Alain CHARTIER, auteur cité dans le Littré

CHARTIER (1385-1433)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHARTIER a été choisie.

215 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le livre des quatre dames 1424 28 citations
Quadrilogue invectif 1422 34 citations

Quelques citations de Alain CHARTIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 215 citations dans le Littré.

  1. Qui ne commence son euvre sur affection vertueuse, et ne la conduit au liveau et sous la mesure de raison, semble à celuy qui edifie sur faulx fondement.
    l'Espérance, p. 298 (niveau)
  2. Regrettant la doulceur nayve du naturel pays, qui tousjours demeure emprainte ou courage.
    Espér. ou consolation des trois vertus. (natif, ive)
  3. Qui son convent [convention, promesse] Ne tient, mais le tourne souvent, Ainsi que le coichet au vent.
    Le livre des quatre dames. (cochet)
  4. En racomptant le fait qu'ils congnoissent, ilz demeurent en descongnoissance de la cause.
    dans RAYNOUARD (déconnaissance)
  5. Si estoit la voix du peuple comme les mouetes, qui par leur cry denoncent le flot de la mer.
    Quadriloge invectif, p. 431 (mouette [1])
  6. Ouquel soubz un langaige affaité sont enclos les commencemens et ouvertures de mettre rigueur en la court amoureuse.
    Requête aux dames. (affété, ée)
  7. Comme deux raims en une tige.
    p. 627 (rame [1])
  8. C'est dur morcel à avaller.
    Le livre des quatre dames. (avaler)
  9. Chascun se pare, Et veult aller à la tentare, Et semblent bouhoureaux [canards] en mare.
    Poés. p. 665 (mare)
  10. Mais tant rouay, Qu'ung tel qui me plaisoit trouvay, Que loyal et bon esprouvay.
    le Liv. des quatre dames. (rouer)
  11. Ceux qui sont plus tenus de servir se font plus chier achapter.
    Quadriloge invectif. (faire [1])
  12. Et desir, espoir, use et gaste Au long aller, Sans y laisser que regaler.
    le Livre des quatre dames (régaler [1])
  13. Le temps n'estoit mie nueux ; De bleu estoient vestuz les cieux, Et le beau soleil cler luisoit.
    Le livre des quatre dames. (bleu, bleue)
  14. Discorde haineuse Fait vie oultrageuse… Au cueur chagrineuse, Au corps perilleuse.
    Lai de paix. (chagrin, ine [3])
  15. Tels sont les ouvrages et les matieres de la cour, que les simples y sont mesprisés, les vertueux enviez, et les arrogans orgueilleux en perils mortels ; et, si tu y es ravalé au-dessous des autres palatins [gens de cour], tu seras envieux de leur povoir.
    le Curial, p. 393 (palatin [1])
  16. Et de ses mains me tenoit la teste et les yeux embrunchez et estoupez, si que je n'avoye l'aise de veoir ni oyr.
    Œuvres, p. 263, dans RAYNOUARD, Lex. (embroncher)
  17. Dieu permet qu'il soit vexé par guerre, en laquelle chercher une scintille de justice est soy abuser.
    Quadril. invectif. (vexer)
  18. Si la sapience du sage Salomon, la proesse du preux et vaillant Hector… estoit en ung ost desordonné… la sapience seroit au par aller irritée, la proesse ramollie…
    Quadriloge invectif, p. 450 (irritant, ante [1])
  19. Si les gouverne Et enivre du vin de sa taverne Amours, qui cloz les tient dedans son cerne.
    Débat des deux fort. (cerne)
  20. Les François et Gascons estoient montez sur bons et forts chevaux, vistes et bons à la main, et pour ce abbatoient et tumboient tout se qu'ils trouvoient à eulx contraire.
    Hist. de Ch. VI et VII, p. 46 (tomber)