Jean de LA FONTAINE, auteur cité dans le Littré

LA FONTAINE (1621-1695)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LA FONTAINE a été choisie.

L'édition que cite le Littré est est « Fables. — Contes. — Œuvres diverses, Paris, 1739, 3 vol. »

7025 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Belphégor, in Fables, recueil 3 1693 56 citations
Fables 1668, 1678, 1693 3901 citations
Filles de Minées, in Fables vol. 3 1693 58 citations
Joconde, in Contes et nouvelles en vers 1665 44 citations
La coupe enchantée, in Contes et nouvelles en vers 1671 97 citations
La courtisane amoureuse, in Contes et nouvelles en vers 1671 52 citations
La fiancée du roi de Garbe, in Contes et nouvelles en vers 1666 92 citations
La Gageure des trois Commères, in Contes et nouvelles en vers 1665 46 citations
La mandragore, in Contes et nouvelles en vers 58 citations
Le berceau, in Contes et nouvelles en vers 1666 47 citations
Le faucon, in Contes et nouvelles en vers 1671 59 citations
Les Amours de Psyché et Cupidon, roman 1669 182 citations
L'Hermite, in Contes et nouvelles en vers 1665 46 citations
L'oraison de saint Julien, in Contes et nouvelles en vers 1666 91 citations
Mazet de Lamporechio, in Contes et nouvelles en vers 1666 45 citations
Philémon et Beaucis, in Fables, livre XII, 25 118 citations
Richard Minulto, in Contes et nouvelles en vers 1665 0 citations
Vie d'Ésope le Phrygien, prologue aux Fables 1668 48 citations

Quelques citations de Jean de LA FONTAINE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 7025 citations dans le Littré.

  1. Il risque de nouveau le gain qu'il avait fait ; Mais rien, pour cette fois, ne lui vint à souhait.
    Fabl. VII, 14 (gain)
  2. Tandis qu'elles cherchaient là-dessous du mystère, Passe un Mazet portant à la dépositaire Certain fardeau peu nécessaire.
    Tableau. (dépositaire)
  3. Un mort s'en allait tristement S'emparer de son dernier gîte ; Un curé s'en allait gaiement Enterrer ce mort au plus vite.
    Fabl. VII, 11 (vite)
  4. Où sont-ils ces maris ? la race en est cessée.
    Coupe. (cessé, ée)
  5. Les médiocres gens Vinrent se mettre sur les rangs ; Elle, de se moquer.
    Fabl. VII, 5 (de)
  6. Clitie avait aussi beaucoup de bien, Son mari même était grand terrien.
  7. Je vous porterai tous, L'un après l'autre, en ma retraite ; Nul que Dieu seul et moi n'en connaît les chemins.
    Fabl. X, 4 (ne)
  8. L'immense éloignement [des astres].
    Fabl. VIII, 16 (immense)
  9. Mon esprit diminue, au lieu qu'à chaque instant On aperçoit le vôtre aller en augmentant.
    Fabl. XII, 1 (esprit)
  10. Il s'éloigne des chiens, les renvoie aux calendes Et leur fait arpenter les landes.
    Fabl., VI, 10 (calendes)
  11. Clitie avait aussi beaucoup de bien.
    Fauc. (bien [1])
  12. Tant de brigands infectent la province,
    Orais. (infecter)
  13. La Mort crut, en venant, l'obliger en effet.
    Fabl. I, 15 (mort [3])
  14. Un païen qui sentait quelque peu le fagot Et qui croyait en Dieu, pour user de ce mot, Par bénéfice d'inventaire, Alla consulter Apollon.
    Fabl. IV, 19 (païen, enne)
  15. On hasarde de perdre en voulant trop gagner.
    Fabl. VII, 4 (gagner)
  16. Les gens avaient pris justement Le contre-pied du testament.
    Fabl. II, 20 (contre-pied)
  17. Il faut reprendre nos brisées.
    Lettr. à Mme de Sillery. (brisées)
  18. [Les pigeons] Au cou changeant, au cœur tendre et fidèle.
    Fabl. VII, 8 (changeant, ante)
  19. Ses amours qu'un rival tout fier de sa défaite Possédait à ses yeux.
    Fabl. VII, 13 (fier, ière [3])
  20. Si le ciel t'eût, dit-il, donné par excellence Autant de jugement que de barbe au menton.
    Fabl. III, 5 (excellence)