François L'Hermite, sieur du Soliers, dit TRISTAN L'HERMITE, auteur cité dans le Littré

TRISTAN (1601-1655)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme TRISTAN a été choisie.

336 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La Marianne 1636 108 citations
La Mort de Chrispe ou Les Malheurs domestiques du Grand Constantin 1644 135 citations
Panthée 1637 87 citations

Quelques citations de François L'Hermite, sieur du Soliers, dit TRISTAN L'HERMITE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 336 citations dans le Littré.

  1. Jamais la piété ne peut accompagner Un cœur préoccupé du dessein de régner.
    M. de Chrispe. IV, 1 (régner)
  2. Viens m'en conter au long la pitoyable histoire.
    Mariane, V, 2 (long, ongue)
  3. J'abhorre tout de lui, jusqu'à son amitié.
    Mariane, II, 2 (jusque et jusques)
  4. Le ciel voit nos pensers et parfois les découvre.
    M. de Chrispe, II, 1 (parfois)
  5. Je le repousserai d'un air qui fera foi Qu'on ne doit pas manquer de respect à son roi.
    Mariane, II, 5 (foi)
  6. Vous rebutiez toujours nos fidèles avis.
    Marianne, II, 8 (rebuter)
  7. [Il] Fit ferme longtemps et puis se démentit.
    M. de Chrispe, I, 3 (démentir)
  8. J'ai longtemps contemplé l'inconstance des choses.
    M. de Chrispe, III, 1 (inconstance)
  9. Je me trouve aussi grand terrien Que le roi de Lydie et que l'Assyrien.
    Panthée, I, 4 (terrien, ienne)
  10. Votre maison sans cesse est ouverte aux douleurs.
    Mariane, I, 3 (ouvert, erte)
  11. Mémorable journée.
    Panthée, I, 1 (mémorable)
  12. Tu crèveras bientôt du venin que tu jettes.
    Mort de Chrispe, IV, 7 (crever)
  13. Mon âme est de merveille également saisie Et de sa diligence et de sa courtoisie.
    Panthée, III, 8 (courtoisie)
  14. S'il arrivait qu'Auguste entrât au monument.
    Mariane, IV, 1 (monument)
  15. Ébloui de l'éclat de la splendeur mondaine, Je me flattais toujours d'une espérance vaine ; Faisant le chien couchant auprès d'un grand seigneur, Je me vis toujours pauvre, et tâchai de paraître ; Je vécus dans la peine, attendant le bonheur, Et mourus sur un coffre en attendant mon maître.
    Son épitaphe (1655). (mourir)
  16. Sentiments mélancoliques.
    ib. V, 3 (mélancolique)
  17. De tout autre intérêt vos pleurs m'ont détaché.
    Mort de Chrispe, IV, 1 (détacher [2])
  18. Pour nous égaler ceux que nous avons soumis.
    M. de Chrispe, III, 6 (égaler)
  19. Vous direz quelque jour que ce trait exemplaire Était pour votre État un mal fort nécessaire.
    Mariane, V, 2 (exemplaire [1])
  20. Cet illustre empereur, ce miroir des grands princes.
    M. de Chrispe, I, 3 (miroir)