Alain CHARTIER, auteur cité dans le Littré

CHARTIER (1385-1433)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHARTIER a été choisie.

215 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le livre des quatre dames 1424 28 citations
Quadrilogue invectif 1422 34 citations

Quelques citations de Alain CHARTIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 215 citations dans le Littré.

  1. Avoit l'un de ses bras couvert duquel elle tenoit unes très singlans escourgiées.
    l'Espérance. (escourgée)
  2. Regret m'assault, et pitié me fait guerre, Pleure, gemis, et n'est homme qui l'oye.
    Ball. sur la mort de sa dame (guerre)
  3. Male bouche tient bien grand court ; Chascun à mesdire estudie ; Faulx amoureux au temps qui court Servent tous de goliardie.
    La belle dame sans merci. (courir)
  4. La fortune rit à plaine gueulle et bat ses paulmes, quand il meschiet [mésarrive] à grands seigneurs.
    le Curial. (plein, eine [1])
  5. En racomptant le fait qu'ils congnoissent, ilz demeurent en descongnoissance de la cause.
    dans RAYNOUARD (déconnaissance)
  6. Ouquel soubz un langaige affaité sont enclos les commencemens et ouvertures de mettre rigueur en la court amoureuse.
    Requête aux dames. (affété, ée)
  7. Tels sont les ouvrages et les matieres de la cour, que les simples y sont mesprisés, les vertueux enviez, et les arrogans orgueilleux en perils mortels ; et, si tu y es ravalé au-dessous des autres palatins [gens de cour], tu seras envieux de leur povoir.
    le Curial, p. 393 (palatin [1])
  8. Le cours de la durée des seigneuries et des citez que les naturiens appellent periode.
    Quadril. inv. p. 403 (période)
  9. Attendant le soleil levant, Moitié dormant, moitié veillant, Environ l'aube ou peu avant.
    Excusation de maître Alain (moitié)
  10. Lors suis-je esjoy de ton aise, et prens plaisir en ce que tu evades les miseres que je seuffre chacun jour.
    le Curial. (évader (s'))
  11. Si la sapience du sage Salomon, la proesse du preux et vaillant Hector… estoit en ung ost desordonné… la sapience seroit au par aller irritée, la proesse ramollie…
    Quadriloge invectif, p. 450 (irritant, ante [1])
  12. Quand les autres sont oillez sans desserte des biens que tu cuides avoir desservis.
    l'Esperance ou consolation. (ouiller)
  13. Ainsi pourrez en tout lieu comparer, Et en amant passer mainte pensée, Et tant sera honneur en vous tassée Que vous pourrez amoureux appeler.
    Lai de Plaisance. (tasser)
  14. Ung entre les autres y vy, Qui souvent alloit et venoit, Et pensant com homme ravy, Et gueres de bruit ne menoit.
    la Belle dame sans mercy. (venir)
  15. Qui son convent [convention, promesse] Ne tient, mais le tourne souvent, Ainsi que le coichet au vent.
    Le livre des quatre dames. (cochet)
  16. Ne soyez pas plus desordonnez que les maindres bestelettes, ne plus negligens ou moins enclinez à vostre commune salvation.
    Quadrilogue invectif. (désordonner)
  17. Ils eurent moult à souffrir, pour ce que c'estoit sur l'yver, et qu'il ne fina de plouvoir durant ce temps.
    Charles VII (sur [1])
  18. Nerci [noirci] de dueil et aggravé de peine.
    Complainte contre la mort. (aggraver)
  19. Chascun se pare Et veut aller à la tentare, Et semblent bouhoureaux en mare.
    Poésies, p. 665 (bourret et bourrot [2])
  20. La science que Dieu a des choses est en luy et par luy establement necessaire.
    Œuvres, p. 379 (stablement)