Marguerite de Navarre, dite aussi de Valois, ou d'Angoulême, reine de Navarre, auteur cité dans le Littré

MARGUERITE DE NAVARRE (1492-1549)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MARGUERITE DE NAVARRE a été choisie.

682 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Lettres de Marguerite d'Angoulême, sœur de François Ier, reine de Navarre, publiées d'après les manuscrits de la Bibliothèque du roi 180 citations
L'Heptaméron, recueil de 72 nouvelles 309 citations

Quelques citations de Marguerite de Navarre, dite aussi de Valois, ou d'Angoulême, reine de Navarre

Voici un tirage aléatoire parmi ses 682 citations dans le Littré.

  1. Amour est aveugle, lequel aveuglit de sorte que…
    Nouv. IV (aveugler)
  2. Vous me ferez plaisir de me faire souvent savoir de vos nouvelles ; je feray revanche de vous despartir de celles d'icy.
    ib. 9 (départir)
  3. Mon nepveu, encore suis je sus bout [non accouchée].
    ib. 83 (sur [1])
  4. Elle le vit contre une muraille blanche, où reverberoit la clarté de la chandelle.
    Nouv. LIV (réverbérer)
  5. S'il vous plest luy commander vous dire la pure verité de toutes choses, comme elles sont passées, à vous seul il en rendra bon conte.
    ib. 123 (passer)
  6. Croyés que sy ce n'estoit le service que je sçay bien que vous faictes à Madame, je…
    Lett. 3 (si [1])
  7. Il n'estoit possible de faire parler [parlementer] par argent ne par menaces ceux qui gardoient la place.
    Nouv. XVIII (parler [1])
  8. Et sur ce mot, je vous dis adieu, et c'est pour jamais !
    Nouv. X (jamais)
  9. Il se retourna vers la muraille comme pour faire de l'eau, et là rompit ses lettres.
    Nouv. XX (eau)
  10. Elle fut si très effrayée de peur, qu'elle demeura comme une statue sans sonner mot.
    Nouv. XXX (effrayer)
  11. Il me tarde tant que je ne vous voy, et tant et tant je le desire…
    Lett. X (tarder)
  12. Ceux qui les traitent [les femmes] avec moins de rigueur, les comparent aux mules et aux chèvres, et font exactement convenir leurs humeurs capricieuses aux fougues de ces extravagants animaux ; à quoi ils ajoutent une multitude de rébus et de proverbes autant ridicules qu'ils sont indignes des femmes.
    BUFFET, Observ. p. 219, 1668 (rébus)
  13. Mais les dames, devant lesquelles elle parloit si deshonnestement, la condamnerent qu'elle y retourneroit.
  14. Un sepulcre fait de pierre à grands personnages elevés comme le vif.
    Nouv. LXV (vif, vive)
  15. Laquelle en beauté et bonne grace ne devoit rien à son mari.
    Nouv. II (devoir [1])
  16. Sur le gazon et sous les verts sapins, Sous cabinets tout fleuris d'aubepins, Pour reposer Diane s'estoit mise.
    dans JAUBERT, Glossaire (cabinet)
  17. Quant l'occasion s'y donnera, vous connoistrés que vous n'avez point amé personnes ingrates.
    Lettre 170 (donner)
  18. Il avisa qu'elle n'avoit pas l'anneau qui jamais ne lui partoit du doigt.
    Nouv. VIII (partir [2])
  19. Il n'y a homme, s'il est aimé d'une dame, mais qu'il sache poursuivre sagement et affectionnément…
  20. Il y a peu de paroles qui ne se puissent amender, mais la vie perdue ne se peut recouvrer.
    Nouv. X (amender)