Jean de LA FONTAINE, auteur cité dans le Littré

LA FONTAINE (1621-1695)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LA FONTAINE a été choisie.

L'édition que cite le Littré est est « Fables. — Contes. — Œuvres diverses, Paris, 1739, 3 vol. »

7024 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Belphégor, in Fables, recueil 3 1693 56 citations
Fables 1668, 1678, 1693 3901 citations
Filles de Minées, in Fables vol. 3 1693 58 citations
Joconde, in Contes et nouvelles en vers 1665 44 citations
La coupe enchantée, in Contes et nouvelles en vers 1671 97 citations
La courtisane amoureuse, in Contes et nouvelles en vers 1671 52 citations
La fiancée du roi de Garbe, in Contes et nouvelles en vers 1666 92 citations
La Gageure des trois Commères, in Contes et nouvelles en vers 1665 46 citations
La mandragore, in Contes et nouvelles en vers 58 citations
Le berceau, in Contes et nouvelles en vers 1666 47 citations
Le faucon, in Contes et nouvelles en vers 1671 59 citations
Les Amours de Psyché et Cupidon, roman 1669 182 citations
L'Hermite, in Contes et nouvelles en vers 1665 46 citations
L'oraison de saint Julien, in Contes et nouvelles en vers 1666 91 citations
Mazet de Lamporechio, in Contes et nouvelles en vers 1666 45 citations
Philémon et Beaucis, in Fables, livre XII, 25 118 citations
Richard Minulto, in Contes et nouvelles en vers 1665 0 citations
Vie d'Ésope le Phrygien, prologue aux Fables 1668 48 citations

Quelques citations de Jean de LA FONTAINE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 7024 citations dans le Littré.

  1. Une traîtresse voix bien souvent vous appelle ; Ne vous pressez donc nullement.
    Fabl. VIII, 21 (traître, esse)
  2. Notre petit maître est un chercheur de midi à quatorze heures ; il a toujours le nez fourré partout.
    Coupe enchant. sc. 1 (quatorze)
  3. Et le trio branché mourut contrit.
  4. Ni l'or ni la grandeur ne nous rendent heureux.
    Phil. et Baucis. (or [2])
  5. Le Magnifique était un nom de guerre.
    Magn. (guerre)
  6. Il m'a dit qu'il ne faut jamais Vendre la peau de l'ours qu'on ne l'ait mis par terre.
    ib. (ours)
  7. Le sang les avait joints ; l'intérêt les sépare.
    Fabl. IV, 18 (séparer)
  8. Il [l'ami] cherche vos besoins au fond de votre cœur ; Il vous épargne la pudeur De les lui découvrir vous-même.
    Fabl. VIII, 11 (pudeur)
  9. L'ours bouche sa narine ; Il se fût bien passé de faire cette mine.
    Fabl. VII, 7 (mine [1])
  10. Deux mulets cheminaient, l'un d'avoine chargé…
    Fabl. I, 4 (chargé, ée)
  11. Mon âme en toute occasion Développe le vrai caché sous l'apparence.
    Fabl. VII, 18 (vrai, aie [1])
  12. Mainte vigile et maint jour fériable.
  13. Nous autres gens aurions voulu peut-être Du délicat ; ce rustic ne m'eût plu,
    la Jument (rustique)
  14. Il dormait à la manière d'un dieu, c'est-à-dire profondément, penché nonchalamment sur un oreiller, un bras sur la tête, l'autre bras tombant sur le bord du lit.
    Psyché, I, p. 85 (profondément)
  15. Toute la nuit tu cours, tu te démènes.
  16. Parcourant sans cesser un long cercle de peines, Qui, revenant sur soi, ramenait dans nos plaines Ce que Cérès nous donne et vend aux animaux.
    Fabl. X, 2 (cercle)
  17. Mais vous [roseau] naissez le plus souvent Sur les humides bords des royaumes du vent.
    Fabl. I, 22 (humide)
  18. Le galant donc… vous investit Lucrèce, Qui ne manqua de faire la tigresse à l'ordinaire, et l'envoyer jouer.
    Mandr. (jouer)
  19. D'où vient donc que ce corps si bien organisé Ne put obliger son hôtesse De s'unir au soleil ? un rat eut sa tendresse.
    Fabl. IX, 7 (organisé, ée [1])
  20. C'était ceci, c'était cela ; C'était tout ; car les précieuses Font dessus tout les dédaigneuses.
    Fabl. VII, 5 (dédaigneux, euse)