« manette », définition dans le dictionnaire Littré

manette

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

manette

(ma-nè-t') s. f.
  • 1Poignée en fer, fixée sur le haut de la barre de la bauche ou planche du maçon piseur.
  • 2 Terme d'agriculture. Instrument propre à arracher les plants avec leur motte, et à faire des trous pour les recevoir : on s'en sert peu aujourd'hui.

HISTORIQUE

XVIe s. Non seulement ils sont tenus en ses pieges ou manettes, mais ils sont contraints par le frain de sa bride à lui obeir, [Calvin, Instit. 156]

ÉTYMOLOGIE

Diminutif de main.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

MANETTE. Ajoutez :
3Petit manche, petite poignée qu'on saisit pour faire mouvoir un mécanisme. Tout ce système [du nouveau télescope] est si bien équilibré, rendu si complétement docile, qu'avec le bout du doigt posé sur une manette, nous avons pu faire tourner cette grande aiguille monstre, [De Parville, Journ. offic. 24 oct. 1875, p. 8830, 1re col.]
4Manette de la manivelle de culasse d'un canon, la partie de la manivelle qu'on saisit pour ouvrir la culasse des canons.
5 Au plur. Les manettes, nom, en Dauphiné, d'une poignée à deux anses, dont on se sert pour enlever les marmites au bec de la crémaillère, quand l'anse de la marmite est trop chaude.