« équation », définition dans le dictionnaire Littré

équation

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

équation

(é-koua-sion) s. f.
  • 1 Terme d'algèbre. Formule de l'égalité établie entre deux quantités. Équation du premier degré, du second degré. Équation différentielle. Les racines d'une équation. En tirant la racine d'une équation cubique, Descartes, Géom. 1.

    Membres d'une équation, les deux quantités qui sont données comme égales entre elles et qui sont séparées par le signe =.

    Termes d'une équation, les différentes quantités dont chaque membre de l'équation est composé et qui sont affectées du signe + ou du signe -.

    Résoudre une équation, trouver la valeur de la quantité inconnue qui y est liée aux quantités connues.

    Terme de géométrie. Équation d'une ligne, d'une surface, la relation algébrique qui existe entre les coordonnées d'un point quelconque de cette ligne ou de cette surface. Descartes avait trouvé l'art de mettre les courbes en équation, Turgot, Ébauche du 2e disc. Progrès de l'esprit hum. p. 280.

  • 2 Terme d'astronomie. La quantité variable, mais déterminée par le calcul, qu'il faut ajouter ou ôter aux mouvements moyens pour obtenir les mouvements vrais.

    Équation du centre, différence entre la longitude vraie et la longitude moyenne de la terre.

    Équation du temps, différence du temps vrai au temps moyen.

    Équation personnelle, temps qui s'écoule entre voir et enregistrer, qui varie avec les différents observateurs, et qui entre comme élément dans la correction d'une observation.

  • 3 Terme de chimie. Équation chimique, équation représentant d'une part les substances chimiques propres à donner lieu à une réaction, et d'autre part les substances produites par cette réaction, ainsi : SO3, BAO, + 4C = SBA + 4CO ; ce qui veut dire que du sulfate de baryte, plus du charbon, se décompose en sulfure de baryum, plus de l'oxyde de carbone.

ÉTYMOLOGIE

Lat. aequationem, de aequare, égaler.