Olivier DE SERRES, auteur cité dans le Littré

DE SERRES (1539 -1619)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DE SERRES a été choisie.

1873 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Théâtre d'agriculture et mesnage des champs 1605 1860 citations

Quelques citations de Olivier DE SERRES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1873 citations dans le Littré.

  1. Suffit de rendre en quarré parfaict ou barlong toutes aires et places.
  2. La paonne, impatiente d'attendre les derniers [petits à éclore], s'en va avec les premiers paonneaux à la ruine des restans.
    371 (paonne)
  3. De plusieurs causes procede l'immodération du flux des menstrues.
  4. Et l'eau clairette façonneras ainsi : mettés tremper en une chopine d'eau de vie de la plus fine, trois onces de canelle triée, etc.
    936 (eau)
  5. Ainsi les brebis de la metairie empreignées les premieres, les premieres aussi aignelent elles.
  6. Plusieurs font leurs caprieres dans les murailles regardantes le midi, où aians laissé des trous ou armoires y logent ces plantes ci.
  7. Il n'espargnera le labeur à ces vignes, pour adoucir la sauvagine de leur naturel.
  8. Les avoines et les petits pois.
    467 (pois)
  9. Ceux qui entent des pommiers, poiriers, pruniers, sur des chesneaux, ormeaux.
  10. Lors le brochet, encore qu'il devore quelques petits poissons, ne desertera pourtant l'estang.
  11. Retirer les lards du saloir, pour les pendre aux rasteliers du charnier.
  12. Eufraize vient de racine plus facilement et plus seurement que de semence ; se plaist en terre legere et humide non exposée au soleil ; elle est aussi appellée luminete, pour estre sa vertu d'illuminer et esclaircir les yeux.
  13. Les racines pourries par abondance d'eau produiront une luzerne bastarde, que la pluspart tient estre le vrai treffe ou triollet des prés : dont à telle occasion le sain-foin est par aucuns appellé grand-treffle.
  14. Des sachets de toile claire.
  15. Tant que le renflement dure, au conduit de la fontaine n'y ait… ouverture par où, escheant faire renfler l'eau, pour le rejaillissement, de necessité convient que l'eau ne puisse respirer.
  16. L'on cueillira les noisilles ou avelaines devant qu'elles aient grené.
  17. Mercuriale masle et femelle demande terre bien cultivée.
  18. Qui peut nier que ceux qui ont escrit les premiers, n'aient beaucoup fait, seulement en montrant le chemin et rompant la glace aux autres ?
    Préf. (glace)
  19. Quant au moien de moissonner le ris, je vous renvoie au serrement de vouz autres bleds.
  20. Le millet-sarrazin a le tige branchu.