« mercuriale.2 », définition dans le dictionnaire Littré

mercuriale

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

mercuriale [2]

(mèr-ku-ri-a-l') s. f.
  • 1Genre de plantes dioïques de la famille des euphorbiacées : mercuriale annuelle, mercurialis annua, L. dite aussi foirande, foirolle, et ortie morte ; mercuriale vivace, mercurialis perennis, L.

    Miel de mercuriale, voy. MIEL.

  • 2 Un des noms vulgaires de la sphragide coriacée (chéloniens), dite aussi luth, rat de mer, tortue à clin ; c'est la chélonée coriacée de certains auteurs, Legoarant

HISTORIQUE

XVIe s. Mercuriale masle et femelle demande terre bien cultivée, De Serres, 610.

ÉTYMOLOGIE

Lat. mercurialis herba, ou, simplement, mercurialis, de Mercurius, Mercure.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

MERCURIALE. Ajoutez : - REM. Un abonné du Courrier de Vaugelas, 15 avril 1875, p. 57, communique à M. Eman Martin une note qui montre qu'une ordonnance de Charles VIII, 1493, art. 110, a établi les mercuriales, sans les nommer ; que Louis XII, sans les nommer encore, les fixe au mercredi après dîner ; enfin que François 1er, dans l'ordonnance d'août 1539, prononce pour la première fois le nom de mercuriale : " Pour obvier et pourvoir à toutes contraventions à nos Ordonnances, et icelles faire promptement cesser : Voulons les mercuriales estre tenuës de six en six mois… assçavoir en nosdicts parlemens, les premiers mercredis après la lecture des ordonnances qui se faict après les festes de Saint-Martin et Pasques… Ausquelles mercuriales, voulons les fautes et contraventions faictes à nosdictes Ordonnances par les officiers de nosdictes Cours, de quelque ordre ou qualité qu'ils soyent, estre pleinement et entierement deduictes, et les articles proposez estre, incontinent après, jugez sans intermission, ou discontinuation : tant es jours d'audience qu'autres, pour lesdictes mercuriales estre envoyées à nous et à nostre chancelier. "