« clandestinement », définition dans le dictionnaire Littré

clandestinement

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

clandestinement

(klan-dè-sti-ne-man) adv.
  • D'une manière clandestine. Assemblés clandestinement. Ils se sont mariés clandestinement. Le sort des accusateurs et des accusés, balancé clandestinement dans l'intérieur du palais, ne dépendra plus des intérêts d'un petit nombre de gens en faveur, [Diderot, Essai sur Claude] Doté sur vos journaux d'une rente d'injures, Ou clandestinement diffamé par brochures, [Gilbert, Apologie]

HISTORIQUE

XVIe s. … à ce qu'ils n'eussent plus à lire clandestinement de nuyct, [Rabelais, Pant. II, 17] Il y en a qui disent que Helpicine n'habitoit point clandestinement, ains publiquement avec son frere Cimon, comme sa femme legitimement espousée, [Amyot, Cimon, 8]

ÉTYMOLOGIE

Clandestine, et le suffixe ment.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CLANDESTINEMENT. - HIST. Ajoutez : XIVe s. Se lesdis complaignans ou aucuns d'eulx maintenoient que aucuns eussent aucunes fois peschiet, si averoit ce esté clandestinement (1354), [Varin, Archives administr. de la ville de Reims, t. III, p. 55]