André CHÉNIER, auteur cité dans le Littré

CHÉNIER (1762-1794)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHÉNIER a été choisie.

poète

558 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Élégies 1819 275 citations
Idylles 1819 60 citations
La jeune captive 1794 20 citations
Odes et Iambes 1819 30 citations

Quelques citations de André CHÉNIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 558 citations dans le Littré.

  1. Tous ces rocs calcinés sous un soleil rongeur, Brûlent et font hâter les pas du voyageur.
  2. Entrez ; à ses genoux prosternez vos douleurs.
    Élég. II, 13 (prosterner)
  3. Smyrne qu'habite encor le souvenir d'Homère.
    Él. VI (habiter)
  4. Délires insensés ! fantômes monstrueux ! Et d'un cerveau malsain rêves tumultueux !
    l'Invent. (rêve [1])
  5. Je plains ton abandon, ta douleur solitaire ; Pas un cœur qui, du tien zélé dépositaire, Vienne adoucir ta plaie, apaiser ton effroi, Et consoler tes pleurs et pleurer avec toi !
  6. Quand l'âge aura sur nous mis sa main flétrissante, Que pourra la beauté, quoique toute-puissante ? Nos cœurs en la voyant ne palpiteront plus.
  7. Il cueillait le moly, fleur qui rend l'homme sage, Du paisible lotos il mêlait le breuvage.
    l'Aveugle. (paisible)
  8. Là de plus beaux soleils dorent l'azur des cieux.
    99 (azur)
  9. La paix, la conscience ignorante du crime, La simplicité chaste aux regards caressants.
    Élég. XXX (ignorant, ante)
  10. … Les oiseaux des ténèbres, La chouette et l'orfraie et leurs accents funèbres, Voilà les seuls chanteurs que je veuille écouter.
    Idylles, la Liberté (chanteur, euse)
  11. Quand la feuille en festons a couronné les bois, L'amoureux rossignol n'étouffe point sa voix.
    Élég. X (feston)
  12. Là, Vénus, me dictant de faciles chansons, M'a nommé son poëte entre ses nourrissons.
    Éleg. VIII (de)
  13. …L'indigent espère en vain du sort ; En espérant toujours il arrive à la mort.
    Idylles, Mendiant. (indigent, ente)
  14. Ah ! si de telles mains, justement souveraines, Toujours de cet empire avaient tenu les rênes.
    Hymne à la France. (rêne)
  15. … le fécond pinceau qui, sûr dans ses regards, Retrouve un seul visage en cent belles épars.
  16. La jeune enfant approche, il rit, lui tend la main : Car c'est toi, lui dit-il, c'est toi qui la première, Ma fille, m'as ouvert la porte hospitalière.
  17. La Provence… Au bord des flots couvrant, délicieux trésor, L'orange et le citron de leur tunique d'or.
    Hymne à la France. (tunique)
  18. Que vos destins… Coulent toujours trempés d'ambroisie et de miel, Et non sans quelque amour paisible et mutuelle.
    92 (amour)
  19. Ah ! portons dans les bois ma triste inquiétude ; ô Camille, l'amour aime la solitude.
    Élég. X (inquiétude)
  20. À moins qu'avec adresse un de ses pieds lié Sous un cuir souple et lent ne demeure plié,
    Idylles, Fille du vieux pasteur (lent, ente)