Jean-François COLLIN D'HARLEVILLE, auteur cité dans le Littré

COLLIN D'HARLEVILLE (1755-1806)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme COLLIN D'HARLEVILLE a été choisie.

185 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les Châteaux en Espagne 1789 36 citations
Le vieux célibataire 1792 56 citations
L’Optimiste, ou l’homme toujours content 1788 36 citations
Malice pour malice 1791 22 citations
Monsieur de Crac dans son petit castel, ou Les Gascons 1792 12 citations

Quelques citations de Jean-François COLLIN D'HARLEVILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 185 citations dans le Littré.

  1. Son entretien sera moins coûteux en province, Lui dis-je, chargez-m'en ; l'entretien fut très mince.
    Vieux célib. I, 6 (entretien)
  2. Un aimable désordre embellira la fête.
    Chât. en Esp. IV, 3 (désordre)
  3. Au milieu de la nuit ! quel tapage vous faites !
    Malice pour malice, III, 9 (tapage)
  4. Il me vient un projet d'une grande importance, Et qui me rit.
    Inconst. III, 12 (rire)
  5. Obliger ceux qu'on aime, Qu'on estime surtout, c'est s'obliger soi-même.
    Chât. en Espagne, IV, 5 (obliger)
  6. Reste encore un neveu, mais un neveu tenace.
    Vieux célib. I, 6 (tenace)
  7. Aussi notre amitié ne date pas d'hier.
    Chât. en Espagne. I, 2 (hier [2])
  8. Trop heureux, en manquant un mauvais mariage, D'en être quitte encor pour les frais du voyage !
    Chât. en Espagne, II, 9 (manquer)
  9. Nous n'avions pas le sou, mais nous étions contents ; Nous étions malheureux, c'était là le bon temps.
    Mes souvenirs (temps)
  10. Elle a l'air doux et semble assez docile.
    Célib. III, 10 (air [2])
  11. Il court toujours le monde, et le monde est bien grand.
    Chât. en Espagne, II, 1 (monde [1])
  12. Un cruel accident tout à coup m'a ravi Mon père ; et de bien près ma mère l'a suivi.
    Vieux célib. IV, 3 (suivre)
  13. … Je ne me sens pas, En ce moment, d'humeur à recevoir du monde.
    Chât. en Esp. II, 6 (monde [1])
  14. Je ne sais, mais d'abord il est bien prosaïque.
    les Artistes, II, 8 (prosaïque)
  15. Quand on fait, comme vous, métier d'être railleur, Il faudrait savoir mieux payer de sa personne.
    Malice pour malice, III, 5 (payer)
  16. Ambroise : Mais… pour vous soulager, madame Évrard. - Mme Évrard : Qui, moi ? oh ! je n'ai pas du tout besoin qu'on me soulage.
    Vieux célib. III, 5 (soulager)
  17. Dubriage : Mais cela te dérange. - George : Un peu ; mais le plaisir… Il faut bien se donner un moment de loisir.
    Vieux célib. II, 2 (déranger)
  18. Avec son petit air langoureux et discret.
    Malice pour malice, II, 1 (petit, ite)
  19. Et… sans l'attachement, monsieur, que j'ai pour vous, à coup sûr, je serais déjà remariée.
    Vieux célib. III, 4 (remarié, ée)
  20. Le ciel bénit toujours les nombreuses familles.
    Chât. en Esp. v. 10 (famille)