Alain CHARTIER, auteur cité dans le Littré

CHARTIER (1385-1433)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHARTIER a été choisie.

215 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le livre des quatre dames 1424 28 citations
Quadrilogue invectif 1422 34 citations

Quelques citations de Alain CHARTIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 215 citations dans le Littré.

  1. Qui ne commence son euvre sur affection vertueuse, et ne la conduit au liveau et sous la mesure de raison, semble à celuy qui edifie sur faulx fondement.
    l'Espérance, p. 298 (niveau)
  2. Male bouche tient bien grand court ; Chascun à mesdire estudie ; Faulx amoureux au temps qui court Servent tous de goliardie.
    La belle dame sans merci. (courir)
  3. La ceinture et la guaine d'icelle espée couvertes de velours, et la bouterolle de mesmes.
    Charles VII (bouterolle)
  4. Et le meur adressement et le hault esgart du roy Charles le Quint fit le bon Bertran de Claiquin tant de fois vaincre les ennemis glorieusement.
    Quadril. invect. (égard [1])
  5. Conclusion, se assemblerent et entrerent dedens le pays des Liegeois, boutant les feux par les maisons et par les bleds qui estoient prets de cueillir, et conduisoit iceux boutefeux le sire de Jumont.
    Charles VII (boute-feu)
  6. Vos yeulz ont si empraint leur merche En mon cueur, que, quoy qu'il adviengne, Se j'ay l'honneur où je le cherche, Il convient que de vous me viengne.
    la Belle dame sans merci. (marque)
  7. Si la sapience du sage Salomon, la proesse du preux et vaillant Hector… estoit en ung ost desordonné… la sapience seroit au par aller irritée, la proesse ramollie…
    Quadriloge invectif, p. 450 (irritant, ante [1])
  8. C'est dur morcel à avaller.
    Le livre des quatre dames. (avaler)
  9. Les mouches à miel, qui chascune en leur exain gardent leurs offices et leurs ordres.
    Quadrilogue invectif. (essaim)
  10. Le temps n'estoit mie nueux ; De bleu estoient vestuz les cieux, Et le beau soleil cler luisoit.
    Le livre des quatre dames. (bleu, bleue)
  11. Tels sont les ouvrages et les matieres de la cour, que les simples y sont mesprisés, les vertueux enviez, et les arrogans orgueilleux en perils mortels ; et, si tu y es ravalé au-dessous des autres palatins [gens de cour], tu seras envieux de leur povoir.
    le Curial, p. 393 (palatin [1])
  12. Estourdy, estonny et comme en litargie.
    l'Espérance ou consol. des 3 vertus (léthargie)
  13. Et dame qui est financhiere [qui fournit] De tous les biens de mon pourpris.
    Œuvres, p. 751 (financier [1])
  14. Quand les autres sont oillez sans desserte des biens que tu cuides avoir desservis.
    l'Esperance ou consolation. (ouiller)
  15. Et de ses mains me tenoit la teste et les yeux embrunchez et estoupez, si que je n'avoye l'aise de veoir ni oyr.
    Œuvres, p. 263, dans RAYNOUARD, Lex. (embroncher)
  16. Or en as tu assez et plus que porter n'en pues [tu n'en peux porter].
    Quadril. invect. (porter [1])
  17. Les dames de Romme firent coupper leurs blons cheveulx… et consentirent leur plus chier et naturel ornement estre converti en rude mystere [emploi, engin].
    Quadril. invectif. (mystère)
  18. Parle qui veult, ou qui vouldra se taise.
    Complainte contre la mort (qui)
  19. Voiant sa maladie engregier [augmenter] et ses jours decliner, receut bien et devotement ses sacremens, et fit ses derrenieres ordonnances et leez tels que bon luy sembla.
    Hist. de Charle VI et VII, p. 249 (legs)
  20. Or veult l'amant faire ditz et balades… Et il s'enferme en chambre ou en retrait, Pour escrire plus à l'aise et à trait, Et met une heure à faire ung tout seul trait.
    Poésies, p. 557 (trait [1])