Alain CHARTIER, auteur cité dans le Littré

CHARTIER (1385-1433)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHARTIER a été choisie.

215 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le livre des quatre dames 1424 28 citations
Quadrilogue invectif 1422 34 citations

Quelques citations de Alain CHARTIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 215 citations dans le Littré.

  1. Et desir, espoir, use et gaste Au long aller, Sans y laisser que regaler.
    le Livre des quatre dames (régaler [1])
  2. Si duplica ; Le douloureux qui l'ouit replica, Et son propos de tous points applica.
    le Débat des deux fortunes. (dupliquer)
  3. Durs aux mauvais et fiers aux ennemis… Amans vertus, des vices repreneurs.
    p. 261 (repreneur)
  4. Tels sont les ouvrages et les matieres de la cour, que les simples y sont mesprisés, les vertueux enviez, et les arrogans orgueilleux en perils mortels ; et, si tu y es ravalé au-dessous des autres palatins [gens de cour], tu seras envieux de leur povoir.
    le Curial, p. 393 (palatin [1])
  5. Estoient si craintivement obeis.
    Quadriloge invectif, p. 448, dans LACURNE (craintivement)
  6. Ceux qui sont plus tenus de servir se font plus chier achapter.
    Quadriloge invectif. (faire [1])
  7. Grand orgueil est tantost mué.
    Poésies, p. 720 (orgueil)
  8. Qui ne commence son euvre sur affection vertueuse et ne la conduit au liveau et sous la mesure de raison, semble à celui qui edifie sur faulx fondement, et conduit son ouvrage en tasche pour apparoir, non pas pour durer.
    l'Espérance, p. 298 (tâche [2])
  9. Avoit l'un de ses bras couvert, du quel elle tenoit unes très singlans escourgiées.
    L'espérance ou consolation des trois vertus. (cingler [2])
  10. … smon que ayez Les maulx d'amours trop petit essayez, Et que jà sont de vos comptes rayez Et oubliez.
    Débat des deux fortunes (compte)
  11. La longue attente est recompensée par aggravement de peine.
    Quadril. invectif. (aggravement)
  12. Le hault maistre des euvres, dont la providence ne fait riens en vain.
    Œuv. p. 280 (providence)
  13. Furent festoyez en la ville de Paris et receus bien honnorablement, et menez par l'obeissance et par les subjects du roy jusques en Allemaigne.
    Hist. de Ch. VI et VII, p. 247 (obéissance)
  14. Noë, premuni de Dieu par amonition… acquit le merite de cognoistre la fureur divine ou [au] deluge.
    Œuv. p. 286 (prémunir)
  15. J'en meurs sur bout, et n'euz onques depuis Aise de cueur, bon jour, ne bonne nuiz.
    Le débat des deux fortunes. (bout [1])
  16. Le temps n'estoit mie nueux ; De bleu estoient vestuz les cieux, Et le beau soleil cler luisoit.
    Le livre des quatre dames. (bleu, bleue)
  17. Mais tant rouay, Qu'ung tel qui me plaisoit trouvay, Que loyal et bon esprouvay.
    le Liv. des quatre dames. (rouer)
  18. Mal pourvoit à la rigueur des loix, qui donne loy à illegalité [désordre, violence].
    l'Espérance, p. 353 (illégalité)
  19. Quant amours ot oÿ mon cas, Et vit qu'à bonne fin tendi, Il remit sa flesche au carcas.
    Excusat. de maître Alain. (fin [1])
  20. Dieu pardoint aux trespassez, Par là fault que vous passez, C'est nostre commune dance.
    Le lai de paix. (danse)