Louis de Bourbon, prince de CONDÉ, auteur cité dans le Littré

CONDÉ (1530-1569)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CONDÉ a été choisie.

Le titre complet de l'œuvre apocryphe est « Mémoires de Louis de Bourbon, prince de Condé, contenant ce qui s'est passé de plus mémorable en France pendant les années 1559 à 1564. » Littré cite l'édition parue dans « Nouvelle collection des mémoires pour servir à l'histoire de France » par MM. Michaud et Poujoulat, t. VI.

90 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Mémoires de Louis de Bourbon, prince de Condé 1559-1564 88 citations

Quelques citations de Louis de Bourbon, prince de CONDÉ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 90 citations dans le Littré.

  1. Avoir mis toute la France en trouble et en combustion.
    Mémoires, p. 658 (combustion)
  2. Malligny qui n'est pas plus homme de bien qu'eux.
    Mémoires, p. 555 (homme)
  3. La petitesse de la ville et la force du chasteau leur sembloit estre commode pour la defense et seureté de leurs personnes.
    Mémoires, p. 549 (commode [1])
  4. Ceux que l'on s'efforce de calonnier.
    Mémoires, p. 640 (calomnier)
  5. Ceux qui ont esmeu ceste guerre civile, ont conjuré de troubler la tranquillité du royaume.
    Mémoires, p. 656 (conjurer)
  6. Declarant criminels de leze majesté tous ceux qui en forme d'hostilité ont pris les armes contre le roy en son royaume.
    Mémoires, p. 685 (hostilité)
  7. Les docteurs de la faculté de theologie seront congregés et assemblés.
    Mémoires, p. 609 (congrégé, ée)
  8. N'ayant aultre plus grande affection, si non de me maintenir et continuer en vostre bonne grace.
    Mémoires, p. 692 (continuer)
  9. Le dit homme saisy de meubles fut pendu sur le champ, sans figure ni forme de procès, aux lucarnes de la maison où il avoit faict le pillage.
    Mémoires, p. 682 (lucarne)
  10. En ce conflit, qui dura une bonne demie heure, furent blessez des mutins environ trente ou quarante.
    Mémoires, p. 612 (conflit)
  11. Jehan Calvin, un petit pedagogue, si pauvre et necessiteux qu'il fallut que par tel moyen il s'entretint aux estudes.
    Mémoires, p. 641 (pédagogue)
  12. Que messieurs de Guise n'ayent pas cest honneur d'estre auprès du roi et de vous, pour desfavoriser ma cause.
    Mémoires, p. 594 (défavoriser)
  13. Des quels outrages et cruautez le dit seigneur prince espere obtenir quelque jour justice, et qu'à faute des hommes Dieu en fera condigne vengeance.
    Mémoires, p. 633 (condigne)
  14. Le mal en est si contagieux qu'il y a danger qu'il ne se espande plus avant par toute la chrestienté.
    Mémoires, p. 644 (contagieux, euse)
  15. Faussement il denombre tels inconvenients.
    Mémoires, dans le Dict. de DOCHEZ. (dénombrer)
  16. Deserteurs de l'honneur de Dieu et du bien de son eglise.
    Mémoires, p. 668 (déserteur)
  17. L'estat necessaire pour la conservation des bons et cohertion des iniques.
    Mémoires, p. 553 (coercion)
  18. Le peu de respect que portent à la royne ceux qui font tous les jours des conseils à part, puis lui font passer ce qu'ils ont arresté, font des depesches, puis les lui communiquent.
    Mémoires, p. 659 (dépêche)
  19. Et voulurent les dits Anglois surprendre Onfleur, auquel lieu ils furent bien frottés.
    Mém. p. 693 (frotter)
  20. Les deniers du roy, lesquels il faudra qu'ils facent bons, quoiqu'il tarde, et en seront comptables.
    Mémoires, p. 634 (comptable)