« fenil », définition dans le dictionnaire Littré

fenil

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

fenil

(fe-nill, ll mouillées ; plusieurs prononcent fe-ni, même devant une voyelle) s. m.
  • L'endroit où l'on serre les fourrages.

HISTORIQUE

XIVe s. On congnoist grant sanglier du jeune à trois signes : le premier si est par les trasses, le second par le lit ; et le tiers est au fenil [tas de foin], Modus, ms. f° 33, dans LACURNE.

XVIe s. Ils descouvrirent dedans le fenil de son logis sous de la paille et du foing…, Carloix, III, 12. Le foin sera transporté en son lieu dans les greniers à foin sous les couvertures ; ou en fenils [meules], exposé à l'aer, defaillant la commodité du logis. Communement on dispose les fenils de figure ronde, finissans en pyramide, De Serres, 269.

ÉTYMOLOGIE

Lat. foenile, de foenum, foin ; Berry, feneau.