« dom », définition dans le dictionnaire Littré

dom

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

dom

(don) s. m.
  • 1Titre d'honneur que l'on donnait à certains religieux, entre autres aux bénédictins. Le bon Calmet ou dom Calmet (car les bénédictins veulent qu'on leur donne du dom)…, [Voltaire, Dict. phil. Job.]

    À Avignon, place des Doms, la place où se trouve le château des papes.

    Par assimilation plaisante avec un moine. Dom pourceau criait en chemin…, [La Fontaine, Fabl. VIII, 12]

  • 2Titre d'honneur particulier aujourd'hui à la langue portugaise, comme don l'est à la langue espagnole.

HISTORIQUE

XIe s. Danz Oliviers a trait sa bone espée, [Ch. de Rol. CV] Dient Franceis : Dannes Deus nous aït [aide], [ib. CCXLIII] Fors seul Tierri le frere dam Geifreid, [ib. CCLXXVII] Après celui [ils] eslurent dant Garin le Pohyer, [Sax. IV]

XIIIe s. Mes or nous dites, dans trichierres [seigneur trompeur], Quant ces paroles apreïstes, Ou [au] droit sens pourquoi nes [ne les] preïstes ? [la Rose, 15062] Seez trestout, et vous, dans rois, Vous seez tantost et isnel, [Fl. et Blanch. 850]

XVe s. Là estoit damp abbé, qui point ne s'espargnoit, [Froissart, I, I, 86]

XVIe s. Battaille navale qui s'est gaignée soubs la conduicte de dom Joan d'Austria, [Montaigne, I, 249]

ÉTYMOLOGIE

Provenc. don, dompn ; espagn. don ; portug. dom ; ital. donno ; du latin dominus, seigneur. La forme dam ou damp est équivalente à dom ou dompn, à cause de la tendance qu'a eue la langue de changer le son o ou on, en a ou an : par exemple, domina, dame ; l'en, l'on, etc. ; le p provient d'une intercalation familière à la langue après l'm ou l'n, comme dans dompter, de domare, temptation, de tentationem, etc. On tire dominus, de domus, maison ; mais le suffixe ĭnus, avec i bref, n'a pas, dans la latinité, le sens possessif ; aussi les étymologistes ont-ils cherché à y voir une forme verbale, répondant au grec δόμενος, au sanscrit damanas, et signifiant celui à qui a été donné… d'où possesseur.