François L'Hermite, sieur du Soliers, dit TRISTAN L'HERMITE, auteur cité dans le Littré

TRISTAN (1601-1655)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme TRISTAN a été choisie.

336 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La Marianne 1636 108 citations
La Mort de Chrispe ou Les Malheurs domestiques du Grand Constantin 1644 135 citations
Panthée 1637 87 citations

Quelques citations de François L'Hermite, sieur du Soliers, dit TRISTAN L'HERMITE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 336 citations dans le Littré.

  1. Eh bien ! je prends sur moi la dette tout entière.
    Mort de Chrispe, I, 3 (dette)
  2. En ce discours dépourvu de science.
    M. de Chrispe, IV, 1 (dépourvu, ue)
  3. Lorsque l'on veut choquer un puissant ennemi.
    Mariane, IV, 1 (ennemi, ie)
  4. Débile secours.
    Panthée, II, 3 (débile)
  5. Il m'a pris tout à coup des éblouissements.
    M. de Chrispe, III, 4 (éblouissement)
  6. Je vous pardonnerai de bon cœur tout ce crime.
    M. de Chrispe, III, 4 (cœur)
  7. Il doit lancer contre elle un trait de ma façon.
    Mariane, II, 3 (façon)
  8. Seigneur, s'il vous plaisait d'entendre ma défense, Possible que l'excuse amoindrirait l'offense.
    M. de Chrispe, V, 2 (amoindrir)
  9. Il sort du pavillon pour tourner vers ces lieux…
    Panthée, v, 2 (tourner)
  10. Il coulera du temps avant qu'il s'établisse.
    M. de Chrispe, IV, 11 (couler)
  11. Je m'en vais te verser de quoi te rafraîchir.
    Marianne, IV, 5 (rafraîchir)
  12. Sa grâce, sa beauté, sa parole, son port.
    Marianne, II, 1 (parole)
  13. Ce qu'écrit le destin ne peut être effacé… De ses piéges secrets on ne peut s'affranchir, Nous y courons plus droit en pensant les gauchir.
    Marianne, I, 3 (gauchir)
  14. Ce levain de révolte et de sédition.
    Mariane, IV, 1 (levain)
  15. La vertu rend parfois les malheurs vénérables.
    M. de Chrispe, IV, 4 (vertu)
  16. Mais ne la vois-je pas qui s'en vient droit à moi ?
    Marianne, II, 3 (venir)
  17. De mémoire, en ce lieu, vous semblez dépourvue.
    Panthée, IV, 1 (dépourvu, ue)
  18. L'amour paraît de l'autre [côté], entouré de délices ; Et la guirlande qu'il me tend Éclate sur des précipices.
    M. de Chrispe, II, 1 (guirlande)
  19. … Dans la défaveur et l'abandonnement.
    Mariane, IV, 5 (défaveur)
  20. Rien ne peut égaler l'ennui qui la désole.
    M. de Chrispe, I, 3 (désoler)