Jean de LA FONTAINE, auteur cité dans le Littré

LA FONTAINE (1621-1695)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LA FONTAINE a été choisie.

L'édition que cite le Littré est est « Fables. — Contes. — Œuvres diverses, Paris, 1739, 3 vol. »

7023 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Belphégor, in Fables, recueil 3 1693 56 citations
Fables 1668, 1678, 1693 3900 citations
Filles de Minées, in Fables vol. 3 1693 58 citations
Joconde, in Contes et nouvelles en vers 1665 44 citations
La coupe enchantée, in Contes et nouvelles en vers 1671 97 citations
La courtisane amoureuse, in Contes et nouvelles en vers 1671 52 citations
La fiancée du roi de Garbe, in Contes et nouvelles en vers 1666 92 citations
La Gageure des trois Commères, in Contes et nouvelles en vers 1665 46 citations
La mandragore, in Contes et nouvelles en vers 58 citations
Le berceau, in Contes et nouvelles en vers 1666 47 citations
Le faucon, in Contes et nouvelles en vers 1671 59 citations
Les Amours de Psyché et Cupidon, roman 1669 182 citations
L'Hermite, in Contes et nouvelles en vers 1665 46 citations
L'oraison de saint Julien, in Contes et nouvelles en vers 1666 91 citations
Mazet de Lamporechio, in Contes et nouvelles en vers 1666 45 citations
Philémon et Beaucis, in Fables, livre XII, 25 118 citations
Richard Minulto, in Contes et nouvelles en vers 1665 0 citations
Vie d'Ésope le Phrygien, prologue aux Fables 1668 48 citations

Quelques citations de Jean de LA FONTAINE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 7023 citations dans le Littré.

  1. Mais s'il n'eut ces mots sur la langue, Il les eut dans le cœur, il me persuada, à tort, à droit me demanda Du doux, du tendre et semblables sornettes, Petits mots, jargons d'amourettes, Confits au miel ; bref il m'enquinauda.
    Poésies mêlées, XLVI (enquinauder)
  2. La mer promet monts et merveilles.
    Fabl. IV, 2 (mont)
  3. Prends ton pic, et me romps ce caillou qui te nuit ; Comble-moi cette ornière…
    Fabl. VI, 18 (combler)
  4. Mais ici point d'aubaine, ou si j'en ai quelqu'une, C'est de coups.
    Fab. VI, 11 (aubaine)
  5. Eh ! madame, reprit son époux tout à l'heure, Si votre esprit est si hargneux…
    ib. VII, 2 (heure)
  6. Ils s'enivraient, perdaient sens et raison.
    Fér. (sens [1])
  7. Son fait [d'une devineresse] consistait en adresse ; Quelques termes de l'art, beaucoup de hardiesse, Du hasard quelquefois, tout cela concourait ; Tout cela bien souvent faisait crier miracle.
    Fabl. VII, 15 (concourir)
  8. L'enchanteresse Nérie Fleurissait lors, et Circé Au prix d'elle en diablerie N'eût été qu'à l'Abc.
    Coupe ench. (abc)
  9. L'autre [la Discorde], diligente, Courait vite aux débats, et prévenait la paix ; Faisait d'une étincelle un feu long à s'éteindre.
    Fabl. VI, 20 (long, ongue)
  10. On le peint [l'Hercule gaulois] avec des chaînes qui lui sortent de la bouche, comme s'il eût entraîné les hommes par ses paroles.
    Lettr. XI (chaîne)
  11. Elle bâtit un nid, pond, couve et fait éclore à la hâte ; le tout alla du mieux qu'il put.
    Fabl. III, 20 (nid)
  12. Le premier occupant, est-ce une loi plus sage [que l'hérédité] ?
  13. Tous les gens querelleurs jusqu'aux simples mâtins, Au dire de chacun, étaient de petits saints.
    ib. VII, 1 (mâtin)
  14. Un jour que celui-ci, plein du jus de la treille, Avait laissé ses sens au fond de la bouteille.
    Fab. III, 7 (bouteille)
  15. Progné lui repartit [au rossignol] : Eh quoi ! cette musique Pour ne chanter qu'aux animaux.
    Fabl. III, 15 (chanter [1])
  16. Perrin Dandin arrive ; ils le prennent pour juge : Perrin fort gravement ouvre l'huître et la gruge, Nos deux messieurs le regardant.
    Fabl. IX, 9 (gruger)
  17. S'il [le roi] ne le veut [avancer des fonds], afin d'y satisfaire, Aux échevins on dira franchement : L'argent surtout est chose nécessaire.
    Ballade à Fouquet pour faire obtenir à Château-Thierry une subvention à l'effet de réparer le pont (échevin)
  18. Le plus semblable aux morts meurt le plus à regret.
    Fabl. VIII, 1 (plus)
  19. … Ce malheureux attendait, Pour jouir de son bien, une seconde vie.
    Fabl. IV, 20 (jouir)
  20. Ce loup rencontre un dogue aussi puissant que beau, Gras, poli, qui s'était fourvoyé par mégarde.
    Fabl. I, 5 (poli, ie)