Alain CHARTIER, auteur cité dans le Littré

CHARTIER (1385-1433)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHARTIER a été choisie.

215 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le livre des quatre dames 1424 28 citations
Quadrilogue invectif 1422 34 citations

Quelques citations de Alain CHARTIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 215 citations dans le Littré.

  1. Le cours de la durée des seigneuries et des citez que les naturiens appellent periode.
    Quadril. inv. p. 403 (période)
  2. Escoutez les dures nouvelles Que j'oui le jour de l'estraine.
    p. 525 (étrenne)
  3. Estourdy, estonny et comme en litargie.
    l'Espérance ou consol. des 3 vertus (léthargie)
  4. La parolle de eschauffaison et de felonie luy faillit, mais non pas la voulenté de pis dire.
    l'Esp. ou consol. des trois vertus. (échauffaison)
  5. Or veult l'amant faire ditz et balades… Et il s'enferme en chambre ou en retrait, Pour escrire plus à l'aise et à trait, Et met une heure à faire ung tout seul trait.
    Poésies, p. 557 (trait [1])
  6. Vous cheez [tombez] en leur servitute, comme les perdrix qui, en fuiant à despourveue negligence le perdrieur, cheent en sa tonnelle.
    p. 272 (perdrieur)
  7. Fault il donc faire tous unis [traiter également] Les humbles servans et les faulx, Et que les bons soient punis Pour les pechez des desloyaux ?
    Œuvres, p. 521 (unir)
  8. Nourrissent et soustiennent une nuée d'autres larronciaux pour rober sur le peuple.
    Quadrilogue invectif. (larronneau)
  9. Ils eurent moult à souffrir, pour ce que c'estoit sur l'yver, et qu'il ne fina de plouvoir durant ce temps.
    Charles VII (sur [1])
  10. Tel compte haut qui après en rabat.
    le Déb. des deux fort. (rabattre)
  11. Un suaire sur son braz, le chevestre au coul et le coustel au poing.
    l'Esperance. (chevêtre)
  12. Le fleal de la divine justice qui nous fiert [frappe] par l'adversité presente, nous doybt esmouvoir à prendre couraige pour nous jecter hors de ceste infortune.
    Quadriloge, dans PALSGRAVE, p. 173, au mot masculin. (infortune)
  13. Vos yeulz ont si empraint leur merche En mon cueur, que, quoy qu'il adviengne, Se j'ay l'honneur où je le cherche, Il convient que de vous me viengne.
    la Belle dame sans merci. (marque)
  14. C'est mort ou prison très griesche.
    Œuv. p. 650 (grièche)
  15. Ils estoient deux cens Anglois en ladite place, lesquels s'en allerent, leurs corps et leurs biens saufs, à Chierebourg, et eurent huict jours vuidange.
    Hist. de Charles VI et VII, p. 201 (vidange)
  16. Amours ne veult autre pasture Que doulce loyal gouvernance : C'est sa paix, et c'est sa substance, C'est tout son bien, je vous le jure.
    Poésies, Œuv. p. 770 (gouvernance)
  17. On dit qu'à ung bon demandeur Qui est hardy de demander, Ne faut qu'ung bon esconduiseur Qui le sache bien reffuser.
    Poésies, p. 783 (éconduiseur)
  18. Et l'ingratitude des dons de Dieu est punie sur les hommes par substraction de sa grace.
    Quadrilogue invectif. (soustraction)
  19. C'est contre soy conjurer. … Loy forfaire, Et estre au cresme parjure.
    Esperance ou consolation des 3 vertus. (chrême)
  20. Ha ! cuer plus dur que le noir marbre, En qui mercy ne peult entrer.
    la Belle dame sans mercy. (marbre [1])