François L'Hermite, sieur du Soliers, dit TRISTAN L'HERMITE, auteur cité dans le Littré

TRISTAN (1601-1655)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme TRISTAN a été choisie.

336 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La Marianne 1636 108 citations
La Mort de Chrispe ou Les Malheurs domestiques du Grand Constantin 1644 135 citations
Panthée 1637 87 citations

Quelques citations de François L'Hermite, sieur du Soliers, dit TRISTAN L'HERMITE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 336 citations dans le Littré.

  1. Nous allons dans le champ prendre nos avantages, Des éminents endroits nous saisir promptement.
    Panthée, IV, 3 (éminent, ente)
  2. Penser impudique.
    Panthée, IV, 1 (impudique)
  3. Ce mal envenimé résiste à la raison.
    Mariane, I, 3 (envenimé, ée)
  4. Une plume touffue ondoyait sur sa tête.
    M. de Chrispe, I, 3 (touffu, ue)
  5. Surtout quand à nos yeux la fortune se montre…
    ib. IV, 2 (fortune)
  6. Je m'en vais me conduire entre des précipices, Dans un sentier glissant.
    Mariane, II, 4 (glissant, ante)
  7. Nous saurons éclairer jusqu'au fond de son âme.
    M. de Chrispe, II, 2 (éclairer)
  8. Comme les bruits confus accompagnent le jour, Toujours la jalousie accompagne l'amour.
    Panthée, IV, 1 (jalousie)
  9. Vision mélancolique.
    Mariane, I, 2 (mélancolique)
  10. Pour vous éterniser sous ces arcs glorieux Qu'une savante main taille aux victorieux.
    M. de Chrispe, I, 3 (arc)
  11. Ce qu'écrit le destin ne peut être effacé… De ses piéges secrets on ne peut s'affranchir, Nous y courons plus droit en pensant les gauchir.
    Marianne, I, 3 (gauchir)
  12. Quel colosse de bronze et taillé doctement !
    M. de Chrispe, I, 3 (taillé, ée)
  13. Pour suivre Cléopâtre, il quitta son bonheur, Et, s'embarquant ainsi, fit naufrage d'honneur.
    Mariane, I, 3 (naufrage)
  14. Il faut débattre encore une palme gagnée.
    Mort de Chrispe, III, 2 (débattre)
  15. Du plomb avec de l'or fais-tu comparaison ?
    M. de Chrispe, IV, 11 (plomb)
  16. Là-dessus, mû de zèle et de fidélité, J'en viens donner avis à Votre Majesté.
    Mariane, II, 4 (mû, ue)
  17. Et mon âme est encline où le péril est grand.
    M. de Chrispe, II, 1 (enclin, ine)
  18. Ma gloire n'est qu'un songe et ma grandeur qu'une ombre.
    Marianne, I, 3 (songe [1])
  19. L'homme faible et léger sans un secours divin S'enivre de faveur comme on le fait de vin.
    Panthée, III, 5 (vin)
  20. Le témoin qui l'accuse est homme irréprochable.
    Mariane, III, 2 (irréprochable)