Jean Le Rond D'ALEMBERT, auteur cité dans le Littré

D'ALEMBERT (1717-1783)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme D'ALEMBERT a été choisie.

1551 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Correspondance avec Frédéric le Grand 256 citations
Éloges lus dans les séances publiques de l’Académie française 1779 479 citations
Lettres à Voltaire 294 citations
Œuvres philosophiques, historiques et littéraires, Paris, an XIII (1805), édit. citée par POUGENS 117 citations

Quelques citations de Jean Le Rond D'ALEMBERT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1551 citations dans le Littré.

  1. Pour réduire cette question à l'énoncé le plus simple, il s'agit de savoir si la force d'un corps qui a une certaine vitesse devient double ou quadruple, quand sa vitesse devient double.
    Éloges, Bernoulli. (quadruple)
  2. C'était autrefois du nom de janséniste que la méchanceté gratifiait les objets de sa haine ; ce sobriquet a vieilli ; celui d'encyclopédiste y a succédé, et ne tardera pas à vieillir de même.
    Éloges, de Hautev. note 6 (sobriquet)
  3. À l'égard des personnes qu'un zèle sincère, quoique mal entendu, pourra indisposer contre moi, j'en respecterai la cause sans en craindre et sans en approuver l'effet.
    Ab. de la crit. Œuv. t. IV, p. 285, dans POUGENS (entendu, ue)
  4. La seconde inégalité, appelée par quelques-uns évaction, est proportionnelle au sinus du double de cette même distance, moins l'anomalie moyenne de la lune.
    Syst. du monde, Disc. prélim. (évection)
  5. L'événement fera connaître s'ils [les jésuites] sont assez forts pour se maintenir au Paraguai en dépit de l'Espagne.
    Destr. des Jésuites, Œuv. t. V, p. 242, dans POUGENS. (maintenir)
  6. J'attends qu'un de mes amis.... soit de retour de la campagne, pour tirer au clair cette histoire abominable.
    Lett. à Voltaire, 9 nov. 1769 (tirer)
  7. Pour ne point remonter trop haut, fixons-nous à la renaissance des lettres.
    Disc. prélim. encyclop. Œuv. t. I, p. 248, dans POUGENS. (remonter)
  8. Depuis qu'il [Boileau] avait quitté ce sceptre du Parnasse, qui avait été longtemps un sceptre de fer entre ses mains, mais nécessaire au maintien du bon goût.
    Éloges, St-Aulaire. (sceptre)
  9. Vos pièces seules ont du mouvement et de l'intérêt ; et, ce qui vaut bien cela, de la philosophie, non pas de la philosophie froide et parlière, mais de la philosophie en action.
    Lett. à Voltaire, 31 oct. 1761 (parlier, ière)
  10. Il y a longtemps, à dater du ministère du cardinal de Fleury et même de plus loin, qu'elles [les lettres] sont en France sans encouragement et sans considération.
    Lett. au roi de Prusse, 22 août 1772 (dater)
  11. Quels ouvrages que ceux dont plusieurs de nos écrivains périodiques ne rougissent pas de faire l'éloge !
    Mél. litt. Œuv. t. III, p. 275, dans POUGENS (périodique)
  12. Il soutint son ami et justifia Socrate.
    Él. Montesq. (soutenir)
  13. À l'égard du contrôleur général, que Dieu absolve, il me fait aussi perdre à moi environ cinq à six cents livres, et c'est le denier de la veuve.
    Lett. à Voltaire, 26 oct. 1770 (denier)
  14. Cette reconnaissance n'est pas un sentiment réservé pour moi seul, tous mes amis le partagent avec la plus tendre vénération.
    Lett. au roi de Prusse, 14 nov. 1776 (réservé, ée)
  15. On ne peut pas dire des jésuites que leur mort ait été aussi brillante que leur vie ; si quelque chose même doit les humilier, c'est d'avoir péri si tristement, si obscurément, sans éclat et sans gloire.
    Œuv. t. v, p. 122 (tristement)
  16. Cet être appelé nous est formé de deux principes de différente nature, tellement unis, qu'il règne entre les mouvements et les affections de l'un et de l'autre une correspondance que nous ne saurions ni surprendre ni altérer, et qui les tient dans un assujétissement réciproque.
    Disc. prélim. Encycl. Œuv. t. I, p. 192, dans POUGENS. (nous)
  17. Les différents contrastes qu'offre votre caractère de naturel sans simplicité, de réserve et d'imprudence, contrastes qui viennent en vous du combat de l'art et de la nature.
    Portrait de Mlle de l'Espinasse (contraste)
  18. Comme il [Massillon] parlait la langue de tous les états en parlant au cœur de l'homme, tous les états couraient à ses sermons.
    Éloges, Massillon. (état)
  19. C'est à Bernoulli qu'on doit Euler, dont le nom retentit aujourd'hui dans toute l'Europe et à juste titre.
    Éloges, Bernoulli. (retentir)
  20. Ils [les jésuites] disaient pour se défendre, que l'Eglise universelle était saisie de leur cause par l'appel qu'ils avaient fait au futur concile.
    Destr. des jés. Œuv. t. V, p. 77, dans POUGENS (saisir)