Alain CHARTIER, auteur cité dans le Littré

CHARTIER (1385-1433)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHARTIER a été choisie.

215 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le livre des quatre dames 1424 28 citations
Quadrilogue invectif 1422 34 citations

Quelques citations de Alain CHARTIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 215 citations dans le Littré.

  1. Vous cheez par une recrue souffrance en leur servitute, comme les perdris qui, en fuiant à despourveue negligence le perdrieur qui les chevale [poursuit], cheent en sa tonnelle.
    l'Espérance, p. 272, dans LACURNE (chevaler)
  2. Après travail nous plaist mieux le repos, Et la grant soif fait boire emmy les potz.
    le Débat des deux fortunes (pot)
  3. Nourrissent et soustiennent une nuée d'autres larronciaux pour rober sur le peuple.
    Quadrilogue invectif. (larronneau)
  4. Le temps n'estoit mie nueux ; De bleu estoient vestuz les cieux, Et le beau soleil cler luisoit.
    Le livre des quatre dames. (bleu, bleue)
  5. Ung cueur loyal de fine espreuve A plus de joye, quoy qu'il tarde, Que n'ont ceulx qui font dame neuve.
    le Débat du reveille-matin. (neuf, euve [2])
  6. Et le roy, regardant le faict, en vouloit faire justice, comme appartient de droict à un chascun faire.
    Charles VII (droit [3])
  7. Elle [sobriété] est propice et de peu assouvie, Aide de sens, et de santé la guette, Garde de corps et concierge de vie.
    Bréviaire des nobles (concierge)
  8. Puis en bataille Se sont fuis comme peautraille, Monstrans que d'honneur ne leur chaille.
    Œuvres, p. 678 (peautre [1])
  9. Lors suis-je esjoy de ton aise, et prens plaisir en ce que tu evades les miseres que je seuffre chacun jour.
    le Curial. (évader (s'))
  10. Escharceté est à noble interdite ; Tout gentil cueur tient au large sa bende.
    Brev. des nobles. (bande [2])
  11. Peu après la guette de St Denys vit venir les coureurs des François, et sonna à tout ; et incontinent le dit messire de Beaumont et ses gens d'armes saillirent hors de la diste ville.
    ib. p. 99 (tout, toute)
  12. Dont il a dueil tel et si grant, Que ce luy est infinité.
    Poésies, p. 747 (infinité)
  13. Ainsi que un moust qui boust au tonel et par faulte de vent rompt la barre et le bondail…
    l'Espérance. (bondon)
  14. Ne soyez pas plus desordonnez que les maindres bestelettes, ne plus negligens ou moins enclinez à vostre commune salvation.
    Quadrilogue invectif. (désordonner)
  15. Ainsi que un moust qui boust ou tonnel et par faulte de vent rompt la barre et le bondail…
    l'Espérance des trois vertus. (moût)
  16. Vous cheez [tombez] en leur servitute, comme les perdrix qui, en fuiant à despourveue negligence le perdrieur, cheent en sa tonnelle.
    p. 272 (perdrieur)
  17. Le bon et saige, qui ad ce besoin m'avoit conduit jusques au lict, demoura de couste moy estourdy, estonny et comme en litargie.
    l'Espérance ou consolation des 3 vertus. (côte)
  18. Homme n'est pas facteur des creatures de Dieu, mais contemplateur de ses œuvres.
    dans le Dict. de DOCHEZ. (contemplateur, trice)
  19. Car par tropeaulx Nonobstant les cris et rappeaulx Des bons, couvristes les coppeaulx [coteaux] Des heaulmes…
    le Livre des quatre dames. (rappel)
  20. Le cours de la durée des seigneuries et des citez que les naturiens appellent periode.
    Quadril. inv. p. 403 (période)