Alain CHARTIER, auteur cité dans le Littré

CHARTIER (1385-1433)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHARTIER a été choisie.

215 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le livre des quatre dames 1424 28 citations
Quadrilogue invectif 1422 34 citations

Quelques citations de Alain CHARTIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 215 citations dans le Littré.

  1. Princesse, las ! selon ce contenu, Mourir m'en vois [je m'en vais].
    Ballade. (contenu [2])
  2. Chascun dit bien : oblie, oblie ; Mais il ne le fait pas qui veult.
    Le débat d'un reveille matin. (faire [1])
  3. Ils eurent moult à souffrir, pour ce que c'estoit sur l'yver, et qu'il ne fina de plouvoir durant ce temps.
    Charles VII (sur [1])
  4. Ainsi que faict homme nay pour soy seulement, sans fructifier à la commune utilité.
    Quadrilogue invectif. (naître)
  5. Encontre ung faulx, un et demi.
    Œuvres, p. 719 (faux, fausse [1])
  6. Homme n'est pas facteur des creatures de Dieu, mais contemplateur de ses œuvres.
    dans le Dict. de DOCHEZ. (contemplateur, trice)
  7. La cour alleche friandement ceux qui y viennent, en leur usant de fauces promesses.
    le Curial, p. 400 (friandement)
  8. Chevance et avoir ne sont qu'accessoires et serves à vertu et comme chamberieres.
    Quadril. invectif. (accessoire)
  9. Le fleal de la divine justice qui nous fiert [frappe] par l'adversité presente, nous doybt esmouvoir à prendre couraige pour nous jecter hors de ceste infortune.
    Quadriloge, dans PALSGRAVE, p. 173, au mot masculin. (infortune)
  10. Vous cheez [tombez] en leur servitute, comme les perdrix qui, en fuiant à despourveue negligence le perdrieur, cheent en sa tonnelle.
    p. 272 (perdrieur)
  11. Et si sa dame à la fenestre vient Soy monstrer goutte [un peu], Ou se le vent une fenestre boute, Dont il cuide que sa dame l'escoute, S'en va coucher joyeulx, n'en faites doubte.
    Poésies, p. 559 (goutte [1])
  12. La fortune rit à plaine gueulle et bat ses paulmes, quand il meschiet [mésarrive] à grands seigneurs.
    le Curial. (plein, eine [1])
  13. L'estendart du roy qui estoit de satin vermeil cramoisy.
    Hist. de Charles VII, p. 182, dans LACURNE (étendard)
  14. Et dame qui est financhiere [qui fournit] De tous les biens de mon pourpris.
    Œuvres, p. 751 (financier [1])
  15. L'archevesque de Ravenne estoit de la famille et maison des Ursins de Rome.
    Hist. de Charles VII, p. 259, dans LACURNE (famille)
  16. Mais que demandes-tu ? tu quiers chemin à toy perdre, à l'exemple de moy, et veulx saillir du havre de seureté pour toy noyer dedans la mer.
    le Curial. (havre)
  17. Les desgarnis de foy, vuidez d'esperance, qui n'eurent pas le courage fort à endurer ne la longanimité de bien attendre.
    l'Espérance, p. 333 (longanimité)
  18. …Chevance et aveir ne sont que assessoires et serves à vertu et comme chamberieres.
    Quadrilogue invectif. (serf, erve)
  19. Tous est fait pour homme servir, Et homme est fait pour servir dame, Et ne s'en peut desasservir.
    Poés. p. 751 (désasservir)
  20. Brodeurs, ouvriers, et bons entretailleurs, Et jouelliers, orfevres, esmailleurs.
    Le debat des deux fortunes. (émailleur)