Jean-François COLLIN D'HARLEVILLE, auteur cité dans le Littré

COLLIN D'HARLEVILLE (1755-1806)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme COLLIN D'HARLEVILLE a été choisie.

185 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les Châteaux en Espagne 1789 36 citations
Le vieux célibataire 1792 56 citations
L’Optimiste, ou l’homme toujours content 1788 36 citations
Malice pour malice 1791 22 citations
Monsieur de Crac dans son petit castel, ou Les Gascons 1792 12 citations

Quelques citations de Jean-François COLLIN D'HARLEVILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 185 citations dans le Littré.

  1. Non, j'ai tué fort peu, tout au plus trois levrauts, Autant de cailles, oui, peut-être dix perdreaux.
    M. de Crac, sc. 9 (tuer)
  2. Oui, je découvre en vous, et je m'en sens frappé, Mille dons enchanteurs qui m'avaient échappé.
    Vieux célib. III, 4 (découvrir)
  3. Les réputations ne m'en imposent guère ; J'examine et je juge…
    Vieill. et jeunes gens, II, 4 (réputation)
  4. Trop heureux, en manquant un mauvais mariage, D'en être quitte encor pour les frais du voyage !
    Chât. en Espagne, II, 9 (manquer)
  5. Tiens, papa, ce matin encor nous répétions Un petit dialogue à nous deux.
    Vieux célib. III, 2 (répéter)
  6. La jeunesse à l'amour est livrée, Et l'âge mûr au soin d'établir sa maison ; Croyez-moi, le bonheur est de toute saison.
    Optimiste, III, 9 (saison)
  7. Chacun est dans ce monde heureux à sa manière.
    Vieux célib. II, 2 (manière)
  8. Jamais au premier ; tenez-vous à l'office.
    Vieux célib. III, 9 (premier, ière)
  9. Obliger ceux qu'on aime, Qu'on estime surtout, c'est s'obliger soi-même.
    Chât. en Espagne, IV, 5 (obliger)
  10. Quand je songe, je suis le plus heureux des hommes, Et, dès que nous croyons être heureux, nous le sommes.
    Chât. en Espagne, III, 7 (heureux, euse)
  11. Un mot : que dites-vous de notre nouvel hôte ? - Eh ! mais… - Il a vraiment la mine fière et haute.
    Malice pour malice, II, 16 (haut, aute)
  12. Tôt ou tard un poison [le virus de la petite vérole] dans les veines circule, Qui défigure ou tue. - Oui, mais on inocule.
    l'Optimiste, III, 9 (inoculer)
  13. Jadis les demoiselles Soignaient les chevaliers qui se battaient pour elles.
    Chât. en Esp. IV, 5 (soigner)
  14. C'est donc un voyageur ? - C'est un vrai Juif errant.
    Chât. en Esp. II, 1 (juif, ive)
  15. Mais cette affaire-ci s'est menée un peu vite.
    Chât. en Espagne, IV, 5 (mener)
  16. Il court toujours le monde, et le monde est bien grand.
    Chât. en Espagne, II, 1 (monde [1])
  17. Il me fait réciter : il est si complaisant !
    Optimiste, III, 1 (réciter)
  18. Le bon Picard a donc le petit mot pour rire !
    Optimiste, I, 9 (mot)
  19. Quand on fait, comme vous, métier d'être railleur, Il faudrait savoir mieux payer de sa personne.
    Malice pour malice, III, 5 (payer)
  20. Et le temps aujourd'hui Est sombre tout cela me donne un peu d'ennui.
    Vieux célib. II, 2 (sombre)