Marie-Jean Antoine Caritat, marquis de CONDORCET, auteur cité dans le Littré

CONDORCET (1743-1794)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CONDORCET a été choisie.

400 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Eloge de M. le Comte De Maurepas, Ministre d'Etat 1782 53 citations
Éloge funèbre de Duhamel du Monceau 1783 56 citations

Quelques citations de Marie-Jean Antoine Caritat, marquis de CONDORCET

Voici un tirage aléatoire parmi ses 400 citations dans le Littré.

  1. Les innovations peu importantes ne sont pas toujours celles qui soulèvent le moins les ennemis de la nouveauté.
    Vie de Voltaire. (innovation)
  2. À l'âge de vingt-un ans, Linné se rendit à Upsal, qu'on pouvait alors regarder comme la capitale littéraire de la Suède.
    Linné. (capital, ale)
  3. Il est un degré de talent où l'on ne peut plus apercevoir, entre deux hommes livrés aux mêmes recherches, d'autre différence que celle de leur siècle.
    Linné. (siècle)
  4. Les calmants apaisaient ses douleurs, lui rendaient des forces, et en lui donnant la faculté de s'occuper encore, lui ôtaient l'idée de tout ce qu'il allait perdre et de tout ce qu'il allait laisser.
    Bucquet. (calmant, ante)
  5. Le duc d'Orléans, instruit de son innocence [de Voltaire enfermé a la Bastille], lui rendit sa liberté, et lui accorda une gratification : Monseigneur, lui dit Voltaire, je remercie Votre Altesse royale de vouloir bien continuer à se charger de ma nourriture, mais je la prie de ne plus se charger de mon logement.
    Vie de Voltaire. (logement)
  6. S'il y a peu de philosophie à prendre ces arrangements méthodiques [les classifications] pour la science elle-même, il y en a bien moins encore à les mépriser.
    Linné. (méthodique)
  7. Ces mots profonds ou sublimes qui naissent subitement du fond des situations, ou qui peignent d'un trait de grands caractères.
    Vie de Voltaire. (naître)
  8. M. d'Arci imagina de suspendre un petit canon à un pendule, et de juger de la force de la poudre par l'arc que le recul ferait décrire à ce canon… pour juger de la supériorité d'une poudre sur une autre, on trouverait difficilement un instrument plus sensible ou plus sûr.
    d'Arci. (sensible)
  9. Toutes les sciences sont sujettes à ces révolutions ; la gloire de l'auteur d'une découverte éclipse celle des savants qui l'ont préparée et ne leur laisse de droits qu'à la reconnaissance publique.
    Duhamel. (éclipser)
  10. Les découvertes brillantes laissent presque toujours entre elles et les vérités qui les ont précédées, un vide qu'il faut remplir.
    d'Arci. (vide)
  11. Un pays inhabité où il découvre les restes immenses des forteresses que les incas opposaient aux incursions des sauvages.
    Jussieu. (inca)
  12. Il passa des jours tranquilles, glorieux, occupés, au milieu de ses disciples qui étaient ses amis.
    Linné. (occupé, ée)
  13. On voyait ce médecin toujours suivre la nature, l'aider quelquefois et ne la contrarier jamais.
    Bourdelin. (contrarier)
  14. Il trouva qu'en exposant le grain dans des étuves à une chaleur assez forte pour faire périr les œufs ou les nymphes des insectes, en le privant par cette même opération de son humidité, on le garantissait à la fois des deux fléaux les plus destructeurs, la fermentation et les insectes.
    Duhamel. (fermentation)
  15. Des tableaux de la nature, non de cette nature de convention que peignent si souvent les poëtes et qui n'est que la nature vue autrefois par Homère et défigurée par ses imitateurs.
    Haller. (convention)
  16. Il fallait substituer à tous ces systèmes des faits généraux constatés par l'observation et l'expérience.
  17. M. Olivier, constructeur de vaisseaux, vit que son art avait besoin du secours des sciences mathématiques, et il quitta tout pour les étudier.
    Maurepas. (constructeur)
  18. L'ouvrage où M. de Haller publia ces découvertes fut l'époque d'une révolution dans l'anatomie.
    Haller. (révolution)
  19. La question de savoir s'il existe une tautochrone dans toutes les hypothèses et de déterminer celles où elle existe.
  20. M. Lieutaud [médecin à la cour] donnait à l'étude tout le temps que ses devoirs lui laissaient ; il cultiva les sciences dans son nouveau séjour comme il les avait cultivées dans sa patrie ; il demeurait à Versailles, mais il ne vivait pas à la cour.
    Lieutaud. (cultiver)