Alain CHARTIER, auteur cité dans le Littré

CHARTIER (1385-1433)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHARTIER a été choisie.

215 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le livre des quatre dames 1424 28 citations
Quadrilogue invectif 1422 34 citations

Quelques citations de Alain CHARTIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 215 citations dans le Littré.

  1. Brodeurs, ouvriers, et bons entretailleurs, Et jouelliers, orfevres, esmailleurs.
    Le debat des deux fortunes. (émailleur)
  2. Male bouche tient bien grand court ; Chascun à mesdire estudie ; Faulx amoureux au temps qui court Servent tous de goliardie.
    La belle dame sans merci. (courir)
  3. La seigneurie rommaine plus par eulx mesmes que par estranges ennemis est de cheue du tout sans ressourse.
    Œuv. p. 422 (ressource)
  4. Ne soyez pas plus desordonnez que les maindres bestelettes, ne plus negligens ou moins enclinez à vostre commune salvation.
    Quadrilogue invectif. (désordonner)
  5. Maint poissonnet, mainte vandoise Vy là nager, qui se degoise En l'eaue clere, nette et fine.
    Liv. des 4 dames. (vandoise)
  6. Et le meur adressement et le hault esgart du roy Charles le Quint fit le bon Bertran de Claiquin tant de fois vaincre les ennemis glorieusement.
    Quadril. invect. (égard [1])
  7. Les desgarnis de foy, vuidez d'esperance, qui n'eurent pas le courage fort à endurer ne la longanimité de bien attendre.
    l'Espérance, p. 333 (longanimité)
  8. Necessité de querir à vivre fait saillir le loup du bois ; pour ce que necessité surmonte nature.
    Espér. ou consolat. des 3 vertus. (loup)
  9. Et desir, espoir, use et gaste Au long aller, Sans y laisser que regaler.
    le Livre des quatre dames (régaler [1])
  10. Si l'assiegeriez voulentiers, Si n'eussiez paour qu'endementiers [pendant ce temps] Aucuns vous chantassent des vierges [ne vous jouassent un mauvais tour], Ou que l'en vous donnast des verges, Comme à gens mauldiz et haïz.
    p. 719 (vierge)
  11. J'ay pris ce ply, force est que le maintiengne ; Si seroit fort que jamais le changeasse.
    Compl. (pli)
  12. Conclusion, se assemblerent et entrerent dedens le pays des Liegeois, boutant les feux par les maisons et par les bleds qui estoient prets de cueillir, et conduisoit iceux boutefeux le sire de Jumont.
    Charles VII (boute-feu)
  13. Il faut que chascun s'esvertue de son costé à tirer au collier pour la reintegration du bien publique.
    Œuv. p. 436 (réintégration)
  14. Quant amours ot oÿ mon cas, Et vit qu'à bonne fin tendi, Il remit sa flesche au carcas.
    Excusat. de maître Alain. (fin [1])
  15. Escharceté [lésine] est à noble interdite ; Tout gentil cueur tient au large sa bende.
    Bréviaire des nobles. (interdire)
  16. Tels sont les ouvrages et les matieres de la cour, que les simples y sont mesprisés, les vertueux enviez, et les arrogans orgueilleux en perils mortels ; et, si tu y es ravalé au-dessous des autres palatins [gens de cour], tu seras envieux de leur povoir.
    le Curial, p. 393 (palatin [1])
  17. Dieu la confonde, Et au parfond de la terre la fonde : Car el porte son enfer en ce monde.
    le Débat des deux fortunes. (enfer)
  18. En tant qu'il procede par maniere d'envayssement [attaque] de parolles et par la forme de reprendre.
    p. 406, dans RAYNOUARD, Lexiq. (envahissement)
  19. Or en as tu assez et plus que porter n'en pues [tu n'en peux porter].
    Quadril. invect. (porter [1])
  20. Ils estoient deux cens Anglois en ladite place, lesquels s'en allerent, leurs corps et leurs biens saufs, à Chierebourg, et eurent huict jours vuidange.
    Hist. de Charles VI et VII, p. 201 (vidange)