Jean de Roye, dit Jean DE TROYES, auteur cité dans le Littré

J. DE TROYES (1425-1495)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme J. DE TROYES a été choisie.

84 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Chronique scandaleuse 81 citations

Quelques citations de Jean de Roye, dit Jean DE TROYES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 84 citations dans le Littré.

  1. Tous lesquels quatre de guet apensé et propos deliberé vinrent assaillir ledit Petit Jehan.
    Chron. 1477 (guet-apens)
  2. Et à ceste cause ne vint point de bois à Paris par la riviere de Seine, et fut bien chier, comme de sept à huict sols pour le moule.
  3. Et à ceste cause fut raporté que le dit Oriole parloit mal et usoit de menasses.
    Chron. 1478 (parler [1])
  4. Et peu de temps après vint et arriva à Paris Monsieur de Chastillon, grant maistre enquesteur et general reformateur des eaux et forests.
    Chr. 1469 (enquêteur)
  5. Et estoit le dit monseigneur le connestable vestu d'une cappe de camelot, dedans laquelle il estoit fort embrunché.
    Chroniques, 1475 (embroncher)
  6. Edouard fist trousser et baguer tout son bagage.
    Chron. 1475 (baguer [1])
  7. Et disoit que le diable la tourmentoit, et sailloit en l'air, crioit et escumoit, et faisoit moult d'autres merveilles.
    Chron. 1460 (tourmenter)
  8. Et au dit hostel le roy, y fist grant chiere, et y trouva trois beaulz baings honnestement et richement atintelez.
    Chron. 1467 (atinter)
  9. Et si disoit-on que plusieurs femmes y alloient curieusement de nuict et de jour.
    Chron. 1478 (curieusement)
  10. Et firent de grans blasphemes au Roy, comme monstrer leur cul et autres villenies.
    Chron. 1476 (cul ou cu)
  11. Et si leur renvoyerent grant quantité de trousses de flesches à arc, artillerie…
    Chron. 1472 (trousse)
  12. Et près d'eulx jouoient plusieurs bas instrumens qui rendoient de grandes melodies.
    Chron. 1461 (rendre)
  13. Duquel dictum et sentence il se trouva fort perpleux et non sans cause.
    Chron. 1475 (dictum)
  14. Et vers la nuit les Ecossois… prindrent le roy qui moult estoit las et afflict.
    Chron. 1465 (affliger)
  15. Et depuis le roi leur offrit bailler le païs de Champaigne et Brie, pour le dit ampanaige.
    Chron. 1465 (apanage)
  16. Et entre lesdits deux appentis y avoit une cloison de bois, dont la moitié par le haut estoit treillisée.
    Chron. 1475 (treillisser)
  17. Et entre les autres choses y fut amené de la ville de Mante deux chevaux chargez de pastez d'anguilles de gort.
    Chron. 1465 (gord)
  18. Le roy vouloit que, pour bien repeupler sa ville de Paris, qu'il disoit avoir esté fort depopulée, que quelques gens de quelque nations qu'ils feussent, peussent de là en avant venir demourer en la diste ville.
    Chroniques, 1467 (repeupler)
  19. Et le roy, croyant ces choses, s'en alla audit pais de Normandie.
    Chron. 1475 (croire)
  20. Et aussi faire dedans les bois grant nombre de chevretes [sorte d'engin de siége] et tauldis de bois avecques des eschelles à assaillir villes et forteresses.
    Chron. 1477 (chevrette)