, un rang dans la noblesse suédoise.
    Linné. (noblesse)
  13. Les préjugés ridicules introduits ou enracinés par les charlatans dans l'esprit du peuple.
  14. Depuis son institution, l'Académie [des sciences] s'est occupée de la description des arts, objet immense qui embrasse les principes de toutes les sciences.
    Duhamel. (description)
  15. Cette forme de leçon était plus propre à encourager les commençants, qu'il faut sans cesse distraire de ce que l'étude a de pénible par quelque attrait de curiosité ou par l'intérêt de quelque application utile.
  16. Ulug-beg, petit-fils du conquérant de l'Asie, n'est connu dans l'histoire que par ses observations astronomiques.
    Maurepas. (observation)
  17. Ses expériences n'avaient pu être faites sans assujettir un grand nombre d'animaux à des douleurs cruelles ; et c'eût été acheter bien cher une vérité inutile ; M. de Haller le sentait.
    Haller. (cruel, elle)
  18. Les lois de la communication de la chaleur, dont la découverte honorera peut-être notre siècle, mais qui sont encore à demi cachées aux yeux des physiciens.
    Bucquet. (caché, ée)
  19. Quelques-uns de ces hommes qui se croient fins parce qu'ils sont soupçonneux et crédules, ne voyaient dans le flûteur [un automate] qu'une serinette, et regardaient comme une charlatanerie les mouvements des doigts qui imitaient ceux de l'homme.
    Vaucanson. (serinette)
  20. Il avait beaucoup plus à remplir le vide de son temps que celui de son âme.
    Maurepas. (vide)