Jean Le Rond D'ALEMBERT, auteur cité dans le Littré

D'ALEMBERT (1717-1783)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme D'ALEMBERT a été choisie.

1551 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Correspondance avec Frédéric le Grand 256 citations
Éloges lus dans les séances publiques de l’Académie française 1779 479 citations
Lettres à Voltaire 294 citations
Œuvres philosophiques, historiques et littéraires, Paris, an XIII (1805), édit. citée par POUGENS 117 citations

Quelques citations de Jean Le Rond D'ALEMBERT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1551 citations dans le Littré.

  1. C'est l'histoire privée de Christine et non l'histoire de son royaume que j'ai pour objet dans cet écrit.
    Mém. Christ. (privé, ée [1])
  2. Le roi se fit redire ces vers jusqu'à trois fois, loua beaucoup l'épître, et fit la guerre.
    Éloges, Despréaux. (redire)
  3. On m'a parlé aussi d'un dictionnaire [le Dictionnaire philosophique] où beaucoup d'honnêtes fripons ont rudement sur les oreilles.
    Lett. à Voltaire, 9 juillet 1764 (oreille)
  4. Cette considération personnelle, qui ne s'accorde ni au rang ni au génie même, mais à la vertu seule, et dont on doit être d'autant plus jaloux qu'on est plus exposé par ses talents ou par ses dignités au jugement de ses contemporains.
    Éloges, abbé de Choisi. (considération)
  5. Je fais abstraction de l'étendue ou de l'espace que ce corps renferme, pour ne considérer que ses bornes en tous sens ; et ces bornes me donnent l'idée de surface.
    Mél. etc. t. v, § 11 (surface)
  6. Songez que vous ne pouvez faire aux sots et aux fripons un meilleur tour que de vivre.
    Lett. à Voltaire, 20 avril 1773 (tour [2])
  7. Qui fait, dit-on, de petits vers innocents.
    Lett. à Voltaire, 3 janv. 1765 (innocent, ente)
  8. À un caractère naturellement doux, à une âme aussi droite que sensible, il joignait une franchise peu commune et une philosophie pratique, d'autant plus vraie qu'elle était sans éclat et sans ostentation.
    Éloges, Mirab. (pratique [2])
  9. Parmi les préjugés, tout ridicules qu'ils peuvent être, il n'en est point qui n'ait sa raison, ou, pour parler plus exactement, son origine.
    Disc. prélim. Encycl. Œuv. t. I, p. 224, dans POUGENS (raison)
  10. M. de Condorcet a lu, à la rentrée de la Saint-Martin, un éloge charmant du P. Lesueur, un des deux minimes commentateurs de Newton, et ami de notre pauvre P. Jacquier.
    Lett. à Voltaire, 23 nov. 1776 (rentrée)
  11. Tout mérite d'être lu dans le traité des tropes, jusqu'à l'errata ; il contient des réflexions sur notre orthographe, sur ses bizarreries, ses inconséquences et ses variations.
    Éloges, du Marsais. (errata)
  12. Quand on sait ou qu'on croit savoir assez de latin, on passe en rhétorique ; c'est alors qu'on commence à produire quelque chose de soi-même.
    Œuv. t. X, p. 55 (rhétorique)
  13. Il est toujours certain qu'on ne doit point employer le principe de la conservation des forces vives pour trouver le mouvement d'un système de corps, lorsqu'on suppose qu'il y a dans ce système quelque corps dont la vitesse varie en un instant d'une quantité finie.
    ib. p. 188 (conservation)
  14. Vous nous reprochez de la tiédeur ; mais je crois vous l'avoir déjà dit, la crainte des fagots est très rafraîchissante.
    Lett. à Voltaire, 31 juillet 1762 (tiédeur)
  15. Le théologien naissant ne traita pas avec assez de justice et de lumières une science qui n'est pas aussi inutile qu'il le pensait au théologien même.
    Éloges, Bossuet. (naissant, ante)
  16. On riait un moment des épigrammes, et on retournait pleurer au Préjugé à la mode et à Mélanide.
    Éloges, la Chaussée. (on)
  17. La conviction tient plus à l'esprit, la persuasion tient plus au cœur. La conviction suppose des preuves, la persuasion n'en suppose pas toujours. Persuader se prend toujours en bonne part, convaincre se prend quelquefois en mauvaise part : Je suis convaincu de sa haine. On persuade à quelqu'un de faire une chose, on le convainc de l'avoir faite ; dans ce sens convaincre ne se prend qu'en mauvaise part,
  18. J'ai été aux informations, et j'ai su que le nombre de ses partisans est en effet considérable.
    Lett. à Voltaire, 12 décemb. 1770 (information)
  19. Elle [Christine] renonça à la Suède pour jamais, et revint à Rome, où elle passa le reste de ses jours mécontente et mal payée de ses anciens sujets.
    Mém. Christ. t. IV, p. 59 (renoncer)
  20. Des parties susceptibles de figure, de mouvement et de repos.
    Lett. au roi de Pr. 30 nov. 1770 (susceptible)