Jean de LA FONTAINE, auteur cité dans le Littré

LA FONTAINE (1621-1695)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LA FONTAINE a été choisie.

L'édition que cite le Littré est est « Fables. — Contes. — Œuvres diverses, Paris, 1739, 3 vol. »

7025 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Belphégor, in Fables, recueil 3 1693 56 citations
Fables 1668, 1678, 1693 3901 citations
Filles de Minées, in Fables vol. 3 1693 58 citations
Joconde, in Contes et nouvelles en vers 1665 44 citations
La coupe enchantée, in Contes et nouvelles en vers 1671 97 citations
La courtisane amoureuse, in Contes et nouvelles en vers 1671 52 citations
La fiancée du roi de Garbe, in Contes et nouvelles en vers 1666 92 citations
La Gageure des trois Commères, in Contes et nouvelles en vers 1665 46 citations
La mandragore, in Contes et nouvelles en vers 58 citations
Le berceau, in Contes et nouvelles en vers 1666 47 citations
Le faucon, in Contes et nouvelles en vers 1671 59 citations
Les Amours de Psyché et Cupidon, roman 1669 182 citations
L'Hermite, in Contes et nouvelles en vers 1665 46 citations
L'oraison de saint Julien, in Contes et nouvelles en vers 1666 91 citations
Mazet de Lamporechio, in Contes et nouvelles en vers 1666 45 citations
Philémon et Beaucis, in Fables, livre XII, 25 118 citations
Richard Minulto, in Contes et nouvelles en vers 1665 0 citations
Vie d'Ésope le Phrygien, prologue aux Fables 1668 48 citations

Quelques citations de Jean de LA FONTAINE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 7025 citations dans le Littré.

  1. Et les encore, enfin tout le phébé.
    Comment l'esprit. (phébé [2])
  2. La [chatte] perfide descend tout droit à l'endroit Où la laie était en gésine.
    Fabl. III, 6 (droit, droite [1])
  3. Garçon couru des filles.
    Herm. (couru, ue)
  4. [Le milan] va tout droit imprimer sa griffe Sur le nez de Sa Majesté ! - Quoi ! sur le nez du roi ! - Du roi même en personne. - Il n'avait donc alors ni sceptre ni couronne ? - Quand il en aurait eu, ç'aurait été tout un.
    Fabl. XII, 12 (couronne)
  5. Volontiers on fait cas d'une terre étrangère ; Volontiers gens boiteux haïssent le logis.
    Fabl. X, 3 (volontiers)
  6. Si j'apprenais l'hébreu, les sciences, l'histoire.
    Fab. VIII, 25 (apprendre)
  7. Les loups mangent gloutonnement.
    Fabl. III, 9 (gloutonnement)
  8. Vous ennuyez-vous point De coucher toujours seul ?
    ib. VIII, 11 (point [2])
  9. Selon que vous serez puissant ou misérable, Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.
    Fabl. VII, 1 (noir, oire)
  10. Travaillez, prenez de la peine ; C'est le fonds qui manque le moins.
    Fabl. v, 9 (fonds)
  11. Le pauvre Ésope se jeta aux pieds de son maître, et, se faisant entendre du mieux qu'il put, témoigna qu'il demandait pour toute grâce qu'on sursît de quelques moments sa punition.
    Vie d'Ésope (punition)
  12. Le loup l'emporte, et puis le mange Sans autre forme de procès.
    Fabl. I, 10 (procès)
  13. Mais ce que vaut l'occasion, Vous l'ignorez, allez l'apprendre.
    Nicaise. (occasion)
  14. Tenez entre eux divisés les méchants ; La sûreté du reste de la terre Dépend de là : semez entre eux la guerre, Ou vous n'aurez avec eux nulle paix.
    ib. VII, 8 (guerre)
  15. Toute la bande des amours Revient au colombier ; les jeux, les ris, la danse, Ont aussi leur tour à la fin.
    Fabl. VI, 21 (colombier [1])
  16. Tant et tant fut… Dit d'oraisons, qu'on vit du purgatoire L'âme sortir, légère et n'ayant pas Once de chair.
    Fér. (once [1])
  17. Eh quoi, seigneur, toujours nouveaux combats ? Toujours dangers ? vous ne croyez donc pas Pouvoir mourir ? tout meurt, tout héros passe ; Clothon ne peut vous faire d'autre grâce Que de filer vos jours plus lentement. Mais Clothon va toujours étourdiment.
    Poésies mêlées, XLI, à M. de Turenne (clotho ou clothon)
  18. Deux compagnons presses d'argent à leur voisin fourreur vendirent La peau d'un ours encor vivant, Mais qu'ils tueraient bientôt, du moins à ce qu'ils dirent.
    Fabl. v, 20 (vendre)
  19. Sans mentir, si votre ramage Se rapporte à votre plumage.
    Fabl. I, 2 (ramage [1])
  20. Défions-nous du sort et prenons garde à nous Après le gain d'une bataille.
    Fabl. VII, 12 (garde [1])