« mandrin.2 », définition dans le dictionnaire Littré

mandrin

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

mandrin [2]

(man-drin) s. m.
  • Nom d'un célèbre contrebandier, sous le règne de Louis XV (mort sur la roue à Valence en 1755), qui sert quelquefois pour désigner un voleur, un homme capable de grands crimes. C'est un Mandrin. Amener cette bande de Mandrins pieds et mains liés à la Convention, [Hébert, 1793, cité dans Excentricités du langage]

ÉTYMOLOGIE

Diez, trouvant dans quelques patois mandrin avec le sens de voleur de grand chemin, croit que mandrin est une contraction de malandrin. Nous ne savons si le nom propre est une contraction de malandrin ; mais, dans les patois et même dans la langue usuelle, mandrin, au sens de brigand, provient du nom du célèbre chef de contrebandiers.