« nonce », définition dans le dictionnaire Littré

nonce

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

nonce

(non-s') s. m.
  • 1Prélat que le pape envoie en ambassade. Le nonce du pape en France.
  • 2Autrefois, en Pologne, nom donné aux députés de la noblesse des petites diètes à la grande diète, pour composer la chambre de la noblesse.

HISTORIQUE

XVIe s. L'ambassadeur du pape qui souloit estre nommé legat, est par aucuns appellé le nonce, en italianisant, [H. Estienne, dans le Dict. de DOCHEZ, au mot italianiser.] J'ay usé de ce mot de nonce puis qu'il s'use aujourd'huy ; mais j'ay veu à mon avenement à la cour que l'on n'en usoit, sinon d'ambassadeur du pape ; et quand ce nom de nonce fut introduit, par derision on disoit : voilà l'once du pape, [Brantôme, Cap. franç. t. III, p. 157, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

Lat. nuncius, messager. Corssen (Aussprache, I, 23) montre dans nuntius, archaïque nountius, une contraction de noventius ; comparez nundinae de novendinae : c'est celui qui apporte nouvelle, de novus, d'où un verbe novere, donnant noventius, comme florere donne florentia.