Jean de Roye, dit Jean DE TROYES, auteur cité dans le Littré

J. DE TROYES (1425-1495)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme J. DE TROYES a été choisie.

84 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Chronique scandaleuse 81 citations

Quelques citations de Jean de Roye, dit Jean DE TROYES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 84 citations dans le Littré.

  1. Et si y avoit encore trois bien belles filles faisans personnaiges de seraines toutes nues.
    Chron. 1461 (sirène)
  2. Et près d'eulx jouoient plusieurs bas instrumens qui rendoient de grandes melodies.
    Chron. 1461 (rendre)
  3. En leur priant humblement excuser et supployer à mon ignorance et adresser ce que y seroit mal mis.
    Chron. 1460 (adresser)
  4. Il sembla aux dessus dits que la bombarde ne s'estoit pas bien deschargée de toute la poudre qui mise et boutée avoit esté dedens la chambre d'icelle.
    Chr. 1478 (chambre)
  5. Le roy cuidant tousjours perseverer et avoir le bout d'iceulx Bourguignons… se rebouta dedans les dits Bourguignons qui s'estoient fort raliez.
    Chron. 1465 (bout [1])
  6. Les petits enfants de chœur illec disoient de beaux virelais, chançons et aultres bergerettes moult melodieusement.
    Chron. 1467 (bergerette [2])
  7. Et entre les autres choses y fut amené de la ville de Mante deux chevaux chargez de pastez d'anguilles de gort.
    Chron. 1465 (gord)
  8. Et si leur renvoyerent grant quantité de trousses de flesches à arc, artillerie…
    Chron. 1472 (trousse)
  9. Et eussent les choses esté plus triumphantes, se n'eust esté le temps, qui moult fut mal advenant.
    Chron. 1482 (être [1])
  10. Et audit temps par la justice ordinaire de Paris furent prins larrons, crocheteurs et autres malfaicteurs.
    Chron. 1466 (crocheteur)
  11. Et au degel des dites rivieres en advint plusieurs grands maulx et dommaiges.
    Chron. 1480 (dégel)
  12. La dicte année feut fort moiste… et y eut de grans tempestes en divers lieux.
    Chron. 1466 (moite)
  13. Et après, le roy fut contrainct de recompenser tous les dits princes et seigneurs de leurs armées et interets qu'ils avoient fait contre luy, qui touts le butinerent ainsi que s'ensuit.
    Chron. 1465 (butiner)
  14. Calabriens et Suisses avoient telle rage de faim aux dents, qu'ils prenoient fromaiges sans peler et mordoient à mesme.
    Chron. 1465 (même)
  15. Lesquels Flamens, quant ils ouyrent nouvelles de la venue du Roy, s'enfuyrent et desparquerent ; et, au dit desparquement [décampement] faire, frapperent nos gens sur les dessusdits Flamens.
    Chronique, 1477 (déparquement)
  16. Et eussent les choses dessus dites esté plus triumphantes, se n'eust esté le temps, qui moult fut plouvieux.
    Chron. 1482 (triomphant, ante)
  17. Le dit Bourguignon bailla à iceluy archier, en entre-baillant le dit guichet, d'une dague dedans le ventre.
    Chron. 1465 (entre-bâiller)
  18. Ils peussent joyr de toutes franchises de tous cas par eulx commis, comme de meurdre, furt, larrecins, piperies…
    Chron. 1467 (piperie)
  19. Et fist plusieurs rudesses audit hostel à dame Ambroise de Loré.
    Chron. 1460 (rudesse)
  20. Et peu de temps après vint et arriva à Paris Monsieur de Chastillon, grant maistre enquesteur et general reformateur des eaux et forests.
    Chr. 1469 (enquêteur)