Jean-François COLLIN D'HARLEVILLE, auteur cité dans le Littré

COLLIN D'HARLEVILLE (1755-1806)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme COLLIN D'HARLEVILLE a été choisie.

185 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les Châteaux en Espagne 1789 36 citations
Le vieux célibataire 1792 56 citations
L’Optimiste, ou l’homme toujours content 1788 36 citations
Malice pour malice 1791 22 citations
Monsieur de Crac dans son petit castel, ou Les Gascons 1792 12 citations

Quelques citations de Jean-François COLLIN D'HARLEVILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 185 citations dans le Littré.

  1. Il vous persifle même en gardant le silence.
    Malice pour malice, I, 2 (persifler)
  2. Et ses soins caressants, Tendres, réchaufferaient l'hiver de mes vieux ans.
    Vieux célib. IV, 11 (hiver)
  3. Dubriage : Mais cela te dérange. - George : Un peu ; mais le plaisir… Il faut bien se donner un moment de loisir.
    Vieux célib. II, 2 (déranger)
  4. Et l'hymen le plus doux est toujours une chaîne.
    Chât. en Espagne, II, 3 (hymen [1])
  5. Reste encore un neveu, mais un neveu tenace.
    Vieux célib. I, 6 (tenace)
  6. Et tant mieux ! j'aime à voir quereller les méchants, C'est un repos du moins pour les honnêtes gens.
    Vieux célib. V, 1 (quereller)
  7. Il faut avec un soin extrême Corriger, expier sa facilité même, Retoucher en un mot.
    Artistes, I, 3 (retoucher)
  8. Le ciel bénit toujours les nombreuses familles.
    Chât. en Esp. v. 10 (famille)
  9. Un tel optimisme, à parler franchement, ressemble à l'égoïsme.
    Optimiste, II, 7 (optimisme)
  10. À renchérir sur lui, voyons, que je m'amuse.
    M. de Crac, SC. 1 (renchérir)
  11. Bien obligé ; Mais moi, je veux sortir, voilà la différence.
    Opimiste, V, 2 (obligé, ée)
  12. Ensuite à l'emploi de portier J'ai, comme de raison, joint un petit métier ; Une loge ne peut occuper seule un homme.
    Vieux célib. II, 2 (loge)
  13. … Telle femme est charmante, entre nous, Dont on serait fâché de devenir l'époux.
    Vieux célib. I, 8 (femme)
  14. Depuis un mois pourtant ce visage est chez moi ; Je n'en gardais jamais aussi longtemps, ma foi.
    Inconst. I, 7 (visage)
  15. Je dispute toujours le plus tard que je puis.
    Optimiste, IV, 7 (disputer)
  16. Oh ! bien, dans ce jeu-là je puis vous défier ; Et c'est moi qui prétends vous bien mystifier.
    Malice pour malice, I, 13 (mystifier)
  17. Enfin, quoiqu'il n'eût pas besoin de secrétaire, En cette qualité monsieur l'a retenu.
    Optim. I, 2 (retenir)
  18. Trop heureux, en manquant un mauvais mariage, D'en être quitte encor pour les frais du voyage !
    Chât. en Espagne, II, 9 (manquer)
  19. Hé bien ! mon cher monsieur, êtes-vous délassé ?
    Chât. en Esp. II, 4 (délassé, ée)
  20. La santé peut paraître à la longue un peu fade ; Il faut, pour la sentir, avoir été malade.
    Optimiste, I, 7 (santé)