Jacques AMYOT, auteur cité dans le Littré

AMYOT (1513-1593)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme AMYOT a été choisie.

écrivain et traducteur de Plutarque

6264 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Œuvres morales et meslees, de Plutarque, Traduictes de Grec en François 1587 414 citations
Vies des hommes illustres, traduite de Plutarque 1559 5539 citations

Quelques citations de Jacques AMYOT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 6264 citations dans le Littré.

  1. Craignant que Minutius ne se precipitast et hastast de faire quelque grand mal avant qu'il fust arrivé.
    Fab. 23 (précipiter)
  2. Poliorcetes, c'est à dire forceur de ville.
    Arist. 15 (forceur)
  3. Ils estoient tous deux bien voulus de leurs semblables.
    Rom. 7 (vouloir [1])
  4. Romulus leur alla incontinent au devant avec son armée, et les desfeit en bataille.
    ib. 38 (défaire)
  5. Eux qui sont soubmis à la royauté, doyvent esvertuer toutes leurs forces pour faire service à leur souverain.
  6. Une butte couverte d'arbres et de brossailles.
    Marcell. 49 (broussailles)
  7. Ilz se partirent l'un d'avec l'autre, encore plus alienez qu'ilz n'estoient auparavant.
    Lucul. 72 (aliéner)
  8. Ayant tousjours à l'entour de luy de jeunes hommes que l'on appeloit celeres, c'est à dire, vistes, pour la grande promptitude et celerité de laquelle ils executoient ses mandemens.
    Rom. 41 (vite)
  9. Tout le monde jetta incontinent les yeux sur Aristides.
    Arist. 8 (œil)
  10. Hors ceste recontre, il n'y eut pas un Byzantin mis à mort par justice, ny confisqué ou banny.
    Alc. 63 (confisquer)
  11. Les Grecs voulurent qu'il se feist une taille, par laquelle chacune ville fust raisonnablement cottisée selon ses facultez. - Ilz luy donnerent pouvoir et mandement de cottiser et taxer egalement chacune ville.
    Arist. 58 (cotiser)
  12. Les cohortes praetoriennes, qui sont les compagnies coulonnelles.
    ib. 48 (compagnie)
  13. Revoquer et casser une ordonnance.
    Péricl. 71 (casser)
  14. Et apportant ses enfans en public, supplia le peuple de les vouloir avoir pour recommandez eulx et leur mere.
    Gracq. 19 (recommander)
  15. Caesar, s'esmerveillant de son gentil cueur, luy alla au devant avec grands cris de joye pour le cueillir et caresser.
    César, 20 (cueillir)
  16. Mettant un chapeau de laurier par dessus sa longue perruque [chevelure].
    Rom. 25 (perruque)
  17. Le plus honneste et le plus dextre moyen de le faire, en ce cas, est, quand celuy qui reprend s'enveloppe luy mesme en ce dont il accuse les autres.
    ib. 57 (dextre)
  18. Leurs espées [des Gaulois] estoient forgées de fer fort mol, de sorte qu'elles se courboient et plioient incontinent.
    Cam. 70 (plier)
  19. Et estoit creu tout joignant un grand platane, duquel plusieurs fueilles....
    Démosth. 45 (platane)
  20. Timocreon luy reproche que pour argent il rappelloit beaucoup de bannis, et avoit luy qui estoit son hoste et son amy, pour l'avarice de gaigner une somme de deniers, trahy et abandonné.
    Thém. 41 (lui [1])