« rapace », définition dans le dictionnaire Littré

rapace

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

rapace

(ra-pa-s') adj.
  • 1Avide et ardent à la proie. Le vautour est rapace.

    S. m. pl. Les rapaces, premier ordre des oiseaux, renfermant tous ceux que l'on désigne vulgairement sous le nom d'oiseaux de proie. On divise cet ordre en deux familles : les nocturnes et les diurnes.

    Famille d'insectes hyménoptères.

  • 2 Fig. Disposé à la rapine. Une favorite dissipatrice et rapace dépose un ministre économe de la finance, Raynal, Hist. phil. VII, 3. Une troupe d'archers, troupe agile et rapace, De cette triple armée occupe chaque flanc, Masson, Helvét. VII.
  • 3 Terme de métallurgie. Se dit des substances qui non-seulement se dissipent par l'action du feu, mais encore qui contribuent à enlever les autres substances. Les mines chargées d'arsenic sont rapaces.

HISTORIQUE

XIIIe s. Pastor d'ames deüssiez estre, Mès vos estes li plus rapiax, Qui fet à tot son pooir max [maux], Ren. 20797.

XVe s. Telz loups rapaux valent pis que gabelle, Deschamps, Poésies mss. f° 232.

ÉTYMOLOGIE

Provenç. rapatz ; espagn. rapaz ; ital rapace ; du lat. rapacem, de rapere (voy. RAVIR).