Jean de Roye, dit Jean DE TROYES, auteur cité dans le Littré

J. DE TROYES (1425-1495)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme J. DE TROYES a été choisie.

84 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Chronique scandaleuse 81 citations

Quelques citations de Jean de Roye, dit Jean DE TROYES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 84 citations dans le Littré.

  1. Ausquels fut dit pour le dict seigneur, qu'ils s'abusoient et que le dict seigneur aimeroit mieux mourir que d'estre contre le roi.
    1475 (abuser)
  2. Et après, le roy fut contrainct de recompenser tous les dits princes et seigneurs de leurs armées et interets qu'ils avoient fait contre luy, qui touts le butinerent ainsi que s'ensuit.
    Chron. 1465 (butiner)
  3. Les petits enfants de chœur illec disoient de beaux virelais, chançons et aultres bergerettes moult melodieusement.
    Chron. 1467 (bergerette [2])
  4. Et [les Flamands] dechasserent [de Cambrai] et mirent dehors les gens de guerre qui estoient dedens le chasteau de la dite ville de par le roy.
    Chr. 1479 (déchasser)
  5. Advint que aulcuns larrons bourguignons sans maistre ne adveu, se mirent sur les champs.
    Chron. 1474 (aveu)
  6. Et aussi faire dedans les bois grant nombre de chevretes [sorte d'engin de siége] et tauldis de bois avecques des eschelles à assaillir villes et forteresses.
    Chron. 1477 (chevrette)
  7. Et près d'eulx jouoient plusieurs bas instrumens qui rendoient de grandes melodies.
    Chron. 1461 (rendre)
  8. En ce temps fut faicte justice de plusieurs povres et indigentes creatures, comme de larrons, sacrileges, pipeurs et crocheteurs.
    Chron. 1460 (pipeur)
  9. Et ils firent tous le mieulx qu'ils peurent ; mais ils n'en emporterent gueres de bruit.
    Chron. 1418 (bruit)
  10. Le dit menuisier du Bust demandoit la grosse et sceel d'une obligation.
    Chron. 1477 (grosse [2])
  11. En luy faisant assavoir que le dit accord… n'estoit fait à aultre fin que pour l'aler destruire incontinent.
    Chr. 1469 (fin [1])
  12. En l'année 1480 passerent la mer d'Angleterre pour venir en France par devers le roy… ung prothonotaire et aultres ambassadeurs anglois.
    Chron. 1480 (protonotaire)
  13. …Et ils achetoient iceux vivres ce que on leur faisoit [mettait à prix], par especial pain et vin.
    Chron. 1465 (faire [1])
  14. Et au regard des autres biens de terre, ne fut pas grant habondance de vin, mais la mer fut fort fructueuse.
    Chron. 1464 (fructueux, euse)
  15. Et au dit hostel le roy, y fist grant chiere, et y trouva trois beaulz baings honnestement et richement atintelez.
    Chron. 1467 (atinter)
  16. Le roy vouloit que, pour bien repeupler sa ville de Paris, qu'il disoit avoir esté fort depopulée, que quelques gens, de quelque nation qu'ils fussent, peussent de là en avant venir demourer en la dicte ville.
    Chron. 1465 (dépeupler)
  17. Le dit Bourguignon bailla à iceluy archier, en entre-baillant le dit guichet, d'une dague dedans le ventre.
    Chron. 1465 (entre-bâiller)
  18. Et fist plusieurs rudesses audit hostel à dame Ambroise de Loré.
    Chron. 1460 (rudesse)
  19. Le roy cuidant tousjours perseverer et avoir le bout d'iceulx Bourguignons… se rebouta dedans les dits Bourguignons qui s'estoient fort raliez.
    Chron. 1465 (bout [1])
  20. Les dits Bourguignons, Anglois, Picars et aultres s'en retournerent à leur duc sur trayne boyau et sans avoir rien fait.
    Chron. 1470 (boyau)