« cabinet », définition dans le dictionnaire Littré

cabinet

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

cabinet

(ka-bi-nè ; le t ne se lie pas dans la conversation ; au pluriel l's se lie : des ka-bi-nè-z élégants ; cabinets rime avec traits, succès, paix) s. m.
  • 1Petite pièce qui, dans un appartement, est à l'écart et sert à divers usages. Cabinet de toilette. Cabinet noir.

    Cabinet d'aisances, ou, absolument, cabinet, lieu destiné aux besoins naturels.

  • 2Pièce où l'on se retire pour travailler. Avoir son entrée dans le cabinet du roi ou, simplement, dans le cabinet. La vie de cabinet est nuisible à la santé. Cabinet d'étude. Homme de cabinet, homme que sa profession oblige à travailler dans le cabinet. Viens dans mon cabinet consoler mes ennuis, [Corneille, Cid, II, 5] Souvent ce cabinet, superbe et solitaire, Des secrets de Titus est le dépositaire, [Racine, Bérén. I, 1] Il est homme de cabinet et curieux, [Sévigné, 597] S'occuper sans relâche d'études difficiles, d'affaires épineuses, et faire de son cabinet le centre de son existence, est un état peu naturel, [Buffon, Cerf.] Ferdinand III fit la guerre de son cabinet, [Voltaire, Louis XIV, 2] Dans le temps qu'on arrêtait le prince de Condé, le cardinal Mazarin demanda à l'abbé de la Rivière, qui était dans la salle : Savez-vous bien ce qui se passe ? L'abbé ayant répondu qu'il n'en savait rien, il dit : On arrête là-bas, dans le cabinet, M. le prince, M. le prince de Conti et M. de Longueville, [Segrais, Mémoires, t. II, p. 16]
  • 3Cabinet d'affaires, établissement où un homme habile dans les affaires dirige celles qu'on lui confie.

    La clientèle, l'ensemble des affaires dont on est chargé. Cet avocat, cet homme d'affaires a un très bon cabinet. Il a cédé son cabinet.

  • 4Conseil où se traitent les affaires générales de l'État. Le cabinet des Tuileries, le gouvernement français. Le cabinet de Saint-James, le gouvernement anglais. La politique des cabinets européens. Les secrets du cabinet. Ce furent bien le cabinet et les favoris qui établirent ce crime, [Montesquieu, Espr. XII, 8] La base des conversations des nouvellistes est une curiosité frivole et ridicule ; il n'y a point de cabinet si mystérieux qu'ils ne prétendent pénétrer, [Montesquieu, Lett. pers. 130] Je ne suis pas ici un historien qui doit vous développer le secret des cabinets ni l'ordre des batailles ni l'intérêt des partis, [Bossuet, Reine d'Anglet.]

    Tenir cabinet, tenir conseil. On tenait cabinet mal à propos, l'on donnait des rendez-vous sans sujet, [Retz, II, 65]

    Les membres du conseil. Le cabinet tout entier donna sa démission. Une partie du cabinet fut changée.

  • 5Cabinet de lecture, lieu où on lit, moyennant rétribution, des journaux et des livres.
  • 6Lieu où l'on expose des objets d'étude et de curiosité. Cabinet de tableaux, d'anatomie. Le cabinet d'histoire naturelle, au jardin des Plantes. Mon cerveau est comme un cabinet dont les tableaux se remueraient, [Fénelon, Exist. 48] C'est pour l'incrédule qu'on a formé ces cabinets où la mort est le démonstrateur, [Chateaubriand, Génie, III, II, 2]

    Les collections exposées dans un cabinet. Il fait, il forme un cabinet. Il a un riche cabinet. Cabinet de physique, collection d'instruments de physique. Et si j'étais homme à cabinet, ne doutez pas que ce n'en fût la plus riche pièce, [Guez de Balzac, Livre VII, 35] On lui confia le soin de mettre en ordre la bibliothèque publique et le cabinet des médailles, [Condorcet, Haller.] Comme il est important, dans ces expériences, de connaître l'origine des matières qu'on soumet à l'analyse, on est obligé d'indiquer le cabinet d'où elles sont tirées, [Condorcet, Bucquet.]

  • 7Petit lieu couvert dans un jardin. Cabinet de verdure.
  • 8Anciennement, lieu de réunion, ruelle. Souvenez-vous de ces cabinets où l'esprit se purifiait, [Fléchier, Mont.] Il ne fournit rien au cabinet ni aux nouvellistes, [La Bruyère, 9] La place, madame, que vous me laissez prendre quelquefois dans votre cabinet, [Voiture, Lettr. 72]
  • 9Anciennement, buffet à plusieurs compartiments. Cabinet d'orgue, l'armoire qui renferme un orgue. Il lui envoya un cabinet de lacque et plusieurs bijoux, [Rousseau, Hél. VI, 14] Cabinets d'ébène et autres enrichis de cuivre doré, peinture, broderie, payeront à l'estimation à raison de six pour cent de leur valeur, [Ordonn. de 1680] Les dames… lisant leurs beaux écrits… Les ont au cabinet sous le chevet du lit, [Régnier, Sat. II] Franchement il [votre sonnet] est bon à mettre au cabinet [c'est-à-dire à être gardé en portefeuille, non publié], [Molière, Misanthr. I, 2]

HISTORIQUE

XVIe s. Sur le gazon et sous les verts sapins, Sous cabinets tout fleuris d'aubepins, Pour reposer Diane s'estoit mise, [Marguerite de Navarre, dans JAUBERT, Glossaire] Toutes les salles, chambres et cabinetz estoyent tapissez en diverses sortes, [Rabelais, Garg. I, 55] Ce n'est rien de nouveau que de faire des cabinets d'hommeaux [ormeaux] ou autres arbres, [Palissy, 63] Claribel, visitant et furetant ses coffres, boites et cabinets, trouva ce qu'il ne cherchait pas, [Yver, p. 640] Davantage, il y en eut de la cour propre, tant hommes que femmes, qui quelquefois desrobent des paroles du cabinet, qui manderent à leurs parens et amis que…, [Lanoue, p. 636] Quel est son soulas, sinon de se veautrer dans les salles de Bacchus et dans les cabinets de Venus ? [Lanoue, p. 512] Quelquefois nous entrons dans le grand cabinet, dans la foule de quelque grand, [D'Aubigné, Faen. I, 4] Elle me donna assignation dans le cabinet d'un grand jardin, [D'Aubigné, ib. II, 15] Il facha bien au jeune ecolier de quiter un cabinet de livres couverts bien proprement et autres meubles, [D'Aubigné, Vie, V] La memoire est un cabinet de tout ce que nous apprenons et voyons, [Paré, XVIII, 11] Ung petit cabinet faict en façon d'aumoires, [De Laborde, Émaux, p. 180] À Pierre Rossert, libraire demeurant à Paris, cinquante et une livres cinq sols tournoys, pour ung cabinet de cuir doré, à ouvrage moresque, [De Laborde, ib.] Et y a chez lui tant de cabinets et d'arriere boutiques, dont il sort tantost homme, tantost satyre, [Charron, Sagesse, I, 40]

ÉTYMOLOGIE

Diminutif de cabine ; génev. gabinet.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CABINET. Ajoutez :
10Cabinet d'eau, dans l'établissement de certaines roues hydrauliques, conduit fermé par lequel passe l'eau de la chute avant d'arriver sur la roue.