« duchesse », définition dans le dictionnaire Littré

duchesse

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

duchesse

(du-chè-s') s. f.
  • 1La femme d'un duc ; celle qui possède un duché. Madame la duchesse. Mme de Fontanges est duchesse avec vingt mille écus de pension ; elle recevait aujourd'hui dans son lit ; le roi y a été publiquement, Sévigné, 418.

    Grande - duchesse, femme d'un grand - duc, et aussi celle qui a le même rang qu'un grand-duc, ou qui possède un grand-duché. En épousant un grand-duc, elle est devenue grande-duchesse. La grande-duchesse de Toscane. Les filles de l'empereur de Russie prennent le titre de grandes-duchesses.

  • 2Duchesse se prend ironiquement en parlant d'une femme qui affecte de grands airs. Elle fait sa duchesse ou la duchesse.
  • 3Sorte de lit de repos à dossier.

    Lit à la duchesse, grand lit avec quatre colonnes supportant un baldaquin et des rideaux.

  • 4Duchesse d'Angoulême ou, simplement, duchesse, nom d'une grosse et belle poire très fondante.
  • 5Lettres à la duchesse, se dit d'une écriture dans laquelle les pleins tiennent la place des déliés, et réciproquement.
  • 6Nœud de rubans que les femmes portaient autrefois sur le front.
  • 7Poisson appelé aussi duc (voy. DUC 2).

HISTORIQUE

XIIe s. À la duchesse qui tant vous seult amer, Ronc. p. 177.

XIIIe s. … Car durement lui poise De ce que morte estoit sa fille la duchoise, Berte, LXII. Coment li rois Loeys prit à feme la ducoise Elienor, Chron. de Rains, p. 1. Ces empereres, ces duchesses, Ces roïnes et ces contesses, la Rose, 11781.

XIVe s. Et soy faisans duchesse et meneresse des autres vierges, [Clélie] s'en est entrée ou Tybre, Bercheure, f° 32, verso.

XVIe s. Platon dit que prudence est la duchesse de toutes vertus, Cartheny, Voy. du chev. errant, f° 152, dans LACURNE.

ÉTYMOLOGIE

Duc ; provenç. duquessa, duguessa ; espagn. duquesa ; portug. duqueza ; ital. duchessa.