Marie-Jean Antoine Caritat, marquis de CONDORCET, auteur cité dans le Littré

CONDORCET (1743-1794)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CONDORCET a été choisie.

400 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Eloge de M. le Comte De Maurepas, Ministre d'Etat 1782 53 citations
Éloge funèbre de Duhamel du Monceau 1783 56 citations

Quelques citations de Marie-Jean Antoine Caritat, marquis de CONDORCET

Voici un tirage aléatoire parmi ses 400 citations dans le Littré.

  1. Il avait un esprit trop juste pour ne pas voir l'inutilité, le ridicule ou même le danger des demi-connaissances.
    Maurepas. (connaissance)
  2. Les sources [salines] de Montmorot charriaient, disait-on, de l'arsenic et de l'orpiment.
    Montigni. (orpiment)
  3. Une denrée [le café] qui n'était qu'un objet de luxe et un plaisir de plus pour le riche, devint bientôt assez commune pour servir à la consommation du peuple.
    Maurepas. (consommation)
  4. On demanda à une femme du peuple qui était cet homme qui traînait la foule après lui : Ne savez-vous pas, dit-elle, que c'est le sauveur des Calas ? Il sut cette réponse.
    Vie de Voltaire. (réponse)
  5. La géographie est bien éloignée de ce degré de perfection : la position d'une grande partie des villes, le cours des fleuves, la forme des côtes, tous ces objets ne sont connus souvent que par des observations grossières, des estimes de voyageurs, des détails d'itinéraires, des comptes inexacts.
    d'Anville. (estime)
  6. Il trouva que, pendant une nuit obscure, la sensation que produisait un charbon allumé durait environ huit tierces.
    d'Arci. (tierce)
  7. Les ouvrages de Stahl, malheureusement trop obscurs, avaient besoin qu'un homme né avec le génie de la chimie nous apprît à les entendre ; c'est une des obligations que nous avons eues à M. Rouelle.
  8. Ne songeant point à prolonger son existence, mais occupé de se rendre capable d'application tant qu'il existerait.
    Bucquet. (occupé, ée)
  9. Nous avons vu périr successivement tous ceux qui ont eu part à ces expéditions [mesures d'un degré du méridien] ; M. le Monnier reste seul ; il a réuni sur sa personne tous les sentiments qu'un zèle si généreux et si noble nous avait inspirés pour ces héros de l'astronomie.
    Maurepas. (héros)
  10. Rendons justice à l'esprit de sagesse et d'équité qui a fait concourir M. le comte de Maurepas à une disposition si utile des fonds publics.
    Maurepas. (disposition)
  11. Tel nous paraît être le but le plus important qu'une académie de médecine puisse se proposer ; tel a été l'espoir de ses instituteurs.
  12. Le vinaigre radical, étant chauffé fortement, devient susceptible de prendre feu ; plus il est concentré, plus il est inflammable.
    Courtanvaux. (concentré, ée)
  13. L'ouvrage où M. de Haller publia ces découvertes fut l'époque d'une révolution dans l'anatomie.
    Haller. (révolution)
  14. Les découvertes brillantes laissent presque toujours entre elles et les vérités qui les ont précédées, un vide qu'il faut remplir.
    d'Arci. (vide)
  15. On lui confia le soin de mettre en ordre la bibliothèque publique et le cabinet des médailles.
    Haller. (cabinet)
  16. Une tragédie est une expérience sur le cœur humain ; et cette expérience ne réussit pas toujours, même entre les mains des plus habiles.
    Vie de Voltaire. (tragédie)
  17. Il aimait à conter et contait bien, paraissant moins songer à l'effet qu'il pouvait produire sur ses auditeurs que se livrer au plaisir de se rappeler ce qui l'avait occupé ou amusé autrefois.
    Maurepas. (conter)
  18. Il perfectionna l'administration des salines, non pas, comme on pourrait l'imaginer, en augmentant le revenu qu'elles produisaient au gouvernement, mais en en rendant l'exploitation moins onéreuse.
    Haller. (exploitation)
  19. Les vérités nouvelles qu'une analyse plus parfaite des substances farineuses a fait découvrir.
    Malouin. (farineux, euse)
  20. Consultant les botanistes les plus célèbres, et se rendant leur disciple pour se montrer bientôt digne d'être leur rival.
    Linné. (disciple)