André CHÉNIER, auteur cité dans le Littré

CHÉNIER (1762-1794)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHÉNIER a été choisie.

poète

558 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Élégies 1819 275 citations
Idylles 1819 60 citations
La jeune captive 1794 20 citations
Odes et Iambes 1819 30 citations

Quelques citations de André CHÉNIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 558 citations dans le Littré.

  1. Nous visitons les bois et les coteaux vineux.
    Élég. VI (vineux, euse)
  2. L'or autour de tes bras n'a point serré de nœuds.
    Élég. la jeune Tarentine. (nœud)
  3. Délires insensés ! fantômes monstrueux, Et d'un cerveau malsain rêves tumultueux ! Ces transports déréglés, vagabonde manie, Sont l'accès de la fièvre, et non pas du génie.
    l'Invention. (manie [1])
  4. Ah ! si pour moi jamais tout cœur était fermé.
    Élég. XI (fermé, ée)
  5. Mes baisers, à l'entendre, étaient froids, insensibles.
    Elég. XIX. (insensible)
  6. Et sur un lit oisif, consumé de langueur, D'une nuit solitaire accuser la longueur.
    ib. XXXIV (nuit)
  7. Quelquefois, gravissant la mousse du rocher, Dans une touffe épaisse elle [la Muse] va se cacher.
    Élég. X (touffe)
  8. S'égarant à mon gré, mon ciseau vagabond Achève à ce poëme ou les pieds ou le front.
    192 (ciseau)
  9. Si, pauvre et généreux, son cœur vient de souffrir Aux cris d'un indigent qu'il n'a pu secourir.
    ib. (cœur)
  10. Échappé aux réseaux de l'oiseleur cruel, Plus vive, plus heureuse, aux campagne du ciel, Philomèle chante et s'élance.
    Odes, XI (réseau)
  11. La paix, la conscience ignorante du crime, La simplicité chaste aux regards caressants.
    Élég. XXX (ignorant, ante)
  12. Il était économe et soigneux de son bien ; Mais l'hospitalité, leur antique lien, Fit les frais de ce jour comme d'un jour de fête.
    Fable (Rat des champs et rat de ville) (frais [2])
  13. L'amicale douceur de tes chers entretiens, Ton honnête candeur, ta modeste science, De ton cœur presque enfant la mûre expérience.
    ib. 31 (candeur)
  14. Vivre comme jadis, aux champs de Babylone, Ont vécu, nous dit-on, ces pères des humains Dont le nom aux autels remplit nos fastes saints.
    Élégies, 14 (humain, aine)
  15. Un seul jour peut atteindre à tant de renommée, Et ce beau jour luira bientôt.
    Iambe 1 (atteindre)
  16. Quand l'âge aura sur nous mis sa main flétrissante, Que pourra la beauté, quoique toute-puissante ? Nos cœurs en la voyant ne palpiteront plus.
  17. Des vers pleins de ton nom attendent ton retour, Tout trempés de douceurs, de caresses, d'amour.
    Élégies, II, 8 (trempé, ée)
  18. Mais quoi ! toute beauté Se flétrit sous les doigts de l'aride vieillesse.
    Élég. 33 (aride)
  19. Cependant jouissons ; l'âge nous y convie ; Avant de la quitter, il faut user la vie ; Le moment d'être sage est voisin du tombeau.
    Élégie XX (jouir)
  20. Sans appui qu'un bâton, sans foyer, sans asile, Revêtu de ramée ou de quelques lambeaux.
    Idylles, le Mendiant. (ramée)