Jean de LA FONTAINE, auteur cité dans le Littré

LA FONTAINE (1621-1695)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LA FONTAINE a été choisie.

L'édition que cite le Littré est est « Fables. — Contes. — Œuvres diverses, Paris, 1739, 3 vol. »

7023 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Belphégor, in Fables, recueil 3 1693 56 citations
Fables 1668, 1678, 1693 3900 citations
Filles de Minées, in Fables vol. 3 1693 58 citations
Joconde, in Contes et nouvelles en vers 1665 44 citations
La coupe enchantée, in Contes et nouvelles en vers 1671 97 citations
La courtisane amoureuse, in Contes et nouvelles en vers 1671 52 citations
La fiancée du roi de Garbe, in Contes et nouvelles en vers 1666 92 citations
La Gageure des trois Commères, in Contes et nouvelles en vers 1665 46 citations
La mandragore, in Contes et nouvelles en vers 58 citations
Le berceau, in Contes et nouvelles en vers 1666 47 citations
Le faucon, in Contes et nouvelles en vers 1671 59 citations
Les Amours de Psyché et Cupidon, roman 1669 182 citations
L'Hermite, in Contes et nouvelles en vers 1665 46 citations
L'oraison de saint Julien, in Contes et nouvelles en vers 1666 91 citations
Mazet de Lamporechio, in Contes et nouvelles en vers 1666 45 citations
Philémon et Beaucis, in Fables, livre XII, 25 118 citations
Richard Minulto, in Contes et nouvelles en vers 1665 0 citations
Vie d'Ésope le Phrygien, prologue aux Fables 1668 48 citations

Quelques citations de Jean de LA FONTAINE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 7023 citations dans le Littré.

  1. Allons, sire Oudinet, à Jeanne top,
    Troq. (tôper)
  2. Ce qui nous paraissait terrible et singulier S'apprivoise avec notre vue, Quand ce vient à la continue.
    Fab. IV, 10 (apprivoiser)
  3. Comment ranger cette chevance ? Quels registres, quels soins, quel temps il leur fallut !
    Fabl. VII, 6 (registre)
  4. Allez, vous êtes une ingrate ; Ne tombez jamais sous ma patte.
    Fabl. III, 9 (patte)
  5. On lui donne maints clystères.
    Glout. (clystère)
  6. Mon esprit diminue, au lieu qu'à chaque instant On aperçoit le vôtre aller en augmentant.
    Fabl. XII, 1 (diminuer)
  7. Le phaéton d'une voiture à foin Vit son char embourbé.
    Fabl. VI, 18 (embourbé, ée)
  8. Vous qui devez savoir les choses de la vie.
    ib. III, 1 (chose)
  9. Notre chien… Voulut avoir sa part ; et, lui sage, il leur dit : Point de courroux, messieurs, mon lopin me suffit.
    ib. VIII, 7 (lui [1])
  10. Allons, vieillard, et sans réplique ; Il n'importe à la république Que tu fasses ton testament.
    Fabl. VIII, 1 (république)
  11. Alléguer l'impossible aux rois, c'est un abus.
    Fabl. VIII, 3 (impossible)
  12. Jamais de liberté, ni pour les pâturages, Ni d'autre part [des loups] pour les carnages.
    Fab. III, 13 (carnage)
  13. Croit-il que je le logerai chez moi pour ses beaux yeux ! J'étais réduit… à vous servir sans plus pour vos beaux yeux.
    Rich. (œil)
  14. Madame votre fille est pleurante en un coin ; Monsieur votre neveu grommelle sur du foin, Camus en chien d'Artois d'avoir compté sans hôte.
    Je vous prends sans vert, 14 (camus, camuse)
  15. Le chat et le renard, comme beaux petits saints, S'en allaient en pèlerinage.
    Fabl. IX, 14 (pèlerinage)
  16. Ce beau calendrier Rouge partout, et sans nul jour ouvrable.
    Cal. (ouvrable)
  17. Le chêne un jour dit au roseau : Vous avez bien sujet d'accuser la nature ; Un roitelet pour vous est un pesant fardeau.
    Fables, I, 22 (chêne)
  18. Volupté, volupté qui fut jadis maîtresse Du plus bel esprit de la Grèce [Épicure].
    Psyché, II, p. 216 (volupté)
  19. Quand je suis seul, je fais au plus brave un défi ; Je m'écarte, je vais détrôner le sofi ; On m'élit roi, mon peuple m'aime.
    Fabl. VII, 10 (écarter)
  20. Quand l'ennemi se présentant, Comme il en voulait à l'argent, Sur le mulet du fisc une troupe se jette.
    Fabl. I, 4 (vouloir [1])