Louis de Bourbon, prince de CONDÉ, auteur cité dans le Littré

CONDÉ (1530-1569)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CONDÉ a été choisie.

Le titre complet de l'œuvre apocryphe est « Mémoires de Louis de Bourbon, prince de Condé, contenant ce qui s'est passé de plus mémorable en France pendant les années 1559 à 1564. » Littré cite l'édition parue dans « Nouvelle collection des mémoires pour servir à l'histoire de France » par MM. Michaud et Poujoulat, t. VI.

90 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Mémoires de Louis de Bourbon, prince de Condé 1559-1564 88 citations

Quelques citations de Louis de Bourbon, prince de CONDÉ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 90 citations dans le Littré.

  1. Qu'ilz n'abusent de la clemence dont avons usé envers les simples.
    Mémoires, p. 554 (clémence)
  2. Ceste maniere de proceder ne peut estre dite connivence ne dissimulation.
    Mémoires, dans le Dict. de DOCHEZ. (connivence)
  3. Des quels outrages et cruautez le dit seigneur prince espere obtenir quelque jour justice, et qu'à faute des hommes Dieu en fera condigne vengeance.
    Mémoires, p. 633 (condigne)
  4. Les fideles de l'Eglise reformée qu'ils nomment huguenots.
    ib. p. 665 (huguenot, ote)
  5. Estant le bien de l'Eglise inalienable.
    Mémoires, 701 (inaliénable)
  6. Le dit homme saisy de meubles fut pendu sur le champ, sans figure ni forme de procès, aux lucarnes de la maison où il avoit faict le pillage.
    Mémoires, p. 682 (lucarne)
  7. Quant la clemence ne s'escartoit pas du tout de la severité, ains la coustoyoit et accompagnoit, afin que l'une des voyes fust aydée de l'aultre.
    Mémoires, p. 552 (côtoyer)
  8. Ceux qui n'avoient de bons habillemens en louerent à la fripperie, affin d'estre estimés de reputation.
    Mémoires, p. 621 (friperie)
  9. Comploter de commencer et entretenir, soubz pretexte de religion, ceste guerre civile.
    Mémoires, p. 660 (comploter)
  10. Le mal en est si contagieux qu'il y a danger qu'il ne se espande plus avant par toute la chrestienté.
    Mémoires, p. 644 (contagieux, euse)
  11. Avoir mis toute la France en trouble et en combustion.
    Mémoires, p. 658 (combustion)
  12. Celui qui opine le premier doit esbaucher tous les poincts principaux.
    Mémoires, p. 558 (ébaucher)
  13. Les seditieux que l'on tiendra de si court qu'ilz n'oseront entreprendre…
    Mémoires, p. 643 (court, courte)
  14. Faussement il denombre tels inconvenients.
    Mémoires, dans le Dict. de DOCHEZ. (dénombrer)
  15. Jehan Calvin, un petit pedagogue, si pauvre et necessiteux qu'il fallut que par tel moyen il s'entretint aux estudes.
    Mémoires, p. 641 (pédagogue)
  16. Le dit seigneur meu de bonnes et grandes considerations.
    Mémoires, p. 670 (considération)
  17. Nous trouver, au premier mandement du dict seigneur prince, esquippez pour l'accompagner partout où il luy plaira nous commander.
    Mémoires, p. 647 (équiper)
  18. Pilleries, brisemens d'images et saccagemens de temples.
    Mémoires, p. 646 (brisement)
  19. Les deniers du roy, lesquels il faudra qu'ils facent bons, quoiqu'il tarde, et en seront comptables.
    Mémoires, p. 634 (comptable)
  20. Les docteurs de la faculté de theologie seront congregés et assemblés.
    Mémoires, p. 609 (congrégé, ée)