Louis de Bourbon, prince de CONDÉ, auteur cité dans le Littré

CONDÉ (1530-1569)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CONDÉ a été choisie.

Le titre complet de l'œuvre apocryphe est « Mémoires de Louis de Bourbon, prince de Condé, contenant ce qui s'est passé de plus mémorable en France pendant les années 1559 à 1564. » Littré cite l'édition parue dans « Nouvelle collection des mémoires pour servir à l'histoire de France » par MM. Michaud et Poujoulat, t. VI.

90 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Mémoires de Louis de Bourbon, prince de Condé 1559-1564 88 citations

Quelques citations de Louis de Bourbon, prince de CONDÉ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 90 citations dans le Littré.

  1. Les effects lesquels je rendray, Dieu aidant, conformes au langage de ma protestation.
    Mémoires, p. 661 (conforme)
  2. La court permet aux lieutenants, officiers du guet et archers de prendre et apprehender au corps sans commission ne permission ceux qui feront des assemblées [pour la religion protestante].
    Mémoires, p. 552 (commission)
  3. Les clairons, hault-bois et trompettes du tournoy.
    Mém. p. 546 (clairon [1])
  4. Troubler le royaume en transgressant les edicts.
    Mém. p. 658 (transgresser)
  5. Le peu de respect que portent à la royne ceux qui font tous les jours des conseils à part, puis lui font passer ce qu'ils ont arresté, font des depesches, puis les lui communiquent.
    Mémoires, p. 659 (dépêche)
  6. Sachans qu'ilz ne pourroyent innover les choses sans l'œuvre des grands, ils les voulurent gaigner, leur proposant liberté de conscience [de faire ce qu'ils voudraient].
    Mémoires, p. 641 (conscience)
  7. Les fideles de l'Eglise reformée qu'ils nomment huguenots.
    ib. p. 665 (huguenot, ote)
  8. La chose tire une telle consequence après soy, que la fin n'en peut estre que deplorable.
    Mém. p. 650 (conséquence)
  9. Les roys ont les mains longues.
    Mémoires, p. 598 (long, ongue)
  10. Il requiert que l'edict soit observé sans restriction ne modification aucune.
    Mémoires, p. 666 (modification)
  11. Non pour vous faire ni mes tuteurs ni protecteurs du royaume ni conservateurs de ma ville de Paris.
    Mémoires, p. 704 (conservateur, trice)
  12. Que messieurs de Guise n'ayent pas cest honneur d'estre auprès du roi et de vous, pour desfavoriser ma cause.
    Mémoires, p. 594 (défavoriser)
  13. Estant le bien de l'Eglise inalienable.
    Mémoires, 701 (inaliénable)
  14. Les deniers du roy, lesquels il faudra qu'ils facent bons, quoiqu'il tarde, et en seront comptables.
    Mémoires, p. 634 (comptable)
  15. Coulpables de leze-majesté et perturbateurs du repos public de ce royaume.
    Mémoires, p. 646 (perturbateur, trice)
  16. En ce conflit, qui dura une bonne demie heure, furent blessez des mutins environ trente ou quarante.
    Mémoires, p. 612 (conflit)
  17. Les armes des bourgeois estoient envoiées à l'hostel de ville, sur lesquelles estoit mise une estiquette et marque, pour les rendre à ceux à qui elles appartenoient.
    Mémoires, p. 705 (étiquette)
  18. Il se presenta pour trouver preuves contre le prince de Condé, desquelles neantmoins il disoit ne pouvoir autrement fournir, sinon que premierement il fust en liberté.
    Mémoires, p. 589 (fournir)
  19. Pilleries, brisemens d'images et saccagemens de temples.
    Mémoires, p. 646 (brisement)
  20. Les fautes advenues avant la derniere prohibition des conventicules [pour le protestantisme].
    Mémoires, p. 552 (conventicule)