« curieusement », définition dans le dictionnaire Littré

curieusement

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

curieusement

(ku-ri-eû-ze-man) adv.
  • 1Avec soin. Aussi bien, que sert-il de regretter des plaisirs absents et de chercher curieusement tous les défauts de sa condition ? [Guez de Balzac, Liv. VII, lett. 26] Les Égyptiens conservaient curieusement les corps morts, [Bossuet, Hist. III, 3] Un autre décrit curieusement et fort au long les petites choses, et passe légèrement sur les grandes, [Racine, Extrait du Traité de Lucien : Comment il faut écrire l'histoire] Ceux de ses auditeurs qui auraient le mieux entendu finesse, auraient jugé, non sans fondement, que cette manière de s'exprimer, si curieusement éloignée de la forme ordinaire, renfermait implicitement un trait de satire trop aiguisé pour être senti par la multitude, [D'Alembert, Œuvres, t. X, p. 120, note 3, dans POUGENS]

    Avec soin et délicatesse. Tablette curieusement sculptée.

  • 2Avec curiosité, avec désir de voir et de savoir. Observer, s'enquérir curieusement.

HISTORIQUE

XIIe s. E à ordener coriosement chascone part covient à celui qui fait l'estoire [l'histoire], [Machabées, II, 2]

XIIIe s. Il m'est avis que c'est resons, porce que cascuns gart plus curieusement celi dont il est hoirs, [Beaumanoir, LXIX, 2]

XIVe s. Elle [une voie] estoit moult curieusement gardée, [Chron. de St-Denis, f° 171, dans LACURNE] Punissez-les des peines dessus contenues hastivement et curieusement, [Ordonn. des rois de Fr. t. II, p. 88]

XVe s. Et si disoit-on que plusieurs femmes y alloient curieusement de nuict et de jour, [J. de Troyes, Chron. 1478]

XVIe s. Il nourrit curieusement la mere d'Eudamidas, [Montaigne, I, 216] Personne n'est exempt de dire des fadaises ; le malheur est de les dire curieusement, [Montaigne, t. III, p. 1, dans LACURNE] Entre ceux qui sont adonnez (mais trop curieusement) à la poursuite de divers objets, [Lanoue, 458] Il faut traicter ce mal bien curieusement, de peur de faire tomber le malade en convulsion, [Paré, XV, 24] Des confitures et issues de tables curieusement labourées et apprestées, [Amyot, Lucull. 80] Sans mot dire, ny curieusement enquerir ny chercher que c'estoit, [Amyot, Crassus, 7]

ÉTYMOLOGIE

Curieuse, et le suffixe ment ; provenç. curiosamen ; espagn. et ital. curiosamente.