Marie-Jean Antoine Caritat, marquis de CONDORCET, auteur cité dans le Littré

CONDORCET (1743-1794)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CONDORCET a été choisie.

400 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Eloge de M. le Comte De Maurepas, Ministre d'Etat 1782 53 citations
Éloge funèbre de Duhamel du Monceau 1783 56 citations

Quelques citations de Marie-Jean Antoine Caritat, marquis de CONDORCET

Voici un tirage aléatoire parmi ses 400 citations dans le Littré.

  1. L'auteur supprima, dans la dernière édition, toutes les théories hypothétiques qu'un reste d'esprit professorial (ce sont les termes) avait laissées dans les précédentes.
  2. Tout bruit populaire qui suppose dans une denrée [soumise au monopole] des qualités dangereuses favorise la haine du peuple.
    Montigni. (populaire)
  3. Il en est de l'art de cultiver comme des manufactures ; il n'y a point d'innovations sans avances, sans risques.
    Duhamel. (innovation)
  4. Peut-être jamais aucun physicien n'a porté à un aussi haut degré l'entière exclusion de tout système, de toute hypothèse.
    Margraaf. (physicien)
  5. Le gouvernement de Berne, en concentrant ses fonctions dans un certain nombre de familles, n'en a pas exclu les professions utiles à la société et qui exigent des lumières.
    Haller. (concentrer)
  6. Toute loi qui attaque de front un vice que les mœurs tolèrent est nécessairement bientôt éludée et oubliée.
    Maurepas. (front)
  7. Il y a peu d'hommes dont la tête ait moins senti l'influence de la vieillesse.
    Maurepas. (tête)
  8. M. Lieutaud [médecin à la cour] donnait à l'étude tout le temps que ses devoirs lui laissaient ; il cultiva les sciences dans son nouveau séjour comme il les avait cultivées dans sa patrie ; il demeurait à Versailles, mais il ne vivait pas à la cour.
    Lieutaud. (cultiver)
  9. La cristallisation d'un sel toujours assujetti à prendre une même forme n'est-elle pas un phénomène aussi admirable que la génération constante des animaux ?
  10. Il soumit l'art des engrais à des principes fondés sur la saine physique.
    Duhamel. (engrais)
  11. Le problème des cordes vibrantes et tous ceux qui appartiennent à la théorie du son ou aux lois des oscillations de l'air, ont été soumis à l'analyse par les nouvelles méthodes dont il enrichit le calcul des différences partielles.
  12. On doit à leurs travaux réunis [de Montigni et de Holker] la perfection actuelle de nos quincailleries et de nos fabriques de gaze.
    Montigni. (gaze)
  13. La géométrie, genre de travail qui était le plus compatible avec la vie active et agitée qu'il était obligé de mener.
    d'Arci. (compatible)
  14. N'envisageant les systèmes que comme des moyens de rendre l'étude de la botanique moins pénible.
    Haller. (envisager)
  15. Les moyens de diminuer le roulis et le tangage des vaisseaux, sans nuire à leurs autres qualités.
    Daniel Bernoulli. (tangage)
  16. M. Bucquet avait fait, avec M. Lavoisier, une suite d'expériences sur la manière dont la chaleur se communique à différents fluides plongés dans un même bain.
    Bucquet. (communiquer)
  17. Il eut le plaisir de voir cette opération salutaire [l'inoculation], dont il était le principal apôtre dans le continent, s'établir chez toutes les nations éclairées.
    Tronchin. (continent [2])
  18. M. Malouin trouvait, parmi les savants et les gens de lettres, des malades souvent peu disposés à croire à la certitude de la médecine ; et peu de médecins en ont été aussi persuadés que lui.
    Malouin. (certitude)
  19. Tout secret dans les arts arraché à la politique fausse et mercantile d'un pays, est, dans la réalité, un service rendu à toute l'espèce humaine.
    Montigny. (mercantile)
  20. On sait qu'un vif intérêt enfante la crédulité, et qu'ainsi le nombre des charlatans dans chaque science croît en raison de l'importance plus grande que les hommes attachent à son objet.
    Bucquet. (crédulité)