Olivier DE SERRES, auteur cité dans le Littré

DE SERRES (1539 -1619)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DE SERRES a été choisie.

1873 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Théâtre d'agriculture et mesnage des champs 1605 1860 citations

Quelques citations de Olivier DE SERRES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1873 citations dans le Littré.

  1. Aussi sont très proprement entés plusieurs arbres en canon, cornuchet, tuiau, flusteau ; ainsi ditte telle sorte d'enter, des instruments de ce nom.
    670 (tuyau)
  2. Une autre sorte de pré est faite de l'herbe appellée, en France, sain-foin, en Italie, herba-medica, en Provence et Languedoc, luzerne.
  3. Les abeilles et les connins aiment fort la fleur du thym, aussi leur acquiertelle bonté de miel et de chair, accompaignés d'odorante senteur.
  4. Ils les brisent au mourtier avec le pilon.
    250 (pilon)
  5. Outre lequel rapport, la vigne donne du vin de despence pour le mesnage, qu'on fait avec de l'eau sur le marc des raisins.
  6. Le syrop de cicorée avec rubarbe est bon contre la vermine.
  7. Par le dedans vitrera on les tuiaux, afin…
    765 (vitrer)
  8. Cespetites chenilles noires, appellées babotes, perissent la luzerne, la faisant dessecher.
    273 (périr)
  9. C'est le moien descrit par Columelle, duquel se servoit Marc Columelle son oncle, sçavant agricole, pour rendre fertiles ses terres à grains et ses vignes.
  10. Ce petit puits [qui reçoit la pluie et l'envoie dans le filtre de la citerne] est appellé cisternon.
  11. Là est emplastré l'escusson, de telle sorte qu'il joint l'escorce de l'arbre de trois divers endroits.
  12. Quarante ou cinquante pourceaux de divers aages conduira un bon pourcher.
  13. …Les eschauffans [les poules] avec du senevé, et des soupes en vin, et du pain blanc.
  14. Le sureau, pour sa grosse moële, s'enracine très facilement de branche.
    561 (sureau)
  15. Quelle que soit la poule couvante les œufs de d'Inde, pour le naturel des œufs, emploiera à les esclorre environ un mois.
    365 (dinde)
  16. L'herbe appellée en France sain-foin, en Italie herba medica, en Provence et Languedoc luzerne. De l'excessive louange qu'on a donné à ceste plante, à cause de sa vertu medecinale et engraissante le bestail qui s'en paist, vient ce mot de sain.
  17. Aucuns appliquent une herbe caustique, nommée pied-decorbin, qui engendre sur le lieu une vessie.
    950 (pied)
  18. En plusieurs endroits de ce roiaume, par le bled, est entendu le pur froment.
    ib. (blé)
  19. En dedans, vers le logis, est fait un armoire fermant avec son huis, pour vendanger et nettoyer les rusches ; aucuns ajoustent à l'armoire une vitre.
  20. Les veaux à laict, et les bouveaux et genisses.
    281 (veau)