« curie », définition dans le dictionnaire Littré

curie

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

curie

(ku-rie) s. f.
  • 1 Terme d'antiquité romaine. Division de la tribu chez les Romains. Romulus partagea le peuple romain en trois tribus, et chaque tribu en dix curies ; mais il n'y avait de curies que pour le peuple de l'enceinte de Rome ; et voter par curies, c'était voter en appelant seulement au vote les gens de la ville. Le peuple chercha toujours à faire par curies les assemblées qu'on avait coutume de faire par centuries, et à faire par tribus les assemblées qui se faisaient par curies, [Montesquieu, Esp. XI, 14] Comices par curie, l'assemblée des patriciens, [Ampère, Hist. rom. à Rome, t. II, p. 332] Les curies n'étaient composées que de gentes [familles] patriciennes ; elles se rassemblaient dans le Comitium, [ID. ib.] Chaque curie avait une voix qui exprimait l'opinion de la majorité de ses membres, [ID. ib.]

    Le lieu où s'assemblait le sénat.

  • 2 Par extension, le sénat des villes municipales.

    La classe des curiales.

  • 3Ensemble des diverses administrations qui constituent le gouvernement papal.

ÉTYMOLOGIE

Latin, curia, curie, et édifice consacré à une curie, lieu d'assemblée. Les étymologistes latins dérivent curia de cura, soin ; mais ceux d'aujourd'hui pensent qu'il n'est guère possible de séparer curia de centuria, et que, celui-ci étant une contraction de centumviria (voy. CENTURIE), celui-là doit être une contraction de co-viria, de cum, avec, et vir, homme : réunion d'hommes.