François L'Hermite, sieur du Soliers, dit TRISTAN L'HERMITE, auteur cité dans le Littré

TRISTAN (1601-1655)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme TRISTAN a été choisie.

336 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La Marianne 1636 108 citations
La Mort de Chrispe ou Les Malheurs domestiques du Grand Constantin 1644 135 citations
Panthée 1637 87 citations

Quelques citations de François L'Hermite, sieur du Soliers, dit TRISTAN L'HERMITE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 336 citations dans le Littré.

  1. Et lui du même temps, par une erreur extrême, Pour nous contrarier est contraire à lui-même.
    M. de Chrispe, III, 3 (contrarier)
  2. Je m'en vais me conduire entre des précipices, Dans un sentier glissant.
    Mariane, II, 4 (glissant, ante)
  3. Il a fait contre moi mille imprécations.
    Mariane, I, 3 (imprécation)
  4. La plus belle vie… D'un prompt coup de ciseau se voit souvent tranchée.
    Mort de Chrispe, III, 1 (ciseau)
  5. Depuis que l'amour me tient à la torture, Il verse dans mon sein l'absinthe toute pure.
    Panthée, V, 1 (absinthe)
  6. Ses troupes là-dessus ont été dispersées Pour rompre dès l'abord ces pointes avancées.
    Panthée, V, 1 (dessus)
  7. Chrispe est comme un enfant qui voit un fer reluire, Et qui le veut avoir, quoiqu'il lui puisse nuire.
    M. de Chrispe, III, 2 (reluire)
  8. J'ai couru vers les lieux où le bruit s'épandait.
    Mariane, I, 3 (épandre)
  9. J'ai plus d'horreur de vous que des feux, que des fers Et de tous les serpents qui rampent aux enfers.
    M. de Chrispe, III, 4 (ramper)
  10. Faites pleuvoir sur eux de la flamme et du soufre.
    Mariane, v, 2 (pleuvoir)
  11. Infidèle espionne et mauvaise interprète.
    Marianne, v, 1 (espion, onne)
  12. Constance deviendra l'espion de Licine, Et, l'éclairant de près, fera toujours savoir…
    M. de Chrispe, I, 3 (éclairer)
  13. L'homme faible et léger… S'enivre de faveur comme on le fait de vin.
    Panthée, III, 5 (enivrer)
  14. Le bruit des chiens et des trompes qui sonnent.
    M. de Chrispe, I, 3 (trompe [1])
  15. De grands rois tous les jours la fortune se joue.
    M. de Chrispe, I, 3 (roi [1])
  16. L'excès de sa douleur dévore sa parole [l'intercepte].
    M. de Chrispe. I, 3 (dévorer)
  17. Qu'on me l'attache bien, de peur qu'il se délie.
    M. de Chrispe, V, 10 (délier)
  18. La source est à chercher plutôt que les ruisseaux ; Il faut s'en prendre à l'arbre et non pas aux rameaux.
    M. de Chrispe, IV, 11 (arbre)
  19. Sentiments mélancoliques.
    ib. V, 3 (mélancolique)
  20. Constance héroïque.
    Panthée, IV, 1 (héroïque)