Louis de Bourbon, prince de CONDÉ, auteur cité dans le Littré

CONDÉ (1530-1569)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CONDÉ a été choisie.

Le titre complet de l'œuvre apocryphe est « Mémoires de Louis de Bourbon, prince de Condé, contenant ce qui s'est passé de plus mémorable en France pendant les années 1559 à 1564. » Littré cite l'édition parue dans « Nouvelle collection des mémoires pour servir à l'histoire de France » par MM. Michaud et Poujoulat, t. VI.

90 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Mémoires de Louis de Bourbon, prince de Condé 1559-1564 88 citations

Quelques citations de Louis de Bourbon, prince de CONDÉ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 90 citations dans le Littré.

  1. Ceux que l'on s'efforce de calonnier.
    Mémoires, p. 640 (calomnier)
  2. Je suis parti en poste de la ville de Paris, garny d'un brevet de passe-port, signé Dumas, controlleur general des postes.
    Mémoires, p. 662 (passe-port)
  3. Les docteurs de la faculté de theologie seront congregés et assemblés.
    Mémoires, p. 609 (congrégé, ée)
  4. Les clairons, hault-bois et trompettes du tournoy.
    Mém. p. 546 (clairon [1])
  5. Les roys vos ayeul, pere et frere, voulans empescher l'acroissement de ces seditions, ont, après plusieurs commutations d'edictz, assemblé cumulativement toutes les puissances de leurs cours souveraines.
    Mémoires, p. 624 (cumulativement)
  6. Il se presenta pour trouver preuves contre le prince de Condé, desquelles neantmoins il disoit ne pouvoir autrement fournir, sinon que premierement il fust en liberté.
    Mémoires, p. 589 (fournir)
  7. L'on luy donna les escarpins avec le feu, que l'on dit estre l'un des plus cruelz torments qui se peut appliquer sur l'homme.
    Mémoires, p. 588 (escarpin)
  8. Un receptacle de gens de mauvaise vie.
    p. 672 (réceptacle)
  9. Les délinquants infracteurs des édits violez, et spoliateurs punis comme il appartient.
    Mém. p. 668 (spoliateur, trice)
  10. Que messieurs de Guise n'ayent pas cest honneur d'estre auprès du roi et de vous, pour desfavoriser ma cause.
    Mémoires, p. 594 (défavoriser)
  11. Estant le bien de l'Eglise inalienable.
    Mémoires, 701 (inaliénable)
  12. Le chancelier de l'Hospital fist permettre par tollerance aux ministres de faire presches publicques.
    Mém. p. 609 (tolérance)
  13. Le dit seigneur meu de bonnes et grandes considerations.
    Mémoires, p. 670 (considération)
  14. Pilleries, brisemens d'images et saccagemens de temples.
    Mémoires, p. 646 (brisement)
  15. En ce conflit, qui dura une bonne demie heure, furent blessez des mutins environ trente ou quarante.
    Mémoires, p. 612 (conflit)
  16. Autant de deux escus que les banquiers ont envoyés à Rome, autant de curez nous ont-ils envoyés.
    Mémoires, p. 559 (banquier [1])
  17. Les seditieux que l'on tiendra de si court qu'ilz n'oseront entreprendre…
    Mémoires, p. 643 (court, courte)
  18. Celui qui opine le premier doit esbaucher tous les poincts principaux.
    Mémoires, p. 558 (ébaucher)
  19. Et cas advenant qu'aucun compris en ceste presente association reçoive outrage ou violence.
    Mém. p. 647 (comprendre)
  20. Faussement il denombre tels inconvenients.
    Mémoires, dans le Dict. de DOCHEZ. (dénombrer)