Olivier DE SERRES, auteur cité dans le Littré

DE SERRES (1539 -1619)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DE SERRES a été choisie.

1872 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Théâtre d'agriculture et mesnage des champs 1605 1859 citations

Quelques citations de Olivier DE SERRES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1872 citations dans le Littré.

  1. Le maniement de ce bestail [les abeilles].
  2. Ceux qui font leurs boulins ou nids de pigeon dans des paniers d'ozier.
    385 (boulin)
  3. Par ainsi de tous ceux-là se fera un arbre qui rapportera fruit participant de l'abricot, de l'auberge, de la peche, de mire-couton et semblables.
  4. Coquille d'œufs, coquille de limassons, escailles d'ouistres.
  5. Il n'espargnera le labeur à ces vignes, pour adoucir la sauvagine de leur naturel.
  6. Herbe aux pouilleux, en latin staphisagria, veut estre en bonne terre cultivée et arrousée, non trop soleillée.
  7. Nous voions quel bien nous pouvons affermer ou arrenter et quel tenir à nostre main.
  8. Vous mettrés les olives dans des pots, avec force sel menu, dispersant le fruit et le sel par littées, avec du fenouil en rame parmi.
  9. En païs chaud, le murte ou myrte vient gaiement sans nulle culture… de deux principales sortes de murte y a il, distinguées par ces mots, noir et blanc, l'un aiant le fueillage de vert brun, et l'autre de vert gay… l'un produit la fleur blanche, l'autre jaune.
    553 (myrte)
  10. Fragments de diverses antiquailles de terre excellemment bien façonnées, mais non vernies ou vitrées.
    233 (vitrer)
  11. L'on estoit contraint reiterer souvent le poixement en un mesme tonneau.
  12. Les chardons, mis en trousseaux, seront gardés suspendus en lieu sec.
  13. On y accomodera au devant une eschelete portant de petits degrés, par lesquels la poulaille se rendra aisément dans le gelinier.
  14. Au lieu de peler les noix, l'on les perce en trois ou quatre endroits, afin de leur feire vuider la liqueur maligne, leur causant la noirceur.
  15. En trois especes est distingué le peuplier : populus alba, nigra et libica : en françois appellés aubeau, peuplier et tremble… tous lesquels arbres montent hautement, plus toutesfois l'aubeau et le tremble que ni le peuplier ni le saule.
  16. Le frallater ou transvaser n'est indifferemment necessaire en toutes sortes de vins.
  17. Le bay, le fauve, le grison, le moreau, sont les chevaux les plus prisés.
  18. L'eau de raphan ou raifort sauvage.
  19. La laicterie et fourmagerie seront tant nettement tenues, qu'aucune mauvaise odeur n'y sejourne.
  20. Si les ouvertures sont faites en biais et non droites, les oiseaux de proie, cuidans entrer au colombier, en seront engardés par la biaizeure.